Austérité en France: et si on s’attaquait aux élus?

Pourquoi pas? Pourquoi ne pas faire des économies avec nos élus vu que nous battons des records dans le domaine? Ils ont trop! C’est un fait, et sachant qu’il faut tous les payer, au lieu de dégraisser dans le public envoyant nombre de smicards au pôle emploi, envoyons des élus à la même adresse! Il n’y à qu’a comparer par rapport aux autres pays, mais je vous laisse découvrir cela en fin d’article, c’est dingue!

nombre elus france

La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus… beaucoup trop d’élus…

Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d’en bas » et la « France d’en haut ».

La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète.

Une pléthore d’élus

  • Députés : 577
  • Sénateurs : 343
  • Conseillers régionaux : 2 040 (en comptant les 51 membres de l’assemblée territoriale corse, auxquels s’ajoutent les 131 représentants des assemblées de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna).
  • Conseillers généraux (+ conseillers de Paris) : 4 042
  • Maires : 36 635
  • Conseillers municipaux : 519 417
  • Députés européens : 78
  • Élus intercommunaux : 38 000 environ*.

Total : 601 132 élus

Données en juin 2011.

*Les chiffres des élus intercommunaux sont très difficiles à obtenir. Il semble que la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère de l’Intérieur n’en ait même pas un état précis !

Un élu pour 108 habitants

Selon l’INSEE, au 1er janvier 2011, notre pays était peuplé de 65 027 000 habitants. On compte aujourd’hui en France, environ un élu ou – pour être plus exact car il y a souvent cumul – un mandat électoral pour 108 habitants. Si la démocratie se mesurait à l’aune du nombre d’élus, notre pays serait un modèle universel !

Avec un mandat pour 108 habitants, le taux de représentation français est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis. Pourtant, la vie démocratique américaine n’a rien à envier à la nôtre. Plus d’un électeur français sur cent est conseiller municipal !

Un parlementaire pour 71 000 habitants

Au seul échelon parlementaire (Assemblée nationale et Sénat confondus), le ratio français est d’un élu pour quelque 71 000 habitants. La France entretient quelque 400 parlementaires de plus que les États-Unis.

Si la France n’est pas le pays qui compte le plus de députés par habitant, elle se situe néanmoins dans le peloton de tête. La Chambre des représentants des États-Unis dispose de beaucoup plus de pouvoirs que notre Assemblée nationale, tout en ayant, proportionnellement, 6 fois moins d’élus. En Allemagne, le Bundestag, qui a pourtant accueilli de nouveaux députés au moment de la réunification, compte moins de députés par habitant que notre Assemblée nationale.

Au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 178 élus. Les États-Unis se contentent de deux sénateurs par État, soit seulement 100 sénateurs, mais très influents. Au Brésil, il y a trois sénateurs par État, soit 81 au total.

En France, deux sénateurs par département seraient encore en surnombre par rapport à ces pays Il n’empêche : en 2004, il a été décidé d’augmenter le nombre de sénateurs, en contrepartie de la baisse de la durée de leur mandat, ramené progressivement de neuf à six ans. Le nombre de sénateurs passera en septembre 2011 de 321 à 348.

Il est un pays, l’Espagne, qui a un nombre de sénateurs particulièrement élevé (264) au regard de sa population (46 millions d’habitants) : cela s’explique par la diversité et l’autonomie de ses régions, dans le cadre de sa structure fédérale. Il se trouve que, même par rapport aux sénateurs de l’Espagne fédérale, les nôtres, censés représenter équitablement les territoires, sont en surnombre.

Comparaison internationale du nombre de parlementaires par habitant
Députés + Sénateurs Nombre d’habitants du pays (en millions) Nombre d’habitants représentés par chaque parlementaire
États-Unis 435 + 100 303 566 000
Brésil 513 + 81 190 320 000
Allemagne 622 + 178* 83 104 000
Espagne 350 + 264 46 75 000
France 577 + 343 65 71 000

*Membres suppléants et titulaires

Source: lecri.fr

7 commentaires

  • jerome

    C’est bizarre ils s’accordent TOUS à dire que ça ne représenterai rien comme économie et bien entendu ça ne sert à rien de commencer par là.
     
    A la fois le plus grand nombre n’ont pas de rémunération (conseiller municipaux), donc c’est sûr qu’en moyenne ils coutent pas cher même nicolas.

    • buldbul

      Effectivement, parmi les 600 OOO cités plus haut, nous avons pres de 500 000 conseillers municipaux, c’est pas eux qui coutent le plus cher… Mais faisons un petit calcul, a combien estimez vous le cout des 100 000 restants pa rtete de pipe ? Avec tous les avantages induits ? 15 000 , 20 000, 25 000 € par mois en moyenne, hum, on doit pas etre loin de cela … Allez, disons 20 000 € par mois ( compter les emoluments, les cotis, les retraires, les indemnités chomage des deputes, les bagnoles, les apparts…)  .. on doit bien approcher ce chiffres MOYEN ..
      Donc, 20 000 x 100 000 = 2 Md€ par mois, par 12 on est à 24 Md€ ….  Ca va …

  • jerome

    Il serait peut être temps de supprimer les communes et les départements.

  • ratgana

    Il faut tout de meme faire la différence entre décentralisation et déconcentration et c’est souvent dans ces derniers qu’il faut faire du ménage.

  • BIGOT

    Oui, faute d’avoir la qualité, en matiére d’élus en France, nous avons la quantité.
    Elus dont les indemnités de fonctions et autres accompagnements rémunérateurs ne sont que la face visible…
    Le contribuable paye pour la fonction qu’ils occupent, mais ils payent encore plus pour la fonction qu’ils exercent !!!

    Comment peut-on avoir une loi votée à l’unanimité des présents ( gauche et droite confondues) à l’assemblée nationale ? Mais c’est simple: il faut voter un texte sur le régime de retraite des parlementaires !