Dates de péremption: Faut-il les respecter au jour près?

Quand on a peu de moyen, il faut savoir faire la différence. Quelques conseils…

Un magasin de déstockage alimentaire vend des produits dont la date limite de consommation (DLC) est proche et dont la date limite d'utilisation optimale (DLUO) est parfois dépassée, à Choisy-le-Roi, en mai 2009. SIPA

Pour éviter le gaspillage, mieux vaut apprendre à lire les étiquettes…

Vingt kilos d’aliments non consommés par an se retrouvent dans la poubelle de chaque Français. Pour lutter contre ce gaspillage, l’Ademe a déclaré le 15 septembre «Journée de lutte contre le gaspillage alimentaire». L’Ademe conseille notamment d’apprendre à décrypter les dates de péremption. En Angleterre, le gouvernement envisage de les retirer de certains produits, comme le riz ou les pâtes. A l’inverse, faut-il respecter scrupuleusement les dates limites sur les produits «sensibles» comme les laitages ou les œufs? 

A consommer jusqu’au… sous peine d’intoxication

Deux mentions figurent sur les produits alimentaires: la date limite de consommation (DLC) et la date limite d’utilisation optimale (DLUO). La DLC qui se traduit par «A consommer jusqu’au…» est une «limite impérative», explique la DGCCRF. Cette date s’applique aux aliments qui sont «susceptibles, après une courte période, de présenter un danger immédiat pour la santé humaine»: charcuterie, viande, plats cuisinés,… La DGCCRF recommande de ne pas consommer ces produits après la DLC et de ne pas congeler des produits sensibles proches de leur DLC.

Une fois la DLC dépassée, court-on vraiment un risque à les consommer quand même? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) recommande de distinguer «les aliments à risque minime pour lesquels dépasser la DLC de quelques jours n’est pas préjudiciable (yaourt), de ceux à haut risque (charcuterie, fromage au lait cru…) pour lesquels il existe un réel danger notamment pour les personnes sensibles (immunodéprimés – cancer, sida… – enfants, personnes âgées, femmes enceintes)». Le risque dépend donc du produit, de la santé de la personne qui le consomme et de la manière dont il a été conservé: les produits sensibles n’aiment pas les longues sorties hors du réfrigérateur. On ne laisse donc pas le pot de mayonnaise sur la table pendant tout le repas.

A consommer de préférence avant le… pour ne pas manger un produit avec un mauvais goût

La DLUO se trouve sous la forme de l’expression: «A consommer de préférence avant le…». Elle n’a pas de caractère impératif et signifie simplement qu’après la date limite, le produit «peut avoir perdu tout ou partie de ses qualités spécifiques, sans pour autant constituer un danger pour celui qui le consommerait», indique la DGCCRF. Le café peut avoir perdu son arôme, les biscuits peuvent être ramollis, mais ils n’en sont pas pour autant dangereux pour la santé.  Ne comptez pas non plus sur les vitamines contenues dans les aliments, qui auront disparu une fois la DLUO passée.

L’Anses recommande toutefois de bien regarder et de sentir les aliments dont la DLUO est dépassée: «Cette observation peut constituer un signal d’alarme avant consommation intempestive d’aliments altérés». En clair: si ça sent mauvais, ça aura mauvais goût, même si ce n’est pas dangereux pour la santé.

A.C.  pour 20minutes

10 commentaires

  • Fantômette Fantômette

    ha ben le sujet tombe à pic je viens juste de finir un yahourt du 12 septembre et on est le 16… jusqu’ici tout va bien :mrgreen:
    c’est pas la première fois que cela m’arrive, quand je l’ouvre je vérifie bien qu’il n’y a rien de suspect (moisissure ou odeur)
    et en général tout va bien !!!

    ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de nouvelles de moi samedi et dimanche, j’ai une régate à la voile pendant 2 jours… 8)

    à lundi ! en pleine forme j’en suis sûre :mrgreen:

    • babou

      Y’en a qui ont de la chance ! Et qui n’ont pas le mal de mer…
      Bon weekend

      • AroBass

        Nan mais là je crois réver; vous dénoncez toujours les abus et là qu’on est en plein délire de surconsommation depuis des lustres et vous avez des doutes….
        Tout en restant raisonnable (au vizuel et à l’odeur) les produits laitiers se mangent entre 15jours et un mois après la date/ les conserves se gardent à vie/ et je ne parle pas des alcools ou autres!!!!
        Je suis assez épicurien et jamais je n’ai été malade ni mes invités!
        Mais à force d’avoir un environnement et une alimentation asseptisée et javélisée, c’est kom ca qu’on devient allergique et paranoiak des dates de péremption. Il y a des bons et mauvaises bactéries et NOUS SOMMES DES MICROBES (dans tout les sens du terme!!) ;-)

    • pokefric pokefric

      Soit prudente fantômette, il se passe des choses étrange en mer ces temps….
      Bises passe un bon week-end

  • AroBass

    On peux se nourrir très facilement dans les poubelles de supermarchés, et vous seriez surpris des festins qu’on peut y faire!
    Malheureusement cela ne rapporte rien, et maintenant ils s’amusent à javéliser les invendus pour nous empecher de nous servir. Il faut dire ke TF1 à balancé un sujet dans 7à8 et du coup c’est devenu un effet de mode chez les Bobos (plus ke domage!!)
    Il faut savoir que PRESQUE LA MOITIE DES DENREES MONDIALES PASSENT A LA POUBELLE sans que cela n’inkiète personne!!!!!!!!
    La misère et la famine dans le monde ne sont pas un probleme mais une diversion!

  • pokefric pokefric

    Je voulais juste rajouter quelque chose.
    Les légumes secs style lentilles, sont impérissables tant qu’elles ne germes pas….

  • mémé

    Les magasins n’ont pas intéret à solder les produits en fin de date limite. Ils faisaient ça dans mon Auchan, et moi, je n’achetais plus que ça.Et je n’étais pas la seule.
    Alors ils ont arrêté.

  • rouletabille rouletabille

    bonne chance avec la viande ……

  • contestataire

    je mange toujours des produits avec des dates dépassées pour certains sauf la viande limite derniers jours de limite et je les mets au congélateurs.je n’ai jamais eu de problèmes et j’ai 61 ans.heureusement que certains magasins le font encore mais jusqu’a quand? :lol: :lol:

  • texcaltex

    J’ai déjà mangé des yaourts périmés depuis + d’un mois!
    Du moment qu’il n’y a pas de moisissures dessus je les mange…
    Sinon, qd une viande est à la limite de conservation, je l’achète et je la congèle tout de suite…
    Evidemment comme on n’en mange pratiquement plus, le problème ne se pose pas souvent!
    Et dites-vous bien que dans les grandes surfaces, ils changent les dates quand les produits sont périmés… même sur les viandes! :mrgreen: