Culture : Vous ne le savez peut être pas…

Vous pourrez tester vos connaissances sur des évènements qui ont eu lieu, ou les apprendre.. Une petite sélection de ce qui s’est passé en France en….

On a fait des progrès depuis/Pixabay

Le premier krach de l’histoire de France.
Il y a trois siècles avait lieu, suite à la mise en place du « système de Law », la première crise financière du pays.

À la mort de Louis XIV, en 1715, le Régent doit trouver le moyen de régler la dette de plus de 2 milliards de livres qu’a laissée son prédécesseur. Pour ce faire, il décide de suivre les propositions novatrices de l’Écossais John Law. C’est cette histoire, qui mènera à un véritable « krach » financier, que Le Figaro du 2 novembre 1940 raconte sous un titre explicite : « Au temps où un aventurier de la finance semait la panique, la ruine et la misère »…/…

La difficile naissance de l’impôt sur le revenu

La mise en place d’un impôt sur le revenu ne voit le jour en France qu’en janvier 1916, bien après la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Ses défenseurs y voient un instrument de justice sociale tandis que ses détracteurs dénoncent « l’inquisition fiscale »…/…

Madeleine Brès, première femme médecin en France

En 1875, Madeline Brès soutient sa thèse à la Faculté de médecine de Paris. Spécialisée dans les soins à la femme et à l’enfant, elle est la première femme pédiatre possédant son cabinet à Paris…/…

1852 : création du bagne de Guyane

Pour vider les bagnes de Toulon, Brest et Rochefort, Louis-Napoléon a demandé qu’on éloigne les condamnés « hors du territoire français ». C’est en Guyane que ces derniers seront déportés.

Le 20 février 1852, Théodore Ducos, ministre de la Marine et des Colonies, fait son rapport au prince président de la République française, sur la création d’un bagne hors du territoire métropolitain. Louis-Napoléon a, en effet, émis le souhait deux ans plus tôt de vider les bagnes de Toulon, Brest et Rochefort des 6 000 condamnés qui y sont enfermés…/…

Le scandale du lupanar homosexuel londonien

Scandale à Londres en 1889 : de hauts membres de l’aristocratie auraient fréquenté une maison close pour hommes. La presse française raille l’hypocrisie victorienne.

Novembre 1889. Immense scandale à Londres : un lupanar homosexuel aurait été découvert par la police à Cavendish Street (en réalité à Cleveland Street, la presse corrigera rapidement). De riches aristocrates y auraient payé de jeunes employés de poste pour avoir avec eux des relations sexuelles…/…

1925 : les candidates du Parti communiste sont élues

Alors qu’elles n’ont pas le droit de vote, des candidates du Bloc ouvrier et paysan se présentent aux municipales de 1925. Plus d’une dizaine d’entre elles sont élues.

Les 3 et 10 mai 1925, les Français votent pour les élections municipales. Rien de bien original a priori, si ce n’est que le Parti communiste présente une dizaine de femmes en position d’éligibilité sur ses listes. Alors que les femmes n’ont toujours pas le droit de vote en France…/…

1850 : la première loi de protection animale

En 1850, le général Grammont, ému par le sort des chevaux de guerre, propose une loi punissant toutes les formes de cruauté envers les animaux. La loi votée sera finalement bien moins ambitieuse.

Bœufs et ânes battus, chiens et chats brutalisés, combats de coqs et courses de taureaux… Dans la France du XIXe siècle, les sévices sur les animaux ne sont pas rares…/…

Le tout premier reportage à La Mecque

En 1936, un journaliste français réussit, au péril de sa vie, à entrer dans la ville sainte de La Mecque. Il raconte pour Paris-Soir son périple dans un récit saisissant.

En 1936, un journaliste réussit là où Albert Londres a échoué avant lui : entrer dans les villes saintes de La Mecque et Médine en période de pèlerinage…/…

1871 : Marx à propos de la Commune de Paris

Dans une interview parue peu après les événements, le penseur du mouvement ouvrier donne son sentiment sur l’insurrection parisienne.

En 1871, quelques mois après l’insurrection de la Commune, Karl Marx est interrogé par le New York Herald. L’interview est reprise dans Le Gaulois du 22 août [Voir l’archive]. On lui demande quels étaient les liens entre l’Association Internationale des Travailleurs (AIT), dont il est le chef, et le mouvement parisien, que Marx a célébré dans le pamphlet La Guerre civile en France, paru en mai :

…/…

Source:

RetroNews

3 commentaires