Virus et pandémie..

Nous commençons à être habitués aux news anxiogènes, voire apocalyptiques. Doit-on malgré cela, faire l’impasse sur ces alertes ? Nous prépare t-on à une catastrophe ou est-ce un écran de fumée, un beau marronnier qui nous ferait regarder ailleurs ? Partagez ! Volti

******

Source Notre-Planète-Info

Virus Ebola

……./……

Un rapport de septembre 2019 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelle les gouvernements à se préparer au pire. L’humanité n’est absolument pas prête à la « menace réelle » d’une pandémie, laquelle peut être déclenchée par des dizaines de virus déjà connus de l’homme ou par de nouvelles souches de virus, avertit le rapport : « Un agent pathogène à action rapide peut potentiellement tuer des dizaines de millions de personnes, perturber les économies et déstabiliser la sécurité nationale ».

« Nous redoublons d’efforts lorsqu’il y a une menace sérieuse, puis l’oublions rapidement lorsque la menace diminue. Il est grand temps d’agir », ont affirmé les experts en qualifiant d’« insuffisants » les efforts entrepris par les gouvernements pour se préparer aux épidémies après les nombreux cas d’Ebola survenus en 2014-2016. …/….

Lire l’article complet

Source Notre-Planète-Info

Ne manquez pas :

La généralisation du réseau 5G est-il vraiment dangereux pour la santé ?

3 commentaires

  • Avatar Madsick87

    Bonjour les ME

    Oui l’ambiance est anxiogène à souhait :

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/une-bacterie-resistante-aux-antibiotiques-gagne-du-terrain-en-italie_3614189.html

    Les fameuses « super bactéries » résistantes aux antibiotiques; apparu à coté des industries pharmaceutiques en Inde, prospèrent apparemment.

  • Avatar Flo500

    Et parmi tous ces virus, nous dit-on combien ont été modifiés volontairement dans les labos ? Et quel seront les endroits les plus appropriés pour les déposer de façon à obtenir le meilleur taux de pénétration ?

    Un journaliste a-t-il déjà eu le courage de rechercher si les virus ou bactéries qui se déchaînent sur les plantes (olivier en Italie, pyrale du buis ou autres) n’ont pas été préparés en labos puis déverser à tout vent sur les exploitations ? Après tout, l’affaire marche bien sur l’homme, pourquoi les marchands de produits phytosanitaires ne pourraient-ils pas bénéficier de ce joli coup de pouce ?

    Quelqu’un a-t-il déjà enquêté sur la propagation du mildiou au XIX ° siècle ?
    J’attends de vraies recherches.

  • Tout à fait, Marabout.
    Et puis… ça veut dire quoi: se préparer ? Sortir les vaccins à l’avance et vacciner la population contre un virus soi-disant pas encore défini ? Autrement dit injecter un virus pour mettre à mal le système immunitaire pour ensuite envoyer le virus tueur ?
    On les connaît, les loustics !