Êtes-vous pour le déclenchement d’un mouvement de désobéissance civique et d’union populaire le 21 mai ?

C’est le sondage disponible sur mes opinions.com, proposé par « un citoyen lambda ». Il est demandé à chacun d’agir à son niveau. Le but est de lancer un mouvement de désobéissance civique et d’union populaire autonome, décentralisé, un appel à la communication de nos causes d’indignations de manière concrète (hors internet) pendant 1 semaine (du 21 au 27). J’ignore si cet appel sera entendu mais, au lieu des sempiternelles critiques anti-système, vous avez le moyen d’agir concrètement.

Explications de la démarche :

Version audio/vidéo prochainement disponible.

Version PDF
L’abstention massive (incluant votes blancs/nuls et défaut) du second tour est le reflet d’un manque de confiance, d’un dégoût et d’un certain raz-le-bol envers les classes supérieures, responsables de la situation déplorable du pays. Elle est aussi la conséquence d’un système représentatif délétère, à bout de souffle et qui après quelques siècles de fonctionnement, a réussi à imposer à la majorité de choisir entre 2 candidats non souhaitables. L’un ayant déjà fait ses preuves lors du dernier quinquennat, l’autre dont le rôle d’épouvantail et la connivence avec l’oligarchie ne laissaient présager rien de bon pour l’avenir.

L’élection démontre ici son inefficacité en terme d’outil démocratique.

Cette situation s’inscrit dans la suite logique des événements, car le fonctionnement de notre système a été conçu par et pour nos élites. Ainsi, au nom de la république, l’oligarchie nous gouverne à des fins individualistes et corporatistes sans que nous puissions interférer. Leur puissance programmée se traduit par leurs autorité incontestable, profits et impunités.

Quant à notre impuissance, elle s’exprime par la perte de nos libertés et notre résignation face à leurs politiques d’austérités responsables d’un nombre incalculable de causes d’indignations dont les effets s’intensifient de jour en jour.

Dans la crainte de voir la situation s’aggraver durant le prochain quinquennat, il me semble essentiel de réunir les multiples causes d’indignations dans un mouvement de désobéissance civique afin de tirer la sonnette d’alarme.

Étant donné les circonstances : le chantage à la misère et la nécessité de travailler pour survivre, il me semble raisonnable de penser qu’un tel mouvement pourrait avoir une durée limitée d’une semaine. Il serait judicieux de le débuter le 21 Mai car cette date fait écho au 21 Mai 1871, premier jour de l’attaque de Paris par le gouvernement de la IIIème république.
Cette attaque avait pour but de mater la population parisienne qui s’était insurgée face à leurs traitres et tourmenteurs qui leurs servaient de représentants. A noter que les combats durèrent 1 semaine et que le gouvernement tua entre 20 000 et 30 000 français.

On peut très bien contester le fait que ce mouvement devrait avoir une durée limitée et après tout, tout le monde est libre de ses actes. Cependant je souhaite attirer votre attention sur le fait qu’il y aurait quand même des avantages à ce mouvement même si sa durée devait être limitée dans un premier temps :

  • Premièrement ce mouvement pourrait servir de moyen de communication.
    Il nous permettrait de rendre hommage aux luttes passées et de nous exprimer de manière concrète sur les réels problèmes des français. Les causes provoquant nos indignations et notre impuissance. Ceci ne s’arrêtant pas au « manque de travail » contrairement à ce que nous martèle l’oligarchie.
    Les français veulent vivre bien, en paix et dans la justesse. Avoir du temps pour penser, pour contribuer à leurs manières au monde et à la société qui les entoure.
    Travailler est un moyen et non une fin en soit. Ne l’oublions pas.
    Pour créer de meilleurs conditions de vies, nous devons absolument repenser et écrire notre constitution car « le premier objet de toute constitution doit être de défendre la liberté publique et individuelle contre le gouvernement lui-même. » Or nous sommes dans la situation inverse, celle où les libertés publiques et individuelles sont oppressées par le gouvernement et les classes dominantes.
  • Deuxièmement ce mouvement permettrait de coordonner les multiples initiatives et débuter une unification du peuple qui est depuis trop longtemps désuni.
    A première vue chaque groupe engagé se concentrent sur sa cause et bien qu’on puisse déterminer un certain ordre hiérarchique dans l’ensemble des causes, celles-ci proviennent toutes d’un seul et unique sentiment : L’indignation.
    C’est pourquoi il faudrait commencer à se concentrer sur ce qui fait notre unité et non l’inverse.

Ce mouvement devrait prendre des formes diverses et variées. Le but serait de ne pas faire tourner le système, de le boycotter, de désobéir à l’ordre établi pour lequel nous n’avons jamais été consultés.
Ne travaillons plus, ne consommons plus.
Laissons libre cours à notre indignation, manifestons la dans les rues, sur les façades de nos habitations, ou comme bon vous semblera… l’essentiel étant de ne plus collaborer.
Gardons en tête que la faiblesse de notre système est l’économie et que son bon fonctionnement repose sur notre volonté.

Cependant il me semble que nous serons obligés de stopper ce mouvement au moins temporairement et partiellement. Comme résumait Joseph Townsend, un des nombreux penseurs de notre servitude, «  En général, la faim seule peut éperonner et aiguillonner [les pauvres] pour les faire travailler » . En somme, nous avons le couteau sous la gorge.

Mais par ce premier mouvement nous amorcerons peut-être, un changement profond et le début d’une résistance unie face à un système corrompu et anti-démocratique.

Contact : mvt.dcup@gmail.com

Un Citoyen Lambda

Répondre au sondage

16 commentaires

  • laspirateur

    Une semaine sans plus de communication internet non plus!

  • Je ne pense pas que la référence à la Semaine sanglante soit particulièrement motivante pour les individus… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    En fait, il est trop tard pour cette initiative, elle aurait dû se faire avant et pendant les élections en liaison avec la Grève de l’élection.

    Et maintenant, il est trop tôt pour lancer un tel mouvement avec un nouveau Président qui à au moins les 100 premiers jours de son mandat où il sera en phase d’être observé, et cela sans parler des législatives qui vont monopoliser toutes l’attention.

    Bref, c’est mort d’avance…

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est là qu’on voit le besoin de bouger les gens qui se comportent comme des ….moutons!! MdR! J’ai comme toi conscience qu’il puisse être trop tard ou trop tôt, le new zident étant sous les feux de l’actu, mais comme nous connaissons les projets néfastes (pour le peuple) envisagés. Ça risque bien d’avoir un certain crédit… On verra bien ;)

  • Musashi Musashi

    Ce genre d’initiative pose plusieurs questions.
    Qui dans la population veut prendre des responsabilités ?
    Qui va risquer de mettre en défaillance ses engagements ou contrats (crédit, alimentation, charges domestiques) ?
    Les avis divergent se qui rend les actions « morte dans l’oeuf » (?)
    Il est écrit : « son bon fonctionnement repose sur notre volonté. » mais en réalité tout repose non pas sur notre volonté mais sur notre consentement.

  • Bl@ck Sheep

    Et voila, on en arrive toujours au même constat. Syndrome général de notre société, essayer de guérir car on a pas su prévenir..

    Ha les indignés, les résignés et les pas-contents.. Où étaient-ils ces 5 dernières années ? Devant leur télécran (3h30 par jour en moyenne en France !!) à Regarder Hanouna ou le foot, sur Candy Crush, ou à chasser des Pokémon ?

    Comment se sont-ils informés ? Et comment ? Ont-ils réellement lu et décrypté les programmes présidentiels ? Vraiment tous ?
    C’est trop facile de critiquer et de rejeter la faute sur le système électoral sans se remettre en question soi-même.

    Alors que les choses soient claires : je ne pense pas que ce soit le meilleur système, et loin de là. Je suis beaucoup plus partisan d’une vraie démocratie directe, avec constituante 100% citoyenne (et pas la version spoliée made in JLM). Mais c’est le système qu’on a actuellement, alors faut faire avec, faute de révolution en vue.

    Comme on dit « On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ». Alors oui, si on a rien de solide comme proposition en face, ben on choisit rien. C’était mon choix pendant de nombreuses années : l’abstention. Et puis pour la première fois depuis de nombreuses années, j’ai enfin pu voter « Pour ». Enfin un programme orienté vers l’intérêt général, lucide, solide, constant, et surtout réalisable.

    Vous aurez compris à qui j’ai donné ma voix. Je ne suis pas là pour faire un appel, ou pour convaincre, mais le constat est bien là : on a un mouvement qui nous propose, en gros, de lutter directement contre les causes d’une grosse partie des inégalités, de façon viable et sérieuse. Le tout avec un discours clair et sans langue de bois. Une première de mon vivant !!

    Le résultat ? Même pas 1%..

    Et après, les mêmes qui on voté « utile » veulent faire quoi ? Sortir dans la rue et s’indigner. Mais quelle grosse blague..

    Comme d’habitude, les gens on voté exactement comme on leur a dit. Et ils se « réveillent » après coup, avec une grosse gueule de bois. Voilà le résultat d’une majorité qui n’est ni politisée, ni intéressée par son sort tant qu’elle n’en voit pas directement les effets. Zéro information, zéro anticipation, zéro intérêt hors son petit nombril à l’instant T.

    J’avoue être un peu radical dans mes propos, et mettre tout le monde dans le même panier.. Avec un peu plus de recul, je devrais dire, allez soyons fous, 90% d’idiots utiles.

    Et oui, les mêmes qui disent « c’est pas mon problème », « ça changera pas ma vie », « on peut rien y faire », « j’étais pas au courant ho mais comment c’est possible ? », « de toutes façons faut lutter contre le FN », etc..

    Au final, quelques-uns vont subir le résultat du choix de la majorité, qui elle-même ose venir se plaindre de son ignorance sans jamais vouloir y remédier. Triste constat qui semble se répéter encore et encore.

    Voilà, c’était mon petit coup de gueule face à ceux qui s’étonnent du résultat. Combien de fois l’histoire devra-t-elle se répéter pour que les poissons rouges s’en souviennent enfin ? Encore 5 ans de viol collectif suffiront-ils ? J’ai peur d’avoir déjà la réponse..

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Je ne commente plus, car j’en ai assez d’user mon clavier pour des prunes. Le temps est devenu tellement précieux de nos jours que je consacre entièrement le mien à construire mon propre futur pour faire face à celui que l’oligarchie est en passe d’imposer aux populations. Mais là, je me dois de prendre une minute pour te féliciter Bl@ck Sheep, car le portrait du mouton français que tu viens de tirer est d’une justesse implacable. Il met en lumière l’ignorance et la stupidité qui colle à la peau de 90% des français, et plus largement à celle des populations à travers le monde. Il n’existe plus de retour en arrière possible, les cerveaux sont full. Après un formatage en règle asséné par l’éducation nationale, c’est la télé qui prend le relais pour les saturer à 100%. Le pouvoir de réflexion est ainsi anéanti, le QI national est en chute libre et l’effet poisson rouge définitivement ancré chez la grande majorité des sujets. Le côté positif de tout ça c’est que le statu-quo entretenu par l’oligarchie ne tiendra plus bien longtemps, la dégradations intellectuelle devient telle que l’animal reprendra bientôt le dessus sur l’homme, provoquant sa chute, la chute de notre civilisation, mais n’est-ce pas là le souhait profond d’une poignée d’individus tapis dans l’ombre ? …

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

  • Emy Emy

    aucune chance que ça marche les français sont des veaux.

  • @black sheep
    C’est bien de pousser une gueulante, ça fait toujours du bien :D https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    Par contre, je pense que tu devrais modérer tes propos sur l’auteur, on ne peut pas en conclure autant de chose péjorative.
    C’est pas parce qu’on fait appel à l’indignation qu’on fait parti des indignés.
    Les mots sont ce qu’ils sont.

    Perso je suis plus optimiste.

    Évidemment que ce genre de mouvement ne vont pas prendre au niveau nationale, mais rien ne nous empêche de faire des choses sans passer par des partis ou des groupes définis.

    Communiquer sur la cause des causes ne fera pas de mal, c’est une certitude et il semblerait que ça soit un point important de cet appel.

    Un peu dommage de voir des gens blaser, qui ne sont pas content du système et qui ne sont pas non plus content quand un inconnu propose un mouvement faisant appel à l’indignation de l’unité et à l’anonymat que représente le plus grand nombre.

    Je me demande qu’es ce qui vous fait réagir comme ça, le désespoir ? la nécessité d’avoir un leader ou un groupe/cadre défini ? l’impuissance ? l’esprit de contradiction ? ou que sait je ?
    Se sont des questions sérieuses donc si vous pouvez y répondre, ça serait intéressant.

    • Bl@ck Sheep

      J’avoue que ça peut porter à confusion, mais ce n’était pas spécialement contre l’auteur lui-même, qui part certainement d’un bon sentiment, mais plus pour une partie des gens qui pourraient potentiellement se rattacher à ce genre de mouvement. Je vois déjà un reliquat de nuit debout saucisse merguez faisons un sitting pour protester..

      A part soulager ça ne change pas grand chose en effet. D’ailleurs j’aurais très bien pu poster ce message dans les news, ou tout autre article relevant de la triste actualité. Disons que c’est un constat des diverses réactions (quand c’est pas carrément de l’indifférence) que j’ai pu entendre autour de moi avant, pendant et après les 2 tours de cette farce.

      Et c’est pas faute d’essayer d’informer, mais quand tu entends un smicard qui dit être contre l’ISF, tu te demandes s’il a vraiment envisagé de gagner au loto ou s’il est profondément abruti. Ou encore des lambdas loins d’être des csp ++ qui distribuent des tracts mammon à la sortie du rer.. Ce qui me rassure dans tout ça, c’est que mes proches sont bien plus éveillés que mes collègues de bureau. Le cas contraire doit être terrible, et je peux comprendre le désespoir de ceux qui doivent vivre ça dans le cercle privé..

      Mais je ne laisse pas tomber loin de là. Après digestion, estomac solide oblige, je reprends le flambeau de l’éducation populaire, et ferai le max pour éveiller quelques consciences. C’est une goutte, mais toujours mieux que rester sans rien faire à ressasser.. Et puis comme on dit on est pas à l’abri de bonnes surprises, ça peut aider à supporter tout ça ^^

      • Je comprend mieux ce que tu voulais dire ;)
        Effectivement il y a beaucoup de personne en contradiction avec « les causes de leurs misères » comme dirait l’autre. C’est difficile à supporter… mais ça fait parti des choses de la vie.

        Tout à fait d’accord avec toi, pour le moment il faut communiquer, c’est tout ce que nous pouvons faire. Ça ne semble peu être pas suffisant, mais comme nous sommes vraiment nombreux à faire ça, et que les constats sont véridiques, une goutte + une goutte + une goutte etc… ça peu changer la donne https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif.

        En espérant que lors d’une prochaine occasion de changement, via un probable choc malheureusement, nous ne laisserons pas cette fois des psychopathes prendre le contrôle.