Macron qui durcit le ton et Facebook qui rigole ?..

Qui manipule qui ? Quels critères seront retenus pour décider de la suppression d’un message ? Les messages racistes, homophobes, antisémites, foisonnent sur ces plateformes, sont-ce des robots qui scannent et censurent sur des critères bien à eux et laissent ces messages se partager ? Macron craint-il la critique au point de vouloir censurer ce qui n’est pas à sa « gloire » et à celle de ses acolytes? On fait la morale à la Chine, la Corée et l’Iran mais, bientôt nous n’aurons plus rien à leur envier en matière de liberté d’expression. Partagez ! Volti.

******

Sylvain Devaux alias Nono le Robot pour La Robolution

Macron qui durcit le ton et Facebook qui rigole ?

Il ne pouvait pas franchement faire autrement. Mark Zuckerberg est lâché de partout. Son ancien pote et cofondateur de Facebook, Chris Hughes a même annoncé qu’il fallait démanteler le réseau social devenu incontrôlable ou en tout cas dangereux parce que sous le seul contrôle de Mark Zuckerberg…

Le garçon avait déjà eu quelques tapes sur les doigts lors de l’affaire des élections américaines, avec Cambridge Analytica, mais tout ceci n’avait sans doute pas servi à grand-chose. Alors si les Etats-Unis ne semblent pas prêts à réglementer, l’Europe, et la France en tête, comptent bien y arriver. Certains pensent qu’il s’agit d’empêcheurs de tourne en rond qui brisent la créativité et la libre entreprise lorsque d’autres pensent retrouver une morale et une éthique dans l’histoire.

Alors, avec un chic et sobre costume, chemise et cravate en lieu et place de ses habituels tee-shirts, le petit garçon faisait très sérieux. Il est venu à Paris et a rencontré Emmanuel Macron 1er soi-même « en toute simplicité ». Mais entre ces deux là, c’est un peu le jeu du chat et de la souris. Notre aimable président a aussi missionné une équipe pour « enquêter » auprès de Facebook et tenter de proposer des solutions, évoquées dans un rapport.

En gros la France aimerait obliger les réseaux sociaux à retirer les contenus signalés dans les 24 heures, sous peine d’une forte amende, sous la forme d’un projet de loi, en espérant l’étendre au niveau européen. La viralité et le délai des contenus haineux est donc au centre de cette rencontre.

Le rapport Loutrel, de son petit nom, souhaite un traitement différencié selon la taille des plates-formes. Un contrôle très étendu pour les grosses plateformes comme Facebook et bien moindre pour les autres. Et à ce petit jeu, notre ami Mark Zuckerberg n’a cessé de se fendre de « oui, bien sûr ». Mais lorsque l’on sait que les rapporteurs du fameux rapport n’ont pas eu accès à certaines données sensibles de Facebook, soit son patron est un idiot puéril et irresponsable comme tente de le faire croire son ancien pote Chris Hughes, soit c’est un sacré manipulateur et un fin tacticien….

Je ne crois pas une seconde qu’il soit stupide ce garçon… Et puis lâcher un peu de lest sur la diffusion de contenu haineux n’empêchera pas le modèle économique et de lobbying de Facebook de croître…

Sylvain DEVAUX

Les robots et le contrôle de la pensée, une réalité ! (2017)

l’OCDE sonne l’alarme, les classes moyennes sont dans rouge !

4 commentaires

  • Avatar Cyrildu44

    Aucune chance que la France ne demande à faire retirer le moindre contenu ; Elle a le même problème avec Twitter.

    85% des signalements faits à Twitter proviennent…de la France.

    • Avatar Flo500

      @ Cyrildu44
      « 85% des signalements faits à Twitter proviennent…de la France. »

      Alors, soit les Français sont très sourcilleux (s’indignent pour un rien), soit très médisants (on médit davantage en France qu’ailleurs),… ou alors ils s’agit de personnes très intolérantes (qui ne supportent pas qu’on leur fasse une réflexion)… ou alors que ceux sont à peu près toujours les mêmes qui font des signalement à tout va (et ces derniers cumul tous les défauts précédents en eux – car ce sont les premiers à médire sur les autres).

  • Avatar Flo500

    Le tire « Macron qui durcit le ton » . En tous les cas, il sait arborer une larme à l’oeil quand il s’agit de faire du charme. Aux informations, vous n’entendez aujourd’hui que son beau discours plein d’emphase et d’émotion sur les héros tombés au combat.

    Il oublie de préciser qu’il existe d’autres héros en France, des héros sans arme, qui sont là chaque samedi face à des tirs qui les visent et face aux gaz qu’on leur envoie, avec un gilet jaune.

    Ces héros, on en parlera dans 10 ans comme on parle aujourd’hui de ces héros de 1940 qui ont eu la force de résister face à leur gouvernement, alors que celui-ci s’était allié aux ennemis de la France et aux ennemis de la liberté.

    Dans deux semaines, les Français auront la possibilité de résister à leur tour à leur gouvernement.
    On ne leur demande pas d’aller dans la rue, mais de pas se se mettre mettre des oeillères devant les yeux ni de rester dans le coin de sa maison, .On lui demande de résister en se rendant dans un bureau de vote, et d’agir.

    D’agir contre ce gouvernement qui s’est allié à d’autres puissance et qui réalise les projets de ces autres puissances.

    Chaque Français possède une arme pour défendre sa liberté, c’est le bulletin de vote.