«La planète Terre, la dernière arme de la guerre»…

Tous préoccupés par tous les désastres écologiques, climatiques, les guerres, la famine etc. Tous ? Certains plus que d’autres… Merci à Françoise G.

Présentation du livre de Rosalie Bertell «La planète Terre, la dernière arme de la guerre»

Ce livre est une documentation unique au monde par la Dr Rosalie Bertell. Je pense que c’est l’un des livres les plus importants du 21ème siècle. En plus du texte original de l’auteur de l’année 2000, il y a diverses mises à jour par elle-même jusqu’en 2011 et d’autres articles écrits par des experts internationaux. En tant que fondatrice du « Mouvement Planétaire pour la Terre Mère » qui a été organisé après avoir connu l’œuvre de Bertell (2010) afin de la diffuser toujours plus, j’ai contribué au livre de diverses manières. Nous l’avons traduit et organisé sa publication. Rosalie m’a nommé sa représentante dans la partie germanophone du monde.

Quand Rosalie Bertell est décédée, elle avait 83 ans. Nous apprenons d’elle que la liberté d’expression des opinions et des pensées sur le sujet en question, ainsi que toute une série de faits scientifiques détaillés, tels que présentés par elle, ont été supprimés de la discussion pendant des décennies. Pour moi, il doit y avoir un débat public et une clarification théorique posant la question: dans quelle

académiques, sciences, visions du monde, dans quelle logique, politique et motivation peut s’adapter ce littéralement inconcevable que Rosalie Bertell décrit ? Quelles sont les conséquences à en tirer?

Qui était Rosalie Bertell?

Dr. Rosalie Bertell est née en 1929 aux États-Unis. Elle a obtenu un doctorat en biométrie à l’Université catholique d’Amérique, Washington DC, en 1966. Elle détient neuf doctorats honoris causa, et elle a remporté de nombreux prix, parmi lesquels le « Right Livelihood Award », RLA (1986); Elle a cofondé plusieurs organisations, notamment «l’Institut international de la santé publique» (IICPH) à Toronto, au Canada (1984) et le «International Physicians for Humanitarian Medicine» à Genève, en Suisse (1999). Elle a travaillé comme évaluatrice pour l’ONU, a travaillé dans plus de 60 pays pour cette institution, et a été membre de toujours de la Congrégation catholique romaine « Sœurs Grises du Sacré-Cœur », Pennsylvanie, Etats-Unis. Rosalie Bertell est préoccupée par la santé humaine, l’environnement et la planète, respectivement comme un tout, et nous avertit des dangers auxquels nous sommes confrontés. Son tout premier livre traitait des dangers nucléaires: «Pas de danger immédiat? Pronostic pour une Terre Radioactive « . Elle a reçu le RLA pour cette même publication dans l’année de la catastrophe de Tchernobyl en 1986. Du fait que celle de  Fukushima en 2011 est plusieurs centaines de fois plus grave encore, ce livre est maintenant plus pertinent que jamais.

« Si le public découvrait les coûts réels de la santé de la contamination nucléaire, un cri surgirait de toutes les parties du monde et les gens refuseraient de continuer à contribuer passivement à leur propre mort! » (Bertell, 1985, p. Xiii) 

Pour aujourd’hui, elle déclare :

« Ce qui est prévu maintenant, ce sont les guerres climatiques et météorologiques, les guerres où tremblements de terre et volcans, inondations et sécheresses, ouragans et pluies de mousson vont jouer un rôle» (Bertell 2013, p.57)

La traduction en français de ce livre est attendue pour le début de 2018

Les dangers auxquels la planète et nous sommes confrontés aujourd’hui sont beaucoup plus développés dans l’ère post-nucléaire sans que les dangers du nucléaire aient diminué.

Rosalie Bertell est une éthicienne de la même ampleur qu’avant elle Rachel Carson avec son livre « Silent Spring » sur les années cinquante et soixante du XX e siècle, qui a été la première à sensibiliser à la propagation de la contamination chimique dans la nature, et ses ramifications en ce qui concerne les taux de cancer en augmentation constante (Carson 1962).

Bertell veut également lancer un appel à l’éveil pour que les gens deviennent actifs à la base. Son espoir est qu’un monde pacifique, coopératif et plus sage émergera. La Terre est encore une planète merveilleuse, croit- elle donc à la fin de son livre, alors qu’elle nous appelle tous «à la respecter, à l’aimer et à la sauver!» (Bertell 2013, p.439)

Bertell est une éco-féministe et une pacifiste dans le meilleur sens du terme. Elle représente le respect des droits de la Terre Mère en tant qu’«être cosmique», et de tous les êtres qui s’y trouvent, au-dessous et au-dessus d’elle. Elle plaide pour l’abolition de l’armée et de la guerre, pour la fin du patriarcat comme tentative de dominer toute la vie et par là même la terre elle-même, et pour la fin du capitalisme comme un pillage délirant et irréfléchi de toute la planète.

Elle défend le règlement pacifique des conflits par l’intermédiaire de tribunaux internationaux et la création d’un tribunal environnemental qui préservera les intérêts de la Terre, sa sécurité et son intégrité, et qui réglera l’indemnisation des dommages infligés. Bertell est une penseuse des plus sensées, claire et vive; elle avait un sixième sens pour la découverte d’informations cachées, elle était engagée et courageuse, et elle n’a jamais abandonné même si elle a été menacée par plusieurs attaques contre sa vie.

En tant que nonne catholique, elle était soutenue par sa congrégation «Sœurs Grises du Sacré-Cœur» aux États-Unis et n’avait donc pas été dépendante du financement de particuliers ou d’institutions.

Pourquoi ce livre est-il si important?

  1. C’est une histoire de la destruction en cours de la planète Terre à travers le développement et l’utilisation de nouvelles technologies militaires
  2. Il montre la réaction du public et des mouvements sociaux
  3. Ce devrait être la fin des accusations de la « théorie du complot »
  4. Il montre les dommages globaux à la planète
  5. Il nécessite plus qu’une explication théorique
  6. Il montre la situation juridique

Ce livre traite de l’histoire d’une destruction continue de notre planète, causée par la science naturelle appliquée, le capital des entreprises et l’armée.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, le développement et l’utilisation de nouvelles technologies militaires à l’Est et à l’Ouest ont été à l’origine de la destruction des «systèmes de vie» mêmes de notre planète, comme les appelle Bertell. Le livre nous présente une documentation historique unique, qui se lit comme un thriller à couper le souffle. Sa portée va du développement technologique chimique, biologique et nucléaire et de la guerre au post-nucléaire, en particulier dans le domaine des armes électromagnétiques «plasma», menaçant non seulement d’anéantir toute la vie sur Terre en utilisant des technologies capables de produire d’énormes catastrophes, mais menaçant également de détruire la planète elle-même. L’essence du thriller que Rosalie Bertell a écrit repose précisément sur cette escalade. Car, c’est littéralement cette dimension planétaire, connectée à la guerre depuis déjà longtemps, qui est complètement nouvelle et inimaginable. Le début de ce développement a commencé avec l’utilisation de substances nuisibles dans l’agriculture industrielle, et dans le domaine médical – tels que les herbicides, les pesticides, les détergents, le chlore et les anesthésiques – qui ont été utilisés pendant les deux guerres mondiales. C’était Rachel Carson (Carson 1962), la première «éco-féministe» qui protesta contre ce développement.

…/…

Lire la suite

Auteur: Claudia von Werlhof

Publié par Mondialisation.ca

Titre original: Earth as Weapon, Geo-engineering as War, publié le 28 novembre 2017

Cet article a d’abord été publié par PBME.

Traduction en français par Edith : acseipica.fr

Claudia von Werlhof  est professeur de sciences politiques et d’études féminines à l’Université d’Innsbruck, en Autriche.

19 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Bon, une fois le bilan fait pour la énième fois, on fait quoi ? on continue à se lamenter sur notre sort présent et futur, sur celui de la Planète ? et on reste tranquillement les pieds dans ses pantoufles ?
    C’est exactement ce qu’il se passe, sauf ici ou là quand quelques courageux retroussent leurs manches.
    Alors, pour ma part je ne vois pas l’utilité de ressasser toujours les mêmes choses. Si au moins, cela servait, enfin, à réveiller les masses, mais que dalle !
    Alors dormez bien petits moutons, cachez-vous toujours la tête dans le sable belles autruches, le c**en l’air vous savez ce qu’il risque de vous arriver… avec ou sans vaseline !

    • Voltigeur Voltigeur

      Ça fait des années que la pensée unique dit que tout va bien, faites chauffer la carte bleu, on vous prête à X %, con-sommez, croissez, multipliez vous, tout va pour le mieux! donc, on a pas fini de rabâcher pour inverser la tendance, autant que faire ce peut, s’il n’est pas trop tard. :(

    • Et bien non, regarde ceci : https://www.youtube.com/watch?v=lQfVsLWZcmI&list=PLMREUqep567sLKQmOLZ3pwNRJusK1dTyK&index=3
      Mouton Grain en a beaucoup parlé, ADD aussi, et ils ont plus que raison!!!!
      La monnaie libre d’Occitanie est un merveilleux outil pour ceux qui veulent vraiment changer les choses, il suffit de cliquer sur le lien que j’ai mis ci-dessus pour le comprendre.
      Je vais d’ailleurs poster ce lien sur info news, car c’est la meilleur offre de changement profond qui s’offre à nous!

    • Il ne faut pas se lamenter tout le temps personnellement; si toi Gdp tu as pu t’éveillé à un certain moment, laisses une chance au moins à 1 ou 2 personnes aujourd’hui pour ouvrir les yeux, et si même si seulement 1 ou 2 personnes s’interrogent après cet article, alors le message sera passé.

    • Grand marabout Grand marabout

      et oui,Graine de piaf
      je te rejoins dans ton analyse,ô combien factuel et qui nous est démontré
      chaque jour avec chaque personne,la quatrième et prochaine religion du monde s’installe..insidieusement,

      elle a et elle aura le plus grand nombre d’adeptes et de prêcheurs,on lui donne bien des noms..ou des métaphores
      je la surnomme,pour ma part:

      le crétinisme (de masse)

      il est bien acquis,se développe,se transmet et devient universel,il est le prosélytisme religieux par excellence du nouvel ordre mondial
      il est bien con-sots mêêêê et digéré..
      médiatisé,exposé,imposé,favorisé,plébiscité et normalisé comme certains
      l’ont envisagé..à leur avantages..bien dirigés
      (bientôt une page wikipedia lui sera attribué)

      GM

      • engel

        Il est vrai que le constat est en apparence très décourageant.

        Mais je pense que ce n’est qu’une impression.
        Nos aînés n’étaient pas moins « désolants », quand ils montaient par millions mourir aux fronts…. pour les banquiers*.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

        Autres temps, mais même constat, la plèbe a toujours était manipulée.
        Quand cela lui tombe sur le coin de la figure, elle ne comprend rien.
        Et c’est normal, vu qu’elle n’a pas d’autre son de cloche que la soumission.

        Sauf que maintenant, grâce à un réseau mondiale qu’est internet, les dissidents peuvent s’exprimer(ou s’expatrier si nécessaire pour…).

        Ne pas finir bâillonnés au peloton d’exécution avec 12 balles dans la peau, voilà bien une différence qui est énorme!!!…!!!..!

        Le moment venu, quand les gens désespérés chercheront les victimes expiatoires sacrificielles, cela va être excessivement plus chaud pour les marionnettistes et leurs marionnettes.

        Surtout qu’à force de prendre tous les pays pour des hôtels de passes, les mondialistes commencent sérieusement à énerver le monde entier.
        …Et le monde n’est pas l’occident décadente, loin s’en faut!

        *) Citation de Clemenceau.

      • Grand marabout Grand marabout

        je ne pense que les marionnettes paieront pour
        quoi que ce soit;engel

        -de part « le vote esperance »benit par la masse utopiste
        -de part la repression envers les contestataires ou leur achat (syndicats par ex)
        -l’internet sera baillonné sous peu, 5/10 ans au mieux,car la menace internet et sa « dissidence » est déja bien identifié comme un moyen de
        propager des idées ,concepts ,qui sont aux antipodes de leur gouvernance et de leurs choix

        ça se reveille ,par ci par là,mais le nombre est insignifiant comparé à celle qui continue d’adherer et celle qui va plonger..
        l’union est une force, mais le nombre fait la différence
        les gens ne veulent pas se prendre la tete,de maniere generale,beaucoup ici en on témoigné..

      • Grand marabout Grand marabout

        prend l’exemple « des textes incontournables » sur le blog
        ouvert en fev..5 intervenants à ce jour
        et pourtant j’en ajouterai bien des pdf,j’ai un beau stock divers et
        variés,mais pour quel résultat..participatif?

        les ronces sont confortables et moelleux,pour reprendre JBL

      • Hé oui Marabout. Les masochistes sont partout. Ils aiment les ronces et pense que les autres devraient aussi les aimer.

  • bonjour

    ce sont chaque grain de sable qui forment les déserts et chaque goutte d’eau les océans…

    courage aux quelques moutons qui en valent la peine

    • Grand marabout Grand marabout

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      ouais mais le problème, »aux quelques moutons qui en valent la peine »
      ils ne sont que des petites cuilleres,à remplir les oceans d’ignorance et les déserts de savoir

      j’ai opté pour les baguettes chinoises..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • engel

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif…Se taire est le premier pas avant de se soumettre, pour finir par adhérer!

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Bonjour à tous,
    Un livre que je vais acheter et offrir partout autour de moi, tout y est dit…… pour ceux qui veulent bien entendre https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • Je rejoins votre avis Sagesse. j’attends l’ édition en Français.
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    Pour le reste cela fait des années que la bagarre, (Chemtrail contre contrail ) est déclarée…matche nul aujourd’hui, les gens préfèrent le « Bitcoin »..y savent y faire nos « chefs »… Toujours donner à manger et des jeux… Tant que la Terre tournera (quelques soit sons sens), t que l’ argent nous divisera, pas la peine d’insister, à moins d’une création d’une monnaie de remplacement, comme en parle Laurence. Je crois aussi à cette idée. Encore faut-il le faire (en Masse).

    • engel

      L’empire romain en sait quelque chose…
      « Du pain, des jeux et du sexe » a aussi sa limite. Elle se dénomme « écroulement civilisationnel ».
      Et là rien ne peut endiguer la puissance du changement, même pas l’argent.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Petit détail grand d’importance, mais avez-vous remarqué de pendentif que cette dame arbore en collier ? Une croix inversée !! CQFD