Double mutant indien, la mystification continue

Le pouvoir et les médias à la botte sentant que le bon peuple commence sérieusement à renâcler, et que d’autre part il devient de plus en plus rétif à l’idée de se faire vacciner, nous ont créé, comme ça, vite fait sur le gaz une énième faribole bien anxiogène histoire de terroriser le chaland.  Mesdames et Messieurs, laissez-moi vous présenter le variant double mutant indien.

D’une dangerosité sans pareille (il est pas double mutant pour rien), ce virus qui est déjà parmi nous représente la fine fleur du covid.  A entendre les médias, l’Inde serait en passe de se transformer en pays de zombies, c’est une catastrophe sanitaire sans précédent : hopitaux débordés, respirateurs qui viennent à manquer, c’est plus ou moins une scène d’apocalypse.  Et si nous prenions la peine de vérifier par nous-mêmes ce qu’il en est réellement?

Les chiffres

Pas inutile de rappeler, en ces temps où les charlatans en sont à compter les cas en se basant sur des tests bien pourris que le premier indicateur de la dangerosité d’une épidémie c’est le nombre de victimes qu’elle fait.  Or ces données, nous les avons, elles sont presque quotidiennement mises à jour sur le site OurWorldInData.  Comparons donc la situation de l’Inde avec la nôtre et celle de quelques pays de référence.

La courbe de l’Inde se situe tout en bas sur le graphique.  En date du 23 avril, on comptait pour l’Inde 137 morts par million d’habitants contre 1.506 pour la France, soit 11 fois moins.  Vous commencez à le voir, le loup?

Ce qu’en disent les médias

Il n’est pas question ici de vous resservir les bobards de la presstitution, mais plutôt d’aller chercher les informations à la source, dans la presse indienne.  Le pouvoir suppose que vous n’irez jamais vérifier, après tout, la langue représente une sérieuse barrière.  Mais est-ce toujours bien le cas en 2021 avec les outils que nous avons à disposition?   De plus, une bonne partie des journaux indiens sont disponibles en version anglaise.

La première chose que l’on constate n’est pas tant que l’Inde ferait face à une épidémie particulièrement dangereuse, mais tout simplement que les infrastructures sont en dessous de tout.  Manque de respirateurs et jusqu’aux simples bouteilles d’oxygène qui font cruellement défaut au point que l’État a provisoirement supprimé les droits de douanes afin de faciliter l’import de ces fournitures.

Le journal Times Of India titre bien « Record de décès en une seule journée » avec plus de 2.000 morts, mais on parle quand même d’un pays de 1,37 milliards d’habitants, au plus fort de la crise on en comptait 500 par jour en France qui ne compte que 67 millions d’habitants.  Ramené à la population française, les 2.000 décès deviendraient 67 décès…  Pas vraiment de quoi fouetter un chat, la grippe saisonnière tue nettement plus que ça.

Conclusion

Dans l’absolu, la situation sanitaire en Inde n’a rien d’inquiétant, il se trouve seulement qu’ils avaient été épargnés au plus fort de la crise, et que les services de soins de santé sont nettement insuffisants.  Crises d’approvisionnement en matériel critique (oxygène, respirateurs) peut-être bien aggravées par la spéculation et la corruption, au point que le gouvernement a annoncé que tout fonctionnaire qui serait pris en flagrant délit d’organiser sciemment la pénurie serait pendu.

 

 

 

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires et les articles sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

8 commentaires

  • Avatar caillou14

    L’apocalypse approche, ce sera la fin des smartphones l’humanité devra relever la tête pour regarder la réalité !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar keg

    On l’a toujours dit Indien vaut mieux que deux tu l’aura (de sainteté). En attendant, passez par la case attentat et ne touchez en rien aux mesures inefficaces qui l’ont démontré et ensuite retour au départ Covid pour une autre version plus sulfureuse ….

    25/04/2021 – le poids des mots et le choc des analyses (découvrir la situation en matière du « vol d’atteints » ou des couvre-feux justifiés dans le tableau « France au goût du jour », inclus dans le lien à cliquer).
    https://wp.me/p4Im0Q-4U0
    – La France au chœur des pénitents. On sort enfin du Covid, grâce à l’entr’acte attentat, pour s’y replonger de plus belle avec les variant-mutants qui vont nous assaillir de partout (Afrique, Amérique du sud, Inde, Pôle Nord ou Sud, Pesquier de retour sur terre,….. ). J’ai même rencontré des vaccinés ‘double dose) qui viennent de le choper en traînant chez eux. Preuve que tout va très bien madame la marque Ise et que les mesures sont efficaces pour l’attraper ou se faire rattraper… Et on continue, encore et encore….
    —–

  • Avatar behappy

    En attendant en Inde on bat tout les records de morts par 24h
     » 315 000 nouveaux cas en 24 heures, un record mondial »
    https://www.youtube.com/watch?v=V612GVzwwLU
    Je me rappel quand j’étais en Inde, je discutais avec un ingé indien
    Je lui ai dit j’ai attrapé la tourista https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    Il me dit l’eau est potable, c’est des légendes occidentales la tourista https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    Bref j’ai changé de sujet ^^

  • Avatar Ohm

    Comparons la mortalité en Inde avec celle de la France :

    L’INDE (April 25, 2021, 12:07 GMT)
    1 mort ce jour (2.760 hier)
    1.391.012.516 habitants
    192.311 morts (depuis 2020)
    Taux de mortalité = 0,0138 % soit 1,38 mort pour 10.000 personnes

    La FRANCE (April 25, 2021, 13:52 GMT)
    217 morts (hier)
    65.391.007 habitants
    102.713 (morts depuis 2020)
    Taux de mortalité = 0,157 % soit 15,7 morts pour 10.000 personnes

    Donc en définitive si on prend en compte le nombre de morts de l’Inde, on constate que le taux de mortalité est 15 fois moins important que celui de la France.
    Le problème en Inde c’est qu’ils ont commencé à faire des injections et que c’est pas pour le mieux :

    https://autonomes.blogspot.com/2021/04/lambassadeur-de-linde-pour-la-sante.html

    Il faut traiter les malades et arrêter les injections (en plus faites sur des personnes saines qui deviennent contaminantes ensuite ! ).
    Là le « virus double mutant » est directement lié aux injections !
    Mais il y a pas pire sourd que celui qui ne veut point ouïr, c’est bien connu, ceux qui se soignent en ce moment et de belles manières ce sont les laboratoires, leurs actionnaires, les corrompus et les despotes qui gravitent autour…CQFD !

Laisser un commentaire