Vers une épidémie de maladies mentales…

Attention, nous sommes tous plus ou moins mentalement troublés donc tous potentiellement concernés par un éventuel traitement pharmaceutique au grand bonheur de Big Pharma! Depuis quelques années, tout comportement considéré comme « suspect » peut amener à suivre un traitement à grands coups de cachets, trop triste? Un cachet! Trop enthousiaste? Re-cachet! Gourmand? Idem! Conspirationniste? Mais ça se soigne la paranoïa, ça aussi!!! Bref, les chiffres parlent d’eux-même, le serment d’Hippocrate est réellement devenu un serment d’hypocrite!

© Flickr Sarah G…

Sommes-nous à la veille d’une épidémie sans précédent de maladies mentales ? C’est la question posée par la très sérieuse New York Review of Books, qui a compilé trois livres récents sur les troubles mentaux et leur traitement.

Des chiffres alarmants

Aux Etats-Unis, les statistiques sont inquiétantes. Le nombre de personnes recevant une aide financière de l’Etat pour un handicap lié à une maladie mentale a été multiplié par deux et demi entre 1987 et 2007. Plus alarmant encore, une étude de l’Institut National pour la Santé Mentale, menée entre 2001 et 2003 sur un groupe d’Américains adultes choisis de manière aléatoire, avait montré que 46 % d’entre eux avaient souffert d’un trouble mental plus ou moins léger au moins une fois dans leur vie.

En France, des statistiques datant de 2009 pointaient un trouble dépressif majeur parmi 7,8 % de la population, et un trouble sévère chez 3,2 % des Français.
Lire la suite

Libye: Amnesty international accuse les rebelles de tortures et d’exactions

Plus le temps passe, plus les grandes phrases issues des dirigeants qui ont voulu ce conflit s’effrite, la lumière apparaitrait-elle? À force de nous raconter tout et n’importe quoi nous finissons par ne plus les croire et internet aidant, certaines vérités remontent à la surface pour le plus grand malheur des décideurs de la planète. Finalement, les méchants ici, ce ne sont pas forcément les pro-Kadhafi dirait-on…

Des rebelles libyens à Zlitan, près de Misrata, le 13 juin 2011 (Zohra Bensemra/Reuters)

Quatre mois après le début du conflit en Libye, la confusion règne toujours à l’ouest du pays, en proie à de violents affrontements entre les forces pro-Kadhafi et les rebelles. Aucune organisation humanitaire n’a accès à cette région du pays, les déplacements n’étant possibles que dans les villes libérées par l’opposition.

Donatella Rovera, conseillère sur la réaction aux crises à Amnesty International, est rentrée de Libye après trois mois passés à arpenter les villes de Misratah, Benghazi, Ajdabiya et Ras Lanouf. Son témoignage éclaire certaines zones d’ombres.

Rue89 : Vous avez pu rencontrer des mercenaires dans les centres de détention tenus par l’opposition.

Donatella Rovera : Il y a eu une certaine hystérie de la part des médias autour de la question des mercenaires. Le Conseil national de la transition (CNT) a organisé des visites dans les prisons pour que les journalistes « voient » les mercenaires, mais il s’agissait surtout de pauvres jeunes gens terrorisés, pas forcément liés au conflit. Mais ils ont été filmés, photographiés, ils étaient reconnaissables.
Lire la suite

Libye: Amnesty international accuse les rebelles de tortures et d'exactions

Plus le temps passe, plus les grandes phrases issues des dirigeants qui ont voulu ce conflit s’effrite, la lumière apparaitrait-elle? À force de nous raconter tout et n’importe quoi nous finissons par ne plus les croire et internet aidant, certaines vérités remontent à la surface pour le plus grand malheur des décideurs de la planète. Finalement, les méchants ici, ce ne sont pas forcément les pro-Kadhafi dirait-on…

Des rebelles libyens à Zlitan, près de Misrata, le 13 juin 2011 (Zohra Bensemra/Reuters)

Quatre mois après le début du conflit en Libye, la confusion règne toujours à l’ouest du pays, en proie à de violents affrontements entre les forces pro-Kadhafi et les rebelles. Aucune organisation humanitaire n’a accès à cette région du pays, les déplacements n’étant possibles que dans les villes libérées par l’opposition.

Donatella Rovera, conseillère sur la réaction aux crises à Amnesty International, est rentrée de Libye après trois mois passés à arpenter les villes de Misratah, Benghazi, Ajdabiya et Ras Lanouf. Son témoignage éclaire certaines zones d’ombres.

Rue89 : Vous avez pu rencontrer des mercenaires dans les centres de détention tenus par l’opposition.

Donatella Rovera : Il y a eu une certaine hystérie de la part des médias autour de la question des mercenaires. Le Conseil national de la transition (CNT) a organisé des visites dans les prisons pour que les journalistes « voient » les mercenaires, mais il s’agissait surtout de pauvres jeunes gens terrorisés, pas forcément liés au conflit. Mais ils ont été filmés, photographiés, ils étaient reconnaissables.
Lire la suite

Alerte Ecoli les steaks hachés suspectés………

Pas de panique, ce n’est pas la même souche que la bactérie tueuse détectée en Allemagne! Enfin! c’est ce que l’on nous dit…..

A Lille, des affichettes d'information ont été disposées à l'entrée des magasins Lidl. M. LIBERT / 20 MINUTES

 

Une septième victime d’intoxication alimentaire a été hospitalisée hier à Lille

Nouveau cas de contamination. Hier après-midi, un septième enfant, âgé de 4 ans et originaire de l’Oise, a été hospitalisé au centre hospitalier de Lille, victime de syndrome hémolytique et urémique (SHU). Depuis dimanche, la bactérie Escherichia coli, responsable de cette intoxication alimentaire rare, avait déjà touché six enfants âgés de 18 mois à 8 ans à Douai, Valenciennes, Maubeuge et Dunkerque. Tous avaient été transférés à Lille pour subir des soins intensifs. « Trois de ces enfants ont dû être placés sous dialyse », précise Daniel Lenoir, directeur de l’agence régional de santé (ARS). Quant au dernier cas, en provenance de l’hôpital d’Amiens, il est maintenant « hors de danger », selon Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée de la Santé, qui s’exprimait sur iTélé. Lire la suite

Le Phœnix renaît : 11 supervolcans se réveillent !

La Terre est en colère, ceux qui s’en préoccupent le savent, les évènements climatiques, terrestres et célestes sont en recrudescence. Ceux qui croient que c’est normal, parce qu’avec internet l’information va plus vite, devraient se re-poser la question…….Je rappelle pour les puristes, que le réveil d’un volcan est un signe qu’il reprend de l’activité et non qu’il est en éruption..

L’activité sismique et volcanique de la Terre prend un tournant, loin du bruit de fond habituel des médias.

Mise à jour : ce n’est plus 10 mais 11 supervolcans en activité puisque le Yellowstone vient lui aussi de se réveiller.

C’est tout de même un paradoxe intéressant. Encore une fois, il ne s’agit pas de porter un jugement mais d’observer les faits. Une partie des gens ne cherche pas du tout à s’informer sur ce qui se passe d’intéressant dans le monde. Ceux-là lorsqu’ils se donnent un peu de temps, se contentent le plus souvent de divertissements futiles et brièvement satisfaisants dont la télévision reste le médiocre fer de lance. Pour eux, bercés au ronron contrôlé des informations télévisées, rien ne change vraiment ici-bas et tout paraît habituel dans leur univers personnel.

Lire la suite

Fukushima les news 15 /16 et 17 juin………+ Alerte au USA…

La saga continue, la contamination s’étend, les médias sont presque muets (muselés?) et Arnie Gundersen presque attaché sur le poteau d’exécution par la mafia nucléocrate, pour OSER nous dire la vérité…Allez gentils moutons, le tour d’horizon de la situation grâce à KOKOPELLI et NEXT-UP. Pour ne pas faire de jaloux, au Nébraska, l’assise foncière de la centrale nucléaire de Fort Calhoun est inondée par le Missouri en crue……… :( « Atomic Ann Lauvergeon » est virée d’Aréva…………….L’IRSN n’est pas d’accord avec la CRIIRAD sur ses déclarations à propos des mesures effectuées au lendemain du désastre Japonais, pour télécharger le rapport clic ICI Merci Mickie



Toute révélation émanant de TEPCO ne peut que cacher une situation considérablement plus désastreuse.

– 17 juin 2011: La Prophétesse Nucléaire d’AREVA recyclée dans le « vers », par son directoire. Anne Lauvergeon, celle qui, lorsqu’elle créa son AREVA, « a intégré dans l’ADN de cette multinationale, la sûreté, la sécurité et la transparence.», vient de se faire remercier par son directoire, dont elle était la présidente, sur les ordres de Matignon, contre l’avis de son directoire. Anne Lauvergeon est bien celle qui a dit: « On va éviter la catastrophe nucléaire », en parlant de Fukushima. Sans plaisanter. Fukushima = 24 Chernobyl. Au moins. Potentiellement, oui, mais il suffit d’attendre. Lire la suite

Pour Moscou, Damas lutte contte des « provocateurs armés »

Après la Libye, les prochaines cibles des américains et de ce fait des pays qui suivent sont la Syrie et le Yémen,  mais malheureusement il faut se méfier de tout ce que les médias nous disent, nous avons toujours le même son de cloche, le gouvernement de Syrie tire sur la population et il faut agir, intervenir, attaquer! Maintenant, regardons la situation syrienne d’un autre angle, d’un angle russe pour tenter de faire la part des choses. Alors, qui sont les gentils? Qui sont les ennemis? L’actualité est parfois remplie de surprises, et sans internet, nous n’aurions jamais pu avoir cet angle de vue intéressant…

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. © RIA Novosti. Anton Denisov

Les autorités syriennes luttent non pas contre des manifestants, mais contre des commandos et des provocateurs armés, a annoncé mercredi à Astana (Kazakhstan) le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. »L’essentiel est de ne pas se figurer que les forces de l’ordre syriennes luttent uniquement contre les civils. Il y a beaucoup de provocateurs armés. Je suppose qu’aucun pays ne tolèrera une rébellion directe », a-t-il déclaré aux journalistes dans les couloirs du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

« Une bande de commandos armés qui sévit en Syrie a occupé plusieurs agglomérations. Les autorités syriennes tentent de les libérer », a poursuivi le chef de la diplomatie russe.

Lire la suite

Pour Moscou, Damas lutte contte des "provocateurs armés"

Après la Libye, les prochaines cibles des américains et de ce fait des pays qui suivent sont la Syrie et le Yémen,  mais malheureusement il faut se méfier de tout ce que les médias nous disent, nous avons toujours le même son de cloche, le gouvernement de Syrie tire sur la population et il faut agir, intervenir, attaquer! Maintenant, regardons la situation syrienne d’un autre angle, d’un angle russe pour tenter de faire la part des choses. Alors, qui sont les gentils? Qui sont les ennemis? L’actualité est parfois remplie de surprises, et sans internet, nous n’aurions jamais pu avoir cet angle de vue intéressant…

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. © RIA Novosti. Anton Denisov

Les autorités syriennes luttent non pas contre des manifestants, mais contre des commandos et des provocateurs armés, a annoncé mercredi à Astana (Kazakhstan) le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. »L’essentiel est de ne pas se figurer que les forces de l’ordre syriennes luttent uniquement contre les civils. Il y a beaucoup de provocateurs armés. Je suppose qu’aucun pays ne tolèrera une rébellion directe », a-t-il déclaré aux journalistes dans les couloirs du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

« Une bande de commandos armés qui sévit en Syrie a occupé plusieurs agglomérations. Les autorités syriennes tentent de les libérer », a poursuivi le chef de la diplomatie russe.

Lire la suite

1 2 857 2 858 2 859 2 860 2 861 3 011