Big Brother is spraying you!

La médecine a voulu rivaliser avec Dieu, rivalisant pour dépasser les créations qui ont mit des milliers voire des millions d’années pour prendre forme, tentant de modifier la nature des choses. Cette médecine dont je vous parle, c’est la génétique et les travaux sur l’AND. L’ADN est maintenant utilisé pour jouer les « big brother » au coin de la rue, hallucinant!

* J’ai reçu cet écrit d’un lecteur et à première lecture, j’ai pensé à un canular.  Mais en faisant quelques recherches, j’ai constaté que le « marquage ADN » se fait même aux coins des rues…  C’est franchement dégueulasse!  Voir l’article du Libération en bas de page, intitulé: « Le spray antivol qui se pique de génétique ».

Un blogueur des Pays Bas, habitant Amsterdam a reçu une bien étrange lettre de sa ville, indiquant que dans son quartier, des spray à ADN avaient été installés.
Du coup, je me suis demandé ce qu’était un spray à ADN ? Initialement, cet ADN est un marqueur synthétique qui est vaporisé sur du matériel (genre ordinateur, imprimantes…etc) afin de permettre en cas de vol, de l’identifier lorsque ce dernier réapparaît dans les brocantes. Mais là, Amsterdam va encore plus loin en installant carrément des sprays à ADN qui se déclenchent sur demande dans les rues pour asperger par exemple un voleur qui sortirait d’une banque avec son butin.
Cet ADN de synthèse est tout simple

ment impossible à enlever sur les vêtements et même la peau. Que ce soit en lavant ses vêtements, et même après plusieurs douches en ayant frotté avec du savon, il faudra attendre 6 semaines que l’ADN disparaisse de lui-même. Invisible à l’oeil nu, cet ADN se révèle grâce à des ultra-violets.  C’est donc la dernière nouveauté après les caméra de sécurité. Pour stopper les voleurs (et surtout les identifier), il suffirait de les arroser de cet ADN ?

Article du Libération:
IMG1 745x1024 Des sprays à ADN dans les rues dAmsterdam
Source de l’article: conscience-du-peuple.blogspot.com

L’article nous renvoie vers une publication du journal liberation.fr, une source que certains peuvent contester, l’article étant quand même intéressant de par son contenu:

Le spray antivol qui se pique de génétique

Allemagne. La police teste un marquage ADN des objets.

Depuis des années, Brême, cité du nord de l’Allemagne, caracole en tête du hit-parade de la criminalité. De la simple fauche au vol à main armée, nulle part ailleurs en Allemagne les voleurs ne sont aussi actifs : 88 000 crimes et délits dont 55 000 vols sont enregistrés chaque année. Pour 100 000 habitants, la ville recense 5 800 cambriolages, vols de voiture ou de vélo.

Fini tout ça ? Dirk Fasse, le directeur adjoint de la police de Brême, assure détenir enfin l’arme miracle : un spray d’ADN artificiel ineffaçable importé de Hollande qui va, dans un premier temps, être testé à grande échelle dans 143 écoles de la ville. Adieu les vols d’imprimantes, d’ordinateurs ou de synthétiseurs dans les salles de classe. Tous ces objets particulièrement prisés des voleurs seront prochainement marqués à l’ADN artificiel, un liquide incolore dont la composition, comme pour l’ADN humain, varie d’une bouteille à l’autre. Le liquide une fois sec n’est visible qu’à l’aide d’une lampe de poche à rayons ultraviolets. La police n’aura plus qu’à écumer les marchés aux puces et autres vide-greniers pour retrouver les biens volés. Leur propriétaire initial sera alors identifié grâce aux fichiers du fabricant hollandais d’ADN. Dix-neuf écoles étrennent le système depuis la fin des vacances de la Toussaint. Dès novembre, un premier échantillon de particuliers aura accès à la «méthode miracle» vantée par la police.

Plusieurs compagnies d’assurance ont déjà annoncé qu’elles prendraient en charge les frais d’équipement relativement modiques : la bouteille d’ADN coûte 75 euros. Mais Dirk Fasse veut aller plus loin. Il voit déjà des douches d’ADN installées à court terme au-dessus de la porte des banques et supermarchés et qui aspergeront sur commande les voleurs à main armée sur le point de quitter le lieu du crime. «Les traces d’ADN restent sur la peau pendant au moins six semaines», assure la police.

Mais les autorités comptent surtout sur l’effet dissuasif. Les lieux équipés d’ADN seront signalés. Au Royaume-Uni et en Hollande, où l’ADN artificiel est utilisé depuis huit ans, les vols auraient connu une diminution allant jusqu’à 80% dans les zones équipées. Selon un sondage mené auprès de 100 voleurs emprisonnés, 91% avaient entendu parler de l’ADN artificiel et 74% assuraient avoir évité les lieux signalés.

Source: liberation.fr

5 commentaires

  • bouffon

    Hahaaaa bien sur on y crois la police va aller voir dans les brocantes si le matériel ne s’y trouve pas. Heureusement que ce nouveau produit existe, il fait travaillé les agents.
     
    Bon si jamais, une douche à l’eau de javel est leur pseudo produit miracle et détruit.
     

  • Antoine

     
    Quelques radiations ionisantes et hop caduque le marqueur… :lol:
    Ce qui est amusant est que le révélateur est aussi « l’antidote », il suffit d’une bonne exposition aux UV C ( http://www.lampe.thellia.com/12-lampe-uvc-germicide-tuv ) pour détruire ces marqueurs, sur la peau c’est un peu problématique mais pas sur les objets.

  • Judor

    Si j’arrive a me procurer une des ces bombes j’asperge tout le monde :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  • jerome

    «Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre.»
    [ Thomas Jefferson ]

  • Scarlett

    En voilà encore un qui se voit millionnaire en vendant son produit partout dans le monde… Il est toujours permis de rêver, le pauvre, et il est toujours préférable de savoir ce que sont capables de nous inventer tous ces soi-disant « révolutionnaires » de la Sécurité, nom commun revendiqué par la plupart des Etats, que l’on pourrait presque assimiler à une religion…