Découverte en Afrique d’une ancienne espèce humaine: « l’homo naledi »

Son nom est Homo naledi, « naledi » signifiant «étoile» en sesotho, une langue locale sud-africaine, les ossements ont été découverts au fin fond d’une grotte d’Afrique du Sud, à Maropeng, sur le site archéologique du « Berceau de l’humanité », et est une découverte majeure qui démontre qu’à l’heure actuelle, l’histoire a toujours des réponses à nous apporter sur notre origine, et qu’il y a encore des zones inexplorées.

homme étoileSource de l’image: Capture d’écran de vidéo

Un cerveau de la taille d’une orange et un corps élancé

Baptisée Homo naledi, cette nouvelle espèce est classée dans le genre Homo, auquel appartient l’homme moderne. La quinzaine d’individus retrouvés dans la grotte seraient donc nos lointains ancêtres. Entre eux et nous, des caractéristiques communes indéniables existent, mais de nombreuses différences aussi. Pas très grand, l’Homo naledi mesurait en moyenne 1,5 mètre pour 45 kilos, mais ses pieds et ses longues jambes laissent penser qu’il était fait pour marcher longtemps. En revanche, il n’était pas doté d’un cerveau très développé.

L’Homo naledi « avait un cerveau minuscule de la taille d’une orange et un corps très élancé », a détaillé John Hawks, chercheur à l’université de Wisconsin-Madison et auteur d’un article publié jeudi dans le magazine scientifique eLife.

« Son petit cerveau et la forme de la partie supérieure de son corps sont plus proches du groupe pré-humain des australopithèques », explique le professeur Chris Stringer du Musée d’histoire naturelle de Londres.

Capable de manier des outils

« Dans le même temps, certains aspects de l’Homo naledi, comme ses mains, ses poignets et ses pieds, sont très proches de celles de l’homme moderne », poursuit-il. D’ailleurs, ses mains « laissent supposer qu’il avait la capacité de manier des outils », ses doigts étaient extrêmement incurvés, tandis qu’« il est pratiquement impossible de distinguer ses pieds de ceux d’un homme moderne », ont abondé l’université du Wits, la National Geographic Society et le ministère sud-africain des Sciences.

Source+article complet+vidéo sur 20minutes.fr

Allez savoir, à force de chercher, ils vont peut-être finir par découvrir officiellement la race des géants…

https://www.youtube.com/watch?v=mmKpImHxDGw

14 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Connait on la couleur de sa peaux ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Tyr

      Serais-tu raciste en plus de tout le reste pour être à ce point focalisé sur la couleur de peau du nouveau montage qui vient remplacer Lucy qui n’est plus monétisée tellement tout le monde sait maintenant que ce n’était qu’une vilaine fraude?

  • zeus

    « Allez savoir, à force de chercher, ils vont peut-être finir par découvrir officiellement la race des géants… »

    Ou des petits gris…

    • rouletabille rouletabille

      Ou des petits petits SARKOSY aussi ?
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Je l’avais déjà dit, mais physiquement, les géants qui nous ressembleraient ne peuvent pas exister.

      C’est la loi carré-cube qui le dit.

      En gros, un homme de 2m à un poids normal d’environ 90kg. Ça signifie qu’en gardant les mêmes proportions, un homme de 4 mètres pèserait 720 kilos… Et pour 8 mètres, il ferait pas loin de 6 tonnes. Il est impossible pour une morphologie humaine de supporter un tel poids.

      • Oulala … Tu t’avances …
        Tu t’appui sur l’hypothèse que leur morphologie ou biologie serait totallement similaire à nous … Si géants il y avait ils auraient très bien pu nous ressembler sans pour autant être faits tout a fait de la même manière … Dame Nature sait sacrement bien faire les choses …Même si ses humains d’enfants font beaucoup pour lui nuire …

      • Ouais, dame nature fait bien les choses, elle a fait des humains de la taille qu’on connait. Tous les animaux ont le même type de morphologie. Les vaches ne font pas 35kg, les éléphants non plus…

        En fait, il n’existe aucun animal de grande taille qui nous surprendrait par sa légèreté, sauf peut-être les oiseaux, mais c’est davantage leur envergure que leur taille véritable qui fait la différence. Il suffit de voir les autruches, pourtant équipées de longues jambes et d’un long cou, et dont les gros mâles peuvent atteindre 150kg…

  • gnafron

    c’est quand même bizarre ! tous nos ancêtres sont « homo ceci »,

    « homo cela », alors que les homos ne se reproduisent pas, que je sache !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Nevenoe Nevenoe

    La forme du crâne fait plus penser à un grand singe.

    De plus on a affaire à de archéologie spectacle avec le National Géographique qui a financé les fouilles un documentaire télévisé déjà bouclé, une sculpture de ce cousin putatif prête à entrer au musée et surtout il n’y a aucune datation pour le moment donc prudence.

    Yves Coppens estime que « l’Homo en question n’est, bien sûr, pas un Homo, avec la petite tête qu’il a, mais un australopithèque de plus

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/paleontologie/article/2015/09/10/homo-neladi-un-mysterieux-cousin-d-afrique-du-sud_4751937_1650762.html#1Uc0gm2SCHX3m8Ex.99