Le comptage national des oiseaux de jardin aura lieu ce weekend…

Vous aimez les oiseaux? Un bon moment à partager pour apprendre, avec les enfants..


Pas de projets pour ce week-end ? La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) proposent de faire du comptage des oiseaux dans nos jardins, samedi 30 et dimanche 31 janvier.

Le comptage national des oiseaux de jardins s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins, qui, lui, fonctionne tout au long de l’année. C’est la quatrième édition de cette initiative qui a pour but d’apprendre et de découvrir l’importante diversité d’oiseaux qui nous côtoient et qui sont parfois menacés.

Comme chaque année, le protocole est simple : il faut trouver un jardin et y dénombrer les oiseaux durant une heure, soit le samedi, soit le dimanche.

La nouveauté de cette année est que, pour la première fois, les données collectées seront comparées à celles des années antérieures pour en tirer les grandes tendances et orienter le programme dans les années à venir.

Résultats scientifiques du comptage national des oiseaux

L’an passé, 40.000 oiseaux ont été comptabilisés dans plus de 4.100 jardins, soit une hausse d’un peu plus de 8 % par rapport à 2014. On observe que le moineau domestique, le pinson des arbres et la mésange charbonnière font toujours la course en tête des espèces les plus abondantes.


Petite nouveauté cependant, le rouge-gorge familier se classe en tête des espèces les plus fréquemment observées dans les jardins, et cela pour la première fois. Il a été vu dans 85 % des jardins participants.

…/…

Au total plus de 100.000 données ont déjà été collectées depuis 2013.

Comment participer au comptage ?

Pour participer, il faut choisir un jour, samedi 30 ou dimanche 31 janvier, et un créneau d’observation, idéalement en fin de matinée lorsque les températures sont un peu plus clémentes.

Il suffit d’observer et noter durant une heure tous les oiseaux qui fréquentent un jardin, parc public, cour ou même un balcon. Une fiche d’aide à l’observation rassemblant les principales espèces d’oiseaux qui peuvent y être observées est disponible en téléchargement.

Afin que les experts de l’Observatoire des oiseaux des jardin analysent vos données, il faut les saisir sur le site http://www.oiseauxdesjardins.fr/ avant le 29 février 2016.
Pour toute consultation ou problème, l’Observatoire met à disposition l’adresse oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Lire l’article
Source ConsoGlobe
Et aussi:
Pesticides et biodiversité : on sait quelles espèces meurent
Biodiversité et consommation : l’état de la situation en France
Biodiversité – Histoire d’un biocide annoncé d’ici 2080

13 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    ça va etre difficile de les comptez chez moi

    ils viennent manger à la gamelle tous les jours

    et ils sont bien contents du menu,car ils reviennent avec des potes..

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Et ça va nous avancer à quoi de compter les oiseaux ? Contentons-nous de respecter la nature en n’intervenant le moins possible, elle n’a pas besoin de l’humain pour prospérer, bien au contraire … L’homme, parasite terrestre qui veut tout compter, tout classer, tout comparer, tout contrôler devient exaspérant :(

    M.G.

  • Le veilleur

    En tout cas depuis que je nourris les piouts c’est une véritable concerto tous les jours devant ma porte et c’est un bonheur profond de les entendre chanter et de partager leur joie de vivre. Malgré les chats qui passent dans le coin observer ce manège curieux sans leur faire de mal, il y a toujours autant d’oiseaux de toutes sortes.

    Compter les mésanges bleues et charbonnières ainsi que les moineaux n’est pas possible, ils sont toujours en mouvement et sur le qui-vive. Lorsqu’un un moineaux se décide à venir picorer, dix autres suivent le mouvement, picorent quelques graines et repartent aussitôt dans un élan groupé, pendant ce temps là d’autre arrivent et ainsi de suite.

    D’années en années certains oiseaux reviennent et d’autre non, le Rougegorge, le Verdier d’Europe et le Rougequeue noir viennent mais plus rarement. Au final cette année, j’ai pu voir 3 Chardonnerets élégants, oiseaux assez rare à observer et des mésanges à longue queue que je n’avais jamais vu. Un vrai bonheur !

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Mon chat lui les apprécie beaucoup le sagouin http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif;
      …au fait mort vous croyez que ça compte aussi ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Mais en fait il ne me les ramène plus vivant dans le jardin car je lui fais lâcher prise et du coup il fait la gueule ensuite ! (même s’ils repartent en vol, à mon avis ils vont crever quand même un peu plus loin quoi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif) …la dernière fois il m’avait carrément ramené un genre d’étourneau le saligo ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

        C’est une vrai terreur, vous le verriez, il grimpe tout le temps aux arbres comme un taré ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif …au point même d’avoir les orteils des pattes arrières atrophiées et les griffes qui du coup ne se rétractent même plus ! …un pur psychocat ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • jp31 jp31

    @Mamie ..

    lu+vu aussi..Mais! pas aimez le derrière de derrière ..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    N’enpeche que les Mésanges et les Rouges-Gorges entres autres,..
    Bah j’adore, et, pis eux aussi naturellement siffles et voles aux abords

    merci !

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Je me demande aussi pourquoi ce comptage. Pour voir l’utilité des jardins ? Bizarre…

    Pas de jardin par chez moi. Les bords de voies sont arrosés au Roundup malgré mes protestations, les moindres bouts de domaine public sont fermés par des particuliers, et tout ce qui est à poils ou à plumes est chassé par le voisinage. Il ne reste aux oiseaux que les hauts des marronniers et les dessous des tuiles.
    Il y a des vieux qui feraient mieux de passer l’arme à gauche au lieu d’emm… tout ce qui vit. Les plus jeunes bossent, et ils ont d’autres préoccupations, heureusement !

  • Emy Emy

    je préfère compter les moutons le soir http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • Michele

    par chez moi les p’tits zoziaux on les voit pas beaucoup, hormis les mésanges bleues, par contre l’été c’est un vrai ballet
    Faut dire j’habite au 5eme donc pas de jardin et pas de terrasse non plus, mais par contre il y a un Rougequeue noir qui n’arrêtait pas d’entrer par la fenêtre et allait se poser sur le bord d’un meuble, m’observait 5 minutes et repartait, il a fait ça une dizaine de fois entre juillet et aout, jusqu’à venir se poser juste devant moi sur le bord de l’écran, je n’ai jamais vu ça!!!!!
    Avant il y avait bien une mésange bleue qui venait taper à la fenêtre pour avoir à manger, mais ça fait quelques années que je ne la vois plus, c’est dommage