L’antivirus gratuit AVG peut maintenant vendre vos données personnelles..

Nombreux sont les utilisateurs d’antivirus gratuits. Certains disent ouvertement, qu’ils collectent vos données et qu’elles restent anonymes. En sommes nous surs? Petit décryptage. Merci à Nikopic le magazine indépendant de l’actualité High Tech et Geek. Article de septembre 2015, la collecte de données par AVG est mise en place depuis le 15 octobre, si vous n’avez pas désactivé l’option, faites le….

avg

Au début de l’Internet grand public, il n’y avait finalement que les sites Internet qui enregistraient nos habitudes de navigation et qui essayaient de comprendre qui nous sommes. Puis ça a été le tour des navigateur eux-mêmes de collecter des données à notre propos. Puis ça a été les smartphones qui sont devenus parmi les appareils qui enregistrent et envoient le plus d’informations personnelles sur nous. Enfin, les systèmes d’exploitation, dont le plus populaire reste encore Windows, sont eux aussi devenus de véritables espions récoltant de nombreuses informations sur vous et les envoyant à Microsoft sans que vous ne puissiez y faire grand chose.

C’est maintenant au tour d’un antivirus connu de collecter des données sur vous et de les vendre au plus offrant afin d’espérer se faire plus d’argent ! L’antivirus gratuit AVG, très populaire auprès du grand public, a en effet récemment mis à jour ses conditions d’utilisation et sa politique de respect de la vie privée. On y apprend que maintenant, AVG peut « gagner de l’argent en proposant vos données non-personnelles ».

Et qu’elles sont ces données supposées non-personnelles ? Cela comprend la marque de l’ordinateur que vous utilisez, la langue que vous parlez, et les applications que vous utilisez. AVG prend bien soin de nous dire qu’elle ne collecte aucune donnée nominative et que les données aspirées sont anonymisées sans qu’il n’y ait la possibilité de retrouver la personne à qui sont reliées ces informations. Mais AVG utilise aussi des cookies pour monitorer vos recherches et votre activité de navigation sur le Web afin de construire de véritables « profils de données anonymes ».

Autant dire qu’une entreprise achetant déjà ses données auprès de Facebook, Google ou quelque autre géant du Web saura recouper ces informations pour arriver finalement à vous identifier avec un très bon taux de réussite…

Un représentant d’AVG affirme que cette politique de respect de la vie privée a été mise à jour afin qu’il ne puisse pas y avoir d’ambiguïté sur la manière dont l’éditeur d’antivirus arrive à générer de l’argent en proposant son logiciel de sécurité gratuitement.

Les nouvelles règles d’AVG seront mises en application au 15 octobre 2015. Après cette date, la collecte de données sur votre ordinateur commencera automatiquement, à moins que vous ne choisissiez de la désactiver dans les options de l’antivirus. Une option dont beaucoup d’utilisateurs n’auront probablement pas connaissance…

Le monde du logiciel devient de plus en plus gangréné par cette collecte d’informations effrénée que sont en train de mettre en place la plupart des acteurs du Web, mais aussi du logiciel. Pourtant, nombreux sont les utilisateurs qui seraient prêts à payer une option payante pour ne pas être suivis sur leurs moindres faits et gestes… Dans un contexte de scandale sur les espionnages mis en place par la NSA et les autres agences gouvernementales du même genre, l’industrie informatique risque de se mettre à dos une bonne partie des utilisateurs. Si seulement Linux pouvait arriver à grappiller une base d’utilisateurs plus importante au passage…

Source Nikopic via Engadget.com via Wired.co.uk

Note: tous ces liens ont été sauvegardés dans la weybackMachine, certaines infos, ayant tendance à générer des erreurs 404

Voici les liens des pages sauvegardés:

https://web.archive.org/web/20151017171228/http://www.nikopik.com/2015/09/lantivirus-gratuit-avg-peut-maintenant-vendre-vos-donnees-personnelles.html

https://web.archive.org/web/20151001100157/http://www.engadget.com/2015/09/19/avg-privacy-policy-update/

https://web.archive.org/web/20150921035022/http://www.wired.co.uk/news/archive/2015-09/17/avg-privacy-policy-browser-search-data

 

11 commentaires

  • clipart

    C’est le business de l’internet depuis que le navigateur web Internet Explorer est arrivé dans la 2eme version de Windows 95 en 1996
    en incluant le fichier index.dat qui permettait de voir toutes les adresses visitées, ce fichier existe toujours, c’est un fichier caché

    En 98 Google est arrivé il a commencé à faire la même chose

    Ensuite, c’est les FAI (fournisseurs d’accès Internet)qui ont pris la même habitude, collecte de vos données pour les revendre à des sociétés commerciales

    Après les réseaux sociaux sont arrivés, et la c’est le bouquet final

    Donc, la suite logique, c’est quand c’est « gratuit », c’est toi le produit

    Avec les smartphones, c’est encore pire

    Et comme la majorité des gens ne savent pas regarder ou lire les conditions d’utilisations des applications, ces sociétés profitent de l’ignorance des clients

    Il suffit de regarder tout ceux qui se sont fait piéger par l’installation de Windows 10

  • Jean-Pol

    L’article parle de l’AVG gratuit, aussi quid de l’AVG payant? Ce dernier a t-il aussi cet inconvénient, car je ne vois rien à ce sujet dans les options? D’avance merki.

  • Ventus

    De toute façon quand un produit est gratuit, c’est que c’est « nous » le produit.

    Je me passe d’antivirus et ça n’empêche pas mon ordi de tourner normalement au contraire même. Il marche mieux sans !

    • clipart

      pareil pour moi, je me passe d’antivirus mais aussi de Windows, mais ceci est un autre sujet que je n’ai pas envie d’aborder ici

      De toute façon, un antivirus, c’est comme les airbags, quand ils fonctionnent, c’est trop tard, tu as déjà eu l’accident!

      Les virus ne sont plus les mêmes que dans le début des années 2000, comme le fameux virus Blaster par exemple en 2003, ils ont évolué, aujourd’hui on retrouve beaucoup plus de programmes d’hameçonnages ou de rançonwares qui viennent s’installer insidieusement dans les navigateurs web, puisque la plupart des gens utilisent le navigateur web comme si Internet ne fonctionnait qu’avec cela !

      () navigateur web = Internet Explorer, Firefox, Chrome, Opéra, Midori, Safari, Vivaldi, Linx, etc…

      Pratiquement plus personne n’utilise un courrielleur, ils passent tous par un webmail sur le navigateur web, le navigateur web est devenu le couteau suisse pour utiliser l’Internet, il est donc plus facile pour ces pirates informatique de fabriquer des programmes qui touchent le maximum de gens dans le monde entier.

      Le problème en soi, c’est que personne n’a éduqué correctement les utilisateurs de l’Internet, tous le monde pense que tous est gratuit sur ce support, les programmes p2p pour télécharger de la musique ou des films, dont une majorité contiennent des programmes néfastes.
      Pour celui qui veut avoir la dernière version de photoshop va chercher un crack sur le net pour qu’il soit gratuit au lieu de payer 700€
      ou la même chose pour ne pas payer autocad, donc c’est simple, les pirates ne sont pas des enfants de coeur dans une chorale, ils vous offrent un truc gratuit mais par derrière, ils ajoutent des services que personne ne remarque pour fabriquer des botnet, etc…
      Je n’oublie pas les sites de luc qui sont une profusion de cochonnerie pour votre système d’exploitation

      L’internaute lambda pense que google et facebook ou youtube, etc… c’est Internet, ils ont tord

      Quand j’ai connu 01.net pour télécharger des programmes au début des années 2000, il n’y avait pas de crapware, aujourd’hui, tu es obligé de passer par tout un tas de programmes qui s’installent sans le vouloir, c’est la même chose pour flash-player ou pour java qui sont des plugins du web pour permettre de regarder des vidéos en ligne, ils te mette une option sans te demander de la désactiver
      Avant, on avait un lien FTP pour récupérer la vidéo et la regarder tranquillement sur son ordinateur sans que cela frise à cause du streaming et du QoS de notre FAI qui en fonction des opportunités de fric, bloque légèrement le concurrent

      Je n’ai pas de mot de la fin parce que cela correspond à ce qu’il se passe aujourd’hui dans tout les domaines de la vie des être humains, esclaves pour le profit

  • GROS

    L’IVG, c’est plus ce que c’était. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif