Nouvelle allocation en test en France, l’allocation « fruits et légumes »

Nous n’avions pas assez d’allocations de distribuées dans ce pays en faillite, allocations chômages, fruits-legumesallocation familiales, logement, handicap, etc… Et s’il est important que les français aient une meilleure alimentation, surtout au vu de ce qui nous est vendu dans le commerce, en inventer d’autres qui vont encore plus vider les caisses n’est pas forcément la meilleure solution.

Il faut bien noter que nombre de français se nourrissent mal, et je ne parle pas de fast-food et autres repères aux aliments glauques, mais des produits disponibles dans les supermarchés. Dans une récente enquête, sur 800 produits vendus dans différentes enseignes, 323 sont considérés comme étant à éviter, dont 107 qui sont à bannir.

Alors il faut se rediriger vers plus « sain », en partant du principe que les fruits et légumes le sont plus, au vu des pesticides contenus dans certains, l’on peut se poser quelques questions. Et pour aider, le gouvernement a prévu une nouvelle allocation, l’allocation « fruits et légumes », et ce n’est pas une blague…

Le ministère de la Santé a lancé une expérimentation pour permettre à des familles défavorisées de Saint-Denis d’acheter des fruits et légumes, grâce à des bons d’achats qu’elle leur distribue. Si elle s’avère concluante, cette expérimentation pourrait être généralisée. Une « avancée » juge un médecin nutritionniste, un « engrenage dont on ne pourra pas sortir », anticipe un autre.

Donc, le « FLAM » est lancé, aucun rapport avec un capitaine du même nom, mais la meilleure solution ne serait-elle pas de tout reprendre à zéro et d’éduquer les foules à une meilleure alimentation plutôt? De s’attaquer aux dérives des marques qui mettent tout et n’importe quoi dans leurs produits? De s’attaquer aux marges des centres commerciaux sur les fruits et légumes? À première vue non, une nouvelle allocation semble plus logique…

4 commentaires