Des bombes découvertes à l’aéroport de Roissy

Ha ils sont très forts sur ce coup là!!! Des employés ont découvert des bombes présumées dans l’aéroport comme l’explique un article de Rtl.fr, elles étaient factices et venaient des Etats-Unis! L’excuse servie: elles transitaient vers la Tunisie pour des exercices anti-terroristes américains.

Nous n’avons plus qu’à attendre la réaction de nos politiques face à un tel événement…

bombs-flags_00417219

Le personnel de FedEx de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris s’est plaint d’exercices «irresponsables» de sécurité après avoir trouvé des explosifs dans un emballage déchiré en transit des Etats-Unis vers la Tunisie.

Quelle n’a pas été la surprise des employés de FedEx du plus grand aéroport parisien à la découverte d’une apparente bombe. Mais quand il s’est avéré qu’elle était fausse, on leur a dit qu’elle était destinée à des exercices antiterroristes américains.

L’autocuiseur rempli d’écrous et de boulons a été découvert à l’aéroport le 22 janvier par les manutentionnaires de FedEx, le groupe américain de messagerie, ont rapporté des médias français, faisant référence à leurs sources.

 

Suite à une inspection plus poussée, le personnel de la compagnie a également trouvé des appareils ressemblant à des explosifs et des détonateurs, a noté Fréderic Petit, le représentant syndical de FedEx de la Confédération générale du travail (CGT).

Le personnel a immédiatement appelé la police les prévenant d’un «danger imminent» porté à la sécurité de l’aéroport, a ajouté Fréderic Petit. Des agents de sécurité, sont rapidement arrivés sur place, accompagnés de chiens et de machines à rayons X pour inspecter les engins suspects.

Mais une source de la sécurité de l’aéroport a fait savoir que les appareils étaient des leurres envoyés à l’ambassade américaine en Tunisie dans le cadre d’exercices d’entrainement.

 

 

«Ce type de livraison n’est pas commun mais parfois ça arrive», a souligné une source à l’AFP. «C’est la première fois qu’un paquet a été ouvert».

L’explication n’a cependant pas satisfait les employés de FedEx. Dans une interview accordée à RT France, Fréderic Petit a avoué ne pas être sûr que la bombe était factice.

«Nous, en tant que salariés, on n’a pas de preuve que le colis était réellement factice. On n’a aucun élément factuel qui démontre que c’était un colis factice, et si ça se trouve ce n’est pas le cas», a-t-il souligné.

 

 

Source: Russia Today

 

 

2 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif Mouai factice mon cul, …ils préparaient encore un sale coup en Tunisie ou en Algérie oui ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    Pff, même pas foutu de vérifié, …ils ont rendu le matos aux amerlocs comme de bons petits toutous quoi, …lamentable ! …Sécurité anti-terroriste zéro en France quoi ! …la même chose aux Etats-Unis c’était réquisition direct et incident diplomatique derrière assuré ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • kalon kalon

      Si tu pouvais imaginer tout ce qui se transporte dans les avions sous couvert de « valise diplomatique » !
      Il y a quelques années, un avion cargo affrété par la C.I.A. s’est briser en deux lors du décollage à Bruxelles, dans les minutes qui ont suivis, un cordon de sécurité de +/- 50 types provenant de l’ambassade U.S. interdisait tout approche de l’appareil ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif