The Lancet a publié les résultats de la phase finale de Sputnik V

Source O-C

Le vaccin Sputnik V, pour lequel la Russie avait été accusée de manquer de transparence, est efficace à 91,6% contre les formes symptomatiques de la Covid-19, d’après des résultats publiés mardi 2 février dans la revue médicale The Lancet et validés par des experts indépendants. 

Les deux spécialistes britanniques, les professeurs Ian Jones et Polly Roy, dans un commentaire joint à l’étude du Lancet, ont estimé que «le développement du vaccin Sputnik V a été critiqué pour sa précipitation, le fait qu’il ait brûlé des étapes et une absence de transparence. Mais, les résultats rapportés ici sont clairs et le principe scientifique de cette vaccination est démontré». Ces chercheurs qui n’ont pas, eux-mêmes, été impliqué dans l’étude. insistent pour dire que cela «veut dire qu’un vaccin supplémentaire peut désormais rejoindre le combat pour réduire l’incidence du Covid-19».

Ces premiers résultats vérifiés d’efficacité corroborent les affirmations initiales de la Russie, accueillies par la communauté scientifique internationale dans la méfiance l’automne dernier. Les chercheurs semblent classer le Sputnik V parmi les vaccins les plus performants, avec ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna (autour de 95%) qui, cependant, utilisent une technologie différente (l’ARN messager).

Ces semaines dernières, des critiques ont été émises en Europe à l’encontre de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour évaluer rapidement le Sputnik V, déjà utilisé en Russie et ailleurs, en particulier en Argentine ou en Algérie. Les résultats publiésdans The Lancet proviennent du dernier stade des essais cliniques du vaccin, la phase 3, qui porte sur près de 20.000 participants. Dans cette situation, comme toujours, ces résultats proviennent de l’équipe qui a élaboré le vaccin puis mené les essais, puis ils ont ensuite été présentés à d’autres scientifiques indépendants avant publication. Ils montrent que le Sputnik V réduit de 91,6% le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19.

O-C

5 commentaires

  • Je n’ai pas du tout confiance dans cette revue et quoi qu’il en soit, elle ne fait que reprendre les études des labos eux-mêmes. Un boulanger ne va certainement pas dire que son pain est mauvais !

    • Marsi

      Je suis bien d’accord, d’autant qu’un pourcentage ne veut rien dire en soit. Il faut analyser soigneusement comment ce chiffre a été obtenu. Et je rappelle qu’il faut rester modeste, on n’a toujours aucun moyen ni d’éviter un simple rhume, ni de le guérir.

      • Demeter

        D’ailleurs, on ne sait quasiment rien guerir, ni rhume, ni leucemie, ni cancer, ni maladies virales invalidantes.
        Ne pas confondre guérir et etre en remission…
        On ne guerit jamais d’un cancer, on le freine assez pour qu’on puisse vivre quelques maigres années de plus, et souvent avec les metastases, il se developpe ailleurs.
        On ne guerit pas du sida contrairement a ce que certains en disent, on baisse juste la charge virale pour etre juste en dessous du seuil de detection du test ELISA qui sera négatif, mais avec une charge virale permettant de transmettre le VIH a tous ses partenaires qui croient a un partenaire sero negatif (biaisé par le prep)… Le prep est juste un produit masquant et un stabilisateur de charge virale…
        On ne guerit pas d’une leucemie, tot ou tard, on se prend une auto immunité dans la face.
        On ne guerit pas d’une maladie suite à une greffe, les anti rejets sont soit cancerigenes, soit laissent le corps avec un e telle immuno deficience que le moindre petit virus ou bacterie, est souvent quasi fatale…
        On ne guerit pas du tetanos ou de la rage des que les symptomes sont présents…

        Bref, la medecine ne sait pas guerir, juste se glorifier d’avoir reussi des experimentations un peu reussies,n souvent ratées….

  • osdeseiche

    ce vaccin utilise des « protéines recombinées », ce qui est une façon de parler de virus génétiquement modifié…
    le tout est de savoir quelle est cette modification…
    nous avons déjà des vaccins qui sont des virus génétiquement modifiées, comme le vaccin hépatite B, H1N1, papilloma virus, et maintenant ROR, avec tous les ennuis que l’on connaît…
    alors, ne nous précipitons pas, et attendons (pour ceux qui tiennent à se faire vacciner), attendons d’en savoir plus!

    mais de toutes façons, un principe de base, qui paraît fort oublié ces derniers temps, c’est qu’on ne vaccine pas en phase d’épidémie (où nous ne sommes plus selon les chiffres du Réseau Sentinelle), car si l’on est en phase d’incubation, et que l’on vaccine, la maladie va sortir encore plus fort…

    • Demeter

      Spoutnik utilise un adenovirus, c’est a dire un virus autre que le covid, rendu impossible de se dupliquer (etrange si on veut qu’il se repande dans toutes les cellules pour les modifier), mais servant de vehicule pour introduire du materiel génétique dans les cellules et reprogrammer les cellules pour fabriquer un gene codant de la proteine S…

      Bref, il s’agit encore une fois de modification de toutes les cellules humaines, sans passer par un ARNm, mais simplement en utilisant un virus codant directement l’ADN des cellules a partir de son materiel génétique embarqué……

      Fantastique cette volonté de vouloir genetiquement modifier l’humain…
      Apparemment, la seconde injection doit etre differente de la premiere grace a un autre vecteur adenoviral (virus modifié) inconnu du systeme immunitaire, pour apporter une immunité plus longue (quid des 94% qui n’ont aucune immunité acquise pour ce genre de virus???).
      Etrange de vouloir vacciner les gens avec deux fois le meme vaccin, et meme avec deux vaccins ayant des fonctions et des methodologies totalement differentes…

      Attention il est bien dit que le virus servant de vehicule pour le materiel génétique est un virus contre lequel on peut se faire vacciner (mais quand?) provoquant des infections virales respiratoires aigues… Finalement on attrappe toutes sortes de merdes en voulant etre vacciné contre le covid…..

      Ce commentaire est issu du site: https://sputnikvaccine.com/fra/about-vaccine/ a lire jusqu’au bout assiduement