Investig’Action mis en cause dans un grossier documentaire de France 3…

Pixabay

Encore un site amalgamé à la saga conspi. C’est une véritable chasse aux sorcières, pour faire taire ceux qui se posent des questions. Les esprits libres et informés, ne se laisseront pas bernés par les assertions des « experts » en « isme », qui poussent comme des champignons après la pluie. N’empêche que, ces émissions censées dénoncer un phénomène de société, mélangent allègrement toutes les thèses, associant les plus farfelues, à celles que l’on est en droit en toute intelligence, de remettre en cause.

Ce n’est plus de l’explication, c’est de la confusion et, c’est fait en toute connaissance de cause. Je vous conseille de suivre les liens dans l’article, c’est assez « croustillant ». Qui a intérêt à multiplier les obstacles dans le labyrinthe de l’information? Un élément de réponse avec cet article d’investig’Action. Partagez !


La télé publique française se spécialise dans le copier-coller. Ou plutôt le copier-coller-obéir-calomnier. À présent, Investig’Action serait complice du terrorisme. C’est ce qu’affirme le documentaire “Complotisme. Les alibis du terrorisme” diffusé mardi soir. Après Caroline Fourest, la source de cette émission à sens unique est à nouveau le serial menteur Rudy Reichstadt, co-auteur du film avec le réalisateur Georges Benayoun.

Bien entendu, le film mélange des pommes et des poires. Entre les théories du 11 septembre, le protocole des sages de Sion et la couleur des rétroviseurs des frères Kouachi, un extrait d’une conférence de Michel Collon, soigneusement coupé et tiré de son contexte pour semer la confusion. Rien de nouveau. Un article de Nord-Eclair avait déjà tronqué ces propos. L’article avait d’ailleurs été immédiatement repris par le site Conspiracywatch de Rudy Reichstadt. Nous y avons déjà répondu. Vous pouvez consulter la conférence pour vous faire votre propre idée. De toute évidence, pour les obsédés du complotisme, il est inadmissible de se demander comment de jeunes Français ont pu commettre de tels attentats. Un lien avec la politique guerrière menée au Moyen-Orient ? Intolérable ! La responsabilité de nos dirigeants dans ce chaos ? N’y pensez pas !

Une fois de plus, nos détracteurs caricaturent nos idées pour mieux les critiquer. Alors, une fois de plus, nous remettons les pendules à l’heure. Investig’Action n’a pas d’avis sur les attentats du 11 septembre car, comme nous l’avons déjà expliqué ici, nous concentrons nos efforts sur ce qui a suivi : guerre contre le terrorisme, mesures sécuritaires et liberticides, propagation du choc des civilisations… Investig’Action a par ailleurs dénoncé les théories complotistes sur les guerres ou la crise financière, opposant aux idées farfelues une analyse rigoureuse des mécanismes socio-économiques qui conduisent à ces événements. Prédicateurs musulmans, marxistes laïques ou militants d’extrême-droite, tous seraient pourtant unis dans la théorie du complot d’après Reichdstadt et Benayoun. Incompétence ou mauvaise foi ? Le dernier livre de Michel Collon, Pourquoi Soral séduit, aborde tous ces thèmes. Nous enverrons un exemplaire aux auteurs de ce film et leur proposerons un débat.

Car hélas, le film ne donne pas la parole à l’accusé. Cela fait partie des méthodes habituelles déjà analysées. France 3 refusera certainement un droit de réponse. Bref, à vous de jouer ! Diffusez autour de vous cet excellent portrait de Reichstadt.

Mais aussi, cette analyse fouillée de la manipulation sur le « conspirationnisme ».

Ainsi que l’analyse approfondie de Michel Collon sur le complotisme. Pas un mot sur France 3 évidemment!

Plutôt que de réfléchir à leur propre responsabilité dans la montée du complotisme, les médias dominants défendent leur business et leur monopole :

Les complots, ça existe ou pas ?

Le complotisme permet-il de comprendre le monde ?

Pourquoi certains parlent-ils tant de « théorie du complot » ?

Les médias font-ils le jeu du complotisme ?

Sur le terrorisme dit « jihadiste », le livre Charlie de Michel Collon (tabou en télé) dévoile comment les États-Unis ont fabriqué le terrorisme « jihadistes ».

La bataille de l’info fait rage. Reichstadt est un petit soldat servant à empêcher les gens de réfléchir. Il n’a pas le courage de débattre, seulement de calomnier. Aux ordres du pouvoir, il sert à justifier les attaques macronesques contre la liberté d’expression sur Internet. Alerte !

Source Investig’Action

Allez plus loin

Quelques bobards lancés sur le Net

Diabolisation

 

 

4 commentaires

  • Je vais me dépêcher de faire l’amalgame de Reichstadt. avec sa copine grande défenderesse des femens :)
    FR3 existe encore?

  • Tant mieux, qu’ils continuent la censure.
    De ce fait ceux qui nous qualifie de paranoïde pessimiste devront faire preuve de moins de paresse intellectuelle. Ne serait ce que pour nous trouver une étiquette.

    Plus de censure c’est plus d’arguments en notre faveur.
    Et sachant que ce qui est interdit est attirant pour l’agneau…

    • Voltigeur Voltigeur

      MdR…Comme je les possède toutes les étiquettes, généreusement octroyées par pleins
      de gens. Je n’ai plus la place pour une supplémentaire.
      C’est grave docteur ? ;)

      • JBL1960 JBL1960

        Boah, c’est étonnant de la part de FR3…
        Ahem…

        La propension à manipuler, c’est-à-dire à tromper leurs téléspectateurs semble inscrite dans l’ADN des grands médias qui arrosent la planète. Qu’ils soient publics ou privés ne change rien à l’affaire. Cette fois-ci, c’est France3, chaîne de l’audiovisuel public français qui a servi une grossière manipulation médiatique à ses téléspectateurs en guise de cadeau de Nouvel An 2016 ! (Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est onc, on est onc ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/18/et-re-merdia/

        L’art de tromper les téléspectateurs : Les faits remontent au mercredi 13 janvier 2016. Les accrocs au programme Grand Soir 3 ont les yeux rivés sur leur téléviseur qui annonce un sujet dramatique avec pour titre « preuves d’exactions au Burundi ». Brimades, tortures, cris, larmes, sang et mort sont au menu ! Le journaliste de France3 commente la vidéo en ces termes : « L’horreur absolue. Trois jeunes opposants [au président Pierre Nkurunziza] assassinés, égorgés et émasculés par des bourreaux enthousiastes ». Le journaliste, lui aussi très enthousiaste dans son commentaire, précise que cette vidéo a été filmée à Karuzi « sur un terrain appartenant au parti du Président burundais ».

        Tenez, en chanson, le grand Georges « quand on est onc » ► https://www.youtube.com/watch?v=NCAe-s4DizM mais en images très très onc…