Comment passer à l’électricité verte : on vous explique…

Malgré les divers fournisseurs, EDF garde le monopole, pourtant il est possible de changer..

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, de nouveaux fournisseurs d’énergie apparaissent. Chacun peut soutenir le marché des renouvelables en se tournant vers un fournisseur alternatif.

« Aujourd’hui, seulement 12 à 15 % des Français se penchent vers des fournisseurs alternatifs », déplore Lancelot Hauthuille, le fondateur de Plüm, un fournisseur d’énergie renouvelable. Si les changements climatiques et la raréfaction du pétrole conduisent peu à peu nos sociétés à changer de manières de vivre, il est urgent que les politiques et les entreprises énergétiques se tournent vers des formes d’énergies moins dangereuses et plus pauvres en carbone.

Aujourd’hui les sources d’énergie renouvelables (solaire, hydraulique, éolien, géothermique ou biomasse) sont les voies les plus sûres pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Néanmoins, pour que le marché se développe, il faut l’encourager. Alors, passons à l’acte !

Qui propose de l’électricité renouvelable ?

Sur le marché des énergies vertes, il y a plusieurs types d’acteurs : les producteurs d’énergie, les services de transports et de distribution (RTE et Enedis, organismes publics) ainsi que les fournisseurs qui achètent l’électricité pour la revendre aux consommateurs. L’ouverture du marché à la concurrence a fait entrer deux vagues de nouveaux fournisseurs : la première avec Enercoop (créée en 2005), Lampiris (né en 2005 et qui appartient désormais à Total), puis Planète Oui (2007) ; et la deuxième deuxième génération avec Plüm (2015), ekWateur (2016) et Ilek (2016).

À noter également que dans certaines communes, il y existe ce qu’on appelle des « entreprises locales de distribution d’électricité gaz » (ELD) : des monopoles locaux qui fournissent de l’énergie à leur localité. En France, on compte 150 ELD, mais ces dernières ne sont pas obligées de proposer une offre d’énergies renouvelables. Parmi celles qui ont fait le choix des énergies vertes, on peut citer : GEG Grenoble, Energem, ou Alterna (qui regroupe une trentaine d’ELD).

Comment se déroule la transition à la maison ?

…/…

Lire l’article complet

Auteur Léa Dang (Kaizen) pour Reporterre

19 commentaires

  • sichri

    Source d’énergies renouvelables ??
    Alors là, je rigole !

    Elles ne sont renouvelables que pour le porte-monnaie de ceux qui les fournissent ! Et toutes ou presque sont aussi polluantes que les traditionnelles sources d’énergie !

    Un exemple, une éolienne, c’est entre 800 et 1 000 tonnes de béton dans le sol !

    Par contre, on ne construit toujours pas des maisons bio-climatiques alors que cela faisait partie de mes études dans les années 75 ! 40 ans après, ce qui nous était annoncé comme l’avenir proche ne s’est toujours pas généralisé ! Et quand je parle de maison bio climatique, je ne parle pas de toutes ces stupidités d’isolation, dangereuses dans certaines régions où le radon abonde.

    Et cerise sur le gâteau, on détruit ainsi un de nos services publics !

    • MiracleBoy

      l’éolienne n’est pas une véritable énergie renouvelable pour la bonne raison que les matériaux qui servent à sa fabrication sont proviennent directement des centrales nucléaires , en effet ce qui fournit plus de 70 % de l’énergie dans l’éolienne est ce qu’on appelle un bloc de néodyme un métal chargé en particules magnétiques résulant des ondes des coeurs de réacteurs . donc vous avez la en réalité encore une arnaque qui se sert de l’énergie de la fusion nucléaire .. et qui vous fait croire que c’est le vent qui amène cette énergie .. vous avez vu le poids des hélices sur les éoliennes ? vous croyez vraiment que ces engins qui coutent des millions sont dans l’intêret du peuple ?? non puisque ces engins sont sous le contrôle direct de compagnies privées ou de l’état qui s’en servent pour expulser les gens des terres qu’ils convoitent .. même ici en France

  • J’aimerai savoir comment le compteur électrique fait pour savoir que l’electron qui passe est produit par un barrage hydro-électrique ou par une centrale nucléaire?

    • Voltigeur Voltigeur

      Toute la question est là, comme il n’y en aura pas assez pour fournir tout le monde, les centrales nucléaires sont indispensables, et vu leur état, souhaitons ne pas avoir à regretter les bougies.. On prévoit l’EPR (brrr!!) et on se fiche des énergies renouvelables.. Par contre les taxes pour la transition énergétique, où vont elles ? :)

      • Dans les poches des investisseurs qui ne sont autres que les oligarques qui gouvernent.

      • Voltigeur Voltigeur

        CQFD… On a pas le cul sorti des ronces.

      • MiracleBoy

        apparemment les ingénieurs qui fabriquent les centrales n’ont pas encore fait de cours sur la montée des eaux vu son emplacement .. de plus ils ne doivent pas être très bons en calculs , car si on fait la somme de tous les investissements dans cette abomination , des dizaines de milliards d’euros .. et bien je suppose que cela suffirait à équiper chaque foyer français d’électricité en panneaux solaires ou en turbines hydro-électriques pour ceux qui ont de l’eau ..alors je sais les panneaux sont aussi un peu polluant pour l’instant mais cela éviterait entre autre la production de substances radioactives qui sont indestructibles … et de se retrouver avec des pans entier du pays contaminés .. comme ils sont en train de le faire avec le glyphosate qui ne se dégrade pas :!!

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Ne soyez pas dupes, le fournisseur a beau être « vert », il n’en reste pas moins un intermédiaire qui fait son beurre en revendant de l’électricité produite et transportée par des acteurs qui se moquent bien de la couleur de leur méthodes de production ou de transport.

    Cette électricité n’est verte que sur le contrat que vous signez avec ces nouveaux fournisseurs qui abusent de la bonne conscience que veulent se donner des consommateurs toujours plus gourmands en ressources et bientôt responsables de la destruction de notre biotope …

    M.G.

  • verisheep

    Passer à l’électricité « verte », c’est se couper du réseau et la produire soi-même.

  • Passetec Passetec

    Et utiliser moins d’électricité…
    Pour l’eau chaude j’utilise des capteurs solaires qui chauffent directement l’eau et la stockent en la gardant chaude.
    Il y a très peu de capteurs solaires pour l’eau chaude et beaucoup de capteurs photovoltaïques pour fabriquer de l’électricité à partir du soleil, mais de l’électricité en 12V continu et le besoin est le 220V alternatif … alors il faut des batteries et un convertisseur ou bien refiler le jus à ERDF (Electricité Révolue De France…)

    • verisheep

      Oui, les panneaux photovoltaïques et les éoliennes délivrent du courant continu, mais ce n’est pas un problème.

      On peut s’éclairer, charger les appareils électroniques en 12/24Vdc, donc pour 90% des appareils (qui possèdent des chargeurs allume-cigare en option) le convertisseur est inutile, d’autant que son rendement et le fait de devoir tourner en permanence oblige à surdimensionner l’installation (sans parler de la sécurité).
      Il existe aussi des frigos et congélos en 12/24Vdc, chers à l’achat mais permettant d’économiser sur l’installation PV.

      Pour l’outillage électrique, il peut être judicieux d’investir dans un petit groupe électrogène.

      Sur le solaire thermique je te rejoins, d’autant qu’on peut bricoler un panneau + ballon avec du matos de récup assez facilement.

  • Cyrildu44

    ça m’intéresserait grandement ce type de vélo producteur d’énergie vivant en appart https://news.nationalgeographic.com/energy/2015/10/151006-energy-drink-billionaire-wants-to-power-homes-with-bikes/

    Après, j’ignore combien il coute à l’unité.

    Ce sera toujours une solution plus écologique que les centrales nucléaires : cependant, comme on est en France, il est interdit de parler de ce type d’initiative pour ne pas mettre à Pole Emploi plusieurs centaines de milliers de salariés (EDF, ENEDIS, RTE, etc…).

    • verisheep

      Ça pourrait te permettre de faire tourner quelques petites lampes à LED (2/4W) pendant 2/3h sur une installation 12v, peut-être recharger ton téléphone, mais c’est à peu près tout.
      Pour le frigo, le PC et le reste oublie tout de suite, à moins d’avoir 5 esclaves qui pédalent 24h/24 (ou 15 esclaves aux 3-8).
      La consommation moyenne d’un studio de 20m² c’est 12kWh par jour, soit… 5 jours de pédalage.

      Pour te donner une idée, il te faudra pédaler 1h pour te faire un litre de café avec un cafetière filtre classique; pour le maintenir au chaud 30 minutes, tu pédales 30 minutes de plus.

      Les « une heure de pédalage pour 24h d’autonomie » c’est du pipeau, et ça ne remplacera jamais les centrales nucléaires…

      • MiracleBoy

        bah moi mon voisin il est tout en solaire , il a un petit local avec une 20 aine de batteries en série et le convertisseur .. si il y a vraiment un manque un groupe electro est branché pour rattraper le manque pendant que ça se charge .. apparemment tous les appareils fonctionnent ! .. bon il doit avoir des panneaux sur une 30 aine de mètres mais il paye plus 1 centime pour ces escrocs ..

  • Nak1neuron

    l’électron vert …. 2 solutions :
    1. on tire une nouvelle paire de fils entre le producteur et le consommateur et pas de doute
    2. on utilise la paire de fils qui existe et là, oui, l’électron perd sa couleur.

    Et parce que cette énergie n’est pas stockable, l’interconnexion à un grand nombre permet un certain lissage des demandes et des offres. Donc la solution 2 se justifie assez vite. Et elle n’empêche pas un contrat direct entre producteur et consommateur. Il faut quand même un peu de chance pour trouer un consommateur qui ne consomme que quand il y a du soleil et/ou du vent ….

    Viennent ensuite des particularités des réseaux électriques : il faut maintenir la fréquence, 50 Hz. Si la demande excède l’offre, les générateurs (éolien, hydrauliques, vapeur …) sont freinés et la fréquence baisse… pas bon pour tous les moteurs. Donc, un très gros générateur se justifie, pour stabiliser la fréquence. Gros générateurs stables qui encaissent les variations folles des éoliennes et des panneaux solaires. Il n’est pas possible de se passer de grosses unités qui assurent la stabilité de la tension et de la fréquence. Ces unités peuvent être hydrauliques ou thermiques ou hélas nucléaires (faudra quand même s’en passer un jour).

    Et avant de consommer des électrons verts, mieux vaut investir dans les économies d’électrons. A commencer par éteindre l’ordi et boire une bière tiède au coin du poele à bois … ce que je vais m’empresser de faire !

  • LeGaulois

    Ils me font rire avec ce post. « L’ouverture du marché à la concurrence a fait entrer deux vagues de nouveaux fournisseurs  » et vous savez comment ça se passe ? C’est très simple :

    1- Aucun nouveau fournisseur produit de l’énergie. C’est EDF qui leur vent à coût défiant toute concurrence.

    2- Sur votre facture d’électricité il existe une taxe qui va tout droit aux nouveaux fournisseurs. Cette taxe n’est pas encaissée par EDF.

    3- Avec cette taxe, c’est vous qui financez (en partie) l’installation des éoliennes par exemple, donc EDF participe également et indirectement à leur financement. Ces éoliennes n’appartiennent pas à EDF, mais à des entreprises privées (et étrangères en partie).

    4- La centrale hydroélectrique de Fréjus appartenant à EDF, rapporte beaucoup d’argent. Elle est amortie depuis longtemps et est en bon état. Elle est en voie d’être vendue à prix dérisoire à une entreprise privée étrangère.

    Conclusion : Si EDF pouvait empocher ses gains normalement, il ne serait pas dans cette position financière difficile et vous paieriez votre électricité moins cher.

    Mais voilà, en France l’électricité était la moins chère d’europe et ça ne plait pas à la commission européenne.

    Je dis ça, je dis rien…

  • logic

    l’électricté la plus verte du monde est et restera celle que tu ne consomme pas!! Avant toute chose, il est important de comprendre cela!

    Pour faire simple, je dirai qu’en terme d’économie d’énergie, il faut commencer par isolé son habitat (30cm dans les toîture et 10cm mini dans les murs, avec des double vitrage partout et mettre au moins 50% des vitrage au sud), déja vous aurez réglé une bonne partie de vos dépenses d’énergies!
    Ensuite, pour l’eau chaude, un ballon couplé a un panneau solaire thermique ou bien un ballon thermodynamique.
    pour le reste, equipez-vous de gros électroménager les moins consommateurs possible, et eclairez vous avec les toutes dernieres ampoule à LED.

    Eau, installez ou faites installer un réducteur de pression et réglez le à 1bar maxi(ou moins afin que la douche ouverte a fond le depasse pas 5litres par minutes de débit ! changer de pommeau pour trouver le meilleur jet basse pression), et surtout passez au toilette sèche!

    Réduction garantie de votre budget énergie/eau de 30 à 80% suivant votre point de départ!

    Logic

  • partisan

    Nikola Tesla était le meilleur dans ce domaine, malheureusement, distribuer de l´électricitée comme lui l´avait prévu, n´est pas rentable pour certains messieurs. pas besoin d´en écrire plus la dessus, tous ici le savent et pourraient l´écrire à ma place.

    Mais d´autres tête tel que p. ex. le « Prof. Dr. Claus Tutur » et bien d´autres personnes, ont proposer leurs idées pour de l´électricitée renouvelable. Et cela a l´infini ! Il y a 12 ans de ça, y avait une vidéo que l ´on ne pouvait voir que sur google vidéos. malheureusement cela n´existe plus.
    traduisez vous même avec gogol
    https://www.ostfalia.de/cms/de/pws/turtur/FundE

    Puis…….. il y a aussi les Hollandais qui ont mis au point une éolienne sans pales.
    https://www.generation-nt.com/ewicon-eolienne-sans-pales-sans-mouvement-sans-bruit-actualite-1715212.html

    Et pour ne pas rester derrière la lune, voici leur nouveau projet.
    https://dutchwindwheel.com/