Les égrégores

Les égrégore sont des entités produites par de puissants courants de pensées collectives et cohérentes.

L’égrégore est une forme pensée ou champ énergétique construit par un groupe de personne ayant la même intentionnalité, par exemple : groupe de philatélistes, club sportif, syndicat, église, parti politique… ou tout simplement ensemble de personnes pouvant être disséminées sur la planète mais, vivant les mêmes émotions : amour, haine, colère, compassion…
Un ensemble de personnes qui se focalisent sur un même objet, avec une certaine intensité, déploient une énergie mentale, affective, passionnelle, spirituelle… qu’ils mettent en commun. Cette activité concentrée sur un objet en particulier génère une forme pensée ou, champ énergétique composé d’énergie mentale, d’émotionnelle, d’énergie spirituelle.
L’égrégore est une énergie structurée par l’objet sur lequel elle se finalise, et remplie de toutes les émotions que les participants mettent en commun.

Interaction entre les membres du groupe et l’égrégore.

L’égrégore condense, rassemble ce que chaque membre y apporte. Et chaque membre, du coup, reçoit de l’égrégore dans lequel il entre, plus que ce qu’il a apporté. Il y a donc interaction entre les membres du groupe et l’égrégore.

Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

14 commentaires

  • Mata Hari Mata Hari

    Article très intéressant !
    Mais Sceau de Salomon et Etoile de David c’est la même chose ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    On l’appelle aussi Bouclier de David.
    ( En hébreu : מגן דוד – maguen David )
    ou encore Etoile de Sion, ( Sion est un des autres noms de Jérusalem )

  • Depuis un peu plus de quinze ans, une théorie discrète est en train de révolutionner toutes nos connaissances sur la conscience humaine. Le Global Consciousness Project (Projet de Conscience Globale) est une expérience parapsychologique commencée en 1998 au sein de la prestigieuse université de Princeton, aux États-Unis.
    L’initiative, qui réunit scientifiques et ingénieurs, cherche à établir l’existence d’une activité énergétique universelle, grâce à un générateur aléatoire de nombres, un petit boîtier conçu au départ pour détecter les mouvements de pensées d’un cobaye.
    Après en avoir éprouvé l’efficacité sur une seule personne à la fois, l’appareil, baptisé Egg, est testé sur un groupe. On réunit une trentaine de personnes et on les invite à parler et à bouger comme bon leur semble. L’appareil de mesure, placé dans un coin de la pièce, ne réagit pas. Mais quand on demande ensuite au groupe de s’asseoir et de méditer ensemble, l’appareil semble capter une synergie et amorce une courbe.
    La découverte fait l’effet d’une bombe dans la communauté scientifique. Bientôt, des dizaines d’autres boîtiers Egg sont envoyés aux quatre coins du globe, de l’Alaska aux Fidji, avec une question précise : est-il possible de détecter un émoi collectif à l’échelle planétaire ? Les premiers résultats sont étonnants : lors des funérailles de Lady Di, les boîtiers enregistrent jusqu’en Chine une variation du champ psychique.

    A ce jour, 65 générateurs sont positionnés dans presque autant de pays, dont deux en France. Tous reliés en réseau, ils archivent en continu l’encéphalogramme terrestre. Chaque fois qu’un événement mondial se produit, des fluctuations sont enregistrées. Plus il est fort et médiatisé, plus elles sont importantes.
    L’informaticien Pierre Macias héberge l’un des deux Egg français à Toulouse : « Le flot de données des capteurs tend à s’éloigner des valeurs attendues lorsque se produit un événement public qui concentre les pensées et les émotions d’un grand nombre de gens. Le jour de l’attaque terroriste du 11 septembre 2001, la probabilité pour que les capteurs enregistrent une telle variation »par hasard » fut de l’ordre de 1 pour 1 million… Nous ne savons pas encore comment expliquer ces relations subtiles entre des événements d’importance pour les hommes et les données obtenues mathématiquement, mais elles sont indéniables aujourd’hui. Ces résultats montrent à l’évidence que le monde physique et le monde de l’esprit humain sont liés d’une relation encore inconnue ».

    Lucile de la Ribardiere
    pour l’INREES
    http://www.inrees.com

    http://www.lesmysteresdarkebi.com/archives/2015/01/05/31258243.html

  • Le veilleur

    Les égrégores sont plus puissant qu’on ne le croit. J’ai lu quelque part que si nous sommes en colère nous projetons notre mal dans le monde. Une surcharge d’énergie négative ou immorale crée une sorte de court-circuit qui « explose » quelque part dans le monde. Alors, une catastrophe climatique se produit.

    Les peurs et les pensées négatives produisent des ouragans. Les débordements émotionnels engendrent des inondations et des tsunamis. Les colères provoquent des tremblements de terre et des incendies.

    Actuellement la colère se ressent chez beaucoup de citoyens et dans le monde, la colère de subir un mode de vie imposé par une société immorale.

    Les émotions et les pensées soutenues dans le temps interagissent dans la matière sans qu’on puisse les contrôler à moins de maitriser parfaitement ses émotions et d’orienter ses pensés vers des buts concrets de bien pour tous.

    Plus nous seront nombreux à orienter nos énergies vers des objectifs nobles pour les hommes et la nature et plus nous verront ces choses se concrétiser dans la matière, il ne s’agit pas ici de faire de la pensée positive mais de « visualiser » le plus souvent possible ces objectifs comme s’ils étaient déjà réalisés et surtout, en ressentant les émotions positives que ces objectifs nous procureraient.

    Dans le même esprit, je vous renvoie à l’excellent livre de shakti Gawain « techniques de visualisation créatrice » un livre qui a changé ma vie.

    http://www.amazon.fr/Visualisation-cr%C3%A9atrice-Livre-audio-CD/dp/2895659761

    • Oui c est bien vrai ce qui est dit à propos des égrégores. ça me parait tout à fait logique du moment que nous savons que nos pensées voyagent bien plus loin que juste en nous. C’est aussi à partir de là que l’on peut dire que nous créons la réalité. Car c’est de cela qu’il s’agit. Nous sommes des êtres humains et nous pensons et il est important d’être conscients(tes) de ce que nous sommes vraiment. Quand bien souvent des personnes disent on ne peut rien faire pour changer le monde, cela montre bien que beaucoup de personnes ignorent encore que justement chaque personne en particulier juste par sa manière de penser à un impact en elle, dans son entourage immédiat et partout dans le monde. Il est aussi vrai que parfois des situations nous mettent en colère et nous réagissons violemment parfois nos pensées en cet état nous font juger les choses très négativement. Il y a de nombreux enseignements en ce moment qui disent que précisément on ne doit pas lutter contre quelque chose. Ce que l’on peut faire à ce moment là, c’est émettre autre chose, des idées nouvelles et transmuter nos pensées négatives en pensées positives. Créer du nouveau et c est là qu il y a vraiment du changement. Je ne dis pas que c’est simple mais il est important de faire attention aux pensées que nous émettons. Aux mots que nous utilisons, à ce que nous disons… Quand nous émettons du positif les choses évoluent différemment autour nous. Je pense au fait que juste de sourire démontre que les gens autour de nous se sentent bien mieux il suffit de l’observer. C’est un exemple. Cela ne signifie pas être aveugle à ce qui se passe mais juste de le transformer. Et nous en sommes tous et toutes capables bien plus que nous l’imaginons. Le changement se trouve et commence en chacun et chacune de nous.

      https://sartra43.wordpress.com/2008/07/23/discussion-sur-cest-nous-qui-creons-notre-vie/

      En vous envoyant à tous et à toutes des pensées remplies de joie et d’amour.

    • Graine de piaf

      Tout à fait le Veilleur, c’est ce que m’obstine à dire ici en refusant le négativisme ambiant et en essayant contre vents et marées de garder le cap vers plus de positif.

      Etincelle, tu as parfaitement résumé ce que je m’apprêtais à écrire.

  • Bonsoir les black sheep

    Les égrégores les plus puissants sont ceux généré par les croyances dont les religions se nourrissent. Et sont récupéré par des groupes occultes pour nourrir leurs propres projets. Ses énergies récupérées sont indispensable pour qu’ils puissent communiqués avec les démons souvent attaché à la Goéties. Se sont des mages noirs qui sont à la charge de géré ses énergies et les égrégores. Mais fort heureusement ils existent aussi des égrégores positifs qui en toutes logique se nourrit des énergies positives tandis que ceux du monde occultes de négatives.

    On peux à titre personnel participé à ses égrégores positifs par la médiation, la pensée positive et..la magie. Il est déjà nécessaire de renforcé son anatomie occulte, c’est-à-dire ses chakras ses nadis et autres corps subtils qui constitue notre protection contre les entités et énergies négatives du bas astral. il faut déjà dans un 1er temps prendre conscience de se monde occulte qui nous influencent bien plus qu’on ne le crois, et ce qu’on y croit ou pas justement. A partir de là on peut travailler en connaissance de cause. Cela nous permet de devenir plus fort de jour en jour, de devenir une personne meilleur et consciente du mode phénoménal qui nous entoure , d’en ressentir toute les subtilités et complexité, de toujours être mouvement car la vie est mouvement. Vous ressentirez le feu sacré qui vous habite car la vie est feu, le feu purificateur qui est présent en nous tous. Quant on vis en pleine conscience toutes ses basses énergies et autres égrégores maléfiques ne peuvent plus nous atteindre

    Akasha.

  • vous vous lancez dans le nouillage ?
    les égrégores c’est les jouets pour occultistes du 18ème siècle. Un peu désuet tout de même …

  • .article35.

    Bonjour à tous.
    Pour comprendre le visible, commencez par étudier l’invisible . Cet article est un excellent début pour ceux qui n’avaient pas encore abordé le sujet . Avec beaucoup de précautions je dirais pour les geeks, que l’égrégore de l’ésotériste est un peu le cloud computing de l’informaticien . Je conseille toutefois la prudence à ceux qui veulent approfondir le sujet. A un certain niveau de développement , l’égrégore devient une entité autonome ( on dirait : « intelligence artificielle » en informatique ) . Le simple fait de se connecter à un égrégore ouvre un passage à double sens de circulation : avis aux apprenti sorciers .

  • Yanne Hamar

    Merci pour la qualité de cet article.
    Le  » bricolage  » peut en effet s’avérer dangereux mais la pleine conscience protège. Réaliser la portée de nos pensées éveille notre responsabilité.

  • elnounours

    Très bon article! Pour ceux intéressés par les mondes invisibles, car il n y a pas que des égrégores dans le monde astral qui n’est,lui, qu’un des mondes dans lequel nous agissons, pour la plupart, de manière inconsciente, je vous conseille une chaine sur youtube nommée « tistrya »(je pense que c’est sur ce site que j y ai trouvé une vidéo ou bien sur l’échelle de Jacob, je ne sais plus…). Vous pourrez y voir plusieurs interviews en français traitant des différentes dimensions invisibles d’un point de vue médiumnique, chamanique , psychologique ou bien spirituel. Chacun croit en ce qu’il veut, aussi, voyez ces vidéos comme des témoignages. Bonne journée à tous

  • Très bon sujet en effet. Le monde invisible, c’est 90% de la réalité totale du monde. Nos sens communs ne nous permettent pas de l’appréhender.

    En fait, la connaissance des égrégores peut aider à prendre conscience de notre endoctrinement et de notre facilité à suivre la masse. Nous en libérer peut être dangereux, notamment quand l’esprit clanesque/religieux… est très fort) selon l’égrégore, mais salvateur en même temps.

    Il y a eu des expériences, à Detroit je crois, avec la méditation. Le taux de criminalité dans la ville a baissé pendant qu’un grand nombre de participants méditaient en ce sens.

    C’est l’histoire du battement des ailes d’un papillon, qui déclenche un tsunami à l’autre bout de la planète.

    Les vidéos dont vous parlez sont très intéressantes. J’aime bien aussi celles de Elan Sarro.

    • elnounours

      Tout à fait graine de piaf et biquette, lorsque j’ai découvert cette chaîne, j’ai regardé chaque vidéo dès que je pouvais, c’était très enrichissant. Je n’y ai malheureusement pas trouvé les réponses que j’attendais, j’irai voir Elan Sarro dès que possible, peut être les trouverai-je. J’ai hésité à écrire ce qui suit lors du premier commentaire que j’ai laissé dans cet article mais au vu des réactions, je vois que votre esprit est ouvert sur la question et peut être pourrez vous me renseigner ici car je n’ai pas eu de réponses ailleurs, alors voilà : cela fait 2 mois que je ressens des présences invisibles. Étant petit, je pouvais ressentir la présence des personnes physiques mais ça, je ne m’en suis souvenu que lorsque ça a commencé. J’ai eu plusieurs confirmations concrètes que ça ne venait pas de mon esprit et je sais qui sont certaines présences. Le problème, c’est que je ne peux que ressentir la présence et pas sa nature ni ne peux la voir ou l’entendre, je peux seulement capter ses mouvements. Je sais bien que eux nous voient et nous entendent et j’aimerais justement que ça aille dans les deux sens. Dit d’une autre manière, j’ai ce qu’on appelle un clair ressenti mais qui n’est qu’à l’état de chrysalide, comment dois je faire pour le développer et comment déclencher et développer la clairaudience et la clairvoyance? En fait, la réponse que j’attends est une description de ce qu’il se passe en vous et quelles sont les impressions que vous ressentez quand ça se déclenche chez vous si c’est le cas. Ça me permettra d’avoir une image sur laquelle je pourrais réfléchir et peut être en comprendre les mécanismes profonds(Petite parenthèse: À ceux qui auront lu ce commentaire en étant fermé sur la question, ne jugez pas, car sachez qu’autant que vous n’avez pas de preuve que cela existe, il en va de même dans l’autre sens). Merci et bonne nuit à tous