Contrôle d’Internet : la Russie veut tester sa déconnexion du Web mondial…

La méfiance et les tensions s’amplifient entre l’Occident et la Russie. Comment peut fonctionner un internet en circuit fermé ? C’est fait pour éviter une cyber-attaque de la Russie par l’Occident ? La Russie ne surveille t-elle pas, elle aussi ses « adversaires » ? Le retour de la « guerre froide » .. Partagez ! Volti

Billet de Charles Sannat pour Insolentiae

La bataille géopolitique n’a pas de limites et la Russie qui envisage de se déconnecter d’Internet ne l’envisage pas par hasard.

« Le pays pourrait être déconnecté du Web extérieur de manière temporaire. Le but officiel ? Vérifier si le réseau intérieur peut continuer à fonctionner en cercle fermé, en cas de vaste cyberattaque notamment »…

La Russie se prépare à travailler en réseau sur un second Internet, un Internet qui pourrait être partagé avec les Chinois par exemple et coupé du réseau Internet occidental.

Nous allons vers un rideau de fer numérique pour éviter les cyberattaques d’un côté comme de l’autre.

Un Internet « souverain »

« Techniquement, les autorités russes et les principaux fournisseurs d’accès à Internet ont fixé une date – qui n’a pas encore été révélée, mais qui pourrait être antérieure au 1er avril – pour déconnecter temporairement le pays du réseau mondial. Des serveurs de l’espace Internet russe (surnommé Runet, pour Russian Internet space) redirigeraient tout le trafic vers des points d’accès contrôlés par le gendarme des télécoms du pays. Les données échangées avec des serveurs extérieurs au territoire national seraient bloquées. »

Internet hypercontrôlé.

L’une des conclusions de cette tentative russe c’est qu’Internet est hyper contrôlé et que si un État veut censurer, ou interdire, rien n’est plus simple pour une puissance publique.L’autre enseignement est que loin de se calmer, les tensions géopolitiques au contraire s’accroissent et que le monde se sépare progressivement à nouveau en deux. Est et Ouest.

Charles SANNAT

Source Actu17 ici

10 commentaires

Laisser un commentaire