Une nouvelle loi qui va faire mal aux cryptomonnaies (vidéo)

Couper l’herbe sous le pied à l’engouement populaire pour des monnaies numériques décentralisées est un vœux qui trotte dans la tête des banquiers depuis un bon moment. La Chine l’a déjà exaucé, les Etats-Unis vont s’y coller, et les caniches européistes emboîteront le pas. Pour les quelques individus qui détiennent entre leurs mains la création monétaire et la régulation de l’économie mondiale, il est inconcevable que huit milliards de « gueux » se détournent de la finance déifiée pour placer leur confiance dans des monnaies bien plus accessibles qui leur ouvriraient les portes d’une véritable liberté financière. Il font donc appel à leurs vassaux pour légiférer.


Explication du projet de loi en vidéo avec Alex Trading (10:00)


J’ai personnellement du mal à comprendre qu’une majorité de personne puisse encore conserver la moindre confiance dans une monnaie devenue une véritable laisse avec option collier étrangleur entre les mains de gouvernements mafieux inféodés à une poignée de banksters, alors qu’une monnaie est censée n’être qu’un outil facilitant les échanges de biens et services !

Et vous, où vous situez-vous sur le baromètre « confiance » concernant les monnaies régaliennes versus cryptomonnaies ? Dites-le nous en commentaire.

M.G.


Article source : Nouvelles restrictions sur les cryptos dans le projet de loi US sur l’infrastructure

18 commentaires

  • Billou223

    Je vais donner mon opinion sur la question, puisque tu la demande à tous.

    J’ai joué en 2017, avec quelques 200€, et j’en ai retiré quelques billes, pas grand chose, mais contrairement à d’autres, je n’ai rien perdu. Mon avis n’est donc pas celui qui en a la haine parce qu’il a tout perdu.

    Le bitcoin, et l’ensemble des cryptomonnaies spéculatives, en tant que tel, est un désastre, qui s’est totalement éloigné de l’objectif qui était fixé.
    Le bitcoin, bien que pouvant être une unité d’échange, dans des pays où la monnaie se serait effondrée, est un échec en tant que monnaie car sa volatilité est telle, qu’il est inutilisable pour tout un chacun dans le quotidien en tant que monnaie.
    Pour pouvoir l’utiliser, tout un chacun aurait besoin d’une valeur stable, hors, ça n’est absolument pas le cas, la plupart de ses promoteurs parlant des hausses, sans évoquer les chutes brutales survenues.
    Quand il n’y aura plus assez d’entrants (comme une pyramide de ponzi) tous ceux qui ont de grosses sommes se mettront à revendre à la moindre grosse baisse, et provoqueront de nouveau un crash.
    Et même si certains affirmeraient qu’une fois de plus, le bitcoin pourrait remonter à un niveau plus haut quelques années plus tard, il n’y a aucune garantie sur le sujet, et tout le monde n’a pas le temps d’attendre que ça arrive pour pouvoir utiliser ses billes.

    En ce sens, le bitcoin, et beaucoup d’autres cryptomonnaies alternatives ont échoué à ce sujet alors qu’initialement, c’était leur raison d’être. Ce ne sont plus que des actifs spéculatifs. En la matière il n’y a guère que la June (Monnaie libre G1) qui se démarque en n’étant pas un outil de spéculation et avec son dividende universel, mais forcément, comme les gens n’ont rien à gagner en €€/$$, ça ne se bouscule pas au portillon vu que tous les cupides ne songent qu’à la spéculation et les biftons qu’ils pourront se faire sur le dos des nouveaux entrants et petits joueurs faisant des erreurs, pas l’indépendance d’une monnaie.
    C’est d’autant plus désespérant que l’idée d’une monnaie totalement indépendante des banques centrales, a de quoi susciter de l’intérêt… Mais à un niveau moindre, que celui d’espérer se faire de l’argent sur le dos des autres via un jeu de vases communicants. En somme, en l’État, l’avarice de l’humanité l’a emporté sur la raison. Rien ne dit que ça ne soit pas définitif, mais il y a de grande chances que les institutions profitent d’une occasion trop belle, pour étouffer et encadrer le tout, comme on commence à l’observer, empêchant ainsi toute future cryptomonnaie de devenir une alternative viable aux méthodes d’émission de la monnaie, institutionnelles.

    Ceci dit, en tant que tel, les cryptomonnaies ont néanmoins apportées quelques techs aux finalités intéressantes, comme la blockchain (dont la promotion est souvent surfaite toutefois, une blockchain n’a guère d’intérêt à remplacer la plupart des bases de données), les smart-contracts.

    Enfin, se pose, outre les aspects spéculatifs, la question écologique, dédiée aux minages des cryptomonnaies par la méthode du proof of stake, entre la production monstrueuse de matériel à ces fins (avec les conséquences écologiques en amont, et au pseudo-recyclage), et également, énergétique (charbon, pétrole, gaz, nucléaire)…
    Cet aspect est incompatible avec les enjeux de notre époque, d’autant qu’au delà des questions écologiques et de dérèglement climatique, se pose désormais la question de la disponibilité de ces énergies elles-même, non seulement dans le temps, mais pour tous, et en terme de priorités d’usages…
    Parce que s’il nous reste XXX unités énergétiques polluantes potentiellement encore utilisables, polluantes mais extrêmement efficaces, ça serait quand même mieux de les utiliser à des fins bénéficiaires (où leur utilisation apporte des effets bénéfiques supérieurs aux inconvénients), comme un reboisement (suivi) diversifié et massif, la réhabilitation des terres agricoles (les taux de matière organique notamment à des fins de fertilité) et restauration de zones naturelles et humides, afin d’inverser la tendance…
    Et en la matière, la tâche est colossale et l’énergie nécessaire gargantuesque. Il suffit d’avoir une idée de combien d’espace les terres cultivées saignées par le labour occupent pour le comprendre. Et à ce niveau là, le nucléaire ne pourra rien, actuellement seul les moteurs thermiques sont en capacité de fournir une telle force de travail sur des espaces se comptant en hectares sans la problématique de l’autonomie et de disponibilité du lithium.

  • Je n’ai aucune connaissance du sujet, aussi ne m’en veuillez pas de mon com: tout ce qui se fait sur le net doit être évité. Une monnaie locale indépendante, ok. Une qui se fait à partir du net, non. Le jour d’un black out, tout est foutu.
    Le troc me paraît bien plus intéressant. A condition, bien entendu, d’avoir quelque chose à échanger. Ça ne devrait pas poser de problème.

  • behappy

    Beaucoup de YouTuber se sont improvisés Traders conseilleurs, et ont fait perdre bcp d’argent aux nouveaux amateurs de bitcoins https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    Ils utilisent des titres racoleurs pour exister par les nbre de vues et non pas par leur portefeuille en cryptonite
    Les 2 monnaies sur, seront sur du moyen terme toujours le bitcoin ethereum et peut etre XRP
    Les autres nécessitent du savoir faire en mode traiding court/moyen/long
    Elles resteront volatiles et permettent de se libérer des fiduciaires
    Et pendant que certains s’inquiètent d’autres les utilisent dans tous les domaines art dématérialisé, jeux video etc
    La chine sera surtout le mauvais perdant de l’histoire
    https://www.sia-partners.com/fr/actualites-et-publications/de-nos-experts/le-minage-de-bitcoin-une-industrie-aux-benefices-sociaux
    Puisque cela n’a fait que déplacer le minage https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    Toutes les banque centrales on créer leur argent numérique c’est leur terme pour dire crypto
    Ce ne sont que des suiveuses… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Et la chine interdit les cryptomonaies pour vendre uniquement la sienne qui deviendra la seule officielle

    • « La chine sera surtout le mauvais perdant de l’histoire
      Puisque cela n’a fait que déplacer le minage »

      Le minage est un problème pour la Chine qui ne dispose pas actuellement de suffisamment de puissance électrique pour subvenir aux besoins de l’économie réelle.

      Par ailleurs , la Chine se penche sur les crypto régaliennes depuis… 2008.

      Tapes  » crypto dagong 2008/2009″.

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • behappy

        AvocatDuDiable
        « Le minage est un problème pour la Chine qui ne dispose pas actuellement de suffisamment de puissance électrique pour subvenir aux besoins de l’économie réelle. »
        Je sais bien que le minage lui coute trop d’énergie https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
        Mais le VRAI motif que je viens de révéler est qu’elle veut promouvoir sa crypto officielle
        Cela lui permettra d’exercer un totale contrôle sur la cryptomainaie
        Elle aurait put réguler le minage, ou interdire les fermes, non elle a interdit toutes les cryptos sauf la sienne
        Il ne faut pas être naïf sur les déclarations « officielle » de la chine
        Même les diables et les avocats du diable savent instrumentaliser la vérité
        Cela s’appel mensonge par omission.
        Beaucoup de menteurs/trompeurs disent la vérité pour tromper les gens crédules
        => « La Chine n’a toutefois pas l’intention de laisser passer le train de la monnaie numérique. Seulement, elle veut maîtriser et centraliser le système. Le pouvoir en place prépare la création d’une monnaie numérique nationale pilotée par la banque centrale, dont les premiers tests sont prévus début 2022″https://www.usine-digitale.fr/editorial/la-chine-interdit-toutes-les-transactions-de-cryptomonnaies.N1143842
        Hit-ler aussi disait et dénonçait pleins de vérités vraies
        « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre »
        Les traders n’ont pas été dupent https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • engel

    – Monnaie fiduciaire(plus exactement scripturale) et monnaie bitcoin ne sont que des monnaies au support virtuel bien volatile.
    A la fin de cette crise, tous deux finiront au fond du trou par non adéquation de leurs valeurs rapportées aux biens réels et services utiles.

    – Tout d’abord, l’hyperinflation provoquera l’effondrement des monnaies fiduciaire.
    Ce qui poussera les « petits malins » pensant échapper à l’inflation, à transférer leurs avoirs en bitcoin.
    Ces mouvements provoqueront l’hypertrophie des monnaies bit-coins.
    …. »Super, je suis riche ! Y a pas à dire, je suis un gros malin » se diront les nouveaux riches.
    Malheureusement pour eux, une monnaie hypertrophié n’est qu’une monnaie « hyper-inflationnée » à son stade ultime juste avant éclatement.
    Donc, avec un peu de décalage, le bit-coin lui aussi ira au tapis.
    Et c’est tout à fait normal, puisqu’il aura empêché l’hyper-inflation de détruire la masse monétaire surnuméraire par rapport aux biens et services réels.

    Une monnaie quelle qu’elle soit, n’a jamais créé de richesse.
    Sa valeur se doit de refléter une richesse réelle existante (ou réellement créable dans un futur raisonnablement proche(argent dette).
    …Faute de quoi, elle meure.

Laisser un commentaire