Les robots au théâtre ou le sentiment de malaise..

Des robots comédiens ? ²J’ai déjà donné le sentiment que m’inspire ces « choses ». Partagez ! Volti

******

Sylvain Devaux pour La Robolution

Les robots au théâtre ou le sentiment de malaise.

Pas de doute, les robots humanoïdes fascinent. Surtout lorsqu’ils ressemblent à des humains alors même qu’ils font naître un sentiment de malaise. Ce sentiment décrit dans les années 70 par le japonais Masahiro Mori est bien réel face à des humanoïdes ressemblant beaucoup à des humains mais présentant quelques « défauts » qui permettent de ne pas les confondre. Est-il réellement maniaco-dépressif ou simplement joueur ? Joueur parce qu’il s’amuse de ce sentiment de malaise en se faisant remplacer sur scène par une « copie » quasi parfaite de sa personne. Lui, c’est Thomas Melle qui raconte sa vie sur scène en la mettant en parallèle avec celle de l’informaticien Alan Turing

Je vous laisse découvrir cette vidéo réalisée pour l’occasion par le concepteur de ce robot qui, à l’envi, vous faire un double étrangement ressemblant. Stefan Kaegi a mis en scène volontairement cet étrange sentiment qui va animer le public. C’est au travers du collectif « Rimini Protokoll » que Stefan Kaegi a mis en scène Thomas Melle, ou plutôt son double robot… Peut-être un jour votre double robot ira travailler pendant que vos regarderez vos séries télé préférées ? Là l’objectif était effectivement de faire naître ce sentiment de malaise connu sous le nom de « vallée de l’étrange »…

Sylvain DEVAUX

Voir :

Elon Musk refait le monde à son image

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Laisser un commentaire