Projet de construire 6 réacteurs EPR : une plaisanterie alors qu’EDF est incapable d’en construire un seul !…

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, regardez le reportage d’ARTE  « Nucléaire, rien à signaler » qui démontre que le profit passe avant la sécurité. On vire le peu de compétents qu’il reste, pour de la sous-traitance pas assez formée, qu’on expose sans états d’âme. À voir ou à revoir: Areva, de fiasco en scandale d’Etat – Pièces à conviction.  Partagez ! Volti

************

Source L’Observatoire du Nucléaire

L’industrie nucléaire mondiale n’en finit plus de se déliter (*), sa part dans la production d’électricité est passée de 17% en 2001 à 10% à ce jour, et cette chute libre va continuer au fil des nombreuses fermetures de centrales : la plupart des 400 réacteurs encore en service sur Terre sont très anciens et en fin de vie.

Mais, en France, le lobby de l’atome vit dans un déni total de cette réalité et croit pouvoir revivre un âge d’or (ou plutôt d’uranium) comme au siècle dernier, quand une soixantaine de réacteurs ont été construits en quelques années.

Or, à l’époque, l’argent coulait à flot, EDF était encore un service public puissant et avait (hélas) les compétences nécessaires pour un tel programme.

Aujourd’hui, la société anonyme EDF SA est en quasi faillite et, de plus, elle se montre incapable de construire un seul réacteur EPR : le chantier de Flamanville n’en finit plus de collectionner les malfaçons les plus graves, les retards et les surcoûts.

Ce réacteur devait être construit en 4 ans et demi pour un coût de 2,8 milliards (et non 3,3 comme écrit ici où là) or, au bout de 11 ans, il est loin d’être terminé et coûte déjà 4 fois plus, sachant que ce bilan catastrophique n’est en rien définitif.

Aussi, il est parfaitement dérisoire et ridicule de voir que de prétendus « experts » préconisent la construction par EDF de 6 EPR. Et encore, sans rire, ils évoquent là seulement « un premier lot ».

Non seulement EDF est bien incapable de construire des EPR, que ce soit en France ou en Grande-Bretagne (projet virtuel à Hinckley Point) mais la société n’est même pas en capacité de financer la rénovation des réacteurs actuels qui, inévitablement, vont devoir être fermés les uns après les autres dans les années à venir (en espérant que ce soit avant une catastrophe et non du fait d’une catastrophe comme au Japon en 2011).

Au final, sachant qu’il empêche le développement de toute alternative au nucléaire alors que ce dernier est amené à disparaître, le lobby de l’atome condamne la France à l’impasse énergétique et au désastre financier. Et ce sont bien sûr les habitants les plus modestes qui vont être les principales victimes de cette folie…

(*) Faillite d’Areva et de Westinghouse ; désengagements d’entreprises en Allemagne, au Japon, aux USA ; annulation de programme nucléaire en Afrique du Sud, en Tchéquie, ralentissement net en Chine, etc

Observatoire du Nucléaire

Voir depuis janvier 2018 :

 

 

27 commentaires

  • engel

    Malheureusement, tout ceci ne peut que très mal finir.
    (réalism’pornohttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif)

  • gneu

    Il y a toujours 2 discours : l’officiel et l’officieux.
    Le discours officiel est de présenter de futurs projets « innovants » (dans le but de justifier l’augmentation des taxes). Dans l’idée, les centrales de 4e génération sont une bonne initiative puisqu’elles sont censées fonctionner avec les déchets des centrales de 3e génération et ainsi résoudre (en partie) l’épineux problème se stockage des déchets radioactifs.
    Dans les faits, c’est un bin’s complet. Mais plutôt que de l’avouer, on préfère garder le cap et projeter sur l’avenir de nouveaux investissements.
    C’est sûr que, d’un point de vue probabiliste, étant donné d’une part notre parc vieillissant de centrales (40 à 50 ans d’âge) et d’autre part la privatisation (donc au coût le plus économique) d’une partie des processus de sécurité et de maintenance, on est mal barré… Ca peut encore tenir quelques temps mais pas éternellement ! Tôt ou tard (et mieux vaut tôt), faudra bien se décider à prendre des mesures courageuses : arrêter toutes nos centrales ! Mais comme toujours, cette décision ne sera prise qu’une fois arrivé le drame. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu. Oui Engel, ce n’est pas du pessimisme mais du réalisme ; tous les experts en fiabilité (qui savent ce que c’est qu’un courbe en baignoire) confirmeront qu’il y a bien davantage de risque avec un produit en fin de vie qu’avec un produit en milieu de vie.
    Reste à savoir QUAND et OU ?… Ca, c’est la loterie. A noter qu’en cas de cataclysme (genre tempête de décembre 1999) immobilisant les secours, les accès, les postes de sécurité et les groupes électrogènes, on peut avoir plusieurs accidents simultanément. Un accident est très souvent une accumulation de défaillances qui, au bout, provoquent la catastrophe.

  • Incroyable ! Incompréhensible ! Qui a quelque chose à gagner dans cette affaire ? Les vendeurs d’abris anti-atomiques, certainement…
    Les ouvriers qui construisent les centrales ? Certainement, mais ce ne sont pas ceux qui tirent les ficelles…
    Le monde est fou !

    • GROS

      Pour moi ça veut dire que si, pour une raison quelconque, je perds mon job, je sais à quelle porte aller frapper. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • kalon kalon

        Heu, tu va te proposer comme « liquidateur » comme les malheureux Ukrainiens qui ont construit le sarcophage de Tchernobyl ?
        Au fait, on n’en parle plus de ceux là, tous morts ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

        • Natacha Natacha

          Tous morts ou presque, oui .
          Ce sont leurs descendants et ceux revenus sur les lieux … attachés à leur terre, qui meurent maintenant.

      • engel

        Gros
        …Oui viens chez moi, j’aurais du travail physique à te fournir en échange de mon hospitalité sincère.

  • Citoyen de base

    Quid du thorium? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • xc

      Bonne question. On dit souvent que nous restons dans la filière uranium parce qu’elle produit le plutonium nécessaire à nos bombes, mais nous en brûlons dans les centrales… Alors, on peut certainement réduire la production de Pu. Et développer la filière Th pour en faire une technologie d’exportation. Mais je crois que c’est trop tard.

  • Natacha Natacha

    Le nucléaire est le pire fléau de l’humanité.
    Comment réparer nos cellules, nos corps subtils de ces radiations mortifères ?
    Nul ne peut le dire.
    Il faut avoir perdu toute raison, qui devrait encore limiter avidité d’argent et de pouvoir, pour s’enferrer dans de tels programmes d’inéluctable destruction.
    Pas besoin d’être bien malin pour comprendre ces dangers !

    • kalon kalon

      Mais les responsables connaissent parfaitement bien le danger !
      Du reste, ce sont les mêmes qui souhaitent une guerre nucléaire https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Natacha Natacha

        Non ! Hélas !!
        Je crains qu’ils croient qu’ils en réchapperont !!!

      • kalon kalon

        Lorsqu’un profil typiquement psychopathe doit choisir entre le fait de ne plus pouvoir exercer son narcissisme pervers ou la mort, il choisira la mort car pour lui, ne plus pouvoir assouvir ses instincts mortifères, c’est, également, la mort ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
        Il nous est difficile de le concevoir, mais ces gens sont fous ! , cliniquement fous ! :-(

        • Natacha Natacha

          Et ?
          Ceux qui voient ces « psychopathes » agir doivent renverser la balance.

        • engel

          Kalon,https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
          Je vois avec satisfaction que tu as évolué sur le sujet.
          Et là, je trouve tes dires fort justes…malheureusement.

          • kalon kalon

            Le problème étant qu’un narcissique pervers domine ses « victimes » ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
            Et là, nous tombons dans le piège du syndrome de Stockholm renforcé par une bonne dose de dissonance cognitive !
            Tu ajoutes à cela, toutes les manipulations que nous subissons à l’insu de nôtre plein gré et tu as le tableau ! ;-)
            Bon, ce qu’il y a de positif est que toute chose, même la plus ignoble est frappée d’entropie ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
            Quoique certaines recherches de pointe vont dans le sens de l’existence de la néguentropie , l’éternel retour !

  • Cyrildu44

    Très bonne idée ces 6 EPR.
    Tu les construis, tu les fait exploser en même temps comme ça tu auras un nuage envahissant toute la France.
    Ça provoque des mutations chez les morts qui reviennent à la vie.
    Exactement comme dans les films de Romero.

  • kalon kalon

    Eh ben, notre Gégé, il a encore de la ressource ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Gérard Depardieu objet d’une enquête préliminaire pour «viols et agressions sexuelles»
    http://www.lefigaro.fr/culture/2018/08/30/03004-20180830ARTFIG00268-gerard-depardieu-objet-d-une-enquete-preliminaire-pour-viols-et-agressions-sexuelles.php

  • Pimpin

    Relancer la construction nucléaire en France ? Oui, c’est possible et même souhaitable, mais avant il faut redonner à EDF sa structure qui lui a permis de construire les centrales précédentes, structure qui a méthodiquement été détruite par les politiques au pouvoir sous la pression de l’UE. D’ailleurs ce ne sera sans doute pas possible tant que cette UE destructrice existera. Voir l’autre article sur les barrages.