La Qatar National Bank fait ses courses et rachète la Finansbank turque

C’est ahurissant mais c’est bien cela l’Europe! Une grande histoire de spoliation des biens et des richesses, et uniquement cela!

La banque d’investissement qatarie rachètera les parts d’une banque grecque, forcée de vendre du fait du plan qnb-PSGde sauvetage européen.

2,7 milliards d’euros. C’est le montant du rachat par la Qatar National Bank (QNB) de la banque turque Finansbank communiqué mardi. La Qatar National Bank prendra le contrôle d’une banque rentable, dont le prix de l’action a doublé dans les douze derniers mois.

Dans le détail, la Qatar National Bank rachète les 99,8 % des parts détenues par la banque nationale grecque, ou Ethnikí Trápeza. La plus grande banque grecque avait racheté Finansbank en 2006 pour 5 milliards de dollars (4,58 milliards d’euros), ce qui avait constitué le plus gros rachat de l’histoire bancaire turque.

Finansbank constitue encore aujourd’hui une source importante de profits pour l’Ethnikí Trápeza.

Conséquence de l’accord entre la troïka et la Grèce

De fait, la banque grecque ne vend ses parts que du fait du plan de sauvetage de la Grèce décidé par la troïka le 13 juillet dernier. Le plan initial de l’Ethnikí Trápeza était de réduire son contrôle de la banque en offrant une partie de ses actions, mais il a été retardé par la séquence électorale tant en Grèce qu’en Turquie, qui a marqué les marchés. Le mois dernier, la banque avait annoncé qu’elle vendrait l’ensemble de ses parts.

Source et fin de l’article sur Lesechos.fr

2 commentaires