Trader Noe: flash alerte en préparation

Tout va trèèèès bien, c’est la crise, mais comme l’avait dit Alain Minc, c’est juste une petite crise, rien de bien grave, on va un peu morfler, mais sans plus… Maintenant, si nous cherchons un peu à regarder derrière les écrans de fumée, si on gratte un peu, on se rend compte qu’en fait l’avenir s’annonce cauchemardesque si rien ne change au plus vite, s’il n’est pas déjà trop tard! Le souci, c’est que les indices s’accumulent inlassablement et que rien, vraiment rien, n’est là pour nous rassurer…

Ce mercredi 17 août 2011, BNP et Société Générale terminent la séance avec -2.16 % et -2.51 % alors que l’indice CAC 40 progresse de 0.73 %.
Ceci est bien étrange d’autant plus que les ventes à découvert sont interdites pour encore une dizaine de jours.
Nous en profitons pour préciser que si BNP ne repasse pas rapidement au-dessus des 37.5 (ce qui est à souhaiter), la tendance baissière risque de s’amplifier.

Depuis nos 2990 points sur l’indice CAC 40, nous avions parlé d’un rebond autour des 3250 points sur le CAC 40 et 1184-1200 pour le SP 500. Nous y sommes !
En regardant les marchés US, notamment le contrat à terme E-mini S&P 500, nous constatons que celui-ci est nerveux et manque de dynamique haussière.

Quelque chose d’important se déroule devant nous !

La main anonyme a probablement attendu que les gérants cupides achètent les actions bon marché.
Il faut toujours une contre partie et le but de cette main est d’emmener, clients, gérants, sociétés de gestion, banques européennes au tapis !

Si l’indice E-mini SP500 casse les 1178, le CAC 40 cassera a son tour les 3180 points par effet domino.
La main devrait prochainement vous montrer sa puissance !
Un grand ratissage !
Beaucoup seront fauchés et d’autres penseront à se recycler.

Bien sûr, ceux qui ne croient pas en l’existence de la main anonyme, peuvent toujours discuter sur le forum des « bisounours ».
Encore mieux, allumez votre télévision, je vous rassure tout va bien !

Source: liesidotorg.wordpress.com

3 commentaires