François Hollande largement insulté au Salon de l’Agriculture, un peu normal, les paysans sont en train de disparaitre….

Le petit paysan tel que nous l’avons connu est en train de disparaitre, tout doucement, pour laisser place à des fermes-usines et des exploitations de tailles industrielles. Selon José Bové qui ne se rendra pas sur place: « On est en train de planifier la fin de l’agriculture« , indéniablement, il n’y a pas que cette fin de planifiée au niveau politiques, la fin des indépendants avec le RSI qui les étouffe au maximum, la fin du pays avec l’UE, la fin de nos libertés avec les récentes lois sécuritaires, la fin de l’emploi et de ses sécurités avec la loi El Khomri et la loi Macron, la fin du médical selon le serment d’Hippocrate avec la loi Touraine…  La fin, tout simplement…

Vaches.jpgBien évidemment, nous avons toujours les mêmes promesses, François Hollande s’engage d’ailleurs à tout faire à son arrivée au salon de l’agriculture, il ose même la pire langue de bois: « Si je suis là aujourd’hui c’est pour montrer qu il y a une solidarité nationale », et « on va tout faire » pour aider l’agriculture, car « en défendant l’agriculture je défends toute la nation« . De là à savoir s’il va participer au bingo des phrases politiques aussi débiles soient certaines d’entre elles, mais peu de chance qu’il sauve qui que ce soit hormis sa propre peau dans ce climat de colère, les agriculteurs peuvent crever, d’ailleurs, c’est ce qu’ils sont en train de faire dans un grand silence: « Trop dur, trop de pression, trop de dettes.

Les suicides se multiplient chez les paysans, qui ne savent plus comment survivre dans un système qui vise à leur disparition pour installer l’agro-industrie ».

« Il y a deux semaines, on a appris, pour une famille. On n’avait jamais entendu parler d’eux, raconte Bernard (prénom changé), de l’association Solidarité paysans en Ille-et-Vilaine. La dame brûlait toutes les factures. Son mari, ses frères, personne ne se doutait de rien, tout semblait aller bien. Et puis, la dame a vu paraître, dans un journal agricole, l’avis de liquidation de leur ferme. Elle s’est suicidée. » Il y aussi l’agriculteur que Bernard a vu il y a quelques jours. « Son lait n’est plus collecté, mais il ne veut pas arrêter. Il avait mis de l’argent de côté, donc pour le moment, il reste avec ses animaux,mais il ne vend plus rien. Ca ne pourra pas durer longtemps comme ça. Je ne sais pas comment il va faire. »

Des faits-divers de plus, bons pour alimenter un article en bas de page du journal ? Des histoires comme celles-là, il y en a beaucoup. Elles ne relèvent plus de l’anecdotique et d’une question de personne. La Mutualité sociale agricole (MSA) a recensé près de 500 suicides entre 2007 et 2009, soit presque un tous les deux jours pendant ces trois années. Et ça ne s’arrange pas, les numéros verts mis en place chauffent sérieusement. Article complet sur Reporterre

Le journal Bastamag a posé la bonne question: « En 2008, on a sauvé les banques, et si en 2016, on sauvait les agriculteurs ? », mais voilà, rien n’est réellement fait pour les sauver, pour cela, il faudrait remettre en cause l’Union Européenne et le Traité Transatlantique, impensable avec les politiques que nous avons, et les pressions plus ou moins avouées.

C’est donc dans ce climat que François Hollande a débarqué au salon de l’agriculture, un flan au milieu des vaches, ça fait tache, quand à la colère ambiante, elle n’est même plus palpable, les mots sont largement assez violents pour le faire comprendre:

Parmi les remarques entendues lors de la visite présidentielle, hormis les « connard » « démission » et « fumier » qui risquent de ne pas surprendre beaucoup de monde, nous avons une nouveauté qui est d’actualité: « On est pas des migrants », comme le rapporte une dépêche AFP sur le média 7sur7. À n’en pas douter, Hollande a tenté de calmer les esprits avec une phrase qui a fait un flan: «la colère, je l’entends, je la comprends», des mots, encore des mots, mais les actes ne sont jamais là…

Et il n’y a pas que les mots, les agriculteurs ont également planifié une action « coup de poing ».

56c34e9ac3618827498b45d2Notez la présence du mouton… ;-) Source de l’image: Russia Today

 

 

56 commentaires

    • La réalité des chiffres est encore pire.

      En fait, nous en sommes à près de 700 agriculteurs par an qui mettent fin à leurs jours.

      Soit près de deux par jour…

      La différence avec les chiffres officiels s’expliquant malheureusement par le fait que bon nombre de suicides sont présentés comme des « accidents » ou des morts naturelles, à cause soit des assurances, soit du « quand dira-t-on » et également le fait qu’un suicidé n’a pas accés aux derniers sacrements de l’Eglise. Chose impensable dans bon nombre de familles d’agriculteurs traditionnellement catholiques.

      • voltigeur voltigeur

        Chez moi il y a trois semaines c’est un berger qui s’est pendu! Le véto l’a retrouvé le matin, brebis malades qui avortaient, ennuis à la pelle?? Il a décidé d’en finir, laissant deux enfants orphelins… :(

  • gnafron

    mis à part la crise, l’Europe, le gouvernement, le Tafta, les intermédiaires, les hypermarchés, les consommateurs, les
    éleveurs étrangers, etc, etc, y’a peut-être d’autres raisons aussi, non ?

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/02/27/surendettes-des-eleveurs-choisissent-de-sortir-du-depenser-plus-pour-produire-plus_4872777_3224.html

    pas forcément QUE la faute des autres…..

  • Ecomotard

    Nos crétins d’oligarques nous ont sciemment ligotés à des règles européennes qu’aucun citoyen n’a votées.
    La France se retrouve incapable de pouvoir apposer une simple étiquette et doit demander la permission comme un gosse.
    Pourtant le consommateur pourrait jouer son rôle de solidarité direct s’il était informé des marges sur chaque produit.
    Rappelez-vous il y a quelques années quand les producteurs de fruits et légumes avaient imposé le double étiquetage, c’était ultra révélateur.
    Il suffirait pour chaque produit Français d’afficher le % réel payé au producteur. Le consommateur pourrait alors être un acteur réel de l’économie.
    Et si l’UE n’est pas d’joise, Fuck all comme pour le 3% de dette que l’on ne respect jamais.

    • Graine de piaf

      La très grande majorité des consommateurs ne regardent pas les étiquettes et se foutent éperdument de l’origine des produits, ce n’est donc pas un étiquetage de plus ou de moins qui changera les mentalités.
      Nous avons les crétins que nous méritons parce que nous sommes des crétins nous-mêmes. Pardon pour la brutalité de ma réponse, mais c’est ainsi. C’est nous qui les élisons depuis des décennies et qui continuerons à le faire, nous consommateurs et électeurs ! vous verrez aux prochaines élections, la gauche se fera renverser au profit de la droite ou de l’extrême droite et rien, strictement rien ne changera, qu’on se le dise.
      Bien sûr, certains sont pour les petits partis, mais au moment de voter, ils éliront les gros, certains que leurs votes ne serviraient à rien s’ils les reportaient sur les petits, sans se dire qu’ils font le nœud de la corde pour les pendre haut et court !

      • Ecomotard

        Oh mais forcément ce ne sera pas tous les consommateurs qui feront le geste mais ca ne coute rien de l’imposer.
        Prenons l’exemple du lait, il se profile une augmentation de 10 à 15 centimes pour le consommateur. Mais sans système de double étiquetage cette augmentation servira encore le distributeur qui prendra la même marge (en % du prix final) et donc toujours plus de bénéfice par litre. Ce sera encore tout bénef pour le distributeur / transformateur et le producteur aura juste des miettes (2 à 5 centimes maxi). Ou comment toujours plus arroser la grande distribution, c’est comme ca à chaque crise agricole.
        Les poly-tocards sont des pions incompétents, soumis et bonimenteurs (les vrais critères de sélection et de promotion interne dans les partis), les tauliers sont les lobbies (FNSEA, Agro-industrie, agrochimie).

  • stereo

    Mort de l’agriculture…
    Mort du code du travail…
    Mort de la France et des frontières…
    Mort de la société…

    Place au TAFTA, ah mais, quand même !!!

  • Graine de piaf

    Il n’y aura rien à faire tant que les citoyens consommateurs ne lèveront pas le petit doigt pour que cela change. En faisant quoi ? simplement en boycottant tous les produits venant de l’étranger !
    Il y a quelques années, j’ai été sciée par une réponse à une question toute simple dans un magasin bio en voyant des fruits et légumes venant de l’étranger  » mais je ne comprends pas il y a assez de produits français non ?  » réponse  » madame, le gens sont habitués aux même produits toute l’année : tomates, courgettes, aubergines, fruits…., si on ne les leur offre pas, ils iront ailleurs, mais c’est du bio quand même » et « que faites-vous de l’impact carbone avec tous ces transports aériens ? »  » bien sûr que c’est dommageable, mais comment faire ? il ne nous resterait plus qu’à fermer boutique »
    Donc, si les mentalités, les habitudes ancrées, ne changent pas l’agriculture française va mourir pour de bon. Et ne me parlez pas des marchés car j’ai constaté que les produits, là aussi viennent d’ailleurs, très rares sont les locaux surtout l’hiver.
    J’ai la chance avec Biomonde d’en trouver quelques uns, mais là aussi il faut faire attention. Ce soir je ferai ma soupe avec des produits locaux ainsi que ma salade (produite sous abri bien sûr) mais les pommes viennent d’Italie ainsi que les poires -pays le plus proche de nous puisqu’il n’y a pas 200 kms et qu’ils viennent par la route – pourtant il y a eu pléthore de fruits cette année, et bien français ceux-là, les pommes se conservent tout l’hiver, même bio, alors, où sont-ils passés ?

    • Balou

      Il n’y a pas assez de production bio en France par rapport à la demande, croissante.

      • Graine de piaf

        il y aurait bien assez de quoi nourrir tout le monde en France et en bio si seulement les agriculteurs qui veulent se reconvertir recevaient un seul petit tiers des aides qui sont attribuées à l’agriculture conventionnelle.
        Et aussi, si les gens acceptaient de revoir leur façon de s’alimenter.

      • Entièrement d’accord, GDP http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        Ce qui ne s’achète pas, ne se vend pas.

        Devenons tous des consommacteurs, et avant tout des LOCAVORES !

        Nous avons la société que NOUS méritons collectivement.

        « Et passe le message à ton voisin »… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • dereco

      Oui, la distribution du bio ignore trop les paysans Français et pourtant j’en achète le plus possible Français !!
      Les pommes, poires, poulets, viandes bio, laits, fromages, chèvres, patates, carottes, artichauts, choux variés, champignons, oignons, salades, etc.. sont Françaises toute l’année.
      Essayez de ne pas manger la malbouffe, à prix trop bas, polluée, étrangère, qui tue lentement les agriculteurs étouffés et après les acheteurs par obésité, maladies variées, diabète, etc..
      On a tous un pouvoir collectif, par nos choix d’achat, par exemple, comme moi, si tous nous boycottons et cessons de manger la malbouffe ( 80% des rayons, avec poisons qui tuent lentement ) et n’achetons que du propre, bio ou quasi bio, même que pendant quelques mois, (comme pour la vache folle ), le choc commercial violent international, ferait tout changer, en faisant restructurer toutes les stratégies internationales de vente mensongères pour des prix trop bas d’aliments poisons !!

  • 400 suicidés ? C’est énorme.
    Pourquoi ne se convertissent-ils pas au bio, avec ventes locales ? Question bête peut-être ? Ca ne serait pas la solution idéale, mais un moyen de sortir du piège des pesticides, OGM et autres polluants qui les fait s’endetter. Je crois que les agriculteurs bios s’en tirent mieux.

    Dommage que, dans toutes les manifs, il y ait des pneus qui brûlent. Je comprends la colère, mais est-ce une raison pour polluer comme cela ? Les pneus qui brûlent dégagent entre autres de l’acide cyanhydrique. C’est hautement toxique.

    • Balou

      On ne peut pas passer au bio du jour au lendemain. Il y a un délai de latence à la charge du producteur.

      • Graine de piaf

        c’est vrai Balou, mais je connais plein de terres en friche depuis des dizaines d’années qui feraient vraiment l’affaire car débarrassées depuis tout ce temps de produits polluants et bonnes pour faire du bio. Mais il n’y a pas d’aides, comme je l’écrivais dans le post précédent, pour permettre aux agriculteurs qui voudraient s’installer ou se reconvertir et faire du bio.

        Je connais un producteur conventionnel qui s’est reconverti sans perdre d’argent. Il a commencé par ne plus se servir de produits chimiques sur une partie de son exploitation, en gardant le conventionnel sur une autre, puis au fur et à mesure a pu reconvertir en bio ayant reçu les autorisations nécessaires. Il s’en est très bien sorti et maintenant il produit plus qu’en bio même si cela lui demande plus de travail, il a pu embaucher aussi.

      • Balou

        J’en connais aussi dont mon proprio. Mais celui qui est pris à la gorge par ses dettes peut difficilement envisager de plonger encore plus, avant de revoir enfin le jour. C’est pourtant par là qu’il faut passer, c’est la seule voie de salut pour les agriculteurs qui veulent respecter la terre qui les nourrit. Sans parler de leurs descendants…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Balou

        ils s’affairent ou ils savent faire ?

      • boco

        safer ou pas safer tu ne trouveras pas sur go gaule ;-)

    • dereco

      La reconversion au bio ne semble pas facile, longue en temps, vu que tout pousse à l’industriel avec poisons et que la certification bio devrait être payée par les pollueurs fabricants de poisons chimiques, Monsanto, Syngenta, Bayer, au lieu que ce soit les paysans propres qui paient et se crèvent pour prouver que leur bio est sans poisons criminels, qui parfois arrivent du champ voisin pollué !!

  • JBL1960

    On n’est pas étonnés, non ! Plus surprenant est la réponse qu’il a tenté d’apporter et qui est reprise notamment par le NObs « comme quoi, il fallait revoir la LME loi votée sous Sarko et qui serait la cause des problèmes avec la Grande Distrib…) Et ben il est pas gonflé le gars (Quoique, vu son physique actuel, si il est gonflé, le gars) Et Valls n’était pas avec lui ? Ah les branquignolles ! Bon HS ; je vous colle le lien vers l’épisode 6 de l’agence info libre de la saga « Nos Chers Amis Américains » je l’intègrerai dans un billet plus tard (je pense même que je vais intégrer toute la série, tellement c’est bien fait et c’est de mieux en mieux) Dans cet épisode 6 ils traitent de l’assassinat de JFK et j’y apprends que la personne en charge de la sécurité de JFK et notamment du parcours qui a d’ailleurs été changé à la dernière minute s’appelait Georges BUSH sénior… Bon, je savais que le Preston Bush de la Standard Oil avait avoir avec la montée d’Hitler et avait fricoté de fait avec les nazis mais là j’apprends un truc que je savais pas. D’ailleurs avec le 1er épisode j’ai appris plein de choses sur les pères fondateurs et leur rapport ténu avec l’esclavagisme. Je vous la colle la vidéo ici ; https://www.youtube.com/watch?v=nRJShOeA6Eg Et à plus sur le sujet – JBL

  • Ecomotard

    L’éradication des petits paysans est voulue depuis des années. Même le plus débile des poly-tocards le sait très bien.
    Prenez l’aberration des primes à l’hectare. L’UE donne la même prime par hectare aux très gros ultras productifs qu’au tout petit forcément bien moins outillé.
    C’est un peu comme si ont fixait un taux d’imposition identique aux milliardaires et au Smicard.

    Mais, c’est même pire encore. Le petit qui voudrait se diversifier pour être moins soumis aux aléas du marché se voit imposer un quota minimum. Par exemple : moins de 10 vaches = 0€ d’aide, moins de 50 moutons = 0 € d’aide
    Ces poly-tocards qui joue les indignés sont des gros menteurs.
    Leur pseudo empathie est une mascarade, ils ne peuvent pas ne pas savoir ou ils ont sciemment conduit le monde agricole.
    Paysans, affutez vos fourches, il est grand temps que les Beulin et autres traitres de tout bord politique y goute sévèrement.
    Il tient à tous que le mercredi 09 mars 2016 soit gravé dans les livres d’histoire…

  • Henner

    Tout est fait en sorte pour que le Traité Transatlantique arrive en « sauveur » , Industrie , agriculture , élevage , nucléaire, migrants etc etc etc , cette destruction programmée de notre nation est faite en connivence avec nos Young Leaders , qui ne sont ni plus ni moins que des traitres à la nation Française ! malheureusement pour nous Sarko à fait enlever cette notion de la constitution pour le grand bonheur de cette clique , mais attention quand on va les attraper ……….

  • Hollande dixit:
    « Si je suis là aujourd’hui c’est pour montrer qu il y a une solidarité nationale », et « on va tout faire » pour aider l’agriculture, car « en défendant l’agriculture je défends toute la nation«

    Donc nous savons déja qu’il va tout faire pour couler encore plus l’agriculture française.

    • Le veilleur

      Exactement, avec Hollande c’est le monde à l’envers. Depuis le Début de son quinquina nous avons bien vu de quel bord il se trouve et son bord n’est pas pour les Français mais pour la finance qu’il devait combattre.

      Après il s’étonne qu’il y a tant de colère ? Je n’arrive pas à comprendre comment il peut encore être au pouvoir et dormir sur ses deux oreilles avec autant de trahison sur la conscience.

    • JBL1960

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite en lisant c’est propos… Et vous avez vu que le Le Foll (porte bien son nom celui-là) commence à dire qu’il est inadmissible qu’on est sifflé et hué son Président… Ah bah, on a pas le cul sorti des ronces avec des gonzes pareils… Déjà, que le Valls, saute sur tous ce qui bouge, pire que le Sarko -Rappelez-vous un gonze qui avait dit à des flics « Sarkozy je te vois » et qui c’était pris une amende- qu’est-ce qui veulent de plus, qu’on les respectent ; Toi d’abord ! Qu’est-ce qu’il avait dit déjà Sarko, au salon de l’Agriculture… Ah oui, « casses-toi alors pove con ! Hollande ; Je t’enquiquine ça va comme ça ?
      Tenez ; je vous colle mon dernier billet qui n’est pas sur Hollande ou Valls (je fais une pause ils m’ont claquée ces 2 là) mais sur le Zbig, dont le Nouvel Obs publie un portrait assez dégueu ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/27/zbig-qui-cest-celui-la/ A+ JBL

  • Emy Emy

    quoi de plus normal que d’être trahit par ceux qu’on nomme a des postes importants
    c’est le risque quand on laisse le pouvoir a un petit groupe.

  • Ecomotard

    Crise de l’élevage : Intermarché accepte d’acheter plus cher, l’Europe refuse
    http://www.sudouest.fr/2016/02/27/crise-de-l-elevage-intermarche-accepte-d-acheter-plus-cher-l-europe-refuse-2285874-4720.php
    Intermarché  » risque une amende potentielle « à hauteur de 5% de notre chiffre d’affaires ».

    Voila ou nous ont mené 30 ans de poly-tocards, ils sont clairement responsables ET coupables. Ils devront être jugés pour Haute Trahison dès que la constitution aura été réécrite. Ils nous ont fait perdre toute souveraineté et ont même détourné nos impôts Européen pour financer la concurrence déloyale des pays de l’Est.
    Idem pour des pans entier de l’industrie qu’ils ont servie à la concurrence low coast.

  • rouletabille rouletabille

    Pourquoi un Paysan ne mange jamais ce qu’il nous vend?
    Ils ont leur propre élevage et leur propre potager.
    Vérifiez si vous ne me croyiez pas?j’en ai connus de ces « pauvres paysans qui vont à la chasse ».
    ils sont contaminés par leur bêtises en pulvérisant en tenue de cosmonautes(pourquoi?) en plus ,ils ont une vache , un cochon (luzerne et autres mélanges au petit lait pour le cochon,FENRIR me diras le contraire ?juste pour l’usage personnel.
    Ils consomment GRATOS BIO et n’arrêtent pas de se plaindre.
    Sont des paysans ,que dire de +.
    Ils y en a qui préferent se suicider ha bon ?Rien à ajouter,la prochaine guerre seras la dernière et ils seront riches en profitant des gens comme chaque fois qu’ils ont cette opportunité ,bonne chance .
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • JBL1960

    Et pourtant déjà le 23 décembre dernier y zavaient essayé de tenter un truc, avec les sanctions à la cons d’avec la Russie, mais ça n’aura rien donné, tenez, c’est rapporté là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/23/le-beurre-largent-du-beurre-et/
    Et pour détendre un peu l’atmosphère et dans le thème des zanimaux ; Mouseland vs Blaireauland ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/13/mouseland-vs-blaireauland/ C’est toujours d’actu, non ? A+ JBL

  • Anatole

    Mon Beauf est agriculteur. Le portrait type de l’EXPLOITANT agricole, tout est permis pour le moindre profit, traffic de moissonneuses à bout de potentiel revendues au prix fort, subventions touchées pour laisser des terres en jachère, construction de logements sociaux qui lui assurent un revenu très confortable, et achat de la moitié du pays tout en continuant de se plaindre et de profiter en exploitant sa famille et son entourage.
    Si ce profil est assez courant semble-t-il dans le milieu, il reste que l’Agriculture Française est morte, victime de la Mondialisation, comme le reste, et de pratiques suicidaires qui ont conduit à l’appauvrissement et l’empoisonnement des sols: Ces outils multisocs qui retournent et blindent la terre sur près de 1m de profondeur sont la plus gigantesque connerie de la mécanisation, les semences transgéniques la plus gigantesque connerie tout court.
    Ce à quoi nous assistons au salon de l’agriculture sont les derniers soubresauts d’une tranche de population qui s’est auto-détruite en suivant les directives toxiques de l’enseignement agricole.
    Les autres tranches de la population ne sont pas aussi avancées, quelques mois ou années les séparent du même sort.

  • Rethy

    En fait, quand Hollande parle de « sans dent » il pense aux dents qui rayent le parquet, ce que les Français n’ont vraiment pas. Des idiots utiles à sa carrière finalement, ce dont il profite.

    • rouletabille rouletabille

      Regardez dans les reportages comment ils font un effort pour regarder les gens ,surtout la gueule carrée de VALLS hahah.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • JBL1960

      Je crois que cette appellation non contrôlée qu’il nous a claqué à la gueule est ce qui m’aura le plus dégoutée et humiliée. Mon mari est un gradé chez les Sans-dents pour cause de maladie et pour ma part, c’est pas brillant brillant de ce côté là. On avait l’habitude de se faire traiter de gueux, mais de sans dents… Tenez, dans ce billet, dans lequel je traite de la bande annonce du documentaire de F. Ruffin « Merci Patron » je précise certaine chose qui nous ont concerné au plus haut point ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/21/ah-ca-cest-klur/ Et dans cet autre billet, aussi ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/22/les-chomeurs-oisifs/ Je ne donne jamais de nom, de lieu, de région pour rester le plus anonyme possible. Et s’il m’arrive de rire aux éclats au commentaire d’un « habitué » de mon blog, il m’arrive aussi de chialer à la lecture de certains articles particulièrement blessants et souvent erronés. Je ne suis pas dénuée d’humour, enfin je l’espère, puis-je vous suggérer ce petit billet d’humour et de poésie ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/17/classe-coeur/ Allez ! A votre bon cul M’ssieurs Dames… A+ JBL

  • yann

    « Cette fois c’est peu après 9h30 que les échauffourées ont été encore plus violente avec des agriculteurs qui se sont attaqués au Stand du Ministère de l’Agriculture en le démontant alors que les forces de l’ordre sont intervenues et un homme a été sérieusement blessé. »
    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-350100-salon-de-l-agriculture-le-stand-du-ministere-de-l-agriculture-demonte-par-les-manifestants-vers-9h30-incidents-avec-les-crs-regardez.html

  • Vajra

    Bonsoir a tous le cheptel enragé ;)

    J’ai une question qui me turlupine , comment un CHEF d’état ainsi qu’un gouvernement avec autant de HAINE de sont peuple peut il a son tour aimer son peuple,

    N’y a t’il pas une cause a effet , je trouve que c’est un truc de dingue , je ne serai pas le boulanger de mon village si on aime pas mon pain

    Courage a tous :)

  • Yanne Hamar

    Le com que j’ai envie de poster ici sera censuré; alors je vous en laisse deviner le contenu.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Haha je serai la plus rapide sur cette info ! même Nono n’aura pas été plus prompt que moi^^

    François Asselineau débat au salon international de l’agriculture dans l’émission TV « Politiques à la ferme »

    http://www.youtube.com/watch?v=Wir_yBaBBOE

    http://www.alterinfo.net/Francois-Asselineau-debat-au-salon-international-de-l-agriculture-dans-l-emission-TV-Politiques-a-la-ferme_a121150.html

    Akasha. une exclusivité pour les M-E