En panne, le monospace de ce SDF de 45 ans va être mis en fourrière à la demande de la ville, qui met en avant un problème lié au voisinage….

N’y aurait il à proximité des garagistes mécaniciens, qui pourraient dépanner Tony, en s’y mettant à plusieurs ? C’est inouï ça! Et le maire qui dit « nous sommes très attentifs à sa situation« ,  trois ans, et pas de solution ?…. On peut souligner que ce genre de situation n’est pas exceptionnel, il y a malheureusement des travailleurs pauvres qui n’ont pas accès à un logement et vivent dans leur voiture. C’est ça la France, on paie des emplois fictifs, on est « généreux » de façade, et on laisse un citoyen dans la peine.. Ça coûte combien pour réparer la direction ? Aucun organisme ne peut aider ?

Tony Cosnier vit dans sa voiture depuis plus de trois ans. Mais celle-ci va être mise en fourrière. LP/C.L.

En panne, le monospace de ce SDF de 45 ans va être mis en fourrière à la demande de la ville, qui met en avant un problème lié au voisinage.

Toute sa vie est rassemblée dans l’habitacle de sa voiture. Tony Cosnier vit dans un vieux Renault Espace garé sur un parking près de l’entrée de la clinique Mirabeau, à Eaubonne (Val-d’Oise), depuis plus de trois ans. Ce sans domicile fixe de 45 ans a trouvé ses repères, entre le centre commercial où il fait sa toilette ou les associations qui lui apportent de l’aide. Un équilibre qui pourrait bientôt être remis en question par son expulsion.

Le 8 juin dernier, Tony Cosnier a trouvé sur le pare-brise de son monospace une carte du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) lui demandant de se rendre «en urgence au CCAS». «Votre véhicule va être mis en fourrière, vous devez le déplacer», indique le billet. Des propos confirmés sur place, puis par des agents de la police municipale en début de semaine.

Mais le véhicule ne peut plus rouler en raison d’un problème de direction. Et le SDF se retrouve donc dans une impasse. «Depuis qu’ils m’ont dit ça, je suis sur le qui-vive, souffle Tony Cosnier. Je n’arrive plus à rien. Cela fait quatre ans que je demande un logement. J’en ai ras le bol, je bataille comme un fou. Cette situation n’a que trop duré.»

Ce Breton d’origine, arrivé en région parisienne il y a quelques années pour suivre une habitante d’Eaubonne dont il était amoureux, s’est retrouvé à la rue après sa rupture. Il a bien fait des petits boulots, mais ses patrons ne l’ont pas gardé. Parce qu’il est sans-abri, selon lui. Aujourd’hui, il redoute de devoir vivre dehors. A un moment charnière de sa vie, puisque cet ancien artisan menuisier-plaquiste, qui vit aujourd’hui du RSA (Revenu de Solidarité Active), devrait être embauché en septembre prochain dans une entreprise d’Argenteuil.

«Un problème lié au voisinage» selon la mairie

«Tout est en train de s’enchaîner, souffle-t-il. Mais jusqu’au mois d’août, je vais me retrouver à la rue et planter ma tente je ne sais pas où. Vivre dehors, c’est l’enfer. Ici, je me suis organisé pour rester clean, j’ai tous mes repères. Il m’a fallu un an à un an et demi pour calculer toutes les combinaisons.»

Le maire (LR) Grégoire Dublineau confirme la procédure d’expulsion. «Cette personne est suivie, notamment, par les services de la mairie, et nous sommes très attentifs à sa situation», précise l’élu, qui évoque «un problème lié au voisinage et aux différents troubles que ça apporte». «Il y a une occupation difficile de cet espace et une cohabitation qui n’est pas simple», souffle le premier magistrat.

Un argument réfuté par Tony Cosnier. «Je n’ai jamais eu un mot avec le voisinage, glisse ce père de deux petits garçons, qui vivent dans le Finistère avec leur mère. Les gens savent que je suis sérieux.» «Des habitants m’ont même offert une thermos», précise-t-il, en montrant la bouteille isotherme posée sur le siège passager de sa voiture. Avant de désigner les espaces verts situés près du monospace, vierges de tout déchet. «Il n’y a rien qui traîne car je ramasse tout, prévient le sans-abri. Si quelque chose traîne, je ne veux pas qu’on dise que c’est moi.»

Source  leparisien.fr

Voir:
À 14 ans, il conduit à la place de ses parents ivres et provoque un accident mortel

22 commentaires

  • Musashi Musashi

    Tout le monde comprend maintenant pourquoi il était important de voter pour le parti animaliste :

    – Mieux cohabiter avec les animaux (Sensibiliser les citoyens aux bonnes pratiques avec les animaux de compagnie. Créer une assurance-maladie obligatoire pour les animaux de compagnie. Inciter les municipalités à mettre en place des espaces de vie pour les chats libres, etc …)

    – Lutter contre les abandons (Renforcer les aides d’Etat aux refuges, créer des refuges publics en remplacement des fourrières. Interdire la mise à mort d’animaux dans les refuges en dehors de l’euthanasie à des fins de soulagement de l’animal. etc …)

    • gnafron

      c’est sûr qu’il était écrit « ce SDF de 45 ans va être mis en fourrière », mais avant, il y avait

      « En panne, le monospace de » …

      il n’est donc pas (pas encore) question de piquer ce pauvre gars !

      • Voltigeur Voltigeur

        Plutôt noir ton humour, mais au point où on en est… :)

      • gnafron

        mais Volti, tu ne t’étonnes pas d’un commentaire « animalier » dans un article sur les déboires d’un sdf ???

      • Voltigeur Voltigeur

        Non pourquoi, quand il s’agit de fourrière on pense en premier que c’est réservé aux animaux. Je sais que tu as bien lu, donc j’ai pensé que tu faisais de l’humour noir! ;) Pour les véhicules en fourrière, en plus des emmerdes de cet homme, c’est la facture qui va chiffrer. Il est possible qu’il ne puisse pas la récupérer, sans argent.. :(

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        plustôt bon humour vu le racollage du commentaire …. surtout quand je lis obligation d’une assrance maladie sans doute initié par axa qui à déjà récupéré il y 20 ans les assurances obligatoires pour les chiens licenciés

        Fin du HS
        —————————————-

        70% de marge sur les pièces détachées une main d’oeuvre du m^me accabit il ne faut pas s’étonner qu’on ne puisse plus réparer son véhicule. Sans parler que les pieces son monter de tel manière que c’est un vrai casse tête pour les démonter ou choper un numéro de série

      • Voltigeur Voltigeur

        C’est mon intro qui est racoleuse ? :)

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        non le com de Musashi https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Musashi Musashi

        Rat colleur mon com ?

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    La France regorge de bricoleurs amateurs notamment en mécanique auto. Donc si l’un d’eux lit ces lignes et se situe vers Eaubonne (Val-d’Oise), ne peut-il pas donner un coup de main pour réparer, même provisoirement ? Si c’est totalement irréparable, n’y a-t-il personne dans le coin pour aider cet homme à déplacer son véhicule dans un endroit plus tranquille ?

    C’est ce genre d’entraide que nous devons mettre en œuvre entre citoyens pour prouver au système qu’une grande partie des français resteront unis face à l’absurdité des institutions. Développer l’entraide, les échanges de services et le troc entre citoyens permet de ne laisser personne dans la merde, mais permettra également de faire face le jour ou l’oligarchie tentera de nous mettre à genoux.

    Quant aux voisins qui dans l’ombre se sont plaints auprès de la mairie d’avoir « un SDF qui squatte en bas de chez eux », je leur souhaite ardemment de se retrouver un jour dans cette situation, ils y apprendront que les pauvres ne sont pas des chiens et que dans cette vie chacun peut se retrouver à la rue du jour au lendemain, même ceux qui se goinfrent aujourd’hui.

    Merci de nous tenir informé de l’aide qu’aura reçu, je l’espère, cet homme.

    M.G.

    • .article35. .article35.

      Bonjour à tous .
      @ MG.
      « Merci de nous tenir informé de l’aide qu’aura reçu, je l’espère, cet homme »
      Mis à part l’aide d’une bonne âme, il n’y a pas trop d’espoir à se faire quant à une aide sociale providentielle . A le regarder on voit tout de suite qu’il ne fait pas partie des personnes prioritaires . Pas assez exotique sans doute .
      « le maire qui dit « nous sommes très attentifs à sa situation« , trois ans, et pas de solution ?…. »

  • blackout

    Ça se répare pas ces caisse là, personne veut y toucher aux Renault espace, t’es toujours en rade avec ces caisses, même les Marocains n’en veulent pas pour l’export, il y a trop d’électronique.
    Le mieux est de la lester de cailloux et de la revendre au kilo à la ferraille (en planquant les cailloux quand mêmehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif)

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Sauf que là, pour le gars, c’est sa maison ! Il faut avoir connu la rue et les abris de fortune pour comprendre. Donc se serait sympa que quelqu’un jette au moins un œil avant de condamner la bête, ou comme je le disais plus haut, aider ce gars à déplacer son logis pour qu’il conserve un abris en attendant son embauche en septembre. S’il était dans mon coin, je l’hébergerais volontiers le temps qu’il se retourne, d’autres personnes auraient-elles le même état d’esprit ?

      M.G.

  • GROS

    C’est inouï ça!

    Non, c’est une voiture…

  • Leveilleur

    Je sais que ce n’est pas une situation mais il y toujours la possibilité pour l’été de planter sa tente au camping, du moins le temps qu’il répare ça voiture ou le temps qu’il commence son emploi.

    C’est vrai que ce n’est pas facile mais avant tout, il faut se démerder pour compter le moins possible sur les autres et afin de se préserver des déceptions qui sont légions dans ce monde.

    Ensuite il y a la possibilité de louer des gîtes de septembre à juin avant le plein boom d’été. Oui en fait on n’y pense pas, mais l’hiver les locations de gîtes sont souvent très accessibles et pas très cher et ça nous laisse le temps d’envisager trouver un autre logement avant la pleine saison d’été.

    Ou alors il y a la possibilité de passer les 2 mois d’été au camping et de relouer le gîte de septembre à juin. J’ai fait ça de nombreuse fois, c’est un peu l’aventure mais au moins on ne vit pas dehors dans le froid l’hiver et sans pouvoir se laver l’été.

  • Leveilleur

    Les logements sociaux se font de plus en plus rare faute de moyens pour les communes qui ne sont plus aidés par l’état. Malgré qu’en France il y a des milliers de maisons fermées, il n’empêche que se loger devient un problème de plus en plus présent dans la vie des Français et que beaucoup réfléchissent à deux fois avant de déménager.

    Ca devient aussi injuste que le jeu de la chaise, celui qui s’assied le dernier se retrouve privé de chaise et bien là c’est la même chose pour les logements car d’années en années et déçus des locataires, beaucoup de propriétaires décident de ne plus louer.

  • Liloup

    Une voiture qui stationne 3 ans au même endroit dans un endroit public sans que son propriétaire ne soit inquiété, c’est assez surprenant.
    La loi autorise 7 jours, normalement, ensuite il faut la déplacer.

    Cette municipalité est même très cool par rapport à d’autres que je connais…
    Dans certains villages, la mairie va faire tout un foin si on part 10 jours en laissant sa voiture au bord d’un chemin peu passager, et j’ai connu une personne qui a été inquiétée pour une voiture en panne laissée dans un terrain agricole lui appartenant au milieu de la cambrousse, pendant un mois…

    Telle est la loi.

  • suzanna

    je me demande bien quelles genres de nuisances subissent le voisinage.
    Il a un chien qui aboie ?
    il sent mauvais ?
    sa voiture est mal garée ?

    quelque chose me dit que son tort, c’est de montrer aux gens que devoir dormir dans sa caisse, ça existe bel et bien en France.
    Se voiler la face, c’est un sport nationale.

    http://www.youtube.com/watch?v=z4CwrYNOM68

  • Jadis

    salut,
    si il est à votre connaissance, ce n’est pas pour rien…
    des « SDF » il y a que ça, des enfants crèvent dans notre beau pays, que dire des femmes…
    évidemment, là encore, les hommes peuvent bien crever, ce n’est pas d’aujourd’hui, mais il y a une photo…
    c’est magique les photos.
    l’humilité vous connaissez? Eux oui, d’où le manque d’image.
    l’inversion des normes, le juste crève et le scélérat prospère…
    pathétique.

  • Bonjour LME,
    Notre societe marchande veut remplacer les ouvriers par des machines pour reduire ses couts de production et vendre ses articles …. aux ouvriers qui disparaissent. C’est le paradoxe de nos societes ou l’humain est de trop. Cette strategie financiere absurde est possible du fait de la mondialisation des emplois et des ecarts de niv de vie entre ces memes pays en competition pour le travail. Le vrai probleme c’est la mondialisation marchande pronee par Micron et Cie. Cette strategie cree bcp d’argent dans un contexte de chao a venir. Cette strategie que je qualifie de satanique ( stimulee par le mental ), en opposition a une attitude humaniste, ne vise que le bonheur des personnes qui souhaitent s’enrichir sans assumer les conséquences de leurs actes sur l’humanite. Ils n’ont pas conscience de l’effet destructeur de leur comportement, ce sont des serial-prédateurs