Panama papers, les dernières informations sur le scandale qui concerne votre argent!

Ce sont nos sous qui sont ainsi détournés, notre argent, car derrière chaque fortune, chaque personnalité impliquée, chaque banque, chaque groupe, , il y a quand-même des moutons qui paient, et ces moutons, c’est nous.

Le scandale est colossal, il l’est bien plus que le Luxleaks qui aurait du faire tomber des têtes, celles-ci ont été protégées, et l’argent peut quant à lui continuer à être détourné, peu de chance donc que pour le Panama papers suive un autre chemin…

Flag-map_of_Panama.svg_Flan 1er a tenté de se montrer ferme et a déclaré «ces révélations révèlent qu’il est possible de lutter contre la fraude fiscale», vraiment? Pourtant la France favorise des fraudes colossales depuis des décennies,  notre cher Pantin 1er a continué avec « «Une fois que ces informations seront détenues et vérifiées, nous disposons d’outils juridiques permettant de redresser les impôts éludés et d’appliquer les pénalités, et notamment pour la détention de comptes non déclarés à l’étranger ou de sociétés écran permettant d’échapper à l’impôt qui serait normalement dû à la France»« .

Petit rappel au passage, la France n’est plus en mesure de lutter contre la fraude fiscale au vu de tous les agents des impôts qui ont été virés, et en plus, la loi permettant de lutter contre la fraude fiscale dans le pays a été refusée, 97% des députés n’ont pas voté!

Nous avons également Manuel Macron qui se dit choqué et a salué le travail des journaliste, sauf qu’il est assez mal placé pour s’exprimer sur le sujet sachant qu’il a tenté d’imposer « le secret des affaires » dans la loi Macron1 qui aurait empêché les journalistes de dévoiler quoi que ce soit sur des affaires telles que celles-ci, et qui aurait rendu impossible en France de telles révélations.

Nous pouvons également apprendre dans la presse qu’un grand parti politique serait concerné, un parti  qui « pourrait » avoir utilisé des comptes off-shore au Panama, pour masquer certaines activités. Il est néanmoins possible de spéculer sur le parti en question en attendant une éventuelle confirmation, le parti d’un ancien président de la république qui a retiré le Panama de la liste des paradis fiscaux par exemple… D’ailleurs, un indice ne trompe pas, l’associé de ce petit président est cité dans l’enquête, il n’y a pas de hasard…

Sans notre argent ils ne sont rien, ils utilisent tous les moyens pour nous en soutirer un maximum, ne les laissons pas le détourner impunément!

 

38 commentaires