Vous avez dit : Écologie ???…

Je l’ai reçue tellement de fois, que je partage cette réflexion. Elle est dédiée à tous les vrais écolos doués de bon sens pratique..

Camions US en route pour la COP21

Camions US en route pour la COP21

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit:
 » Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique.
Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !  »
La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :
« Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps. »
Alors qu’elle quitte la caisse, la mine déconfite,
la caissière ajoute :
« Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens ».
C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps..
Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer, qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les  bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

Elle ajoute :
De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants et peu d’ascenseurs.
On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues :
On marchait jusqu’à l’épicerie du coin.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On ne connaissait pas les couches jetables :
On lavait les couches des bébés.
On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde
On avait un réveil qu’on remontait le soir.
Dans la cuisine, on s’activait pour préparer les repas ;
on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit.
Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.
On n’avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou auto portées :
On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon.
On travaillait physiquement; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif.
On n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.
On remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo.
On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24. Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rue,
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !
On n’avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui.
ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ECOLOGISTE !
Tout ce qu’on regrette, c’est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d’engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s’imagine avoir tout inventé, à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d’orthographe, qui n’ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel…(pensent même que c’est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on leur propose Vienne ou Athènes,
etc. mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres,du haut de leur ignorance crasse !
MERDE à la fin !

Source Un internaute inconnu, mais sacrément lucide

 

49 commentaires

  • Emy Emy

    je l’étouffe avec le sac en plastique et je ne reviens plus dans cette boutique.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Toujours un plaisir à lire et relire !
    Nombreux sont ceux qui devraient en prendre de la graine pour changer certains de leurs comportements, mais ça c’est une autre histoire …

    M.G.

  • Thierry92 Thierry92

    les camions sont très beaux.
    Surtout avec les billes de bois pour construire des maisons écolos….

  • odc

    En couple depuis de longues années et parents, je peux vous dire que c’est TRES difficile d’adopter une « attitude » ecolo (surtout entouré de filles a la maison). Misogyne? NON, réaliste.

    J’avais des poules pour les oeufs et les dechets … Fini.
    J’avais un potager pour les legumes … Fini.
    Je faisais mes conserves maisons pour conserver les légumes (entre autre) … Fini (elles n’aiment pas).
    Je fais du feux le soir (je coupe le bois moi meme) … Ouille ca fais des crasses dans la maison.
    Je diminue legerement le thermostat … Papa j’ai froid.
    Un petit pipi? Je sors dans le jardin … Papa t’es un dégueulasse. (oui mais 6litres économisé) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    Prochaine étape qui ne dérangera personne (sauf mon fournisseur d’énergie) « système Jean pain » j’ai le « compost » a volonté, le temps et la place … on verra bien.

    L’écologie, OK, seulement pour les célibataires, de préférence homme, quoique certaines femmes suivraient mais faut les trouver.
    Et de toute facon, tout le monde n’est pas « logé a la même enseigne », les gens du sud auront BEAUCOUP plus facile que ceux du nord (dont je fais partie).

    • Moi je suis écolo jusqu’au bout des ongles (mon vernis est bio et non polluant^^) et très coquette malgré tout, mais cela revient plutôt cher d’être écolo, ce qui est un non sens. On est en couple, on partage les mêmes idées, mais malheureusement je n’ai pas d’enfant, donc du coup j’aurais bien difficile de la ramener sur le sujet. Mais je me dis quand même que si les enfant naissent en « immersion » dans une vie écolo, ils ne peuvent que s’y habituer non ? Bien qu’ils arrivent un moment que la télévision risque de faire ses ravages de conditionnement, je suppose que cela vient de là leur réticences ? Enfin oui, il y a aussi le contact des autres, qui pour la plupart vivent 100% conditionné et bien loin des considérations écologiques…J’écrit tout en réfléchissant au fait, du coup je me rend compte d’où cela peu bien venir…oui..c’est tout à fait ça, même en tant qu’adulte on le vis en contact des autres, donc quand cela vient de ses propres enfants, je conçois bien que c’est délicat en effet. Je pense que dans se cas, il faut sans doute laisser couler, il faut que jeunesse se fasse comme on dis, puis plus tard reprendre tout doucement sans heurt, pour mieux conscientisé ? (je continue à réfléchir tout en écrivant), car j’y pense, je ne désespère pas avoir un jour un enfant, même si je pense de plus en plus à l’adoption vu que…Une chose est certaines, jamais je ne laisserai tomber mes idées écolos quoi qu’il advienne, même si pour X raison dans mon système éducatif je serai prête à certaines concessions temporaires. ..

      Akasha.

      • Teins que je parle de coquetterie, mais que cela ne m’empêche d’être écolo pour autant. il existe des produits de beautés qui de un, ne pollue pas, de deux ne sont pas tester sur les animaux.

        http://www.lesfilsdelaloideun.com/t211-les-produits-des-societes-suivantes-sont-testes-sur-des-animaux?highlight=produits+non+test%C3%A9+sur+les+animaux

        Ici j’y ai mis les deux listes, ceux à boycotter, et ceux qui peuvent être utilisé sans risque.

        On peux aussi être inventives et utiliser des produits nobles.

        http://www.lesfilsdelaloideun.com/t571-faire-un-soin-hydratant-visage

        http://www.lesfilsdelaloideun.com/t600-astuces-pour-les-dents-blanche

        http://www.lesfilsdelaloideun.com/t599-astuce-cheveux

        Pour les menstruations, j’ai banni les tampons et autres serviettes dioxinée. Et j’utilise la coupe menstruelle (cup) .

        Voilà, ils existent vraiment des tas de solution pour sortir du cercle de la surconsommation. Mais parfois paradoxalement cela demande un peu des moyens financiers…

        Akasha.

      • jul

        Tiens !! ca m etonnes pas !

      • boco

        tu vas te faire appeler jules !!!

      • ô tracasse je ne lui répond plus…Apparemment la modération trouve comique de valider ses réponses quand il s’adresse à moi comme ceux qu’il m’a adressé quand on était absent, mais que j’ai vu via mon Iphone…Il est en liste noir, sauf quand c’est pour m’emmerder, il faut suivre la ligne directrice d’ici parfois…

        Akasha.

      • voltigeur voltigeur

        La modération n’a rien à voir, tu connais les soucis que avons eu!
        c’est qui qui est sur liste noire et qui t’emm***de..
        Ne commencez pas à m’accuser de censure ou de parti pris,
        sinon je bloque l’édition des commentaires, et vous ne pourrez plus
        rien modifier. Au moins vous pourrez l’ouvrir à bon escient!
        On ne va pas recommencer la comédie

      • Je parle des commentaires de Jul qui n’apparaissent que quand c’est pour me répondre…

        Il a réapparu comme par enchantement quand on était absent le W-E Et juste pour me répondre, étonnant non ?

        Sinon oui je suis au courant des problèmes et j’ai été la 1er à calmer le jeu quand certains abusait justement…Mais je ne fait que constater ici, explique moi comment c’est possible ?

        Akasha.

      • voltigeur voltigeur

        Tout simplement parce qu’il n’a jamais été en liste noire, donc
        il est comme les autres, ses commentaires sont publiés directs :)

      • …Ce qui est encore moins normale.

        Quand je vois que hier ma réponse à RTB qui m’attaquait pour passer son temps a été supprimée alors que je ne faisait que démontré son erreur, on en revient au point de départ, qu’on m’explique ?

        Argument contre argument on aura jamais aucun soucis avec moi, mais qu’on ne vienne pas me chercher avec des conneries et des propos malhonnêtes, genre j’attaque après je me pose en victime, et ça marche….Je sent que pour finir je vais supprimer le compte, j’aime bien savoir à quoi m’en tenir, et a ne pas à chaque fois me dire, « est-ce que un tel ou un tel ne va pas encore me faire un caca nerveux avec des propos puériles ». Ou alors la moindre des choses qu’on me laisse répondre. Si on en modère un, l’autre aussi, pas celui qui se défend, ça n’a pas de sens.

        PS dans le sujet où il c’est distingué, il a été dit qu’il était bloqué en modération, je n’invente rien, il a donc été enlever. Pour faire quoi ? m’attaquer dès que j’ai eu le dos tourné….

        Akasha.

      • voltigeur voltigeur

        celui qui met un commentaire, peut le modifier, le changer, ou le supprimer sans besoin de personne pour
        le faire! alors si un commentaire a été supprimé, par son auteur, je n’y peux rien. C’est pour cette raison que je t’ai dit
        que si ça met le souk, j’empêche l’édition comme ça, ce qui est publié restera tel que.
        Quand j’interviens, je mets des ** modération** pour le signaler.
        Et tu ne penses pas que Jul aurait hurlé, si on ne laisse passer que certains de ses commentaires?
        Il n’est intervenu que parce qu’il avait décidé de te répondre..
        Désolée, je ne supporte pas qu’on me soupçonne de malhonnêteté, alors qu’il y a un paquet de coms qui devraient être **modérés**, et que parce que je ne supporte pas la censure, je laisse.. :)

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Odc, sans vouloir te vexer, tout relève de l’éducation ou plutôt des connaissances et savoirs que l’on veut bien transmettre à nos enfants (le mot éducation s’apparentant mieux à un chien). Parallèlement, je comprends très bien que l’enseignement ou bourrage de crâne obligatoire subit par nos progénitures, l’abrutissement médiatique incessant et tous les discours orientés ou faussés ne font que polluer la parole des parents qui souhaiteraient ouvrir l’esprit de leurs enfants pour les amener à penser autrement, et surtout par eux-mêmes. Certains réussissent quand même à préserver leurs enfants de la décadence du monde, mais pas sans difficultés …

      Sinon @Akasha, je suis curieux de connaître les constituants de ton vernis Bio :)

      M.G.

  • Bardamu

    La vieille dame fait observer, qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin.

    —>

    A la notre, ce sont des camions qui consomment plus de 40L au 100 qui font la collecte, dont une partie sera stockée au centre d’enfouissement, en attendant que les verreries augmente le taux de calcin dans leur production !

  • Jean-Pol

    A propos des bouteilles consignées.
    Rien de simple, car ramener la bouteille signifie une gestion du problème et une logistique du retour des bouteilles jusqu’à l’usine. Ces flacons doivent être nettoyées en éliminant tous les risques : des imbéciles ayant peut-être utilisé la bouteille pour y mettre des produits dangereux qu’un lavage ne parviendra pas toujours à rendre réutilisable, et qui risque donc de se retrouvée utilisée.
    Ces étapes ont un coût énergétique.
    Autre solution, la bouteille non consignée, qui, espérons, est déposée dans une benne à verres, celle-ci retournant à la verrerie par un ramassage.
    Ces étapes ont aussi un coût énergétique.
    Je n’ai vu passé qu’une étude comparant les coûts (donc l’énergie puisque les coûts sont proportionnels aux sommes des énergies dépensées dans toutes étapes de la vie d’un produit) qui donnait un petit avantage aux bouteilles ramenées à la benne à verre.
    La difficulté première vient donc du nettoyage des bouteilles consignées.
    Solution, que les industriels ne proposent pas (ou ne veulent pas), que chacun revienne au point de vente remplir ses bouteilles. C’est envisageable facilement pour les liquides non-gazeux, plus compliqué pour les gazeux (bières, sodas, pétillants divers). Ainsi on pourrait avoir des lieux où sont proposés des cuves inox avec différentes eaux, des vins etc… personne ne propose ce genre de service, hélas. Là il y a un gain sur la chaîne énergétique.
    Le top reste d’avoir son puits d’eau potable, son carré de vigne, etc…etc… sans passer par ce business.

    • voltigeur voltigeur

      Elle n’est pas idiote ton idée, ça existe déjà
      pour des denrées vendues en vrac, alors pourquoi pas le liquide?
      Avec l’économie des contenants à l’appui, puisque fournis par
      l’utilisateur.. :)

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Proposer aux consommateurs de réutiliser leurs bouteilles en verre en mettant à leur disposition un moyen simple pour « faire le plein », en libre service par exemple, est une excellente idée ! Quant on fait le plein de la bagnole, on ne change pas des réservoir à chaque fois :) Concernant les sodas et autres boissons gazeuses, il serait bon pour notre santé de s’en passer …

      M.G.

    • lapinblanc lapinblanc

      Jean Pol … ce raisonnement, même s’il est cohérent, n’existe que par manque d’infos …
      D’une, ce procédé de consigne existait bien avant le « poubelle à tout va » et il n’est pas apparu d’études ou de fait mettant en cause les consignes de bouteilles dans des contaminations, qui je rappelle sont en verre; le verre est un des rares matériaux auquel rien n’accroche. Ayant bossé pour des industriels de la chimie et agrochimie, tout le matos est en verre … on ne jette pas le matériel après chaque étude … idem pour la médecine, le matos en plastique c’est poubelle, celui en verre est nettoyé puis réemployé.

      Ensuite la plupart des ménages comme dans l’industrie et aussi il fut un temps en hôpitaux, usent d’eau de javel … rien de viral ne résiste (j’entre pas dans le débat du pourquoi les hôpitaux l’ont délaissé pour user d’un produit merdique pour qu’une fois des cas de staphylocoques apparus, ils se remettent à la javel … )
      Pour le cout … on récup des bouteilles et on les renvoi au producteur local, une fois rincées elles sont ok, donc voyage+rincage javel …..
      Sinon, on a celles en plastiques qu’on retrouve la plupart du temps en plein rue … et celles en bennes qu’on achemine à une déchetterie, pour repartir dans une usine de recyclage pour être transformé en copaux, puis encore acheminées à l’usine du débit de boisson pour être injecté en nouvelle bouteille … Même chose pour les container à verre … Lequel des procédé est le plus énergivore ?

      A cela j’ajoute dans les plastiques, les Polyvinyles et autres bisphénylol toxiques pour l’organisme … qui sont pris en comptes au bout de 20 ans … sinon tout va bien.

      En dehors de ça, l’histoire citée en sujet est probablement bidon, ce n’est qu’un texte pour mettre en avant une argumentation, qui elle est réelle et tangible.
      Imaginez la personne qui écrit ça … elle est là par hasard, note dans sa tête tous les échanges verbaux et la mamie qui à comme par hasard un argumentaire ficelé pour fermer le museau à une … caissière ? une employée qui fait la leçon d’écologie à une cliente … alors que les sacs plastiques sont facturés en caisse … un genre de refus de profit ? et les 10000 autres clients qu’elle a croisé dans la semaine ? Motus ?

      LLB

      • Jean-Pol

        @LLB
        …/…Pour le cout … on récup des bouteilles et on les renvoi au producteur local, une fois rincées elles sont ok, donc voyage+rincage javel …/….
        Pour des consommateurs normaux, oui, c’est jouable, mais face à un abruti qui utilise la bouteille pour des produits dangereux que le nettoyage ne parvient pas à éliminer complétement c’est la cata pour l’image de marque de l’industriel.
        C’est arrivé il y a pas mal d’années à une marque d’eau minérale m’expliquait un distributeur de boissons (ceux qui ravitaillent les bistrots) à cause d’un abruti qui avait rendu une bouteille souillée à je ne sais quoi. Ce distributeur me disait son ras le bol des consignes.
        Perso je n’achète pas de packs en magasin (déjà que les prix se terminent toujours par des chiffres 9 : ras le bol de se foutage de gueule) pour limiter ce gaspillage, mais je prends un risque, minime, mais non nul. Les distributeurs de boissons pour bistrots acceptent de livrer les particuliers, cela implique un brin d’organisation pour la livraison, ou plus simple de passer chez lui à l’occasion en ramenant les caisses de bouteilles vides. Mais, comme ce moyen de distribution pour les particuliers est marginal le coût est plus élevé. Système, quand tu me tiens!.
        Le nettoyage des bouteilles faisant trembler les industriels, c’est pourquoi il me semble plus rationnel de réutiliser SES bouteilles en allant les remplir. Celui qui veut réutiliser une bouteille utilisée pour la purge de ses freins ou la vidange de sa bagnole c’est son problème.

  • Natacha Natacha

    Bonsoir :)
    Juste 50 ans pour se rendre compte que la consigne est un système imparable !

  • Natacha Natacha

    Je constate avec plaisir que je peux de nouveau me connecter et consulter le blog aisément.
    Je remercie Doublecœur, Benji, toutes les petites têtes et petites mains qui les assistent. :-)

  • Natacha Natacha

    Il y a des tentatives chez des viticulteurs, des oléiculteurs, des magasins bio. Ca commence à prendre.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    quand je pense que pour le mouvement Ecolo Belgique il faut promouvoir le « marché équitable » pour faire de l’éco-économie ! Ils ont oublié (volontairement) qu’il faut acheminer les produits jusqu’ici soit par avion, soit par bateaux soit encore par camion !! Et bien franchement, je vais finir par croire que les ECOLO ont un petit pois (Géant Vert) à la place du cerveau !! mdr

    • C’est que des écolos de salon, des bobos qui vivent hors réalité. Ce qu’il faut promouvoir c’est le commerce de proximité et les circuits courts. Mais c’est en porte à faux avec les enjeux économiques actuels qui est basé (et je ne vous apprends rien) sur l’ultralibéralisme, ce qui vient à dire que le commerce équitable convient mieux à cette idée…D’ailleurs il y a eut de vaste campagne pour critiquer les circuits courts et autre commerce de proximité dont ses fameux écolos « politique » on acquiescé…

      Akasha.

  • boco

    Le commerce équitable, on aime !
    Tu me diras il n’est pas équitable pour tout le monde, c’est un peu comme la démocratie.
    Circuits courts, troc, solidarité locale, familiale, tu ne peux plus contrôler et ponctionner, alors pas question !

  • Pazoozoo

    Moi, je suis écolo, comme première résolution de l’année 2016, j’ai jeté ma télé à la décharge. Plus de télé, plus de lavage de cervelle. De toute façon, ça faisait 15 ans que ma télé était éteinte… Résultat, j’ai plus de place dans mon appartement pour circuler et à la fin de l’année je pourrai cocher sur la feuille des impôts locaux: « ne possède pas de téléviseur ».

    L’écologie en France, ce sont de taxes, par exemple, vous avez une petite somme en euros qui s’ajoute magiquement après le chiffre en bas à droite de la facture….

    Meilleurs voeux à toutes et tous!

  • Thierry92 Thierry92

    La pologne est tres écologique. Détruire une partie de sa campagne pour faire passer le gazoduc est un geste de « solidaité pour l’europe ».
    http://fr.sputniknews.com/international/20160104/1020740717/pologne-gaz-russie-ue.html