Émeutes à l’Assemblée Nationale: carrément minable!!!

Le travail de la plupart des journalistes du JT se limite maintenant à proposer des sujets sans saveur, sans importance, qui ne remue pas trop le téléspectateur dans son fauteuil, et si dérive il y a, alors c’est la censure qui s’enclenche, on a pu le voir récemment sur BFMtv ou avec Geneviève de Fontenay (censure échouée) qui ne risque plus d’approcher un plateau télé pour le coup! Du coup, l’ensemble des moutons devant leur écrans n’ont qu’une information très limitée, tristement! Quand Hollande parle de lutter contre le chômage, ont-ils expliqué que de l’autre côté EDF virait 3350 personnes? Informent-ils sur le krach imminent? Ou sur la décision du président de soumettre le pays au diktat de l’OTAN? Non? Toujours rien… Peut-être des explications sur le TAFTA ou sur ce qu’est réellement la loi Macron? Les emprunts toxiques? Sur d’autres sujets capitaux? Non, que dalle, rien, nada!!! Juste de l’occupation de neurones, plus ou moins volontairement, c’est aussi cela la liberté de la presse en France, et donc, nous journalistes font ce qu’il leur est demandé, ils meublent!

Et il y a eu une émeute à l’assemblée nationale, on aurait pu espérer un mouvement citoyen, un coup de colère de la part des agriculteurs, ou de tous les travailleurs virés ces dernières années dans le pays, mais non, il y a eu une émeute de journalistes pour nous informer sur la venue d’une dinde blonde qui devrait avant tout s’occuper des abus dans son pays quant à l’élevage des animaux plutôt que sur celles en France: Pamela Anderson. Mais c’est aussi cela l’information en France à l’heure actuelle…

timthumb.php

La venue de Pamela Anderson à l’Assemblée Nationale à Paris a provoqué un début de bagarre entre plusieurs journalistes. Une scène filmée par les caméras du Petit Journal. « De mémoire, on n’a jamais vu ça! », s’amuse Yann Barthès.

Venue défendre l’interdiction du gavage des oies, Pamela Anderson a été accueillie par une horde de journalistes qui étaient visiblement plus intéressés par ce qu’ils voyaient que par ce qu’ils entendaient.


« Baisse-toi connard, je vois rien! »
Accompagnée de la députée du Val-de-Marne Laurence Abeille, la star d’Alerte à Malibu est arrivée avec quelques minutes de retard. A son entrée, la bousculade n’a pu être évitée. « Mais baisse-toi connard, je vois rien! », lance un photographe. « Mais écoutez ce qu’elle dit, merde! Elle parle, vous êtes au courant? », dit un autre.

La palme revient à un journaliste de France 2 qui a complètement perdu la tête en voyant le comportement de ses confrères photographes.

 

 

Source et suite sur 7sur7.be

Quand au petit journal de Canal+, bien beau de se moquer des collègues, mais quitte à critiquer, autant le faire en FAISANT MIEUX et non en ayant pour seul et unique but de faire rire les foules!

11 commentaires