« Mais qui coule les pétroliers dans le Golfe et pourquoi ? » L’édito de Charles SANNAT..

M’enfin Charles! Tu dis tout et rien du tout, QUI coule les navires ? Oui, bien sûr, il y a le choix… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Il y a quelques semaines en mai dernier, quelques pétroliers avaient été sabotés sobrement et aimablement sans que cela ne fasse trop de dégâts, pas de victime, pas plus que d’importantes fumées bien polluantes !

J’en avais parlé très longuement dans cet édito intitulé «La nouvelle guerre du Golfe a-t-elle déjà commencé ? » que je vous invite à relire pour bien avoir en tête toutes les informations.

Mais qui coule les pétroliers dans le Golfe et pourquoi ?

Cette fois-ci, les images sont nettement plus spectaculaires comme le montre cette vidéo de la chaîne Aljazeera. Toutes ces images et informations proviennent de l’agence de presse iranienne ISNA ici.

Les pétroliers ont-il été torpillés comme cela a été rapporté ?

Ce qui est sûr à cette heure, c’est que quelqu’un, ou quelques-uns dont personne ne connait officiellement l’identité, coulent des pétroliers dans le Golfe.

Les coupables potentiels ne manquent pas.

De l’Iran qui voudrait desserrer l’étau des sanctions, à Israël qui ne pourra jamais dormir tranquillement à côté d’un Iran doté de l’arme nucléaire, en passant par les aimables parties en présence dans le conflit yéménite où la France vend des armes qui ne sont pas utilisées pour faire la guerre dans un pays en guerre, sans oublier les Saoudiens, les Qataris et autres, nous avons l’embarras du choix. Vous noterez au passage le silence russe dans cette affaire depuis le début.

J’ai bien ma petite idée, mais je ne dirais rien !! La situation est aussi tordue et cette affaire de bombe atomique iranienne dure depuis… 43 ans !! D’ailleurs je ne résiste pas à vous communiquer cette fiche du site société.com où vous pourrez aller vérifier, que la France devait enrichir l’uranium de l’Iran… et vous savez ce que l’on fait avec de l’uranium enrichi ? Des bombes atomiques pardi !!! 43 années de relations tordues à souhait nous contemplent…

La Sofidif consortium franco-iranien pour l’enrichissement de l’uranium depuis… 43 ans !!

Pour le moment, nous sommes dans une montée des tensions.

Elle est progressive, comme les actes eux-mêmes. Cela répond à une logique volontaire d’avertissements de plus en plus forts.

La première étape est le simple sabotage où l’on fait péter par quelques plongeurs les hélices des navires. Simple, discret, efficace, mais on ne coule rien.

La seconde étape, c’est celle franchie hier.

Comme vous pouvez le voir sur cette image prise par les Iraniens et relayée par l’Agence ISNA, on peut dire que le pétrolier n’a pas été loupé !

On peut dire aussi, en faisant de l’humour noir, que côté bilan carbone, la guerre c’est pas franchement terrible…

La prochaine étape ? Renforts américains, déploiement de force… et re-tensions !

Pendant ce temps, les Etats-Unis vont pouvoir envoyer des renforts nécessaires à l’endiguement de l’Iran.

Côté Israéliens, le Knesset vient d’être dissoute et Benyamin Netanyahou n’a pas été capable de former un nouveau gouvernement. Les élections auront donc lieu en Septembre. Ce qui laisse potentiellement le temps de mener une guerre cet été. Les guerres du Golfe ont toujours lieu l’été !

Chez les Iraniens, le dialogue est officiellement coupé, et Ali Khamenei le Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, a déclaré hier en recevant le premier ministre japonais que:

« le président américain, Donald Trump, ne mérite pas que l’on échange avec lui et l’Iran ne négociera pas avec les Etats-Unis », quand au premier ministre nippon, il en a pris pour son grade:

«  Ainsi les propos que je tiendrai aujourd’hui s’inscrivent dans le stricte cadre de nos relations avec le Japon, pays ami envers qui nous avons aussi quelques reproches à faire ».

Logique, tous les pays alliés des Etats-Unis refusent de commercer trop ouvertement avec l’Iran, et le Japon ne fait pas exception. Je vous avais évoqué le cas de la Corée, qui refusait de commercer avec Téhéran par peur de la politique judiciaire extraterritoriale américaine.

Montée des cours du pétrole et de l’or…

Ne vous habituez pas trop vite à la baisse des prix du gasoil à la pompe, c’est un coup de pompe momentané et passager, après ce sera le coup de bambou !!

Logiquement, si les tambours de la guerre raisonnent dans le Golfe, les prix de l’énergie monteront encore plus haut, l’or aussi.

Dans un premier temps, les prix plus élevés de l’énergie seront inflationnistes et cela à courts termes, avant de déclencher une récession majeure, qui sera rapidement déflationniste, et la déflation mène toujours à l’insolvabilité généralisée.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Voir :

Macron a-t-il plagié son discours à l’OIT sur celui de Sarko ?
Et l’argent métal dans tout ça ?
DRAMATIQUE. 9 secondes. Le temps d’attention des moins de… 30 ans !!
Poutine: les relations avec les Etats-Unis « se dégradent, empirent de plus en plus »

10 commentaires

Laisser un commentaire