Politique, confiance, déclarations et actions de nos élus et responsables…

Je ne sais si je dois faire dans l’humour pour faire passé la pilule, où dans le très noir, à l’image de ce qui s’annonce.  Puisque tout va bien, dixit qui vous savez!! On ne gère plus rien, ce n’est pas un scoop, autant déclarer, réformer, faire des promesses qui n’ont d’autres buts, que celui de rester à l’état d’annonces. Il est impossible de faire des articles sur toutes ces petites choses aussi, je vous propose,  une petite synthèse et quelques liens à suivre pour savoir et comprendre.

manipulation ecran de tele

Catégorie on se fout de nous, cette info de Charlie Ponot, qui avec une plume acerbe, nous décrit ce qu’est le parasitisme, illustrant son propos avec un exemple flagrant, celui de Laurent Wauquiez. accrochez vous, vous qui vous saignez aux quatre veines, pour l’éducation de vos enfants. Vous pourrez comparer avec l’exemple suivant ce premier.

 LAURENT WAUQUIEZ, PARASITE DE LA SOCIÉTÉ.

Un organisme est considéré comme « parasite »
lorsque le bénéfice de la relation est unilatérale.

Une scolarité à 230 000 euros :

Laurent Wauquiez a suivi ses études en France où le principe de quasi gratuité des frais de scolarité favorise l’égalité des chances.

Ainsi, Laurent Wauquiez a pu effectuer deux années de classe préparatoire aux Lycées Louis Le Grand et Henri-IV puis, 2 années à l’École Normale Supérieure (E.N.S.), une année de préparation à l’agrégation, qu’il obtient. L’État a pris en charge l’intégralité du coût de ces 5 années de scolarité, soit 70 000 euros environ, car l’État doit former ses enseignants.

De plus, les étudiants de l’E.N.S. sont rémunérés (environ 50 000 euros sur 2 ans, charges comprises) à la condition qu’ils s’engagent, en contrepartie, à enseigner 10 années… où à rembourser.

Ce fut une chance pour Laurent Wauquiez, comme pour d’autres.

Plutôt que d’enseigner, Laurent Wauquiez a préféré poursuivre ses études : deux années à Sciences Politiques puis, 2 années à l’École Nationale d’Administration (E.N.A.). L’État a financé l’intégralité de ces 4 années de scolarité supplémentaires, soit 60 000 euros environ, car l’État doit former ses hauts fonctionnaires.

Les élèves de l’E.N.A. sont eux aussi rémunérés (environ 50 000 euros sur 2 ans, charges comprises) et signent, en contrepartie, un engagement décennal de service dans la fonction public ou à rembourser leurs frais de scolarité.

Ce fut une chance pour Laurent Wauquiez, comme pour d’autres.

Nommé auditeur au Conseil d’État le 1er avril 2001, il se mettra en disponibilité le 14 juin 2004, date de son élection comme député de Haute-Loire.

Laurent Wauquiez a donc bénéficié gracieusement d’études supérieures pour un coût d’environ 130 000 euros et il a perçu des rémunérations comme étudiant pour 100 000 euros environ, charges comprises. Mais Laurent Wauquiez n’a pas rempli ses obligations d’enseigner 10 ans ni remboursé ses frais de scolarité (à ce jour et à notre connaissance). Il n’a servi la fonction publique qu’une quarantaine de mois et, là non plus, n’a rien remboursé (à ce jour et à notre connaissance).

Par contre, Ministre de l’Enseignement Supérieur, il a poursuivi d’anciens normaliens, exigeant d’eux le remboursement du coût de leurs études (décret paru au Journal Officiel le 21 décembre 2011) !

Ceci donne une autre résonance, il faut bien l’avouer, à ses habituels refrains sur les droits et les devoirs. Un journaliste aura-t-il un jour l’audace de l’interroger à ce sujet ?

Le parasitisme est une relation biologique dans laquelle
un des protagonistes tire profit aux dépends de son hôte
…./…

Lire la croustillante suite sur le site de Charlie Ponot

Pour ne pas en rester là, ce n’est pas vraiment une exclusivité d’après cette info d’Eric Verhaeghe.

Quel est le coût d’un Sapin actualisé?

Alors que Michel Sapin a annoncé son intention de postuler auprès de son ami (et témoin de mariage) François Hollande pour une fin de carrière confortable au Conseil Constitutionnel, une question se pose: combien la carrière de Michel Sapin a-t-elle coûter au contribuable? Pour la commodité de l’exercice, on reprendra les chiffres actualisés au tarif de 2015.

Le coût d’un normalien

Les fait d’armes de Michel Sapin commencent à l’Ecole Normale Supérieure où il entre en 1974, et dont il sort en 1978 pour intégrer l’ENA.

Ces 4 années de scolarité donnent lieu à une rémunération (hors budget de l’Ecole qu’il faudrait ajouter à ces chiffres…) de 1.300 euros par mois nets. En quatre ans, il faut compter une rémunération nette de 62.000 euros, auxquels on ajoute une cotisation de près de 10% pour la maladie (soit 6.200 euros) et une cotisation retraite qu’on fixera à 50% en fourchette basse (les cotisations sont fluctuantes dans le public), soit 31.000 euros.

Le coût des études à Normale Sup (hors subventions à la scolarité) s’élève donc à 100.000 euros pour 4 ans, uniquement en rémunérations.

Le coût d’un énarque

Dans la foulée de Normale Sup, Michel Sapin est entré à l’ENA où il appartenait à la fameuse promotion Voltaire.

Le coût de la scolarité d’un énarque est évalué aujourd’hui à 168.000 euros.

En 1981, quand Michel Sapin sort de l’ENA, il a donc déjà coûté 268.000 euros au contribuable.

Le coût d’un député

De 1981 à 1991, Michel Sapin enchaîne les postes de député. Il exerce à l’Assemblée Nationale diverses fonctions comme celle de vice-président ou de président de commission.

Un député coûte (c’est le produit du budget de l’Assemblée par le nombre de députés) environ 980.000 euros par an. La carrière de Michel Sapin à l’Assemblée aura donc coûté 9.800.000 euros au contribuable.

Entre 1975 et 1991, la dépense du contribuable pour Michel Sapin s’élève donc à 10.068.000 euros.

Parallèlement, Michel Sapin est conseiller régional du Centre de 1981 à 1986, soit 60 mois à 2.300 euros bruts, pour une addition finale de 138.000 euros.

De 1989 à 1994, il est conseiller municipal à Nanterre, soit une rémunération de 2.700 euros bruts annuels pendant 5 ans: 13.500 euros s’ajoutent désormais à la somme totale, soit 10.219.500 euros…/…

Pour avoir le tournis continuer la lecture sur le site source d’Eric Verhaeghe, faire un détour sur la page Retraites publiques et noblesse d’Etat.

Nous n’allons pas être jaloux n’est ce pas!, nous sommes bien élevés et tirons notre chapeau, à ces privilégiés payés par nous et travaillant comme chacun le sait, pour la prospérité de la France et des français.

Dans un tout autre domaine qui nous est cher, la ré-information, l’avis d’un sociologue polémique Uli Windish qui nous dit:

La guerre contre les sites de la Réinformation est ouverte

Aspects traités par Uli Windisch:

    • Le concert stratégique des médias dominants contre les sites de la Réinformation, et son évolution
    • La guerre symbolique par la diffamation, le dénigrement et les accusations infondées contre les sites qui proposent un autre regard sur l’actualité*
    • Le problème de la ré-utilisation des images pour souligner la disproportion dans les moyens à disposition et pour mettre en lumière le succès inversement proportionnel des sites dits de la  Réinformation »
    • Des exemples flagrants de manipulation médiatiques et les possibilités de caricature qui sont disponibles pour les adversaires du Système, en particulier au regard de la bien-pensance de gauche qui sévit en sous-main dans les médias dominants

Ecouter son interview (10mn) sur le site Les Observateurs.ch

Vous vous souvenez sans doute, de cette info parue en 2012, selon laquelle la Suisse se prépare à d’importants soulèvements en Europe, il se pourrait bien que nos amis suisses, aient fait un rêve prémonitoire.

Migrants affrontement avec une famille suisse ! ( rajout! je ne trouve pas de confirmation que ce soit bien en Suisse, donc prudence!)

https://www.youtube.com/watch?v=taoXKO1tOyE

Sur le sujet:

Bruxelles dévoile les vrais chiffres de l’afflux de réfugies au sein de l’UE (Brr! tous ces chiffres!!)

L’UE ne doit pas en finir avec Schengen, dit François Hollande (ben voyons!!)

Un réseau de passeurs albanais démantelé à Dunkerque (le malheur des uns….)

L’économie chinoise ne représente pas de «danger important», affirme Michel Sapin (encore lui!)

Moody’s abaisse la note de la France à cause de la «faible croissance» (Nooon!)

Japon: Le pays adopte les lois qui permettront à son armée d’intervenir à l’étranger (Beau pugilat entre les pour et les contre!)

Etats-Unis: Un élu ne veut pas d’un pape «gauchiste» au Congrès (Mdr!!)

Nouvelle vague de conversions en vue pour l’élevage bio qui échappe à la crise.  (youpi!!)

Bretagne: L’extraction de sable en baie de Lannion aura bien lieu (ça pas youpi!!)

 

 

14 commentaires