«Croissance 0 pour la France ? Une excellente nouvelle selon Michel Sapin ?»….

 Quand la communication sert à abêtir, on se demande si le communicant possède toute ses facultés d’analyse, et s’il a connaissance de celles des moutons, à qui il s’adresse…

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Bon pour illustrer cet article j’ai longuement hésité entre plusieurs photographies dont évidemment une de Michel Sapin et il y a pléthore de choix… Mais finalement j’ai opté pour ce petit garçon dont j’affectionne particulièrement la photo car il y rigole avec toute sa naïveté enfantine et face à un monde devenu aussi fou, je dois vous dire que cette fraîcheur fait du bien. Alors comme ce petiot mes amis, mes chers lecteurs, rions de bon cœur, car mieux vaut en rire tellement tout cela est aberrant.

Oui, sachez-le, quand la croissance est à 0, quand la croissance est nulle cela confirme la reprise pour notre ministre. A ce niveau-là de « conneries » et encore je crois que je vais même supprimer les guillemets, il n’y a plus grand-chose à faire. Nous sombrons.

Le naufrage de la pensée !

Nous assistons à un véritable naufrage, celui de la pensée critique et d’ailleurs de l’expression de toute pensée un peu différente, alors que l’on encense la diversité des couleurs, des origines et des religions, il faudrait surtout que nous pensions bien tous de la même façon alors qu’il n’y a de véritables richesses intellectuelles qu’effectivement dans la différence.

Il faut pouvoir débattre, remettre en cause, essayer autre chose, penser que tout ne se vaut pas ou n’est pas identique sans être immédiatement qualifié de fasciste comme cela commence à être le cas pour l’un de nos plus grands philosophes de gauche encore vivant Michel Onfray.

Le souci pour Michel Onfray c’est qu’être de gauche aujourd’hui c’est accepter de raconter n’importe quoi. C’est dire le faux. C’est endosser un mensonge permanent digne de l’ex-URSS et de ses productions de blé chaque année encore plus élevées que l’année précédente… et avec des boulangeries toujours aussi vides de pain !

Bref, l’euthanasie de toute pensée laissant libre champ à l’expression des pensées les plus crétines, les plus stupides !

Nous en avons eu encore un exemple dès ce mercredi matin et je répète cette ânerie encore une fois : « quand la croissance est nulle cela confirme la reprise »… ce n’est pas une affirmation de n’importe qui. C’est de notre ministre des finances… oui un ministre. Des finances. Une « autorité » comme on dit. Un dirigeant de premier plan.

Voilà la dépêche brute de l’AFP

France: l’Insee confirme la croissance nulle au deuxième trimestre.

« L’Insee a confirmé que la croissance en France avait été nulle au deuxième trimestre, après avoir progressé de 0,7% au premier, selon sa deuxième estimation publiée mercredi ».

Bon voilà le constat est semble-t-il sans ambigüité et assez clair.

Et voici un article sublime de l’Express qui ne fait tout de même pas dans la plus grande des finesses de l’esprit critique… Voici le titre et ça commence fort dès le départ !

« L’Insee confirme que la reprise est à l’œuvre, selon Sapin »

« Le ministre des Finances Michel Sapin estime que l’Insee conforte les prévisions de croissance du gouvernement ».

Ou encore…

« L’Insee a confirmé que la croissance en France au deuxième trimestre avait été nulle. Paradoxalement, c’est une bonne nouvelle selon le ministre des Finances ».

Au cas où vous n’auriez pas compris l’article continu en disant :

« La prévision de croissance du gouvernement « confortée », selon Sapin »

Et comme vous avez vraiment la tête dure bande de déclinistes insolents et impertinents invétérés on vous en remet une ultime couche :

« La confirmation mercredi par l’Insee d’une croissance nulle au deuxième trimestre « conforte » la prévision de croissance de 1% du gouvernement pour cette année, a estimé mercredi le ministre des Finances Michel Sapin. Dans une courte déclaration à l’AFP, il a rappelé que l’acquis de croissance, c’est-à-dire la croissance annuelle si les deux prochains trimestres étaient nuls, avait été revue à la hausse par l’Insee, à 0,9% ».

Enfin, le journaliste dont l’effort de prise de recul fût totalement surhumain réussi cette conclusion admirable (oui mon commentaire précédent peut-être qualifié d’ironie impertinente) :

« L’Insee confirme que la reprise est à l’œuvre, juge le ministre ».

Vous les sentez bien les bonnes nouvelles? Ou vous ne sentez rien ? !!

Alors vous la sentez la reprise de la croissance nulle à 0 ?

Alors vous la sentez l’inversion de la courbe du chômage ?

Alors vous la sentez la baisse de vos impôts ?

Alors vous le sentez le choc de simplification ?

Alors vous le sentez le pacte de responsabilité ?

Alors vous le sentez le choc de « compétitivité » ?

Si vous ne sentez rien de tout cela sachez que vous êtes totalement normal. On essaiera de vous faire croire que vous êtes un fou, mais non, soyez rassuré. Vous souffrez au pire d’une « insolentiaeïte aigue ». Hélas c’est une maladie chronique et ça ne se soigne pas. Il faut juste apprendre à vivre avec !!

Enfin mes chers amis à l’esprit encore libre, quelles que soient vos convictions, n’oubliez pas, n’oubliez jamais, « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade… »

Alors, en attendant, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT

Insolentiae signifie impertinence en latin

Pour m’écrire charles@insolentiae.com

Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Source Insolentiae

23 commentaires