Des chercheurs américains prétendent avoir retrouvé la ville de Sodome

Auraient-ils réellement retrouvé la ville de Sodome qui aurait été détruite en même temps que la ville de Gomorrhe? Une découverte colossale qui pourrait apporter quelques réponses quand à la destruction de ces villes dont l’existence ne pourrait plus être remise en cause. Tout le monde connait plus ou moins le récit légendaire de la destruction de ces cités pècheresses:

Sodome

23 Le soleil se levait sur la terre lorsque Lot entra dans Tsoar. 24 Alors l’Eternel fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et sur Gomorrhe. Cela venait du ciel, de la part de l’Eternel.
25 Il détruisit ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol. 26 La femme de Lot regarda en arrière et se transforma en statue de sel.
27 Abraham se leva de bon matin pour aller à l’endroit où il s’était tenu devant l’Eternel. 28 Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe et sur tout le territoire de la plaine, et il vit monter de la terre une fumée pareille à celle d’un fourneau. 29 Lorsque Dieu détruisit les villes de la plaine, il se souvint d’Abraham, c’est pourquoi il fit échapper Lot au désastre par lequel il bouleversa les villes où celui-ci s’était installé.

Texte en intégralité sur Universdelabible.net

Voilà donc que l’une de ces deux cités aurait été retrouvée, pourtant tout pointait vers l’impossibilité d’une telle découverte au vu du cataclysme ayant frappé, un cataclysme d’ordre divin:

« La ville du péché » biblique de Sodome a été probablement localisée en Jourdain par des chercheurs américains.

Des ruines découvertes dans la région du sud de la vallée du Jourdain Tell el-Hammam, située à 13 km au nord-est de la mer Morte, correspondent à la cité décrite dans la Bible à l’âge du bronze, qui, d’après l’Ancien Testament a été détruite par Dieu avec l’autre ville, Gomorrhe, par le soufre et le feu, estime le professeur de l’Université Trinity sud-ouest du Nouveau-Mexique (Etats-Unis), Steven Collins.

« Tell el-Hammam semble correspondre en tous points à Sodome telle que décrite par le texte », a-t-il déclaré au journal The Independent.

M.Collins qui a commencé les fouilles en Jourdain en 2005 a raconté qu’il était décidé à poursuivre des recherches à Tell el-Hammam puisque parmi les villes anciennes de l’âge du bronze, celle-ci était cinq à dix fois plus grande que les autres villes de la région. De même, il y a une élévation érigée entre 3500 et 1540 av.J.C sur ce terrain.

C’est donc pour cela que les experts ont supposé que les deux villes (le haut et le bas) se situaient dans cet endroit. Par ailleurs, des ruines des murs de fortification d’une hauteur de 10 mètres et d’une largeur de 5 mètres, des portails, des places, des tours ainsi que des remparts défensifs ont aussi été découverts.

D’après le professeur, il était extrêmement difficile d’ériger tous ces éléments. Pour cela, il fallait avoir des millions de briques et un grand nombre de travailleurs.

Les archéologues estiment que la vie dans l’ancienne ville s’est éteinte vers la moitié de l’âge du bronze. Par la suite, l’endroit est resté abandonné pendant 700 ans.

La destruction de ces villes ne serait pourtant pas un acte divin dans les faits, le caractère divin ayant été rajouté dans la Bible au nom de la religion, dans la réalité, cette destruction ne serait qu’une catastrophe naturelle de grande ampleur, rien à voir non plus avec une éventuelle bombe nucléaire comme l’ont longtemps prétendu certains… :

Il faut attendre le début de notre siècle pour que l’on s’intéresse à nouveau à Sodome et Gomorrhe, grâce à des fouilles entreprises en Palestine.
Une nouvelle génération de chercheurs se mit alors en quête de ces deux villes, qui devaient être situées dans la « vallée de Siddim ». A l’extrême pointe sud-est de la mer Morte, on retrouva les restes d’un établissement humain d’une certaine importance, qui s’appelait encore Zoar.

Grande était la satisfaction des archéologues, car l’une des cinq riches cités qui avaient refusé de payer le tribut à Kédor-Laomor s’appelait ainsi. Cependant, les fouilles entreprises ne donnèrent rien de positif, les ruines en question se révélant celles d’une ville qui avait existé là durant le haut Moyen Âge.

Quant à l’antique Zoar du roi de Bela et à ses voisines, on n’en trouva pas la moindre trace, bien que plusieurs indices relevés aux environs de la Zoar moyenâgeuse attestent que le pays fut très peuplé à une époque reculée.
S’il existe bien aujourd’hui une certitude, c’est que toutes les recherches pour retrouver Sodome et Gomorrhe resteront vaines, car on a désormais percé le mystère de leur disparition.

On peut dire que c’est à des géologues que revient l’honneur d’avoir apporté la preuve définitive des causes et du déroulement de la fin de Sodome et Gomorrhe.

La vallée du Jourdain fait partie intégrante d’une gigantesque crevasse de la croûte terrestre. En plus d’un endroit de cette crevasse, on peut déceler des traces d’activités volcaniques. Dans les montagnes de Galilée, en Jordanie orientale, plus précisément sur les rives d’un affluent du Jourdain appelé Jabbock, et dans le golfe d’Agaba, on rencontre du basalte et des traînées de lave.

La mer Morte, elle-même, occupe une très forte dépression de la croûte continentale entre deux plaques lithosphériques, la sous-plaque du Sinaï et la plaque arabique.

Avec le fond de cette crevasse, la vallée de Siddim (y compris Sodome et Gomorrhe) fut un jour précipitée vers les profondeurs de la terre. La géologie a permis de dater cet événement avec une relative précision.
En 1951, le savant américain Jack Finegan confirma les premières estimations. Il semble que c’est vers 1 900 avant notre ère que se produisit le cataclysme qui détruisit Sodome et Gomorrhe.

Une étude de tous les témoignages littéraires, géologiques et archéologiques permet de conclure que les villes de la plaine étaient situées dans une région à présent recouverte par des eaux qui envahirent lentement la partie méridionale de la mer Morte, et que leur destruction résulta d’un grand tremblement de terre, sans doute accompagné d’explosions, d’éclairs, de dégagements de gaz naturel et d’un incendie généralisé.

Dans les profondeurs, tout au long de la crevasse, dormaient des forces volcaniques que libéra l’affaissement de terrain.

Dans la haute vallée du Jourdain, près de Bashan, on trouve encore des cratères de volcans éteints. Depuis des temps immémoriaux, ces régions sont fréquemment secouées par des séismes. On a même retrouvé un écrit du Phénicien Sanchuniathon confirmant l’explication géologique de la destruction de Sodome et Gomorrhe.

Article en intégralité sur Dinosoria.com

Rien de bien divin, juste une catastrophe naturelle de grande ampleur, comme ce fut le cas également pour les 10 plaies d’Égypte, ces 10 plaies ne seraient qu’une simple conséquence de la crue du Nil qui s’est reproduite durant le XXème siècle avec le même enchainement, sans que Dieu ne soit intervenu, du moins, officiellement.

Allez savoir, après une telle découverte, on peut espérer que Gomorrhe soit découverte à son tour un jour ou l’autre…

 

32 commentaires

  • gnafron

    y’a un truc suspect:

    Trinity est le nom du premier essai atomique

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Trinity_(essai_atomique)

    mais pas de traces d’une université de ce nom au nouveau mexique…

    si l’on admet que le scénario de la destruction de S.& G.

    ressemble à l’explosion d’une bombe A, ça prend l’allure

    d’un canular http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif (article de Spoutniknews)

    • verisheep

      Si, à Albuquerque.

      http://trinitysouthwest.com/main-campus/

      Il y a même un Steven Collins, mais là ou je doute, c’est qu’il est spécialisé en « archéologie biblique »… Ce qui n’est pas vraiment une discipline scientifique mais plus un délire créationniste.

      • gnafron

        autant (ou au temps) pour moi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif enfer et damnation !!!

      • Dubitatif

        où se trouve Sodome ??

        ben simple…

        la fraannce.. où on se fait entuber !
        mais aussi n’importe quel autre pays où on paye une dette
        ILLEGITIME…

      • gnafron

        ça a l’air d’être un repaire de cul-bénis

      • verisheep

        En même temps, chez sputnik comme tu disais il y a à boire et à manger…

        http://www.youtube.com/watch?v=8afxOSPY3z0

      • Big brother Big brother

        @ Gnafron
        Et toi, tu m’as tout l’air d’être un abrutis bien épais, et y a pas besoin d’être extralucide pour le remarquer.
        Même si je sais que le bonhomme fait erreur et hors mis le sujet de l’article, c’est ta réaction instinctive à tout ce qui viendrait d’un croyant que j’estime stupide.
        Avant d’ouvrir l’article, je m’étais bien dit que j’allais te trouver dans les commentaires avec quelques railleries débiles… Cela n’a pas manqué.
        Les réactions animales sont grandement prévisibles.

      • soubiemyriam

        Pourquoi faire l’amalgame entre croyants et religieux??

        Je crois que les religions sont terrestres et satanistes (quoique mélées de vérités). Et je sais que Dieu existe.

        Et je remarque que beaucoup se retiennent de pas mal d’instinct raciste mais lorsqu’il s’agit de religion alors les attaques et moqueries fusent.

        Bref, comportement lamentable. Heureusement qu’on se moque pas de ceux qui croient aux trous noirs, aux ET, exoplanète etc.

      • gnafron

        @ BB

        la haine, c’est simplement l’expression d’un amour déçu…

      • Big brother Big brother

        @Gnafron
        L’amour de l’intelligence c’est effectivement la haine de la bêtise.
        Te haïr toi personnellement supposerait au minimum de te connaître…Et plutôt que perdre mon temps et mon énergie à cultiver des sentiments autodestructeurs, j’ai tendance à taper directement là où ça fait mal dans l’espoir de provoquer des prises de conscience, mais dans ton cas disons que je ne me fais guère d’illusions, et que j’agissais plus dans le sens de l’intérêt général. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        @ tout à chacun
        Pour ceux qui trouvent en mes propos des insultes je les invite à consulter le dictionnaire.
        Tandis que ceux là même trouvent que l’expression « repaire à culs bénis » est un gentil sobriquet mérité par le simple fait d’exister.
        Ce deux poids deux mesures indique que la propagande maçonnique a bien fait son oeuvre, et qu’en bon bâtisseurs idéologiques ils ont réussi cette prouesse métaphysique consistant à ficher des poutres dans des yeux (déjà meurtris par la paille).

        Aparté connexe :
        (L’univers n’a pas pour créateur le néant, c’est une évidence. Et pourtant ce comble de la bêtise emporte la croyance préfabriquée d’une multitude de personnes déclamant à qui veut discutailler, faire grand cas de l’étude des causes.
        Arrivés devant l’idée de la cause première ils disent en un souffle qui leur a été prêté et dans une profession de foi irrationnelle, et même fanatique: « notre père, c’est le néant! »
        Peut on faire plus inconséquent, absurde et hypocrite?
        Au mieux il leur sera répondu « Ainsi soit-il. »
        Beau gâchis tout de même, mais libre à chacun, effectivement.)

      • @bb : c’est pas pour autant que les insultes doivent être légitimes …

      • voltigeur voltigeur

        Les abrutis sont légions, si on devait
        les décorer on serait en panne de médailles.
        Il y a les épais et les super épais, qui ne voient
        que l’épaisseur des autres, sans voir leur propre
        embonpoint.
        Réviser l’adage de la paille et la poutre serait un bon début :)

      • odc

        Tres bon adage et parfaitement adapté a la situation.

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Pour ta gouverne Gnafron avant de dire et prétendre que quelque chose n’existe pas !!

      http://new.trinity.edu/

  • GROS

    Tout le monde sait pourtant que l’une de ces deux villes se trouve en Syldavie, et l’autre en Palombie.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif A quand la Destruction de Jérusalem, New-York, et Washington ?! …ça urge !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • soubiemyriam

    Tu crois aux tablettes sumériennes ?? Super religion. Et tu crois au type qui les traduits…
    Quand c’est pas une croyance dans un livre et un messager c’est dans des tablettes et un traducteur…

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Icaromy,

      Les tablettes n’ont pas été traduites (ou plus justement essayées de l’être) « que » par Parks, depuis des siècles maintenant, elles font l’objet d’un travail acharné de la part des traducteurs juifs, en vain jusqu’ici. Par ailleurs ces derniers ont purement et simplement écarté (voire éliminé) tous les autres travaux, même ceux d’avant leur première intervention, ce qui a eu pour effet de perdre beaucoup d’indices nécessaires aux travaux actuels ! Il semble de plus, qu’il ne pourrait s’agir que d’un recueil d’informations à l’attention des habitants de la Terre.

      Et pour ta gouverne, il y avait bien dans ces tablettes, un caractère quelque peu religieux, du moins pour une bonne conduite et une vie saine, pour les sumériens.
      « Religion » est un mot moderne qu’on leur attribué, nous, et qui peu s’apparenter plus à la « croyance », issue d’une exaltation exacerbée d’un fait, d’une attitude, ou d’un phénomène hors du commun.
      En revanche certains détails, laissent perplexes sur des évènements, des éléments, que la science actuelle n’arrive pas ou ne veut pas admettre parce que tout simplement ça va à l’encontre de tout ce que l’on nous a fait gober jusqu’ici.

      • soubiemyriam

        C’était ironique. Et vu qud tu « crois » dans un « écrit » dans une langue que tu ne piges pas…
        T’as pigé le lien?
        On va de croyance en croyance.

        Ce qui me dérange c’est les moqueries et l’acharnement à chaque fois qu’on parle de la croyance en dieu.

        Tu peux insulter mon cerveau bien planqué derrière ton ordi…

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Icaromy,

        Je te cite « … obéissance aux faux dieux extraterrestre (mais si pour toi cela et religieux a chaque un ça vision des choses…)je doute que tu ai lu les traduction pour en parler ainsi……. »

        L’emploi du terme « Extraterrestre », lorsqu’on aborde les tablettes sumériennes, n’est qu’une expression purement « moderne », et rien dans ces textes ne permet même pas d’en faire allusions. Quant à l’aspect, de divinité, là aussi il n’y a rien qui le justifie. Il était courant de faire des offrandes aux visiteurs de passage, ils n’étaient pas des dieux pour autant. Ce sont toutes ces allusions modernes et fantastiques et volontaires, qui faussent tout.

        Quant à en parler ainsi, chez nous, nous remercions bien le Grand Créateur pour toutes choses qui nous ont été nécessaire durant la journée et aux repas, ce n’est pas pour autant, qu’il y ait un caractère « purement » religieux, ce l’est sans l’être vraiment. Autre exemple, dans le Coran, il est conseillé de ne pas mangé du porc ou ses dérivés, mais pourquoi ? Tout simplement parce que sous les températures qu’il fait dans ces régions, cette viande ne serait pas bonne pour la santé. Il y a de nombreux autres points, d’ordre morales et sanitaires, pourtant rien n’est religieux à la base.

        Au point de vue lecture, je te ferais remarquer qu’il n’est connus que 78% des caractères et que près de 45% d’entre eux sont illisibles, incomplets, altérés et ou totalement absents. Et quand on s’imagine que depuis près de deux milles ans on en est pas encore au bout, venir parler de leur lecture et plus encore de leur compréhension exacte, on ne peut qu’en suggérer qu’une très pâle « interprétation ».

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Rien de bien divin ? C’est au même titre que les divinités sumériennes, pour ces peuples, un fait, un évènement naturel hors du commun, une attitude peu commune, hors de l’ordinaire pour l’époque, ou des habits inconnus d’eux, peuvent très bien les avoirs conduits à prendre cela pour de la divinité.

    Et les écrits qui guident actuellement nos religions, en sont inspirés aussi, avec en prime une manipulation aux fins de garder la main-mise sur une grande part du monde, par l’entretien de la crédulité via le mensonge.

  • Maverick Maverick

    La femme de Lot changée en statue de sel peut faire penser à Pompei … Cela dit, j’attends encore qu’on m’explique comment et pourquoi l’activité géologique s’est apparemment déplacée vers la Turquie, même si Israel est le seul pays à ma connaissance où un député a prétendu que les homosexuels sont responsables des tremblements de terre http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/178645/2008/02/20/Un-depute-israelien-accuse-les-homosexuels-d-etre-responsables-des-seismes.dhtml

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif