Électricité plus chère : la faute aux taxes ! …

Reste t-il encore quelques choses d’abordable dans notre pays ? Et ça ne va pas s’arranger de sitôt. Nous ne parlons pas de ceux qui ont choisi être autonomes et s’en sont donné les moyens. Partagez ! Volti

**************

Source Crashdebug via Capital.fr

La fée électricité/CC Christian Bille

Les taxes se sont envolées ces dernières années et représentent plus du tiers de la facture totale.Vous payez de plus en plus cher l’électricité alors que vous ne consommez pas plus ? L’Observatoire de l’industrie électrique (OIE) vous explique pourquoi dans une note qui vient d’être publiée. Il y décrypte le poids des trois facteurs qui déterminent le prix de l’électricité : le coût de la production, de l’acheminement et la fiscalité. Trois composantes, qui ont connu des évolutions variables ces dernières années : « Entre 2012 et 2016, les taxes ont littéralement explosé », constate Le Parisien, avec une hausse de 40%. Au même moment, le coût de la fourniture n’augmentait que de 2% et celui de l’acheminement de 5%. La faute est donc à la fiscalité qui représentait, en 2016, « plus du tiers de la facture totale du consommateur », précise le quotidien.

Aujourd’hui, la facture d’électricité moyenne des Français varie entre 370 et 410 euros par an (pour une personne seule dans un studio d’une vingtaine de mètres carrés). Pour une famille de quatre personnes (dans une maison de 100 mètres carrés), elle avoisine les 1 600 euros/an.

>> Notre service – Economisez jusqu’à 24% sur vos factures gaz et électricité grâce à l’achat groupé organisé par Capital. C’est rapide, ici et maintenant !
Deux taxes responsables de la hausse des factures
Ce sont précisément deux taxes qui ont augmenté : la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et la contribution au service public de l’électricité (CSPE). La deuxième représente la part la plus importante sur la facture (15%) « alors que les dépenses énergétiques associées au logement et aux déplacements représentent en moyenne 8% du budget total des ménages », explique Le Parisien.

>> A lire aussi Votre électricité bientôt moins chère chez Leclerc ?

La CSPE a pour but de soutenir le développement des énergies renouvelables, mais son montant n’a cessé de croitre depuis sa mise en place au début des années 2000 : « + 650% sur 15 ans du fait du développement du renouvelable », détaille le journal, pour atteindre le plafond de 22,50 euros par mégawattheure facturé. Malgré tout ça, l’électricité Française reste parmi les moins chères d’Europe.

Source(s) : Capital.fr via Contributeur anonyme pour Crashdebug

Voir aussi:

5 commentaires

  • hello LME,
    ELECTRICITE, LES TAXES S’ENVOLLENT !
    oui et non car c’est aussi un tour de passe-passe comptable.
    Avant, du temps du monopole d’EDF : un concessionnaire unique qui repercute ses couts en oubliant de budgetter la déconstruction des centrales nucleaires ( entre 5 et 10 milliards / unité oubliée ). avec cette methode on obtenait le plus bas prix de fourniture d’électricité en Europe. c’etait l’argument d’EDF pour la promotion du tout nucléaire. tout etait nickel, EDF endossait seule la responsabilité de la bidouille comptable. et si Edf etait declarée beneficiaire , cela arrangeait tout les tenants du systeme. Edf = conglomerat d’entreprises francaises activent ds le secteur de la production et la distribution d’énergie electrique.

    Demain avec la privatisation du secteur de l’energie : il y aura plusieurs acteurs sur lesquels il faudra répercuter les vrais couts et sans oublier cette fois ci le demantellement des vieilles centrales nucléaires. cela implique ;
    1) l’intégration dans le calcul du prix de la production d’electricite les frais lies aux demantellements des bousins obsolètes.
    2) repercuter sur les revendeurs d’electricite les frais de distribution du type marché de gros. le revendeur final doit par conséquent a son tour repercuter ses frais qui sont qualifies de taxes puisque ces cout sont determinés par ERDF. auparavant ces memes taxes etaient integrees ds le prix final du kwh. cette methode a un gros avantage; le prix du kwh produit n’augmente pas. par contre le cout final du kwh consommé augmentera de 100 % au minimum a cause du surcout lie aux demantellement ainsi que de la multiplication des acteurs sur ce secteur d’activité. et la competition ne fera pas baisser les prix au point de supprimer l’aspect demantellement du parc obsolete.

    ce qui c’est passé pour le telephone est en train de se produire pour l’electricite. sauf que la situation de france telecom n’etait pas la meme qu’EDF. aujourd’hui si on compte un endettement a venir d’ERDF pour tenir compte du demantellement des centrales deja construites il faut compter 7 milliards par reacteur soit un endettement colossal ( aujourd hui fictif car non comptabilisé sur le plan budgettaire mais réel car les centrales sont bien là ) de 7milliards x 55 reacteurs = 385 milliards d’euro si tout se passe bien sur les chantiers… A comparer aux 50 milliards d’endettement de la SNCF jugés inacceptables par les pouvoirs public. la facture du kwh ne peut qu’exploser dans un avenir proche…
    Nous sommes victimes de la spoliation du bien public au profit du secteur prive qui engrange les benefices marchands mais refuse de prendre part aux investissements. cf les autoroutes. La France est dirigee par une mafia bien organisée et bien au fait de la realite et de la complexite économique de notre societe… serait ce la FM ?

  • 22,50 euros par mégawattheure ce qui veut dire que le cout du kilowatt/heure est de 22,50 / 1 000.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    C’est tout à fait normal et c’était prévisible. Les moutons de Panurge à qui on a fait croire que le Linky était gratuit commencent à payer son installation avec des taxes qui n’en font pas mention ! C’est bien fait et cela ne fait que commencer ! mais hélas à cause d’eux, c’est nous tous qui seront concernés par ces augmentations.

    J’avais lu il y a quelques mois que l’électricité augmenterait d’environ 50% (taxes comprises ) dans les années à venir. Je crois que pas grand monde avait relevé cette information qui, pourtant, n’avait rien de caché !

    Déjà, une bonne partie de ceux qui ont le linky voient leur facture augmenter sérieusement, 200,300,400 % ne sont pas rares ! – j’ai entendu parler de quelques cas parmi des relations – sans compter ceux qui ont dû prendre un abonnement plus élevé afin de ne plus avoir leur disjoncteur sans cesse déclenché…
    je commence à me marrer ferme et sans pitié ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Passetec Passetec

    la faute aux taxes ! … et la photo taxe …

  • CryptoKrom

    En fait c’est bien pire que sa…
    Le Courant Electrique n’est que la Mise en Mouvement des Electrons composant la Matiére nommée Métal conducteur qu’on appelle aussi « Cables electriques ».
    Ces Electrons font partie des atomes du métal conducteur et n’appartiennent méme pas a EDF car non-brevetables puisque la Matiére, les atomes et ainsi leurs Electrons ont toujours existés (depuis le…début)

    EDF créer uniquement la Mise en Mouvement de ces Electrons, a gérer, puis a distribuer !!

    Nous devrions uniquement payer QUE le travail nécéssaire a créer, gérer et distribuer ce Mouvement de ces Electrons dans les cables qui est ainsi nommé Courant Electrique.
    Perturber ce Mouvement avec nos appareils « consommateurs » est ce qu’on appelle Consommer.
    Vous croyez vraiment CONSOMMER quelque chose ?! lourde erreur…

    C’est une illusion de croire que nous consommons quelque chose !!!
    Et pour le prix que sa coute en réalité de créer/gérer ce mouvement d’electrons….pfff, la facture devrait largement étre 10 fois moins chére…voir plus bas encore vu le nombre d’abonnés comparés aux centrales / génératrices…

    EDF ne veux surtout plus du tout « produire » plus…au contraire, il desire « économiser »…et pourtant faire payer plus,
    tout en éspérant pomper sur les futurs auto-consommateurs, si ce n’est en surplus de courant revendu, alors donc en taxes…

Laisser un commentaire