France: Information interdite!

Où en sommes-nous dans ce pays de grandes libertés? On recule, on avance, on recule, comment voulez-vous que je vous…informe! Car soit-disant, avec « les attentats de Charlie Hebdo », c’est la liberté de la presse qui était attaqués, nombre de politiques tous aussi minables les uns que les autres ont marché pour défendre cette liberté de la presse qui n’existe que sur papier, dans la réalité, il en est tout autrement! Quelle liberté de la presse y a-t-il lorsque des journalistes sont mis sur écoute, menacés, voient leur matériel confisqué? Quelle liberté de la presse lorsque ceux-ci sont virés? Des exemples?

libertés

En voici:

  • Pierre Salviac viré de RTL pour avoir tweeté que Valérie Trierweiler « b… utile » (L’Express)
  • Affaire Charlie Hebdo: Un journaliste de Sudpresse viré après avoir signalé son désaccord (7sur7.be)
  • Lifting politique au quotidien La Provence : des journalistes virés (Rue89)
  • Eric Zemmour viré de Itélé (Le Point)
  • France Inter: Didier Adès et Dominique Dambert virés (Le Figaro)
  • Europe 1: des journalistes virés à tour de bras (Libération)
  • Le dessinateur Siné viré de Charlie Hebdo (l’Express)
  • Claude Sérillon, viré de France suite à des questions « trop dures » (Agoravox.tv)
  • Alain Genestar, viré de Paris-Macth pour des photos « agaçantes » (Actualite.com)
  • Richard Labévière viré de RFI (Bakchich Info)
  • Philippe Tesson viré du journal Le Point (20 minutes)
  • Etc… La liste est longue…

Mais nous savons bien pourquoi il n’y a pas de liberté de la presse en France, c’est la faute au FN, ils l’ont annoncé sur ARTE, si cela ce n’est pas se foutre du monde…

La liberté de la presse, c’est également 400 textes de censure début 2015, combien maintenant? Avec les lois sécuritaires, l’état d’urgence qui n’a que pour but de protéger nos politiques des citoyens en colère et non les citoyens du terrorisme, et surtout, la censure des sites internet qui vient d’être validé par le conseil d’état, mais cela, ce n’est pas très important semble-t-il…

Le Conseil d’État a rejeté lundi deux recours exercés contre la procédure qui permet au ministère de l’Intérieur d’ordonner le blocage et le déréférencement de sites internet sans que leur illégalité soit confirmée par un juge. L’affaire ira devant la Cour européenne des droits de l’homme.

 

Moins d’une semaine après avoir jugé que l’accès aux données de connexion des internautes par les services de renseignement n’était pas disproportionné, le Conseil d’État a rejeté lundi deux recours exercés contre le blocage et le déréférencement de sites internet imposés sur ordre du ministère de l’Intérieur.

 

La haute juridiction administrative avait été saisie par l’association French Data Network (FDN), la Fédération FDN (FFDN) et La Quadrature du Net, qui contestaient la légalité de deux décrets publiés en début d’année dernière, en application de la loi anti-terrorisme du 13 novembre 2014, et de la loi Loppsi du 14 mars 2011 :

  • Le décret n° 2015-125 du 5 février 2015 relatif au blocage des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie et des sites diffusant des images et représentations de mineurs à caractère pornographique ;
  • Le décret n° 2015-253 du 4 mars 2015 relatif au déréférencement des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie et des sites diffusant des images et représentations de mineurs à caractère pornographique.

Il s’agissait de savoir si, comme le prévoit la loi Loppsi de 2011 et la loi antiterrorisme 2014, l’État peut communiquer aux FAI et aux moteurs de recherche une liste de sites à bloquer ou à déréférencer, sans qu’un juge administratif ou judiciaire ait confirmé au préalable l’illégalité du contenu des URL en cause.

Possibilité d’interception des communications

Concernant le blocage des sites internet, les demandeurs estimaient que la procédure violait la liberté de communication des internautes, qu’elle portait une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression (qui comprend aussi la liberté de recevoir des informations), ou encore qu’elle enfreint la séparation des pouvoirs.

De façon plus inattendue mais très pertinente, le recours contestait également le fait que les internautes qui souhaitaient visiter des sites bloqués soient redirigés vers un site du ministère de l’Intérieur, ce qui lui permet potentiellement, à la fois de connaître les adresses IP de ceux qui vont sur des sites présumés pédophiles ou terroristes, mais aussi d’intercepter leurs correspondances. En effet, l’utilisation d’une redirection par DNS implique que l’ensemble du trafic est redirigé, y compris celui destiné aux serveurs e-mails des sites bloqués (si l’on bloque et redirige le domaine numerama.com, les mails destinés à bidule@numerama.com sont redirigés aussi).

 

Le Conseil d’État n’a cependant accepté aucun des arguments.

 

 

Source et article en intégralité sur Numerama.com

Alors certains vont dire que ce sont les sites terroristes et à caractère pédophile qui sont visés, mais qu’est-ce que le terrorisme à l’heure actuelle? Peut être considéré comme étant du terrorisme tout ce qui peut nuire à la vie d’autrui, à l’intégrité d’un pays ou aux profit d’intérêts privés comme celui des multinationales ou des banques, n’est-ce pas ce qui fut fait au Canada par exemple? Ou avec les zadistes de Notre-Dame des Landes?

Une preuve de plus, au passage, Canal+ avec Bolloré, le journal Marianne vient d’en faire un article édifiant:

L’investigation sur Canal+ censurée par Bolloré ?

La reprise en main des contenus de Canal+ par Vincent Bolloré suscite la controverse. Après le douloureux épisode des « Guignols de l’info » à la rentrée 2015, un journaliste de la chaîne cryptée explique aujourd’hui dans « Arrêts sur images » la difficulté que rencontrent les programmes d’investigation pour traiter librement des sujets.

La décapitation des figures historiques de la chaîne, le remodelage des Guignols de l’info, la censure d’un documentaire sur les activités du Crédit Mutuel… Depuis l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête du conseil de surveillance du groupe Vivendi – propriétaire du groupe Canal – à l’été 2014, le vent de liberté qui soufflait sur la chaîne cryptée depuis sa création en 1984 s’est quelque peu estompé. Et à en croire Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef adjoint de l’émission Spécial Investigation, ces quelques anecdotes ne seraient que la partie visible de l’iceberg.

 

« Depuis que Bolloré est sorti des fougères et a manifesté son pouvoir dans l’entreprise, ça se passe beaucoup plus mal » Invité de l’émission diffusée dimanche 14 février sur le site d’, le journaliste et délégué syndical SNJ CGT a témoigné de la mainmise qu’aurait la direction actuelle du groupe Canal sur l’investigation. Les dirigeants de la chaîne cryptée refuseraient ainsi la plupart des sujets d’investigation proposés par les journalistes : « On doit aller voir la direction avec nos petits projets et demander la permission de faire nos enquêtes. En gros, sous l’ancienne direction, ça passait à 80 ou 90% des cas. Depuis que Bolloré est sorti des fougères et a manifesté son pouvoir dans l’entreprise, ça se passe beaucoup plus mal ». Jean-Baptiste Rivoire assure ainsi que la direction a refusé 7 sujets sur les 11 proposés lors du dernier « comité d’investigation ».

 

 

Article en intégralité sur Marianne

Souvenez-vous de la liste américaine de tous ceux qui peuvent être considérés comme étant des terroristes ou des extrémistes, nous n’en sommes pas si loin que cela, et si nos politiques suivent le modèle américain, alors nous sommes nombreux à être dans la ligne de mire…

Donc, qui sont considérés comme extrémistes ou potentiellement terroristes:

1.Ceux qui parlent des libertés individuelles
2.Ceux qui militent pour les droits des états
3.Ceux qui veulent faire de ce monde un monde meilleur
4.Les colons qui chercheraient à se débarrasser de la domination britannique
5.Ceux qui souhaiteraient vaincre les communistes
6.Ceux qui croient que «les intérêts de sa propre nation sont distincts des intérêts des autres nations ou à l’intérêt commun de toutes les nations»
7.Toute personne qui détient une «idéologie politique qui considère l’Etat comme inutile, nuisible ou indésirable»
8.Tous ceux qui pourraient être intolérants vis-à-vis d’une autre religion
9.Ceux qui « prennent des mesures pour lutter contre l’exploitation de l’environnement et / ou des animaux »”
10.“Les anti-gays”
11.“Les anti-Immigrant”
12.“Anti-musulmans”
13.Le « Patriot Movement”
14.Ceux opposés à l’égalité pour les gays et les lesbiennes
15.Members of the Family Research Council

16.Les membres de l’American Family Association
17.Ceux qui croient que le Mexique, le Canada et les États-Unis «ont secrètement l’intention de fusionner en une seule entité avec l’Union européenne qui sera connue sous le nom de «Union nord-américaine »
18.Les membres de l’American Border Patrol/American Patrol
19.Les membres de la Federation for American Immigration Reform
20.Les membres de la Tennessee Freedom Coalition
21.Les membres de la Christian Action Network
22.Tous ceux opposés au “Nouvel Ordre Mondial”
23.Toute personne impliquée dans une “théorie du complot”
24.Toute personne opposée à l’agenda 21
25.Toute personne se sentant préoccupée par les camps FEMA
26.Toute personne craignant le contrôle des armes à feu ou la confiscation de celles-ci”
27.Les milices
28.Le sovereign citizen movement
29.Ceux qui pensent qu’ils ne devraient pas avoir à payer d’impôts
30.Toute personne se plaignant de partialité
31.Toute personne qui « croit en des conspirations gouvernementales au point d’être de la paranoïa »
32.Toute personne frustrée avec les idéologies dominantes
33.Tous ceux visitant des sites et blogs extrémistes
34. Toute personne ayant un site/blog avec des idées extémistes
35.Toute personne qui « s’occupe des rassemblements pour des causes extrémistes
36.Toute personne affichant un grande intolérance religieuse
37.Toute personne qui «est personnellement lié à un grief »
38. Toute personne ayant soudainement acquis des armes
39.Toute personne organisant des protestations inspirées par une idéologie extrémiste ideology”
40.“Des milices ou milices non-organisées”
41.“Les extrémistes de droite en général”
42.Les citoyens qui ont des « autocollants pour voiture » qui sont patriotes ou anti-ONU
43.Ceux qui se réfèrent à une «Armée de Dieu»
44.Ceux qui sont « farouchement nationalistes (par opposition aux orientations universelles et internationales)
45.Ceux étant anti-mondialisme
46.Ceux qui sont «suspect pour l’autorité fédérale centralisée »
47.Ceux qui sont «respectueux de la liberté individuelle »
48.Ceux qui croient aux théories de la conspiration
49.Ceux qui ont « la conviction que ses objectifs personnels et/ou son «mode de vie» traditionnel est attaqué
50.Ceux qui possèdent «une croyance dans la nécessité de se préparer à une attaque, soit en participant à la préparation et à la formation ou à du survivalisme paramilitaire
51.Ceux qui «imposer principes ou des lois religieuses strictes sur la société (fondamentalistes)
52.Ceux qui souhaitent intégrer la religion à la sphère politique (au passage, Bush Junior disait que ses décisions étaient guidées par Dieu, donc c’est un terroriste?)
53.Tous ceux ayant pour but de politiser la religion
54.Ceux qui ont « soutenu les mouvements politiques d’autonomie
55.Ceux qui sont contre l’avortement
56.Les“anti-catholiques”
57.Tous les anti-nucléaire
58.Les extrémistes de droite
59.Les vétérans
60.Ceux qui se sentent concernés par l’immigration illégale”
61.Ceux qui croient au droit de porter des armes
62.Toute personne stockant des munitions
63.Les personnes ayant peur des régimes communistes
64.“Les activistes anti-avortement”
65.Ceux qui sont contre l’immigration clandestine
66.Ceux qui parlent du « Nouvel Ordre Mondial » de manière péjorative
67.Ceux ayant une vision négative des Nations Unies
68.Ceux qui sont opposés « à la perception des impôts sur le revenu fédéral
69.Ceux qui ont soutenu les anciens candidats à la présidentielle Ron Paul, Chuck Baldwin et Bob Barr
70.Ceux qui affichent le drapeau de Gadsden (« Ne marchez pas sur moi »)
71.Ceux qui croient aux prophéties de la «fin des temps»
72.Les évangelistes

 

Liste tirée de l’article

72 Types Of Americans That Are Considered “Potential Terrorists” In Official Government Documents, traduction par Les Moutons Enragés

France, liberté de la presse nous dit-on…. Coup de chance, je ne suis pas journaliste! On en viendrait même à avoir de la peine pour les journalistes de BFMtv, quoique….Non!

5 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Au lieu de renforcer nos privations tout en muselant la presse avec l’état d’urgence comme prétexte, le gouverne-ment ferait mieux de gérer les tas d’urgences qui s’accumulent dans notre pays, car il monte aujourd’hui dans la foule comme une envie pressante de liberté qui ne saurait être contenue bien longtemps …

    M.G.

    • Les Tas

      La France, pays de liberté, pays d’égalité,
      Le pays où les gens sont le moins mécontents,
      Et bizarrement, bizarrement,
      Pays où l’on consomme le plus de tranquillisants;
      La France, symbole de La Révolution et de La Démocratie,
      S’est transformée en symbole de la dépression et de la grande pharmacie;

      Qui a eu son ordonnance pour fermer sa gueule
      Aura assistance pour devenir veule;
      Mais que ceux qui croient que tout est foutu
      Fassent bien leur choix car le moment est toujours venu,
      On peut passer d’un système de choses à un système de vie
      Où la gnose se révèlerait une vraie philosophie;

      Tant que les oiseaux chanteront
      Et que les fleurs apparaîtront
      J’aurai toujours à l’esprit
      Que rien n’est jamais fini
      Que la catalepsie ne touchera pas mon corps
      Car c’est de la nature que je sors;

      Rappelez-vous les coups des tas,
      C’était la raison des tas,
      Et ce sont les affaires des tas,
      Et ce sont les secrets des tas;

      Un jour la décision sera prise
      De combattre les malins qui ont la mainmise
      De combattre les tas qui ne partagent pas les cerises.

      C.H. extrait de Les fables de ma Fontaine
      http://www.lesmysteresdarkebi.com/pages/–les-tas–/30789965.html

  • – Vincent Bolloré désigné comme accapareur de terres et censeur d’internet au Palais de justice de Paris

    M. Bolloré déteste que l’on s’intéresse à ses activités africaines. De nombreux éléments attestent qu’il pratique « l’accaparement de terres » en Afrique et en Asie, comme l’avait décortiqué Bastamag. Le milliardaire a poursuivi le site d’information et d’autres sites ayant relayé l’enquête. Mais le procès s’est retourné contre l’industriel

    http://www.reporterre.net/Vincent-Bollore-designe-comme-accapareur-de-terres-et-censeur-d-internet-au

    Akasha.

  • Ecomotard

    « Les Moutons Enragés doivent savoir »

    Canal + c’est aussi :
    – Des reportages ultra orientés
    – Des « journalistes » collabos qui infiltrent les opposants à un GPII pour renseigner leur hiérarchie
    – Ces mêmes « journalistes » qui s’attaque en même temps à un concurrent (Nouvelle Frontière / Grpe TUI) du fameux promoteur du GPII
    – Au final, son président qui pour service rendu se retrouve parachuté Administrateur de Pierre et Vacances

    Voir en fin de page : http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=22&t=8416&start=40

  • Grand marabout Grand marabout

     » le journaliste et délégué syndical SNJ CGT a témoigné de la mainmise qu’aurait la direction actuelle du groupe Canal sur l’investigation. Les dirigeants de la chaîne cryptée refuseraient ainsi la plupart des sujets d’investigation proposés par les journalistes  »

    encore un qui vient de se réveiller et stupéfait,en plus..
    la presse libre et indépendante,ah ahah ha

    la bonne blague.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif