Des donneurs de plasma et de plaquettes sont-ils mis en danger par des particules cancérigènes ? Par Basta..

Nous en avons déjà parlé, Basta et Radio-France ont mené une enquête approfondie. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Donner son plasma ou ses plaquettes, pour les grands brûlés ou pour des personnes atteintes d’un cancer : un geste à la fois solidaire, altruiste… et dangereux ? Selon une enquête menée par Basta ! et la cellule investigation de Radio France, les machines de prélèvement fabriquées par la société Haemonetics ont une fâcheuse tendance à relâcher des particules potentiellement toxiques. Le problème, identifié de longue date par l’entreprise comme par les autorités sanitaires françaises, a été pendant longtemps peu pris au sérieux. Premier volet de notre enquête

Lire l’article complet sur Basta

Lire le second volet de notre enquête : Particules « noires » dans le sang après un prélèvement : comment les autorités sanitaires ont détourné le regard

3 commentaires