Accident nucléaire en direct: Le risque de fuite radioactive est faible.. [MàJ]

On a un peu plus de détails sur cet accident

site nucléaire de marcoule/

L’accident est «terminé», aucune contamination relevée

 

16h35: L’accident est «terminé», aucune contamination relevée
L’accident est «terminé» et aucune contamination n’a été relevée, a annoncé l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). «Le bâtiment concerné n’a pas été endommagé», a indiqué l’ASN dans un communiqué. «Les blessés ne sont pas contaminés et les mesures réalisées à l’extérieur du bâtiment par l’exploitant et les services publics de pompiers spécialisés n’ont révélé aucune contamination.» L’incendie a été maitrisé à 13h. «Cet accident ne comporte pas d’enjeu radiologique ni d’action de protection des populations. L’ASN suspend son organisation de crise», ajoute l’agence.

16h29: «Pas d’alarme, pas de bruit»
Adrien Baudu, 25 ans, ingénieur en sûreté nucléaire sur le site de Marcoule, témoigne pour 20Minutes: «J’étais là à midi quand l’accident a eu lieu. Il n’y a pas eu d’alarme, pas de bruit. Aucune mesure de confinement n’a été prise, ils n’ont bloqué le site que deux heures après l’explosion. Il n’y a pas de risque à craindre sur les rejets radioactifs parce qu’il n’y a pas eu de périmètre de sécurité.»

16h20: Pas encore d’explications à l’explosion
Interrogé par 20Minutes, Roland Vierne, membre de l’équipe de direction du site de Marcoule, a indiqué que ce n’était pas le four en lui-même qui avait explosé ce lundi matin. «La déflagration a eu lieu dans un local qui se trouve dans le four», a-t-il précisé, ajoutant qu’il n’y avait pas d’explications à cet incident et que l’enquête en cours avait été confiée à la gendarmerie. Les deux fours du site ont été arrêtés et il n’y a aucune conséquence sur des rejets radioactifs. Cet incident «de niveau 1» est le premier qui a lieu sur le site, en fonction depuis 1999. «Le personnel est choqué», a-t-il ajouté.

15h50: Le préfet du Gard va se rendre sur place
D’après notre envoyée spéciale sur place, le préfet du Gard devrait bientôt se rendre sur place et faire un point-presse. Le site Centraco de traitements de déchets faiblement radioactifs possède deux fours. C’est l’un des deux qui a explosé ce lundi matin.

15h42: Un taux de radioactivité «naturelle» sur place
D’après notre envoyée spéciale sur le site de Marcoule, le taux de radioactivité mesuré par le membre d’une association est de 0,11 mSv, soit une radioactivité «naturelle».

15h33: Sur place, aucune communication, pas de fumée non plus
D’après notre envoyée spéciale sur place, les gendarmes bloquent le site nucléaire de Marcoule, mais aucune information ne filtre pour le moment. Aucune fumée n’est visible non plus depuis l’extérieur du site.

15h16: L’AIEA demande des explications à la France
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a réclamé des informations aux autorités françaises sur l’explosion du site de Marcoule. Yukiya Amano, directeur général de l’AIEA, a précisé que le centre de crise de l’agence onusienne avait été «immédiatement activée».

15h11: Pas d’évacuation du site ni de confinement des salariés, selon le ministère de l’Intérieur

15h02: «Un accident industriel, pas un accident nucléaire»
Selon un porte-parole d’EDF, cité par le Midi Libre, «c’est un accident industriel, ce n’est pas un accident nucléaire». «Dans ce type de four, il y a deux types de déchets: des déchets métalliques (vannes, pompes, outils) et des déchets combustibles comme des gants ou des combinaisons de travail des techniciens», a-t-il précisé. «L’incendie déclenché par l’explosion a été maîtrisé», ajoute EDF.

14h57: Les employés du site nucléaire confinés sur place
Voici le témoignage d’un internaute de 20Minutes: «Je ne suis pas sur place, mais mon copain y travaille, je l’ai eu au téléphone. L’explosion aurait eu lieu à 11h45 (d’après les médias) alors que sur place ils n’ont été avertis par l’alarme qu’à 13h. Ils sont actuellement confinés dans des bâtiments sans avoir plus d’informations et dans l’attente de pouvoir sortir.»

14h55
: La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, va se rendre sur le site de Marcoule
C’est ce qu’elle mentionne sur son compte Twitter.

14h51: Eva Joly demande au gouvernement «toute la transparence» sur l’accident
Dans un communiqué, Eva Joly demande «que le gouvernement fasse toute la transparence en temps réel sur les conditions de cet accident et sur les risques encourus par les travailleurs du site et la population locale». La candidate écologiste à la présidentielle ajoute: «Six mois après la catastrophe de Fukushima, cet accident remet sur le devant de la scène le risque inacceptable que constitue le nucléaire pour la vie humaine. Les alternatives énergétiques existent, l’heure est venue de sortir du nucléaire!»

14h45
: Risque de fuite radioactive faible
D’après France 3, l’ASN annonce «des possibilités de fuite très faiblement radioactive, mais aucun rejet de radioactivité dans l’air». «Les vents à 13h s’orientaient en direction d’Avignon depuis le site nucléaire», ajoute le site de la chaîne.

14h36: Le bâtiment contenant le four n’a pas explosé
Un porte-parole d’EDF a affirmé que la personne décédée se trouvait dans un local situé à côté du four mais que la détonation était restée contenue dans ce dernier, sans faire exploser le bâtiment lui-même. Le blessé évacué à Montpellier a été grièvement brûlé et est dans un état grave, a ajouté EDF, qui n’a pas pu fournir dans l’immédiat d’explication à l’explosion.

14h32
: Un site nucléaire, mais pas une centrale
Interrogée par I-Télé, la députée européenne Corinne Lepage a précisé que le site de Marcoule n’était pas une centrale nucléaire, mais bien un site de retraitement de déchets nucléaires.

14h28: L’action d’EDF chute en bourse
La Socodei, qui gère le site nucléaire de Marcoule, étant une filiale d’EDF, l’action de l’entreprise française perdait à 14h15 près de 7% à la Bourse de Paris, signale le Midi Libre.

14h19
: Le four servait à fondre des déchets radioactifs «de faible à très faible activité»
Selon les premières informations, l’explosion a touché un four servant à fondre des déchets radioactifs métalliques de faible et très faible activité, indiqué l’Autorité de sûreté nucléaire dans un communiqué. «Il n’ y a pas de rejets à l’extérieur de l’installation», ajoute-t-elle. Celle-ci a déclenché son plan d’urgence conformément aux procédures, ajoute le communiqué de l’ASN.

14h12: Pas de mesure de confinement à la radioactivité pour les villages autour du site nucléaire
Aucune mesure de confinement à la radioactivité n’a été mise en place dans les villages alentours, rapporte le Midi Libre.

14h08: Un mort, un blessé grave et trois blessés légers
L’homme décédé a été retrouvé carbonisé. Le blessé grave a été évacué dans un hôpital de Montpellier tandique «les trois personnes blessées plus légèrement ont été transportées au centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze», rapporte le Midi Libre.

14h05
: Pas de rejets radioactifs à l’extérieur pour le moment
«Pour l’instant, il n’y a pas de rejets à l’extérieur», a indiqué à l’AFP un porte-parole du Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Le centre Centraco est géré par la société Socodei, filiale d’EDF, à Codolet.

L’explosion d’un four ce lundi matin sur le site nucléaire de Marcoule, près de Bagnols-sur-Cèze (Gard), a fait un mort et quatre blessés dont un grièvement, rapportent Midi Libre et France 3.

Si la préfecture a évoqué un risque, il n’y a eu aucune fuite radioactive, selon une source proche de l’enquête citée le quotidien régional.
Incendie suivi d’une explosion

L’accident s’est déroulé vers 11h45 dans l’usine de retraitement de déchets nucléaires Centraco (Centre nucléaire de traitement et de conditionnement) à la suite d’un incendie, d’après France 3. L’homme qui est décédé a été retrouvé carbonisé, celui grièvement blessé a été «évacué d’urgence en hélicoptère, vers le CHU Lapeyronnie, à Montpellier», indique Midi Libre.

La gendarmerie, les pompiers et un hélicoptère du SAMU sont sur les lieux, un périmètre de sécurité a été mis en place autour du site nucléaire, selon Midi Libre et France 3.
C.C. avec Reuters

SOURCE 20minutes

16 commentaires

  • pokefric pokefric

    1)Le bâtiment contenant le four n’a pas explosé
    la mort d’un opérateur (retrouvé carbonisé)
    2)Communiqué de l’Élisée, il n’y a pas de confinement !
    Ils sont actuellement confinés dans des bâtiments sans avoir plus d’informations et dans l’attente de pouvoir sortir.»
    C’est très déroutant comme d’habitude….
     

  • DELAUDE

    En cas de grosse cata, venez dans le sud de l’Aude ! y’a pas de centrale, pas de pollution,c’est un département de babas…Ya de grandes forêts une faune et une flore très riche,  des chèvres des chevaux et des vaches…Tout le monde jardine… C’est magnifique, et c’est le seul coin de France avec les P.O. sur la cartographie projetée d’un cataclysme planétaire qui résiste,  avec la Hte Savoie et la Suisse…. En plus,on trouve des baraques  à 450 €/mois pour 100 m2 !! Et à vendre à partir de 45000 €.. Le prix d’une grosse bagnole…
    Ah oui ! j’oubliais :  un chouette climat : 28° aujourd’hui avec un soleil magnifique…
    Venez, mais pas trop nombreux quand même…  8O  :Faudrait pas le polluer ce petit coin d’eden…:D :D
    Par contre, question emploi, c’est :(   ceci expliquant cela !

    • willy74150

      et pas de courant ? donc super écologique ? pas de gaz non plus ? pas de voiture ? ect ect … je vais aller y faire un tour  c’est super  :wink:

  • Ubu 53

    Vu que nous sommes tellement géniaux et que rien, absolument rien, ne peut nous arriver, les édiles du Sarkozystan nous servent sur un plateau UNE vérité … mais est ce LA vérité ????
    J’en doute …

  • axel

    c est pas franchement net l’histoire,,d’apres ce que j’en n’ai eu en retour,,,,a suivre parce que craigne encore au cas d’autres problemes…mais « la truffe » (nkm) est sur place donc je me sent en securite,,mon GVT est la pour me proteger(ta race…!!de P … d’E…. de M.. la B…de MON c…!!!!)

  • axel

    heureusement que certains maires,,ont aux moins eux un reflexe qui est tout a leur honneur,qui est de ne pas avoir attendu le prefet,,,,, pour prendre des precautions,en confinent les eleves,et averti leur citoyen,,,mais il y en a pas eu beaucoup

  • Une petite précision sur l’intervention de  la députée européenne Corinne Lepage : Celle-ci a précisé que le site de Marcoule n’était pas une centrale nucléaire, mais bien un site de retraitement de déchets nucléaires.
    Cependant elle a aussi corrigé le communiqué officiel en soulignant bien que les déchets traités ne sont pas de faible et très faible activité mais de faible à moyenne activité.
    Il serait intéressant de connaître les taux mesurés par la CRIIRAD. Au moins on en aurait le coeur net.

    Malgré tout : hauts les coeurs, comme ça bouge c’est qu’on tient le bon bout, il y a du changement dans l’air

  • pokefric pokefric

    le can84 devrait nous en apprendre un peu plus, lisez cet article du 09 septembre 2011 du can84.
    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article120200

  • pokefric pokefric

    P….. j’ai pas un chat au magasin, je vend du vin du Gard arffff

  • pokefric pokefric

    News de dernière minute
    Le jeune gravement blessé hier est décédé :cry:
     

  • zoé

    bonjour,

    Si vous avez des infos faites moi signe ! J’ahbite a 150 km (au cas ou il y aurait un risque) on nous dit rien !