Le 3 août, jusqu’au 10 août, une magnifique semaine de permaculture à l’Adrey…

Pour ceux qui sont dans la région..

Du 10 au 16 juillet dernier a eu lieu une magnifique semaine de permaculture à l’Adrey. Une esquisse de notre idéal en efflorescence : vie collective dans la nature et partage de savoirs tous azimuts sans sélection en vertu d’une égalité d’expression pour faire en sorte que les trésors présents en chacun coulent vers les autres.
On recommence donc, dès le 3 août, jusqu’au 10 août qui vient. (Et le lieu reste néanmoins ouvert le reste du temps)
Alors seriez vous prêts pour vous envoler avec nous loin de la barbarie pour bâtir une société convenable et douce ?
… Semaine de partage collectif principalement autour de la permaculture (avec toutes ses composantes humaines et sociales, philosophiques) à l’Adrey, du jeudi 3 au jeudi 10  août 2017Nous accueillons en mode camping avec possibilité d’hébergement en dur à 1km (à la dure ou en dur ;) ). Quiconque souhaite proposer un atelier spécifique (sans aucune restriction de fond et de forme) peut prendre contact avec nous le plus tôt possible pour faciliter la mise en place de la semaine. L’idée que nous souhaiterions conserver est de vivre ces temps de « skholè » les après-midi à l’ombre ou au soleil et parfois en soirée. Le reste du temps étant consacré librement aux rapports avec les éléments, avec le jardin et les arbres et/ou au repos, méditation et dialogues interpersonnels.

L’Adrey est un lieu sauvage aménagé depuis seulement 1 an. Pour donner une idée, il y a une petite cuisine d’été, nous allons chercher l’eau à la fontaine (à 1 km), il y a une toilette sèche,… Pour que tout se passe bien, chacun est invité à de l’esprit d’autonomie pour que la tenue du lieu se répartisse entre tous.

Au sujet de l’alimentation : nous sommes en chemin vers la souveraineté alimentaire mais elle n’est pas encore effective. Chacun est donc invité à nous rejoindre avec des denrées biologiques à partager selon ce qu’il peut et veut. Un jour (36h) de jeûne collectif sera proposé.

A 1km en dessous du terrain, il y a, une petite maison accessible avec, au besoin : une douche, une machine à laver le linge, un toilette à eau, une bibliothèque (de combat), une connexion Internet, des lits, et autres commodités des maisons actuelles.

Cette semaine ensemble dans la forêt constitue une véritable « formation gratuite à la permaculture » tant le souhait est d’explorer ensemble, en vertu d’un enrichissement mutuel, mille et un savoirs et pratiques au service des écosystèmes humains autofertiles, résilients, nourriciers, et harmonieux.

Si la permaculture constitue un espoir pour l’humanité, elle ne peut pas se traduire au sein des échanges commerciaux (encore très-trop majoritaires). Il y a un lien consubstantiel entre la permaculture et la gratuité (la grâce). La véritable rencontre avec l’autre, la surprise, l’étonnement, le don, donc le véritable enrichissement mutuel, ne peut jamais être marchand. Et le vrai repos, idem.

A l’heure où la permaculture est devenue un business pour beaucoup, retrouvons la véritable promesse de la permaculture, chemin de la gratuité, donc de la grâce !

Source Sylvain Rochex pour Déscolarisation