USA: ce grand labo pour l »expérimentation humaine…

Cela s’est passé aux USA mais également au Guatémala, des expérimentations ont été réalisées sur des humains et l’affaire ressort. Les États-Unis se démarquent encore avec le pire… N’oublions pas quand même que ce n’est pas une première, citons entre autres exemples l’Allemagne durant la deuxième guerre mondiale ou encore la Corée du nord.

WASHINGTON – Les expériences médicales de scientifiques américains dans les années 1940 au Guatemala ont tué au moins 83 personnes, a révélé lundi une commission mise en place par le président Barack Obama.

Des quelque 5.500 personnes soumises à ces expériences, qui comprenaient dans bien des cas l’inoculation de maladies sexuellement transmissibles, nous pensons que 83 sont mortes, a dit un membre de la commission, Stephen Hauser.


Celui-ci a précisé que la commission n’avait pas encore déterminé le niveau de lien, direct ou indirect, entre les expériences et les décès survenus.

Les scientifiques avaient sciemment inoculé, et à leur insu, à près de 1.300 personnes la syphilis et la blennorragie. De ces 1.300 personnes, seules 700 ont bénéficié d’un quelconque traitement, a ajouté M. Hauser lors d’une réunion destinée à présenter les conclusions préliminaires de la commission.

Ces expériences, qui ont eu lieu entre 1946 et 1948, ont été financées par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH).

Cette expérimentation visait à déterminer si la pénicilline, dont on commençait à se servir, pouvait prévenir ces maladies.

Les chercheurs avaient choisi comme cobayes des personnes vulnérables, y compris des malades mentaux, et ne les ont informées ni de l’objet de leur recherche, ni de ce qui allait leur arriver. Ils les ont encouragées à transmettre des maladies sexuelles et n’ont pas traité celles qui ont contracté la syphilis.

Selon la présidente de la commission, Amy Gutmann, il s’agit là d’une injustice historique faite aux populations concernées. Elle a assuré que l’enquête en cours cherchait à honorer les victimes et à nous assurer que cela ne se reproduira plus.

La commission, qui a étudié plus de 125.000 documents liés à ces expériences et qui doit rendre ses conclusions finales en septembre, a été mise en place sur ordre de Barack Obama en novembre de l’année dernière. Un mois auparavant, les Etats-Unis, via la secrétaire d’Etat Hillary Clinton et la ministre de la Santé publique, Kathleen Sebelius, avaient présenté leurs excuses à des centaines de Guatémaltèques infectés délibérément et à leur insu par la syphilis et la blennorragie.

Début octobre 2010, la présidence du Guatemala avait annoncé que le président Alvaro Colom allait diriger une commission spéciale d’enquête sur ces expériences, qu’il avait qualifiées de crimes contre l’Humanité.

Le principal chercheur américain impliqué dans ces expériences au Guatemala, le Dr John Cutler, décédé en 2003, a aussi joué un rôle important dans une autre recherche aux Etats-Unis menée durant 40 ans (1932-1972) sur 400 Noirs à Tuskegee dans l’Alabama (sud).

Des travailleurs saisonniers avaient été recrutés par les autorités médicales dans le cadre d’une recherche au cours de laquelle tout traitement contre la syphilis leur avait été refusé afin d’étudier l’évolution de la maladie.

Les chercheurs leur avaient menti en leur disant les traiter pour d’autres problèmes de santé.

Source: (©AFP / 29 août 2011 23h21) via romandie.com

2 commentaires

  • Fleur de vie

    c’est affreux mais je crois que le pire crime contre l’humanité ça revient aux japonais avec l’unité 731 , et bien sur qui a récupérer les conclusions de ces atrocités , dans le mille les USA.

  • Malheureusement ce genre d’expérimentation sur les êtres humains n’est pas tout à fait fini.

    Un autre fameux projet dont les scientifiques sont accusés et que la CIA a détruit partiellement les preuves se nomme MK_ULTRA qui peut se traduire par ‘mind kontrol’ K : pour l’origine Allemande du projet. MONARCH est un projet qui avait le même but mais qui concernait les enfants.

    Je vous laisse vous informer tous seuls – les pistes sont nombreuses sut la ‘toile’.

    Einstein a avertit les hommes que la sciences est devenue ‘criminelle’..