« Macron attaqué, Macron encerclé, Macron terré. Qui attaque le président français ? » L’édito de Charles SANNAT

Je me posais des questions sur cette attaque anti Macron, et la voyais venir plutôt de l’intérieur. Charles Sannat nous donne d’autres pistes possibles.. Partagez ! Volti

*****************

Auteur Charles Sannat pour Insolentiae


Les signes avant-coureurs d’une grande offensive d’été contre le président étaient déjà palpables il y a quelques semaines et les coups de semonce étaient bien réels.

C’est en raison de ces signaux faibles à l’époque, et qui désormais ne le sont plus (faibles), que j’avais écrit un édito consacré à ce sujet et intitulé « Qui a décidé d’attaquer Macron ? ». C’était le 11 juin, il y a plus d’un mois donc.

Depuis, les attaques contre le président français sont incessantes et il y a évidemment des raisons.

Pourquoi ceux-là mêmes qui ont porté au pinacle cet homme, aux faiblesses bien réelles et que l’on voit poindre maintenant publiquement, brûlent-ils ainsi leur idole de la veille ?

Je ne plaindrai pas Macron, qui n’a bien que ce qu’il mérite et récolte exactement les fruits de ce qu’il a semé, à savoir pas grand-chose de bonne qualité.

Néanmoins, avoir un président totalement tétanisé et décrédibilisé à la tête de notre pays, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Français dans leur ensemble.

Je vous disais également il y a quelques jours que Macron n’était plus, dans les faits, le président. Il a perdu en une semaine toute sa crédibilité : les rouages intermédiaires et ce que l’on appelle les « corps constitués » n’auront plus d’autre choix que de se protéger, et donc les courroies de transmission vont toutes se gripper les unes après les autres.

Macron se fait offrir une « fillonade » !

C’est donc la paralysie de l’action présidentielle qui s’annonce, et ce scandale un jour finira, bien qu’il puisse durer très longtemps comme l’a montré l’affaire Fillon, où à chaque jour sa peine qui n’en finissait pas.

Chaque jour, les commissions et les auditions retransmises en direct. Dévastateur.

Dévastateurs aussi, les analyses en direct ou encore les politiques interrogés en temps réel en sortie d’audition, dont celle remarquable de Marine Le Pen, non pas par ce qu’elle a dit (totalement sans intérêt et purement politicien ou presque), mais par les députés d’En marche qui ont physiquement coupé cette interview. C’est la panique à bord, les dénis de démocratie sont à tous les étages, et cela se voit. Terriblement.

Dévastateurs tous ces enchaînements qui n’en finissent pas de finir et la pelote qui se tire, et demain on va auditionner machin, puis bidule, puis le secrétaire général de l’Élysée, et tout le monde a sur les lèvres évidemment le nom du coupable suprême : le Jupiter en personne.

Macron est déjà terminé, sa présidence, déjà achevée, ses réformes, déjà enterrées, c’est au mieux la chronique de l’inaction assurée.

Mais comment en est-on arrivé là ?

Comment passe-t-on de Saint-Macron à Maudit-soit-il ?

Macron s’est mis en travers de trois partenaires très sérieux.

Le premier, c’est Poutine. Ils ne s’aiment pas. C’est compréhensible.
Le second, c’est Trump. On se fait de grandes accolades, des mamours en public, mais ils se détestent.
Le troisième, c’est Netanyahu.

Toute cette histoire ou presque est liée à un autre sujet, un sujet qui peut sembler lointain, mais qui pourrit d’ailleurs la politique française depuis 40 ans… Eh oui, cela ne nous rajeunit pas. C’est l’histoire de l’Iran qui se rêvait en puissance nucléaire et de la France qui avait décidé de s’allier à l’Iran pour la lui offrir… Nous avons eu des attentats, une guerre secrète, des assassinats de hautes personnalités liées à ce sujet ultra-sensible.

Cela continue aujourd’hui, sous d’autres formes.

Sans jugement aucun, et en dehors de tout parti pris, pour Israël, un Iran disposant de la bombe atomique, c’est un cauchemar.

Pour Trump, en recherche d’alliés pour mener à bien sa nouvelle stratégie de toute-puissance et de domination mondiale, l’alliance avec Israël est un élément cardinal.
Le soutien de Trump à Israël est total, complet, inconditionnel, et c’est dans ce cadre qu’il a reconnu Jérusalem comme capitale pour l’État hébreu avec des conséquences qu’il connaissait parfaitement à l’avance. C’est toujours pour les mêmes raisons que Trump est sorti des accords de 2015 avec l’Iran pour l’empêcher de se doter de l’arme nucléaire.

Depuis la sortie de ces accords, Trump a dit que les sanctions contre l’Iran seraient les pires jamais vues. Elles seraient complètes. Trump va renvoyer l’économie iranienne au Moyen-Âge et les réduire à la misère en les isolant totalement et sans pitié. Je ne suis ni pour ni contre, j’observe et vous raconte ce qu’il se passe.

Mais les Européens, menés par Macron, ne veulent pas de ces sanctions, car ce n’est pas bon pour nos affaires…

Cette affaire iranienne n’est pas non plus la seule raison. Macron est un mondialiste. Trump, un souverainiste. Trump installe progressivement sa présidence, avec difficulté, mais il l’installe.

Il va donc tout faire pour dézinguer les leaders européens européistes et mondialistes. Il s’attaque frontalement à Theresa May au Royaume-Uni qui finira par chuter et se faire remplacer par Boris Johnson. En Italie, c’est fait, il a des souverainistes. En Autriche, c’est bon également. Il y a deux maillons forts à faire tomber.

L’Allemagne et la France.

Merkel et Macron, Mercron donc ou Mèrequelle… vont se faire pilonner, encore et encore, jusqu’à leur reddition totale ou jusqu’à leur disparition de la scène politique.

Nous sommes en guerre, une guerre terrible, que je vous chronique depuis que Trump est monté à la Maison Blanche.

Trump peut aussi perdre, car les mondialistes restent très forts, même aux États-Unis ! Regardez la passe d’armes autour de la rencontre Trump-Poutine ou encore celle de la fin de la semaine dernière entre le président américain et le gouverneur qu’il vient pourtant de nommer à la tête de la FED.

Les choses sont très complexes, mais l’affrontement entre les deux camps est sans merci. C’est une guerre à mort, et Macron, désormais, est dans l’œil du cyclone. Ce qui se passe est fascinant.

Gardez les yeux bien ouverts !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour insolentiae

Voir :

25 commentaires

  • ROSSEL

    Le 21 juillet je m’étonnai que la presse du Système s’autorise à médiatiser une telle information et le lendemain je postai le lien d’une vidéo de Christophe Cros-Houplon qui tentait une explication :
    https://www.youtube.com/watch?v=jhhutO3BAQk
    Ce texte de Sannat en trouve une autre. En tous cas l’étalage de cette affaire dans les médias ne doit rien à une quelconque indépendance des journaux. De tels grenouillages nauséabonds n’ont rien d’exceptionnel et lorsqu’ils sont divulgués, c’est après calculs.
    Prenons garde à ne pas nous indigner sur commande et à ne pas être dupes.

    • engel

      A qui appartient la presse française?
      …Et au final, qui détient le lobby sur ce 4° pouvoir en Rance?

      Répondre à cette dernière question, c’est trouver le commanditaire suprême.
      Les autres sont des trouillards, des opportunistes, voir les deux.

      « Evident, mes chers Watson »

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • engel

      Les loups aiment hurler à l’unisson.

      C’est facile, cela ne demande pas de courage.
      …Et on se positionne pour chaparder les restes.

  • BA

    Alain Gibelin s’est fait engueuler par sa hiérarchie !

    Conséquence : Alain Gibelin a écrit une lettre pour dire qu’il s’était trompé en répondant aux questions de la Commission d’enquête !

    Mort de rire !

    Marine Le Pen :

    « J’ai posé deux fois la question de manière très claire. Monsieur Gibelin a répondu deux fois de manière très claire. Mais surtout Guillaume Larrivé, qui est le co-rapporteur de cette commission, à la fin, a résumé ma question, la réponse de monsieur Gibelin et les conséquences que pouvait avoir cette réponse et monsieur Gibelin n’a pas exprimé la moindre réserve. Il n’a pas dit que ce n’était pas ce qu’il avait dit, il n’a pas dit qu’il avait mal compris la question » a déclaré la présidente du Rassemblement national sur LCI sur le « rétropédalage » d’Alain Gibelin.

    Le directeur de la direction de l’ordre public et de la circulation a fait savoir ce mardi matin qu’il avait mal compris la question de la députée hier lors de son audition, et qu’il revenait sur ses propos sur la présence d’Alexandre Benalla à des réunions à l’Elysée entre le 4 et le 18 mai, période à laquelle il était censé être suspendu.

    « Il y a un rétropédalage dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est étonnant parce que ceux qui sont auditionnés sont auditionnés sous serment. J’ai envie de vous dire que ce rétropédalage, il est encore plus inquiétant presque que la réponse première de monsieur Gibelin. Ce rétropédalage laisse penser qu’il y a eu une pression et qu’on continue à vouloir dissimuler, protéger monsieur Benalla. »

    https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-benalla-emmanuel-macron-violences-1er-mai-aucune-autorisation-de-la-prefecture-le-1er-mai-l-elysee-maintient-sa-version-2093676.html

  • suzanna

     » Le soutien de Trump à Israël est total, complet, inconditionnel, et c’est dans ce cadre qu’il a reconnu Jérusalem comme capitale pour l’État hébreu avec des conséquences qu’il connaissait parfaitement à l’avance.  »

    Et tout de suite après.

     » Macron est un mondialiste. Trump, un souverainiste.  »

    Du Sannat tout craché, il ne se rend même pas compte des énormités qu’il écrit.

    C’est en effet très souverain que de faire passer inconditionnellement les intétrêts d’un pays étranger face à ceux de son propre pays.

    Il devrait se limiter à faire la promo de son partenaire et laisser la géopolitique à d’autres, bien plus compétents, que l’on peut par exemple trouver sur le site du saker francophone. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Une bonne opération enfumage est en cours.
    Poutine vire la banque de la Russie. Assad n’est pas assujetis au fmi et BRI. qui sont sous la coupe d’une certaine banque;

    Macron donne l’ordre d’envoyer de l’aide humanitaire a un ennemi de la banque, et elle est transportée par l’autre ennemi de la dite banque. Et tout cela éclate au lendemain de cette action.
    Qui lance l’hallali? le Monde. qui dirige le monde? Une banque contrôlée par la banque en question et un autre mec dont les sociétés sont financées en partie par la dite banque.
    Cherchez l’erreur…

    • Rik22

      Ou alors l’opposition en France s’attendait à ce que micron obtienne un faux pic merdiatique de popularité après la coupe du monde et lui a préparé un dossier qui a explosé juste à son retour.
      Quoi qu’il en soit, les faits dans leur globalité sont graves, lui ne se contente plus de mépriser les sans-dents, il les fait tabasser par sa garde rapprochée

  • Je vais sans doute dire des bêtises, ne m’en veuillez pas. La politique ce n’est pas mon truc, bien que ce qui se passe soit grave.
    Micron a été placé par la finance. Je me trompe ?
    La finance est toute puissante, semble-t-il.
    Trump est un « souverainiste » comme il est dit dans la chronique.
    Et il serait donc plus puissant que la finance ?
    Donc la finance ne serait pas si puissante que cela ?
    Une autre hypothèse serait que la finance se serve de Trump pour destituer Jupiter ?

    • Trump doit etre vu comme un faux nez de la finance. Il a été adoubé aussi par la finance.

    • Rik22

      Chacun des deux essaie de survivre dans ce milieu de requin, plus ou moins servilement. Nous avons en France la version carpette effet-minet tendance racaille bling bling neuilly-passy.
      A la mort de Kennedy qui avait décidé que ce seraient les Américains et non les banques qui achèteraient les nouveaux bons du trésor américain (donc sa dette), Johnson a pris pour première décision de supprimer les dollars kennedy et de redonner les pleins pouvoirs aux banques.
      Trump n’a pas partie facile. Les médias en parlent peu mais il démantèle la mafia démocrate en abattant les plus pédophiles d’entre eux. La réaction après sa rencontre avec Vladimir Poutine en dit long sur la puissance de l’Etat profond, qui est quand même parvenu à récupérer ses mercenaires de Syrie, en avant pour une nouvelle guerre, tiens les casques blancs iront pour certains en France, seront-ils fichés S et interrogés ?

    • engel

      Poutine, le dauphin d’Eltsine, fut lui aussi placé par la finance.
      Mais parfois la finance se fait elle aussi baisé par un p’tit malin patriotique retors… ou par un con sans lendemain https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif .
      En représailles, ces chacals s’acharnent toujours et encore, jusqu’à la soumission du fou et du pays.

      Cuba, CdN, Iran, Venezuela, Syrie, Irak, Libye etc… qui pour certains, 70 ans après, continuent à pays le prix fort pour leur insoumission.

  • Passetec Passetec

    « Macron attaqué, Macron encerclé, Macron enterré. Qui attaque le président français ? »

  • papapoule

    on nous enfumes avec cette sois disant attaque, je ne crois pas que Mac ron ron se cache, il attend et sortira avec un lapin de son chapeau pour se faire remonté des sondages et pour les européennes.
    C » est gros comme une maison.
    Arrêtez de vous promener dans le pré sans voir les poteaux, bande de moutons….
    :-)

    • suzanna

      Dès qu’il suivra les sanctions contre l’Iran, tout rentrera dans l’ordre, le malabar casqué deviendra un fusible et on passera à autre chose, et peu être par la suite un petit attentat pour définitivement effacer cette histoire de la tête des moutons, les pleures effacent la mémoire.

  • autre

    ———–« Pour Trump, en recherche d’alliés pour mener à bien sa nouvelle stratégie de toute-puissance et de domination mondiale, l’alliance avec Israël est un élément cardinal. »————–

    C’est typique de ces gens-là.Puisque cela vit aux crochets des autres,ça invente qu’ils sont indispensables à ces derniers….

  • papapoule

    je suis surpris que le CRIF n’ ait pas porté plainte pour harcèlement pour BEN-ALLA?