Peter Boockvar: “Nous n’avons pas encore vu de véritable chaos mais il vient et l’or va monter en flèche !”

Si cela se vérifie, alors les possesseurs d’or comprendront pourquoi il fallait le garder, et investir dans ce métal qu’est l’or. Au niveau géopolitique, cela va également s’en ressentir au vu des immenses réserves stockées par la Russie et la Chine ces derniers mois…

gold_cropped

Avec le cours du pétrole qui plonge de plus de 6 % et l’indice de Shanghai qui vient d’atteindre de nouveaux plus bas la nuit dernière, aujourd’hui Peter Boockvar alerte kingworldnews:

“Nous n’avons pas encore vu de véritable chaos mais il vient et l’or va monter en flèche !”

Eric King: “Peter, la stratégie de l’occident consiste à relancer l’inflation dans le but d’amoindrir le poids de la dette. Que pensez-vous des banques centrales, de leurs tentatives de créer de l’inflation et comment tout cela va se terminer ? ”

Peter Boockvar: “En théorie, ça semble logique – l’augmentation de l’inflation diminue le poids de la dette. Le problème est que les marchés obligataires en Europe, aux États-Unis, et probablement en Asie, sont tellement surévalués que le souhait d’une inflation plus élevée, s’ils y parviennent, fera exploser les marchés obligataires…

“Leur désir de créer de l’inflation dans le but de se désendetter (de la dette massive) va complètement se retourner contre-eux. Ils ont créé des marchés obligataires qui sont devenus des bulles comme nous n’en avons jamais vu auparavant – les rendements que ces pays supportent n’ont jamais été aussi importants. Générer de l’inflation avec ce problème en toile de fond est la chose la plus dangereuse à laquelle on puisse penser”.

 

Eric King: Vous a récemment déclaré: “La Banque du Japon va simplement amplifier la guerre mondiale des devises. J’appelle cela de l’économie Kamikaze et je vais le répéter pour la millionième fois, je ne comprends pas la baisse du cours de l’or à la lumière de cela et avec cette politique massive d’impression monétaire.”

 

Peter Boockvar: “C’est tellement évident. Les mouvements sur l’or au cours des quatre dernières semaines montrent que le cycle baissier est terminé et que le marché haussier est sur ​​le point de reprendre. Et si tel est le cas, l’or et l’argent dépasseront leurs sommets historiques.

Il suffit de regarder ce qu’il s’est passé la semaine dernière. Que le marché ait dégringolé ou augmenté, l’Or a progressé. Et si il y a bien un signe technique qui vous montre qu’un changement s’opère actuellement, c’est bien la hausse de l’or lorsque les marchés grimpent. Donc, pour moi, si quelqu’un est un observateur assidu, il devrait se réjouir de ce qu’il vient d’observer.

Chinois et japonais seront d’énormes acheteurs d’or

Et puis bien sûr, il y a le principal facteur chinois – Imaginez combien d’or les Chinois veulent maintenant acheter après avoir déjà été le plus grand consommateur d’or au côté de l’Inde. Imaginez combien d’or les Japonais vont maintenant vouloir acheter.

L’inflation est déjà là

Imaginez si les prix des matières premières commencent effectivement a augmenter, ce qui est seulement une question de temps, puisque nous assistons déjà à une forte chute de la production pour divers produits. Et ce n’est pas uniquement le cas du pétrole, ça l’est pour divers métaux industriels. Et ça ne se passe pas seulement aux Etats-Unis, c’est le cas au niveau mondial.

Les prix ​​des matières premières vont à nouveau augmenter. Et l’inflation du côté du secteur des services restera faible. Donc, vous aurez un indice des prix à la consommation de 2, 3 voire 4 % sur les deux prochaines années avec cette hausse du prix des matières premières. Imaginez alors ce qui arrivera à ces marchés obligataires si vous voyez ce genre de scénario.

Que va pourvoir faire la FED avec une croissance anémique, avec les prix des matières premières qui augmentent à nouveau et l’inflation qui commence à remonter ? Ils vont être bloqués. L’Or dépassera le seuil des 1900 dollars et il ira bien au delà.

Tout le monde devrait comparer l’évolution du cours de l’or à l’expansion des bilans des banques centrales au cours des 5 dernières années. Le cours de l’or avait été multiplié de plus de 20 fois dans les années 1970. Mais à 1900 dollars en 2011, le cours de l’or n’avait été multiplié que d’environ sept fois.

 

 

Source: kingworldnews via Business Bourse

 

41 commentaires

    • laspirateur

      Le cours de l’or est sur une courbe ascendante, si les BRICS en détiennent suffisamment pour faire basculer la balance de tout son poids de leur côté, je ne donne pas cher de l’Europe et des USA. Peut-être Est-ce déjà le cas mais avec l’impression de monnaie torche cul du QE en illimité de Draghi, il est difficile de le déceler pour le moment. Le vrai retour de bâton pourrait avoir lieu si la Russie et les Brics mettent à plat les indices de leur monnaie au niveau mondiale par rapport à l’or, car dans ce cas l’Europe et les USA plongeront immédiatement. Je pense que Poutine pourrait tenter de rééquilibrer la balance commerciale mondiale si toutes les cartes lui sont données mais n’oublions la fameuse ligne sanitaire de Georges Friedman aux frontières de la Russie côté Européen!

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/02/02/l-armee-americaine-renforce-son-budget-pour-lutter-contre-l-etat-islamique_4857662_3222.html

      • engel

        Pas si simple…

        IL FAUT IMPÉRATIVEMENT QU’ AVANT toutes les autres monnaies soient dévaluées au point de sombrer.
        Sinon, rien n’empêcherait que les pays monnaies papier cul rachètent les monnaies adossées à l’or…et ceci grâce à leurs magnifiques photocopieuses à papier cul illimité! Dans le même temps, ces vautours demanderaient la conversion de ces monnaies or en véritable métal or.

        Cela faisant les « pays en or » seraient dans l’obligation de s’exécuter faute de quoi leur crédibilité et leurs monnaies s’éffondreraient.
        Au final soit la manœuvre échouerait, soit ils seraient ruinés.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Ils existent biens des solutions mais pas celle là.
        Même si il est sûr que l’or va redevenir un (des) étalon(s) monétaire.

        Au final le concret (la vérité) triomphe toujours du factice (le mensonge), …mais parfois il faut bien du temps.

  • justement, l’or n’est pas un investissement, mais une assurance

  • manguetsou

    “Nous n’avons pas encore vu de véritable chaos mais il vient et l’or va monter en flèche !”

    Encore un truc pour se faire peur! Que des suppositions!

  • Zugzwang

    C’est aussi ce que je me suis dis en voyant cet article : l’annonce d’un énième chaos supposé… c’est au moins la dixième annonce de ce genre cette année (j’exagère un peu), et j’attend encore les effets du premier chaos annoncé. Bon évidemment, ce jour là, tout le monde viendra me dire qu’on m’avait prévenu :/

    Je reconnait un intérêt à informer des problèmes mais là ça dépasse le cadre de « la simple info ». Pour en revenir à une discussion récente, suivant les Toltèques, il faut éviter les pré-jugés ; c’est un exercice compliqué que je tente chaque jour.

    • .article35.

      Bonjour à tous
      @ manguetsou et Zugzwang
      C’est certain que cette affaire de chaos fait un peu figure d’ « arlésienne », mais d’un autre côté on ne peut pas lui enlever un petit air de « Pierre et le loup ». Si l’annonce tant de fois prédite ne s’est toujours pas réalisée c’est en grande partie à cause des montages bidons de la finance, maquillage en tous genres et arnaques de grandes ampleurs . L’édifice est chaque jour un peu plus branlant et le fait de bricoler la façade à coup de QE et autres tours de passe-passe ne fait que masquer l’état de ruine des fondations . Laisser les choses aller à leur rythme en 2008 aurait sans doute provoqué une dégradation linéaire de la situation. Ce que l’on risque maintenant est une implosion des bases du système, d’où la grande probabilité d’un effondrement soudain et brutal .

      • rhubarbe

        Le système ne peut s’écrouler entièrement de même qu’une guerre mondiale est impossible(sauf coup de folie généralisée) car,et c’est imparable,il y a beaucoup de richissimes et riches qui ont tout à y perdre; si 35 millions de Français et 200 millions d’Européens virent au chomage comment tourneraient les L’Oreal,Carrefoutre,Intermerdié,Coca Crotta et toute la « créme » rance du monde? Identiquement, une guerre mondiale mettrait les nantis dotés de pouvoir ou de fortunes colossales dans la mouise; les guerres d’antan c’était mieux:tu envoyais les pauvres se faire éclater les boyaux à 300km,loin de ton palace,maintenant une seule pauvre bombe H te casse l’ambiance à 500km de distance,ne serait ce qu’avec l’onde de choc et les radiations…
        Pour ce qui est de la France,l’Hexagone des journalistes qui n’aiment pas le mot « france, » il ne faut pas oublier que si on a le foutoir en politique,le communisme dans l’administration et la gabegie à tous les étages,ce qui la fait surnager est l’ensemble de tous les gens qui font encore bien leur boulot et des entreprises bien dirigées malgré les bourreaux de la bureaucratie… D’ac il va falloir foutre çà en l’air,et le RSI est là pour çà

      • engel

        Le mot surproduction te dit-il quelque chose. …Et bouche inutile ?

  • BA

    Depuis septembre 2008, toute l’économie mondiale est en lévitation.

    Nous volons dans le ciel, au milieu des nuages, le cul posé sur une bulle.

    Il n’y a pas que la bulle boursière dans la vie.

    Il n’y a pas que la bulle bancaire.

    Il n’y a pas que la bulle chinoise.

    Il n’y a pas que la bulle immobilière.

    Il n’y a pas que la bulle de l’extraction pétrolière.

    Il n’y a pas que la bulle de l’art contemporain.

    Il y a aussi la bulle obligataire.

    Depuis septembre 2008, pour éviter l’effondrement, toutes les banques centrales du monde injectent des centaines de milliards dans le secteur financier. Mais ces liquidités ne descendent pas en bas, dans l’économie réelle.

    Ces liquidités vont s’investir en haut : dans les actions, dans les obligations d’Etat, etc.

    En clair : ces centaines de milliards ont formé des gigantesques bulles boursières, des gigantesques bulles obligataires, etc, qui continuent de gonfler. Depuis septembre 2008, toute l’économie mondiale repose sur ces gigantesques bulles.

    Exemple : la bulle obligataire japonaise.

    Japon : le taux des obligations d’Etat à 10 ans chute à 0,045%, du jamais vu.

    http://www.romandie.com/news/Japon-le-taux-des-obligations-dEtat-a-10-ans-chute-a-0045-du-jamais-vu/672861.rom

    Est-ce que tout le monde est prêt ?

    Est-ce que tout le monde est prêt pour le grand « Plop » ?

  • criminalita

    Allez! Arrêtez de paniquer
    Ils nous ferons un tour de magie en remplaçant toutes les monnaies par une monnaie NOM mais avant il faut que nous soyons tous en faillite. Caisses de pensions et tous nos comptes liquidés.
    Nous serons obligés de manger dans leurs mains et ceux qui s’y opposent un virus mortel vous sera innoculé et chaooo pour la sauvegarde de l’humanité…

    • nutty juggler nutty juggler

      Spéculations , spéculations , tout ça ….. . Personne ne peut prédire dans quel ordre les événements vont se dérouler . On ne peut qu’esquisser un panel d’éventualité plus ou moins probable.

      Une qui est plus que probable : C’est que tous les couillons qui ont tout placé dans les banques vont se faire dépecer jusqu’à l’os .

      Mais justement , c’est cette transition qu’il faut assurer si on ne veut pas tout perdre. Et comment sortir son argent dans quelque chose de valorisable si le cash est prohibé ou , tout au moins , sous très haute surveillance ?

  • Nez

    Pour moi, l’or et l’argent sont des choses concrètes et non pas des montants totalement abstraits sur un compte bancaire, ce sont des métaux qui ont des caractéristiques et pouvoirs qui font qu’ils ont été utilisés de tous temps dans la vie des hommes.
    Mais nous ne devons pas en faire un culte, car en nous il y a la tentation toujours présente et toujours renouvelée d’élever l’or et l’argent au rang de divinité – mais de divinité maléfique.
    Voir l’article ci-joint, qui exprime bien les multiples facettes de l’or
    http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/picrochole/veaux/veau.htm

  • kalon kalon

    500 fois plus de certificat-or que d’or-métal disponible actuellement !
    Conclusion: arrêt de la convertibilité  » certificat – métal » et arrêt de la livraison d’or-métal.
    Les détenteurs d’or-métal devront vendre « au noir » sur un marché parallèle.
    Il vaut mieux placer en « argent-métal » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • nutty juggler nutty juggler

      je ne saisis pas très bien ton raisonnement.
      Ils ne pourront pas honorer les certif contre métal. ça c’est évident , mais que vient faire ici ton « marché noir » ?

      • engel

        …Qu’il n’a plus les moyens pour payer sa facture EDF. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • kalon kalon

        Ben, dés l’instant ou tu ne pourras plus vendre ton or qu’a la banque centrale, c’est la banque centrale qui définira le prix de reprise qui ne sera certainement pas représentatif de la valeur réelle et donc il faudra écouler ton or sur le marché noir afin d’en obtenir un prix plus réaliste ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • nutty juggler nutty juggler

        Dans ce cas l’argent-métal subira aussi le même sort. C’est là où ton raisonnement me surprend.

  • Dubitatif

    oui les matières premières vont flamber . Ceux qui vont en pâtir sont les pays pauvres (couac que la fraannce aussi est pauvre) en fait quand je fais un zoom arrière C toute la
    planète qui est dans la dèche quand aux dirigeants eux sont pauvres de l’intellect

    les bourses spéculent déjà sur ces matières 1re ! pour faire grimper encore + les prix

    comme ces denrées vont être chères, les industriels mettrons encore + de merde (s) pour dans
    leurs produits pour compenser la perte des bénefs

  • gneu

    Bonjour,

    Quelques remarques purement personnelles :
    * pour moi, le cours de l’or ne monte ni ne descend. L’or est FIXE. Ce qui bouge, ce sont les monnaies par rapport à l’or. Mais bon, c’est juste un point de vue à adopter pour voir les choses différemment. Si un jour, le « cours de l’or en euros » monte en flèche, cela signifiera en fait que c’est l’euro qui s’écroule. Cela signifiera que c’est la fin de l’euro. Puis viendra une nouvelle monnaie et l’or sera toujours là, plus ou moins abordable dans cette nouvelle monnaie.
    * l’or est probablement un investissement transgénérationnel. Difficile de spéculer dessus sur du moyen terme.
    * troquer avec de l’or entre particuliers en cas de crash systémique… pas sûr que ça fonctionne… si vous montrez que vous avez un peu d’or, ne risquez-vous pas d’avoir quelques ennuis ? Pour se protéger en cas de grosse crise passagère, je pense également (comme certains l’ont évoqué) qu’il vaut mieux investir dans des métaux moins convoités (et plus abordables) comme l’argent métal. Par exemple des pièces Hercule 50 francs argent, cotés dans les 15 € environ.

    • nutty juggler nutty juggler

      c’est pour cela qu’il existe aussi des graphs d’équivalence entre immobilier , MP & commodities , énergies, et plein d’autre choses. Ça permet de swaper intelligemment quelque soit leur valeur en monnaie.

  • Thierry92 Thierry92

    Je mettais des liens au début du blogue de berruyer ‘Les crises’.
    Ce blogue est aussi un des fous du roi, faisant partie du système, tout autant que Jovanovic ou Delamarche.
    Nous sommes très peu a le dire. Tant que cela concernait l’ukraine il critiquait serieusement bhl mais il ne tapait que légerement sur fabius. quelqu’un peut il expliquer pourquoi?

  • Grand marabout Grand marabout

    Le 7 janvier 1965, le gouvernement français du président Charles de Gaulle annonçait qu’il dépenserait 150 millions de dollars pour acheter de l’or et qu’il continuerait à convertir ses excédents de dollars en métal précieux.
    Le dollar a terminé la semaine à un taux de change de 35,13 dollars l’once, en légère baisse par rapport au taux officiel de 35 dollars l’once. Le 25 février, les États-Unis annonçaient un déclin de 262 millions de dollars de leurs stocks d’or, une baisse plus importante que sur l’ensemble de l’année passée.
    Le même jour exactement, la France annonçait son intention d’acheter pour 250 millions de dollars d’or de plus.

    Le Trésor étasunien a publié un avertissement en réaction à cette offensive contre le dollar en affirmant que les investisseurs qui espéraient une augmentation de la valeur de l’or « seront inévitablement parmi les perdants ».

    ***
    En même temps, les États-Unis retiraient leur précédente clause qui imposait le maintien de réserves suffisantes pour couvrir 25 pour cent des obligations de la Réserve fédérale. À la fin de 1965, les réserves en or des États-Unis se montaient à 13,75 milliards de dollars et ne couvraient plus les 14 milliards d’obligations qu’elles auraient dû couvrir en respectant l’ancienne règle.
    *****************
    Les achats d’or avec des dollars étaient le fait de toutes les grandes puissances industrielles depuis quelques années. L’aspect très médiatisé de l’annonce du gouvernement français visait à obtenir une révision des relations de pouvoir dans le système de Bretton-Woods, qui était dominé par les États-Unis et la Grande-Bretagne.
    ***********
    la fin de la convertibilité du dollar en or:

    Cette décision a façonné le paysage monétaire international jusqu’à nos jours, car le dollar a conservé jusqu’à présent son statut de principale monnaie de réserve internationale et son rôle d’étalon monétaire.

    le 15 août 1971, le président des Etats-Unis Richard Nixon suspendait la convertibilité du dollar en or, mettant ainsi fin au système monétaire international de Bretton Woods, qui datait de 1944.

    Dans la vidéo ci-dessous, on peut découvrir l’annonce (sous-titrée en français) par Nixon de la fin de la convertibilité du dollar en or mais aussi toute une série de mesures destinées à contrer la crise du dollar.
    http://www.youtube.com/watch?v=mAMnyWl2GCY

    Mais le dollar n’étant plus gagé sur rien de tangible, les autorités Américaines ont profité de leur position dominante pour imprimer toujours plus de dollars et pour s’endetter gratuitement (c’est le fameux « privilège exorbitant du dollar »), tout en exportant leur inflation dans le monde entier. Aujourd’hui ce privilège est de plus en plus contesté, en particulier par la nouvelle grande puissance qu’est à présent la Chine.

    On peut se demander si les dérives budgétaires et commerciales américaines, en grande partie responsables de la crise actuelle, auraient été possibles avec un système gagé sur l’or. La réponse est évidemment négative : de grands ajustements économiques et politiques internationaux auraient sans doute eu lieu avant. Mais il s’agit d’histoire fiction.

    Le système financier international actuel est fondé sur une surprise : la décision inattendue de l’administration Nixon de ne plus indexer le dollar sur l’or. Cette décision fut un tournant majeur.
    En effet, depuis les accords de Bretton Woods, les États-Unis s’étaient engagés à pouvoir convertir chaque dollar détenu à l’étranger en or, et au taux de 35$ par once d’or.(comme en 65)

    Le 12 août 1971,(soit 3 jour avant l’annonce de Nixon!!)
    l’Angleterre fait de manière inattendue la demande aux États-Unis de convertir environ 750 millions de dollars en or.
    Cette requête accélère le processus décisionnel qui incite l’Amérique à tourner le dos à l’étalon-or, avec les risques inhérents à un tel choix.
    Néanmoins, la décision d’en finir avec l’étalon-or, qui visait à renforcer la stabilité du dollar, n’en a pas moins mené à de nombreuses dévaluations.
    De nouvelles négociations sur les taux de changes ont d’ailleurs eu lieu en décembre 1971, pour aboutir aux accords dits du Smithsonian Institute. Ce système ne durera que 13 mois, et laissera la place à des taux de change entièrement flottants en 1973, non sans créer une certaine volatilité.

    Le système financier mondial gagnera en souplesse et en liberté, en renouvelant la perception et les modes d’appréciation du risque, en l’absence d’une garantie comme celle que constituait le recours à l’étalon-or. La fin du contrôle des changes implique un risque accru, mais aussi des opportunités de rendement supérieures pour les acteurs financiers. Des innovations de ce type préparent le terrain pour la grande libéralisation financière des années 1980.
    http://www.wsws.org/fr/articles/2015/jan2015/hist-j14.shtml#

  • rouletabille rouletabille

    Pour ceux qui ont achetés de l’Or et autres jouets ,BONNE CHANCE..
    Les payements ne se feront plus avec de l’argent liquide mais avec cartes et puces incorporées ,ils mettent en place un plafond de plus en plus réduit pour les transactions en argent liquide et bientôt ils n’accepteront NULLE PART la monnaie (me suis fait remarqué avec un billet de 200€ au Super marché).
    Le CRASH arrive pour nous sauver.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • dereco

    L’or et autres placements solides, platine, iridium, métaux rares, seront bloqués, taxes, interdictions !!
    Comme on bloque le paiement en liquide de plus de 1000€ déjà !!

    Certains font flamber l’immobilier en certains endroits riches comme refuge avant la chute comme le pétrole, le charbon, les métaux !!
    Les retraites vont fondre en déflation, le 20000milliards d’€ injectés par les banques centrales croyant créer de l’inflation comme autrefois, avec résultat réel inverse avant l’implosion !!
    Il restera le troc !!

    • kalon kalon

      Théoriquement, si les salaires ne suivent pas l’inflation, il y a contraction de la demande et, en principe, diminution des prix de vente !
      C’est la pénurie de l’offre qui devrait créer l’inflation des prix !
      du moins, théoriquement. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
      Il reste à comprendre pourquoi l’effondrement de la valeur monétaire creerait une pénurie au niveau de la production et donc de l’offre dans un marché mondialisé ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Il y a tellement de facteurs possibles pour engendrer une pénurie généralisée au niveau de la production. Alors quand on sait que l’argent ne se mange pas, il est peut-être temps de (pré)voir les choses autrement …

        M.G.