La Grande-Bretagne se prépare à une attaque militaire dans l’espace

Le barouf sur La Terre ne suffit plus ? Partagez ! Volti

******

Observateur-Continental

«Les guerres du futur peuvent être gagnées ou perdues dans l’espace», a déclaré Mike Wigston, le chef d’état-major de l’armée de l’air britannique (RAF) qui a aussi précisé que «le Royaume-Uni doit être prêt à protéger et à défendre les intérêts nationaux critiques en orbite».

Boris Johnson, le premier ministre britannique a annoncé que le ministère de la Défense obtiendrait 24,1 milliards de livres sterling supplémentaires au cours des quatre prochaines années, soit 16,5 milliards de livres de plus que ce que les conservateurs avaient promis dans leur manifeste» et qu’ «une partie des fonds ira à la défense dans l’espace et le cyberespace» en rajoutant que «l’augmentation porterait les dépenses de défense à 2,2% du PIB, au-dessus de l’objectif de l’Otan de 2%».

A la décision de Boris Johnson, le chef d’état-major de l’armée de l’air britannique a montré sa satisfaction en déclarant le 19 novembre sur Twitter que «l’annonce du premier ministre est un énorme pas en avant pour le futur système aérien de combat (FCAS) et le nouveau commandement de l’espace» et que «cela confirme la position du Royaume-Uni en tant que leader mondial de la puissance aérienne et spatiale, en construisant la RAF de la nouvelle génération pour protéger notre nation dans le futur».

Déjà, le 17 novembre dernier, The Financial Times a montré les appels du pied de Mike Wigston en direction de Boris Johnson quand celui-ci a dit lors de la conférence de défense sur l’espace réalisé en ligne qu’ «un conflit futur peut ne pas commencer dans l’espace, mais je suis convaincu qu’il passera très rapidement dans l’espace, et il peut même être gagné ou perdu dans l’espace ».

Le chef de la RAF a, donc, insisté trois jours avant l’obtention du feu vert du premier ministre britannique que «nous devons donc être prêts à protéger et, si nécessaire, à défendre nos intérêts nationaux critiques dans l’espace», en montrant du doigt les plans de la Russie et de la Chine pour justifier son argumentation: «Nous voyons des pays comme la Chine, la Russie et d’autres développer des capacités antisatellites».

Observateur-Continental

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

2 commentaires

  • La guerre des étoiles… Il va falloir que les adeptes de la science-fiction se calment car tout ce qui est apparu en films ou en livres se manifeste dans la réalité. Ouf !! Ca commence à faire beaucoup !
    Curieusement, si on considère les écrits d’Anton Parks notamment, l’histoire de l’humanité aurait commencé par une guerre entre ET, dans le ciel terrestre entre autres.
    Et voilà que la fin de l’humanité (au moins de celle que nous connaissons) pourrait se terminer… comme elle a commencé.
    Cela en serait presque amusant ! (autant prendre un peu de recul, au point où nous en sommes !)

  • Avatar CryptoKrom

    Tiens ?!
    Nos impots et taxes vont pleuvoir sous forme de Terres Rares, quel gachis,
    quand les gosses jouent a la Guerre des Etoiles.

    Sales gosses !

Laisser un commentaire