Sommet Merfckel-Sarkozy: le mensonge aux populations

Un véritable mensonge! Les bourses ont dévissé la semaine dernière et la situation est toujours délicate, les états européens s’enfoncent et s’endettent toujours plus, les problèmes se multiplient allant jusqu’aux émeutes, et quelle est la solution proposée par le duo infernal des pays survivants à la déchéance imposée par les agences de notation? Un gouvernement unique pour l’Europe!!! Voilà LA solution proposée et bien sur soutenue par les médias, les économistes, les escrocs de l’euro, les banquiers, et les autres… Le figaro.fr nous le dit si bien: « La France et l’Allemagne vont proposer à leurs partenaires européens la création d’un «véritable gouvernement de la zone euro». Ils souhaitent que le poste revienne à l’actuel président de l’Union européenne Herman Van Rompuy » mais également « Dans une lettre qui sera adressée mercredi à la présidence de l’Union européenne, France et Allemagne proposent de créer un «gouvernement économique de la zone euro». Constitué du conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, il se réunira deux fois par an et élira un président stable pour deux ans et demi.

Le problème tiens du fait que cette « solution » pour sauver l’Europe et l’euro n’est pas récente, c’est juste une manière de profiter de la situation catastrophique actuelle pour imposer un gouvernement unique qui était déjà d’actualité il y a un an! Petit retour sur l’actu de l’année dernière:

Au mépris des droits du Parlement et de la volonté des peuples, la Commission européenne, l’Eurogroupe et la BCE ont proposés, mercredi soir, de placer la mise sous tutelle économique des seize pays de la zone euro.

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, se garde bien de parler de « gouvernement économique ». Il a d’ailleurs raison, car le terme exact serait plutôt « dictature économique ». Le projet à le mérite d’être clair : à brève échéance, les budgets des pays de la zone euro seront entièrement contrôlés et décidés par un « triumvirat », composé de la Commission européenne, de la Banque Centrale Européenne et de l’Eurogroupe. Le Parlement de Strasbourg sera totalement écarté des décisions, même à titre consultatif. Les pays récalcitrants se verront amender par Bruxelles, et leur droit de vote seront suspendus.

L’article nous vient du site mecanopolis.org et date du 14 mai 2010. Mais je peux également ressortir des archives cette petite déclaration:

« Comment le « Président » van Rompuy va permettre la mise sous tutelle des pays de la zone-euro
Le président du Conseil, Herman van Rompuy, a présenté comme prévu le rapport de sa « task-force » sur la gouvernance économique en fin de semaine dernière, pour lequel les Vingt-Sept ont donné leur feu vert ; feu vert donné également à une révision du Traité de Lisbonne que réclamait le document afin de lever « l’interdiction » de soutenir financièrement un pays de l’Union. »

Toujours un article du site mecanopolis.org mais de novembre 2010 cette fois… Bref, il n’y a aucune véritable solution ici, aucune innovation, juste un moyen de nous imposer une gouvernance économique totale! Les gouvernement ne seraient même plus en mesure de contrôler leur budget, notre avenir économique entre les mains d’élus et de banquiers, quel pire cauchemar pourrait-il y avoir?

11 commentaires

  • texcaltex

    Un «gouvernement économique de la zone euro». constitué du conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, il se réunira deux fois par an et élira un président stable pour deux ans et demi.
    Ben voilà de la démocratie ou je ne m’y connais pas!!
    Tiens ça me rappelle cette réplique de M Audiard: Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît!




  • Antoine

     
    Et zou disparue totalement la souveraineté monétaire des États, à quand la disparition totale de la souveraineté des États Européens?
    « When the world must come together as one » vous connaissez tous ces paroles, ne croyez pas que ce soit anodin, on s’y approche ;)

  • pokefric pokefric

    Un gouvernement supplémentaire à payer histoire de caser quelques amis….
    De toutes façon, ils peuvent tout se permettre car la préoccupation des français dans la grande majorité (je parle des français en état de changer quelque chose), n’ont que le soucis de se dire « Pour qui vais-je voter? La gauche ou l’ump? »Pour le reste, tout va bien ! Ils on le temps de mourrir, les problèmes viendront après !
    Cela fait combien de temps qu’ont se fait berné par la droite ou la gauche, et ils y reviennent à chaque fois..Qui disait, « Les français ont les idées longues et la mémoire courte » Entre la peste et le choléra, le choix est difficile…
     

    • Juste une chose, pour le verbe « mourrir », il n’y a qu’un R! Je faisait souvent cette même faute, exactement la même que toi jusqu’au jour ou j’ai appris qu’il n’y avait qu’un seul R car on ne meurt qu’une seule fois, je transmet donc l’info, dès fois que cela te soit utile un jour…

  • Fantômette Fantômette

    Entièrement d’accord avec toi, pokefric, un gouvernement de plus avec des salaires mirobolants, histoire de gratter ce qui reste.

  • vavavoum

    QUE FONT ILS REELEMENT QUAND IL SE RENCONTRE CES DEUX.A MON AVIS ILS BAISENT ET SE FENDENT LA GUEULE DES EUROPÉENS .ATTENTION CAR LA CARLITA VA ÊTRE JALOUSE

  • bouffon

    Ach nous les Allemandes nous aimons bien les petits présidents. Nous affons décha eu un…
    Ha, oui le cambert est très bon, c’est chez nous qu’il est produit.

  • mémé

    Après un sommet autant médiatisés, ils étaient obligés de sortir quelque chose, histoire de montrer qu’ils ne sont pas impuissants. Mais ce vague projet de gouvernance de la zone euro ne verra peut-être pas le jour, c’est comme le plan de sauvetage de la Grèce, ça traîne la patte.
    Ils auraient mieux fait d’harmoniser les charges professionelles des maraîchers français et allemands, pour preuve d’union!
    Et pourquoi ne pas avoir invité les Pays-Bas, , l’Espagne ou d’autres à leur petite sauterie ? Ils sont déjà annexés ?

  • vibrocop

    Herman Van Rompuy ! C’est qui ? C’est… à oui c’est vrai l’actuel président de l’Union européenne.

    Ben pour la création d’un gouvernement économique de la zone euro, une fois créée on en entendra plus parlé !
    Vive l’union Européenne, vive les arrivistes pas tentés et vive la France !