Marine Le Pen devant la Tour Dexia (reportage)

Nous avons le droit de savoir…….Merci Veli.

Marine Le Pen tenait un point presse devant le Siège de Dexia à La Défense lundi 17 octobre 2011. Elle y a évoqué le vote à l’Assemblée Nationale du plan pour Dexia et plus généralement ses solutions pour résoudre la crise bancaire.
Reportage : Pôle Internet

Posté par

9 commentaires

  • Texcaltex

    Banques  = Festival de magouilles, incompétence, malhonnêteté et « foutage » de gueule…
    Je pense qu’elle propose LA bonne solution….
    Pendant ce temps , l’UMP et le PS (tous P ourri S) envisagent et votent la recapitalisation des banques avec notre argent … c’est vrai que faire des conneries avec le fric des autres ça ne pose vraiment au-cun-pro-blème!!!

  • veli

    une autre vidéo devant PNP paribas , un parti de poker avec l’argent des Français!
     
    http://www.youtube.com/watch?v=lFzmkRGQbq0&feature=relmfu

  • L’Aide d’urgence en faveur de Dexia en forme de garantie sur les obligations et liquidity assistance a été signé par trois Ministres des affaires étrangères Monsieur Karel DE GUCHT pour la Belgique, Monsieur Bernard KOUCHNER pour la France et Monsieur Jean ASSELBORN pour le Luxembourg. Et tous les chiffres annoncées par Mme Le Pen peuvent être vérifié dans le courrier suivant: http://ec.europa.eu/eu_law/state_aids/comp-2008/nn045-08-fr.pdf

    La véritable escroquerie ne réside pas dans le montant l’augmentation de capital de € 6 milliards par les actionnaires belges et français. Elle réside dans le fait que les signataires ont engagés les Etats à garantir toutes les créances, les dépôts et les obligations du groupe DEXIA. Voilà ce que l’on peut y lire:

    « La garantie vise l’intégralité des financements levés par Dexia SA et par ses filiales Dexia Banque Belgique, Dexia Banque Internationale à Luxembourg, société anonyme et Dexia Crédit Local auprès d’établissements de crédit et des déposants institutionnels, ainsi que les obligations et les titres de créances que Dexia émet à destination d’investisseurs institutionnels, dès lors que ces financements, obligations ou titres arrivent à échéance avant le 31 octobre 2011. »

    A noter que ce courrier date du 9 novembre 2008 et que l’on parle déjà d’une garantie pour des financements arrivant à échéance avant le 31 octobre. Et comme par hasard DEXIA fait faillite avant le 31 octobre 2011.

    Donc les Etats se sont engagés. L’escroquerie est légale :handcuffs:  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    http://ec.europa.eu/eu_law/state_aids/comp-2008/nn045-08-fr.pdf

    En outre, les financements pouvant bénéficier de la garantie sont plafonnés à un
    montant de 150 milliards € correspondant à l’ensemble des financements émis
    avant le 9 octobre 2008 et arrivant à échéance avant le 31 octobre 2009.

  • Le parti socialiste à de quoi faire la grimace, Jacques Delors vient de mettre son grain de sel en arguant que ffinalement, le programme économique du FN n’était pas si mal que cela (enfin, c’est un rapide résumé…):

    Jacques Delors, père de l’ « impétrante » Martine Aubry et accessoirement ancien président de la Commission Européenne, vient de jeter un nouveau pavé dans la mare.

    Cette fois-ci, il ne désavoue pas sa fille en préférant le quinquennat Sarkozy aux années Chirac. Pis, il piétine le dogme de l’infaillibilité européenne en prônant carrément une refonte des traités européens qui permettrait à certains pays d’abandonner la monnaie unique.

    Évidemment, ce père indigne vise avant tout les brebis galeuses de l’euro que sont la Grèce et, dans une moindre mesure, l’Espagne, le Portugal et l’Italie. Regrettant logiquement l’absence de coordination économique de la zone euro sans se contenter de pleurer sur le lait renversé, il préconise l’adoption d’un nouveau traité prévoyant la « possibilité de sortir un pays de la zone euro avec une majorité (des États membres) surqualifiée de 75% ».

    Dans les colonnes du Monde, l’autre vieux Jacques contredit donc ses amis sociaux-démocrates qui lisent l’avenir d’une France sans euro dans L’Apocalypse de Saint Jean. De quoi désarçonner les argumentaires anti-FN du duo Aubry-Hollande, qui nous répète que la France et la Grèce se ruineraient en sortant de l’euro.

    Décidément, on est bien loin de « la France qu’on aime » et du bisounoursisme chers à la maire de Lille.

    Et si l’octogénaire Delors était aussi handicapant pour Martine Aubry que Jean-Marie pour Marine ?

    Source: Causeur.fr

    • Jean Neymard

      J’espère qu’il se fera huer et insulter comme rockefeller de son vivant.
      Qu’il sache quelle trace marron et puante il va laisser dans l’histoire, cette charogne de fossoyeur de nations.

  • Jean Neymard

    J’aimerais plutot qu’elle dénonce plus courageusement l’ignoble intervention criminelle de la france en libye et qu’elle demande treve négociations, enquete.
    Apparemment en juillet à l’assemblée il ya eu quelque chose s’approchant mais sans suite comme par hasard. Et comme par hasard les instigateurs n’ont pas insisté.

  • ajt

    dommage qu’elle soit d’extrême droite, sur ce coup là elle est dans le vrai et bravo de dénoncer cette énorme arnaque qui va nous couter cher!

    • breizhjoker breizhjoker

      « dommage qu’elle soit d’extrême droite »
      Ah bon, elle vous fait peur ?
      Plus que l’UMPS et leurs collègues européens qui réduisent leurs peuples à l’esclavage de la dette, les appauvrissent de plus en plus, les jettent à la rue, les envoie mendier leur nourriture aux restos du cœur, poussent des gens au désespoir, et qui continueront dans ce sens quoi qu’il arrive avec pour seul justificatif que la France doit garder son triple A ou qu’il faut continuer la construction européenne ? Tout ceci finira en guerre civile ou en guerre entre pays !
      Marine LE PEN me fait infiniment moins peur …