Le Brésil vient de subir la pire catastrophe écologique et personne n’en parle…

Je vous en ai déjà parlé, mais des images montrent l’étendue du désastre. Que fait la COP21? Ah! c’est pour le climat, pas pour s’occuper des géants pollueurs, qui n’entretiennent pas leurs installations. Le profit d’abord………

Le 5 novembre était pour les Brésiliens un jour des plus néfastes. Un barrage de déchets de minerais de fer, cédait entraînant une gigantesque coulée de boues toxiques et réduisant à néant le village Bento Rodrigues, situé en aval et faisant au moins 13 morts.

Cinquième grand fleuve du Brésil, le Rio Doce (fleuve doux en français) dans l’État Brésilien du Minas Gerais, n’est plus ! Et avec lui, disparaissent des activités humaines comme la pêche et l’agriculture, de nombreuses espèces animales, y compris protégées, poissons, insectes, etc.

Mais ce n’est pas tout. La coulée de boue s’est répandue suivant le tracé du fleuve, parcourant ainsi 650 kilomètres, répandant la mort sur son passage, pour finalement se jeter dans l’Océan.

Hormis les disparus, 80.000 personnes sont privées d’eau et d’électricité et des milliers d’autres n’ont plus de foyer.

Encore deux barrages de la compagnie minière de Samarco risquent de céder sous les pluies abondantes. 

désasre6

désasre7

désasre8

désasre9

désasre10

désasre11

désasre12

désasre13

désasre14

désasre15

désasre16

désasre17

 Source Le-Tribunal-du-Net

Voir aussi:

 Découvrez aussi : 15 fois où la nature nous a montré sa toute puissance !

Cette partie de votre corps est la plus sale…et on parie que vous ne la nettoyez presque jamais !

Tous les Finlandais vont bientôt toucher 800€/mois…sans rien faire !

22 commentaires

  • Mon dieu, c’est effrayant. Pendant qu’on nous bassine avec la COP21 cette farce qui n’est au fait qu’un consortium des grosses multinationales, on ne parle pas de cette catastrophe qui est justement arrivée de la faute de l’irresponsabilité de se genre de multinationales qui n’hésite jamais à maquillé leurs lacunes en s’offrant des études falsifiées. Et ces toujours les mêmes qui trinques, la nature, et le peuple. Ici on ne pourra pas dire que c’est de la faute des gens qui ne sont pas assez responsable, c’est encore dû à ceux qui détiennent les clés du pouvoir. C’est atroce de voir une telle chose, et c’est foutu média qui une fois de plus n’assume pas son rôle.

    Bonne journée à toute et à tous

    Orné

    • Izumi

      J’en ai mal au cœur. La journée commence bien…

      • GROS

        Si tu veux, on doit pouvoir aussi te trouver une petite galerie de photos sur les malformations des enfants de Tchernobyl. Ça permet de pester un bon coup contre l’irresponsabilité dans le nucléaire. Ça n’avance à rien, mais on se sent vertueux 30 secondes, ça fait du bien.

        Ou encore une petite galerie de photos d’amputations liées à des mines antipersonnelles. Ça permet de pester un bon coup contre l’irresponsabilité dans le militaire. Ça n’avance à rien non plus, mais là encore on se sent vertueux 30 secondes et ça fait du bien.

        C’est toujours sympa de relayer des images qui choquent auprès de personnes qui n’ont strictement aucun levier d’action et qui ont tout zappé même pas 10 minutes après. (car je ne crois pas que vous allez prendre un billet pour le Brésil afin de participer au nettoyage de cette pollution, je me trompe ?) Le côté indécent du voyeurisme catastrophiste choque et plait, comme à chaque fois qu’on a la possibilité de faire une légère transgression aux codes moraux sans qu’il n’y ait de conséquences à assumer : alors on s’offusque un peu hypocritement, mais on regarde bien attentivement toutes les images qui nous sont exposées. On défèque alors un « ouh là là, c’est moche, je me sens pas bien » qui soulage, puis on se contente de retourner à ses activités.
        Non, mais je commence à vous connaitre, ne me la faites pas…

        Allez, grosse bise à tout le monde.
        Je vous souhaite une belle et heureuse journée ! (ça se décide)

      • firebird2

        C’est vrai, mais l’article vise avant tout à montrer que les médias parlent de ce qu’ils veulent et ça blanchi du papier autant que possible sur la COP21 qui ne sert à rien mais une vrai grosse information comme celle-ci ils n’en parlent pas. On peut légitimement se demande pourquoi?

        La réponse on la connaît depuis longtemps pour ceux qui ne sont plus dupes, mais cela ajoute encore un exemple de l’irresponsabilité des médias et des multinationales.
        C’est un exemple de plus pour étayer des arguments altermondialistes. Et des exemples il en faut pour étayer des propos car les masses ne bougent pas.

        Cela dit tu as raison, regarder des horreurs permet souvent au gens de se dédouaner. Le fait de trouver cela horrible, apaise psychologiquement en se disant « si je trouve ça moche c’est que je suis quelqu’un de bien » et hop on continu sa vie comme si de rien n’était.

        D’un autre coté, que peut’on faire face à ça ? A part dénoncer le système qui l’a mis en place et essayer de trouver des solutions pour un système alternatif (démocratie directe, salaire à vie, sortie de l’UE etc) et essayer de le mettre en place, mais c’est là que ça se complique.
        Mais si tu as une idée pour accélérer les choses je suis tout ouïe.
        Après, montrer des images choc peut aussi aider à une prise de conscience. Donc même si cela peut sembler (à juste titre voyeuriste) doit t’on pour autant ne pas montrer la réalité des choses ?
        Doit’on faire comme les médias dominants en montrant une guerre édulcorée sans morts visibles ?
        Dans les 2 cas on peut reprocher quelque chose. La version édulcorée sera taxée de cacher la réalité des morts et d’empêcher les gens de se rebeller contre une guerre atroce et tout montrer sera perçu comme du voyeurisme et comme du sensationnalisme visant à faire de l’audimat.
        Y a t’il un juste milieu ? Qui le défini comme tel ?
        Moi je pense surtout que c’est la défiance justifiée envers les médias qui génère ces critiques quel que soit le contenu publié. Le problème revient donc a décrédibiliser ces médias en leur redonnant la possibilité de faire du journalisme vraiment indépendant des puissances d’argent et de pouvoir.

      • Redream

        Gros… Gros… Gros…
        Ce message t’es directement destiné, alors j’espère qu’il pourra parvenir jusqu’à ton écran puisqu’il n’engage rien au sujet de cette catastrophe parmi tant d’autres.

        Depuis quelques jours je garde un œil sur les articles de ce blog. Ce blog, à mon sens, relaye des informations qu’aucun gros-sier analyste tel que toi ne relaye ailleurs. Cette « petite galerie de photos », comme tu le réduit si bien, ne rend vertueux personne, ni le relayeur de cette info, ni le photographe. Je t’accorde le fait qu’il soit sympathique pour un groupe d’individus de diffuser des images choquantes auprès de personnes qui n’ont strictement aucun levier, comme toi et moi (encore que). C’est ce qu’on appelle de la curiosité malsaine. Seulement, tous les autres « groupes » ne zappe pas 10 minutes après.

        Tu sembles vouloir t’acharner à caricaturer les personnes qui pestent contre notre irresponsabilité spontanée à tous et ceux qui s’émeuvent virtuellement. Pourtant ça ne t’avance à rien, mais tu dois te sentir vertueux 30 secondes, ça te fait du bien. Visiblement pas assez puisque tu reviens sans arrêt.

        Je doute alors que tu ne ressentes pas un tantinet de curiosité malsaine. Je doute que tu revienne uniquement pour te faire plaisir par des commentaires lassants. Par lassant, j’entends lassant pour toi. Alors puisque tu semble t’ennuyer de toutes ses considérations qui soulagent, pourquoi ne propose-tu pas quelque chose ? En ne faisant rien, tes propos te concernent tout autant.

        Alors plutôt que de jouer au moralisateur démoralisant, jouons aux chevaliers et montre-nous comment faire levier.
        Même si je parie gros sur ton incapacité à proposer quoi que ce soit de constructif. Même si je parie gros sur ton incapacité à proposer un échange enfin fructueux par le biais de ces conversations. Même si je parie gros sur ta réponse lassante.

        Étonne-moi.

      • firebird2

        Je comprends ton point de vue et c’est vrai que son commentaire peut donner l’impression qu’il est lui même si qu’il dénonce et manque clairement d’un aspect constructif.
        Le problème de ce commentaire c’est qu’il est juste dans le fond, mais comme il ne se focalise que sur une frange de la blogosphère il est trop réducteur.

        Mais Je trouve que ça donne de quoi réfléchir, car je me pose cette question, est ce que je regarde ce blog pour me donner bonne conscience, d’être anti système juste pour me faire mousser et paraitre différent. Sur france info, je ne sais plus qui expliquait que les conspi l’étaient pour croire qu’ils détenaient une vérité que les autres ne touchaient pas et donc d’un certaine manière se sentaient supérieurs, un peu comme des fondamentalistes religieux.

        Je dirais qu’il me semble évident qu’il y a des conspi qui sont tout à fait dans cet état d’esprit, sans même s’en rendre vraiment compte.
        Après introspection, je dois dire qu’il est vrai que j’ai déjà pu sentir un certain orgueil de penser que je comprenais mieux l’état du monde que beaucoup de ceux qu’on appelle de manière condescendante d’ailleurs, les moutons.
        Car oui, les appeler comme ça est, de fait, condescendant. Et qui dit condescendance dit sentiment de supériorité. Est ce réellement justifier, sur le fond c’est possible si tout ce qu’on lit sur le blog se vérifie, mais ce sentiment de supériorité conscient ou pas, n’est pas bon.
        Cela dit, je ne pense pas que ce sentiment (que j’essaye de combattre) soit ma motivation première, et ça n’est pas mon but. Mon but premier et j’espère que c’est le votre aussi, est de comprendre pour trouver les bonnes solutions et ne plus me faire avoir (si ce n’est objectivement, au moins mentalement).

        De la à entreprendre un action très concrète, il y a un pas. J’ai un soucis avec ça aussi, c’est que je ne suis jamais certain à 100% que mes analyses sont bonnes, et on sait bien que les bonnes intentions ne suffisent pas. Car à moi il me semblerait juste de sortir de l’Europe, d’instaurer une démocratie directe etc, mais il est vrai que le fait que ce soit décrédibiliser aussi facilement par les politiques et les médias me pousse à 2 réflexions.
        La première est que je me dit que j’ai assez d’exemples pour savoir que les politiques et les médias mentent comme ils respirent.
        Mais d’un autre coté, en seconde réflexion, comme personne ne vient sur les plateaux (ou ne sont à dessein pas invités) pour les contredire, ce son de cloche officiel peut sonner juste car c’est répété et répété et que tant de monde finalement semble d’accord avec ça, et bien je me dit que si la croissance, le profit, etc semble tant faire l’unanimité c’est que je me trompe peut être quelque part. D’un autre coté la multiplications de fait ne semble pas aller dans leur sens.

        Et cela voudrait dire que TOUS les politiques et TOUS les journalistes sont impliqués, alors sont t’ils tous naifs ou tous corrompus et pas moi ? Ou est ce que c’est moi qui e fait manipuler par les sites dits conspi ?

        Pour le moment ma balance penche toujours vers les conspi (si l’on peut dire car il ne s’agit pas forcément d’un complot très organisé mais de la simple résultante, le produit d’un système mis en place par des profiteurs qu’on a laisser faire à un moment donné).

      • Izumi

        GROS t’es franchement lassant, tu veux pas rester dans ton domaine forestier quelques années coupé du monde?

      • Redream

        Bien sur qu’il est juste. Je ne le nie pas.
        Une question qui en revient certainement à vos interrogations : qui a raison ?

        Dans le contexte actuel, en reprenant vos mots, les moutons ont-ils raison ? les moutons enragés ont-ils raison ? les maîtres ont-ils raison ? L’important lorsqu’on cherche une quelconque vérité, n’est pas de savoir si vous avez raison ou tort. La raison dépend de votre perception après tout. Les moutons, de part leur perception de l’existence ont raison de soutenir la politique (par exemple) puisqu’ils n’ont que ça et ont peur du changement. Les moutons enragés, ont raison de l’être puisque malgré leurs avertissements ils continuent d’être pris pour des crétins anti-tout dont la perception du monde est ultra-pessimiste alors que non. Enfin, les maîtres ont raison de part leur perception erroné du monde réductible à des données manipulables.

        En l’occurrence, je pense que vous savez pertinemment pourquoi vous penchez du côté de ce qu’on appelle la conspiration, parce que vous percevez, de vos yeux, de vos ressentis. Et à vous lire, je ne pense pas que vous soyez aveuglé par une condescendance puisque vous ne m’avez pas l’air hautain. Comme beaucoup nous sommes préoccupés par nos pensées parce qu’elle ne correspondent pas à l’idéal nourrit aujourd’hui. Et on a pu constater dernièrement des répressions envers le conspirationnisme.

        Pourquoi ?

        Parce que les personnes sensibles à ces théories, sont des personnes qui doutent de la fiabilité de nos dirigeants, entre autre. Et par là même, qui doutent de la direction que nous entreprenons tous. Ces doutes sonnent comme dissidence. Mais une chose, tout simple pourtant, à l’épreuve de la plus implacable des logiques, me dérange. La diffusion d’une image parasite du terme « conspiration » par les médias. Il s’agit bien, étymologiquement, d’un accord, n’est-ce pas ? Ou si vous voulez, d’une « entente secrète entre plusieurs personnes ». Pourtant quand on regarde le système de vote des lois, y participons-nous ? Même si nous sommes représentés, notre avis n’est représenté que par des sondages, des données étudiées et parfois faussées. Ces votes se font porte close. N’est-ce pas là un accord ? Une entente secrète entre plusieurs personnes mais dont le résultat est bien publiquement acceptable ?
        Dont le résultat dérange trop souvent les défenseurs de nos libertés. Cette observation est applicable à la COP21 et trop souvent applicable ailleurs aussi. La croissance est un cadenas. L’évolution est la clé.

        D’un point de vue, d’une autre perception, c’est une bataille envers la raison. Un propriétaire n’a pas le droit d’installer raisonnablement un système alternatif de production d’énergie chez lui puisque cela ne rentre pas dans la norme du tout réfléchi pour tout le monde. Non, l’éolien et le solaire, tel qu’ils sont pensés ne sont pas les seules solutions. Penser raisonnablement, c’est être dissident.

        Mais d’un autre point de vue, quand on a peur de perdre son emploi bien payé, quand on a une femme qui compte sur nous pour « protéger » la famille en gardant un équilibre pécuniaire, on ne pense pas raisonnablement. On s’y accommode pour ne pas mettre en danger ceux qu’on aime. Et donc on accepte la récompense contre un peu de silence. On ne peut pas tout acheter, mais avec un peu d’insistance et de brio, le silence lui, on peut.

        Alors ma balance à moi penche aussi pour les conspi. Ces personnes qui malgré leur curiosité malsaine envers des théorie loufoques se battent, à l’origine, noblement pour éveiller les foules à ce qui est néfaste pour nous tous.
        Allez, la prochaine fois j’écris moins de 2 lignes.

  • GROS

    JE SUIS BRÉSIL !

    Voilà, ça, c’est fait. Je retourne à mes activités ordinaires.
    Bonne journée à tous.

    • voltigeur voltigeur

      Je pourrais ajouter et super………mais je vais
      m’abstenir, ça te ferait trop plaisir :)

      • Emy Emy

        tout a fait Gros dés qu’un truc se passe tout le monde dit : je suis ceci je suis celà
        alors je suis Brésil, je suis bleu blanc rouge et un stroumph tout bleu qui fait de la planche a voile aussi

        le Brésil connait toutes sortes de catastrophes écologique et chaque fois c’est de pire en pire
        pour un Brésilien on profite du moment présent on bouffe tout on laisse rien et demain est un autre jour.

  • Nez

    Ne vous en faites pas en France, l administration au nom de la continuité écologique des rivières est en train de vouloir détruire un nombre incroyable de moulins et de barrages
    http://continuite-ecologique.fr/energie-hydraulique-continuite-ecologique-les-bonnes-questions-du-senateur-jean-jacques-lasserre/
    Comme cela nous affaiblissons nos ressources d énergie hydraulique.
    Voyez autour de chez vous les retenues d eau ou barrages menacés, car c est toujours la même chose : obligation de mettre aux normes, comme le coût casse le fragile équilibre de la rentabilité, destruction ou abandon.
    Dans tous les domaines, c est la même logique.

    • firebird2

      Normal que ce soit cette même logique partout car c’est par principe le système sur lequel on est basé. Les gens savent mais n’ont pas suffisamment intégré l’idée et ses conséquences.

  • Le veilleur

    C’est pas Dieu possible! Je ne souhaite qu’une chose, c’est que les responsables de ce désastre soient punis par la justice et payent pour les dégâts causés même si je sais que ça ne réparera pas totalement le mal immense qui a été fait à la nature, aux animaux et aux populations.

    • firebird2

      la punition c’est juste mais ça n’empêchera pas que ça recommence car le système le permet toujours.
      C’est pour cela que je ne focalise pas sur la punition, car de toute manière les responsables auront eu ce qu’ils méritent, mais ça ne corrige pas le problème et c’est bien cela l’important.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif C’est fait, on leur a déjà demandé de payer, une misère comme d’ab tu t’en doutes http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif, …tout juste de quoi ce dire: « après tout ça coûte pas cher de se débarrasser de nos déchets dans la nature » à l’occase, …c’est même tout bénef ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Thierry92 Thierry92

    Je viens d’aller boire un petit café dans un petit bistrot du quartier.

    Évidemment bfm sur grand écran avec le passage d’un reportage sur avaaz qui défend la cop21 et l’environnement.
    Question a un client habitué: Ont-ils dit quelque chose a propos du Brésil? C’est quand meme une des plus grande catastrophe écologique …

    Réponse : De quoi parlez vous? Il n’y a rien la bas.