Le gouvernement japonais a prévu de commencer à déverser de l’eau radioactive dans l’océan..

Même avec beaucoup d’humour et d’espoir, on ne peut continuellement faire l’impasse sur Fukushima. L’espace prévu pour l’eau contaminée se réduit comme peau de chagrin, ce qui oblige à déverser cette eau plus ou moins « décontaminée » par on ne sait quel procédé, dans l’océan.

Le Japon semble être à court d’espace de stockage pour l’eau décontaminée, mais encore radioactive. L’autorisation de pouvoir la déverser dans l’océan a été accordée.

Personne n’a jamais déversé de l’eau radioactive dans l’océan après décontamination. Il est prévu que l’eau vaguement « décontaminée » soit relâchée dans l’océan à partir de Septembre 2015.

Le feu vert a été donné par la coopérative de pêche de Fukushima et renverse leur décision initiale du « non ». La situation est désespérée. Les scientifiques sont frénétiquement à la recherche d’un moyen d’entrer dans le réacteur. Le cœur du réacteur a, vraisemblablement, complètement fondu à l’intérieur de l’enceinte de confinement.

Le premier drone qui a été envoyé s’est arrêté après trois heures de rayonnement intense; il a été prévu pour durer 10 heures. La dose radioactive du drone mesurée a été aussi élevée que 26 sieverts par heure, ou Sv/h. Elle était 26x supérieure que le niveau de 1 Sv/h qu’ils avaient prévu. Ce sont des doses beaucoup plus toxiques que celle reçues par Loius Slotten et Harry K. Dollinger, deux scientifiques tués par des irradiations accidentelles aiguës à Los Alamos dans les années 1940.

Voici les images du drone, incluant des statistiques en temps réel.

Le rayonnement se compose d’un bombardement de neutrons qui peut perturber ou détruire l’ADN, entraînant d’autres molécules à devenir des isotopes qui sont, eux-mêmes, radioactifs. Cette réaction en chaîne peut amener les cellules à arrêter de se reproduire.

Le gouvernement japonais n’a pas rendu immédiatement disponible  sa méthodologie de décontamination de l’eau et n’a aucune idée si c’est sûr de déverser l’eau. Le monde a besoin de se concentrer sur Fukushima en ce moment, car il y a une solution et nous pouvons la résoudre.

http://fukushima-diary.com/2015/08/fukushima-fishing-cooperative-allowed-tepco-to-discharge-the-contaminated-groundwater-to-the-sea/

http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ201507280063

Relayé par : sante-nutrition partagé avec Pluxactu

25 commentaires

  • Chapaate

    Les japonais sont tellement endoctrinés qu’ils vont laisser empoisonner la planète. C’est le crépuscule moral et intellectuel au pays du soleil levant.

  • GROS

    « L’eau est décontaminée mais toujours radioactive »

    ???

    Si l’eau est radioactive, c’est qu’elle contient des radio-éléments qui se désintègrent, ce qui est la source du rayonnement. Donc elle n’est pas décontaminée.

    Peut-être a-t-elle subie un premier traitement qui réduit la quantité de radio-éléments contenus, ce qui réduit sa radioactivité. Mais de là à dire qu’elle est décontaminée, certainement pas.

    Encore un peu de n’importe quoi…

    • voltigeur voltigeur

      Comme d’habitude, on ne saura rien, langue de bois.
      Qui est en charge de la décontamination? :(

      Décontamination de Fukushima : un audit dénonce des millions de dollars gâchés, notamment au profit d’Areva25 mars 2015
      Selon un audit officiel du gouvernement japonais, plus du tiers des fonds publics alloués à la décontamination de la centrale de Fukushima après la catastrophe de 2011 aurait été dépensé en vain. Soit plus de 500 millions de dollars. Le rapport dénonce le fait que la majorité du travail de décontamination ait été confié à une seule entreprise, sans transparence ni appel d’offres. Il revient aussi sur les centaines de millions de dollars dépensés pour des machines de décontamination de l’eau fournies par Areva, et qui n’ont quasiment jamais fonctionné.

      • engel

        Foutaise!…Comme tout le reste.
        Quel mensonge que cette supposée capacité* humaine à gérer un accident nucléaire majeur.

        Que les gens comprennent, une fois pour toute, qu’il est impossible de détruire ou de transformer ou de désactiver une contamination.
        Seul le temps peut le faire,…quelques milliards d’années pour le plutonium.
        …Suffit juste d’être patient et d’attendre un peu… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Donc, cette soit disant décontamination est du flan.
        Ou au mieux, une séparation des plus grosses particules. Celles qui sont sensées être les plus chargées en radioactivité.
        Mais je n’y crois pas.
        Déjà pour cela, il faudrait une belle usine de séparation/traitement avec des belles boues résiduelles très hautement mortelles, oups pardon!,..radioactives (« déchets ultimes » en langue technico-manipulatoire).

        Alors elle est où cette usine????

        Et quand je pense qu’Areva, prétentieuse comme toujours, leur avait livré une « usine de retraitement » qui fonctionna quelques jours. Puis le personnel français c’est carapaté en sixième vitesse.
        Sùrement sont-ils revenus vite fait avec leurs immense savoir faire afin soigner nos plus 50 réacteurs nucléaires à fusion parfois déficiente,…mais si peu.

        Les assassins et les escrocs sont parfois forts respectables…
        Oui comme d’habitude, on nous prend pour des cons!

        Mais ils ont raisons,….. nous sommes des cons.
        La masse ne comprend rien et surtout ne veut surtout pas comprendre. Dés fois que…

        PS: Pour les gens bien pensant et moralisateurs qui trouvent que j’exagère. Je leur ferais remarquer que les japs en connaissent pourtant plus qu’un « rayon » sur les effets de l’atome et des conséquences à long terme!!! Et pourtant…

        Conclusion: Ils vont déverser leur merde dans l’océan et ce fait était certain depuis le premier jour.

        …Comme il est certain qu’il en sera de même en France le moment venu.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      • engel

        *) Dans l’état actuel des connaissances et pour un bon bout de temps encore…

  • « Le gouvernement japonais a prévu de commencer à déverser de l’eau radioactive dans l’océan.. »

    (éclat de rire) c’est ce qu’ils font depuis le début.
    Toutes les fuites et citernes percées et béton fissuré, quelqu’un l’a cru ? naoon ? si ? (méga éclat de rire) oh les c#ns j’en peux plus de rire. zut je me suis pissé dessus. Ok je sors.

  • voltigeur voltigeur

    Et la conception complètement loufoque? les cuves
    de combustible usé, sont au dessus des réacteurs..
    réacteur
    Coupe schématique d’un réacteur à eau bouillante de type Mark I. DW = enceinte sèche. WW = piscine en acier, de forme torique, où l’on condense la vapeur d’eau issue accidentellement du cœur du réacteur. SF = piscine de combustible usé. À signaler que comme le croquis ne l’indique pas les tuyauteries de communication avec l’atmosphère de enceinte de confinement plongent dans l’eau de la réserve de barbotage en fonctionnement normal de façon à obtenir un effet de condensation de la vapeur en cas de montée de pression dans l’enceinte de confinement
    Wikipedia

    • Trollzilla Trollzilla

      Pff Volti…
      Si en plus vous commencez à essaimer des dessins à la Charlie Hebdo sur un sujet sérieux, je crains le pire…

      Toi et Benji devriez demander une surveillance policière à l’état, c’est plus sûre y parait.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Ventus

    Tout ça va finir en queue de poisson! Et radioactive en plus… :D

    Je trouve ça barge que la coopérative de pèche accepte ça… Mangez du pois(s)on pour vous et vôtre famille. C’est bon pour la santé. Itadakimasu!

  • Lilith Lilith

    quelques articles sur les effets des essais nucléaires

    http://www.bastamag.net/Essais-nucleaires-en-Polynesie-la-France-meprise-les-consequences

    la liste de tout les accidents nucléaire ceux qui ne sont pas classés sont sous secret défences

    on est pas sorti du caca………….
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires

  • engel

    Rep:
    Forte probabilité qu’ils est été corrompus et sûrement avec de grosses pressions psycho-physiques.
    Eux et toutes leurs petites familles vont pouvoir partir loin de ce mouroir.
    …Et loin de moi de les juger.

    « Mais surtout pas de panique, tout est sous contrôle… »

  • rouletabille rouletabille

    Foutaises encore une X.
    C’est presque depuis le début qu’ils déversent,et bon ca se sait quand meme ,alors ils disent..

    « Le gouvernement japonais a prévu de commencer à déverser de l’eau radioactive dans l’océan.. »

    Ils les déversaient ou AVANT ?.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Vigie devant le ministère de la santé à Paris

    « Avec notre collectif « IndependentWHO – Santé et Nucléaire »,nous dénonçons par notre présence permanente (Vigie d’Hippocrate), depuis le 26 avril 2007 devant le siège de l’OMS à Genève, les mensonges et dissimulations de cette organisation internationale au sujet des conséquences sanitaires de la pollution radioactive. Depuis le début de la catastrophe, l’OMS ne porte pas assistance aux victimes de Tchernobyl et elle abandonne également les victimes de Fukushima. Nous jugeons important de nous adresser également aux personnes qui sont co-responsables de la politique de l’OMS. Pour cette raison, nous avons démarré le vendredi 9 novembre 2012, une vigie devant le ministère de la santé à Paris. Les ministres de la santé sont les représentants des pays membres de l’OMS et ils participent aux choix de la politique et des actions menés par cette institution en matière de radioprotection.
    Nous attendons de la personne en charge de la santé en France qu’elle mette tout en oeuvre pour que soient rendues effectives les 7 demandes que le collectif a fait à l’OMS. Nous maintiendrons cette vigie silencieuse et pacifique, chaque vendredi, de 9h à 17h, devant le ministère de la santé à Paris, ce, tant que la France n’aura pas fait le nécessaire pour que l’OMS accomplisse sa mission de protection des populations concernant les pollutions radioactives et que soit mise en place, à l’échelle hexagonale et/ou européenne, une recherche indépendante sur le thème « santé et nucléaire ».

    Nous souhaitons que partout dans le monde, des vigies similaires se mettent en place devant les ministères de la santé des pays membres de l’OMS.

    Pour participer à cette vigie devant le ministère de la Santé à Paris, vous pouvez venir le vendredi à partir de 9 h ou à l’heure qui vous convient jusqu’à 17 h ou simplement passer pour une visite de soutien aux vigies .

    La vigie se tient « Place Pierre Laroque » (à l’angle de l’avenue Duquesne et de l’avenue Ségur) ou parfois sur l’Avenue Duquesne, en face du ministère, du côté des numéros impairs (le ministère étant lui au 14 Avenue Duquesne).

    Métro : ligne 8, Station Ecole Militaire ou ligne 13, Station St François Xavier

    Contact : contact@independentwho.org »

    http://www.dailymotion.com/video/x2e4lse_vigie-devant-le-ministere-de-la-sante-a-paris_news

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Nous pourrons bientôt être certain de la provenance des poissons.

    Ceux du Pacifique brilleront la nuit…