L’histoire de la Kabbale, l’ésotérisme du judaïsme

La kabbale est une tradition philosophique et ésotérique issue du judaïsme. les origines de cette tradition restent obscures même de nos jours néanmoins la kabbale juive suit le grand mouvement des hérésies gnostiques du Moyen Âge.

7 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Tiens, Volti, quelque chose m’a poussée du côté du Passeur, et bien m’en a pris ► http://www.urantia-gaia.info/2019/04/06/sur-un-fil-dor/

    Il ascensionne grave…
    Jo

  • JBL1960 JBL1960

    Pour ma part, c’est Steven Newcomb en décodant le processus mental du Juge Marshall qui l’a conduit à rendre sa décision dans l’affaire Johnson vs McIntosh en 1823, qui cracke du même coup le processus mental des premiers colons/envahisseurs/exter minateurs, qui avait été implanté dans leur cortex par les hommes en jupe, les papes ; soit la codification « secrète » de la domination sur la Terre par l’esprit des hommes blancs exclusivement et en application stricte du Livre de la Ge nèse ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/24/interdire-un-droit-paien-de-domination-par-steven-newcomb-analyse-jbl-maj-le-7-juin-2018/

    C’est ça leur PLAN depuis toujours, il est dévoilé, là, sous nos yeux. Newcomb en décodant la doctrine chrétienne de la découverte, vient de cracker le code secret de la domination mise en œuvre par les croyants de tout poils et la réactivation du Plan avec la théorie de la dévolution que professent les Créationnistes dont les disciples et ardents défenseurs sont placés à des points les plus stratégiques (voir Kabbalistiques) comme les Bush (De Prescott à Junior) et dans l’administration Trump avec Pence en tête mais Pruitt, Puzder, Bannon, et en France avec l’avènement du demi-dieu autoproclamé ; Jupiter 1er.

    Avec le créationnisme : Théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s’oppose à l’évolutionnisme, concept créé aux USA par des fondamentalistes religieux qui voudraient voir la Bible prendre place au cœur de l’enseignement. Les méthodes du créationnisme s’affinent, jouent sur les ambiguïtés et sur le langage, et avancent sans heurt majeur, avec l’aval d’un président Bush aux USA comme on a pu le documenter très précisément lorsqu’en 2003 ; Bush confiait à Chirac : « il faut envahir l’Irak pour stopper les hordes de Gog et Ma gog » qu’un Jacques Chirac découvrait un poil effaré quand même, qu’il questionnât rien moins que le spécialiste de l’Ancien Testament ; Thomas Römer, expert à l’UNIL qui explique Georges W. Bush et le Code Ézé chiel . Ézé chiel facilite le soutien américain à Is raël. Plus largement, ce texte d’Ézé chiel explique les liens très forts qui se sont tissés entre les États-Unis et l’État d’Is raël. «Pour George W. Bush, ce texte a des conséquences politiques, poursuit Thomas Römer. Comme de nombreux chrétiens américains, il croit que Dieu sera auprès d’Is raël lors de la confrontation finale, donc que les ennemis de ce pays seront dans le camp de l’Anté christ. Il soutiendra donc Is raël sans faiblir, parce qu’il est intimement persuadé que, quand la fin des temps arrivera, il faudra être du côté d’Is raël.»

    Et l’on comprend maintenant ce lien indéfectible entre les Zunies et Is raël et sans cesse resserré par tous les Potus et Trump ne pouvait y faire exception jusqu’à cette dernière décision de reconnaitre le Golan ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/la-bible-deterree-par-israel-finkelstein-et-neil-ash-silberman-touchstone-book-2001-traduction-r71-pdf-jbl-mars-2019.pdf

    Très très intéressant, vraiment…
    JBL

    • Avatar Silouane

      J’ai du mal à voir votre lien entre la kabbale et le créationnisme, mais passons.
      Dire que le créationnisme est né aux EU est un cliché faux.
      Les cathos du monde entier, étaient TOUS créationnistes jusqu’à Darwin.
      La bascule s’opère donc au début du XX ème s où l’Eglise va progressivement s’aligner officieusement sur cette théorie. Jamais elle ne s’est prononcée officiellement mais dans les faits peu nbx sont les cathos, comme moi à être revenus au « créationnisme » dans le sens du Credo : « Je crois en Dieu…Créateur du Ciel et de la Terre ». Les protestants américains n’ont fait que résister à la déferlante darwiniste en se raccrochant, en toute logique pour eux, aux Ecritures. Mais oui, le créationnisme est né dans la Genèse juive puis chrétienne. De nbx juifs sont encore créationnistes ( cf leur calendrier )

      Et ça me ferait bien marrer d’apprendre que Jupiter serait créationniste ! Source ? car je n’y crois franchement pas…

      • Avatar Silouane

        Par contre, j’avais déjà entendu cette interprétation eschatologique de Bush. Je ne sais si elle est véridique mais elle est tout à fait plausible. La création d’Israël est en soi un fait eschatologique.

  • Réussir à résumer la Kabbale en 1/2 h, franchement, chapeau ! Très intéressant, le tableau est complet. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Les ouvrages de Kabbale sont des parodies des écrits féminins, tel le Zôhar.
    Par exemple, dans ces ouvrages, le Feu Sacré, AGNI, propre à la Nature de la Femme est imité et mis dans l’homme : on décrit le « feu blanc caché dans la Risha Havurah », comme la Tête Blanche dont la volonté est cause que le Fluide ardent coule en 370 courants (quotidiens) dans toutes les directions de l’Univers. II ne fait qu’un avec « le serpent qui court en faisant 370 sauts », le serpent qui devient trois esprits lorsque l’homme divin habite dans l’homme animal ». Déjà les Hindous obscènes avaient dit : « Agni reçoit l’onction du soma ».
    D’autre part, Fabre d’Olivet, dans les notes consacrées au chapitre II de la Genèse, dit : « Ihvah paraît ici pour la première fois et seulement lorsque l’Être des Êtres, ayant accompli l’acte souverain, se rétablit lui-même dans son immuable séité.
    « Ce nom n’est jamais prononcé par les Juifs modernes dans leurs synagogues ; la plupart y attachent de grands mystères, et surtout ceux des rabbins que nous nommons Kabbalistes, à cause du mot hébraïque correspondant à K, B, L, la transmission. Ils entendent par ce mot la loi orale laissée par Mocé et prétendent en être les dépositaires, ce qui n’est vrai que pour la plus petite partie d’entre eux. Je dirai tout à l’heure pourquoi les uns et les autres, qui lisent toujours les livres hébraïques sans points, refusent de prononcer ce nom. »
    […]
    Voilà la raison, connue ou inconnue, pour laquelle il n’est plus permis au peuple juif de proférer ce nom, dont il a laissé le sens s’égarer jusque-là. Voilà pourquoi aussi on n’admet dans les synagogues que des écritures sans points, attendu que la prononciation qui résulte de ces points altère quelquefois la signification originelle des mots jusqu’à les rendre méconnaissables.
    Donc, ce sont les Kabbalistes qui ont supprimé le nom de la Mère. Ce fait n’est pas assez connu. Dans ses ouvrages sur la théosophie, Mme Helena Blavatsky cite la Kabbale comme une source véridique, alors que c’est de là qu’est venu le mensonge.
    Rappelons enfin que l’histoire de Caïn et Habel fait référence, en réalité, au premier acte de la lutte de sexes qui se produisit tout au fond de l’histoire, et qui fut le prologue du drame humain qui allait se dérouler dans toutes les époques et chez tous les peuples.
    Cette lutte de l’homme brutal contre sa sœur plus faible a été enregistrée dans les Ecritures Sacrées : c’est dans la légende hébraïque Caïn tuant Habel, c’est-à-dire la lutte des deux principes représentés par les Caïnites et les Habélites (Caïn, nom générique des enfants mâles ; Habel ou Hébel, nom générique des premières filles. C’est l’Hébé des Grecs. Ce mot signifie en hébreu souffle, Esprit).
    Lorsque les Ecritures seront remaniées, on changera le sexe de la victime pour en cacher l’histoire, mais les rédacteurs de ces altérations sont si maladroits qu’ils nous laissent eux-mêmes la preuve de leurs supercheries.
    Les Kabbalistes et les savants initiés savent que, dans les textes primitifs, Habel est une femme, « la Femme-Esprit », sœur de l’homme. On en fera le frère de Cain, quand on supprimera la Femme de l’histoire ; alors l’humanité ne commencera plus que par des mâles.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/histoire-des-israelites.html

    • Avatar Silouane

      Le gros pb avec la kabbale, c’est que ce ne sont que des interprétations sans fins qui ne font que s’éloigner de la Vérité révélée dans la Bible… Bref de la gnose à la glose, on trébuche dans le côté obscur de la force.