La nuit de la détresse…..

Article du 2 juillet, au vu de la continuité de la contestation ces jours ci, il est toujours d’actualité, et se battre pour une vie décente grâce à son travail est plus que légitime mais…. Merci à Itsmie..

Le 2 juillet 2015, les éleveurs français ont manifesté, à l’appel des syndicats d’agriculteurs. Ils dénonçaient la faiblesse des prix de vente de la viande et du lait. Ils ont appelé ça « la nuit de l’élevage en détresse ».

Mettons les choses au point : oui être éleveur est un dur métier. En terme d’heures de travail, de pénibilité, de quasi impossibilité de quitter la ferme pour d’hypothétiques vacances, c’est déjà considérable. Mais voici maintenant, depuis quelques années, que leurs revenus deviennent quasi inexistants. Les éleveurs sont proches de la faillite. Alors ils demandent à pouvoir vendre leurs produits plus chers. Logique en somme.

Les éleveurs ont identifié leurs ennemis : la grande distribution et les industries dites de transformation (bon appétit) qui font de trop grandes marges sur leur dos. Ah, et aussi la complexité des dossiers administratifs. L’excès de contrôles. Tiens, par exemple, pour tout ce qui concerne le « bien-être animal » ! Sur une banderole accrochée à un tracteur à 80 000 € on pouvait lire : « Bien-être animal : doit-on mettre nos vaches dans nos lits et nous sur la paille ??? »

Enfin une bonne question. Notons au passage qu’être sur la paille c’est la vie quotidienne des animaux et c’est péjoratif pour les humains. Pour un humain c’est pas normal de mener une vie de chien même quand il fait un temps de cochon c’est ça ? Moi je serais les éleveurs j’irais jusqu’au bout de la logique : je me plaindrais d’être traités comme des bêtes ! En voilà une expression qu’elle serait bonne ! Parce qu’elle lancerait le vrai débat.

On peut enfin en parler de ces bêtes, du rapport entre les hommes et les animaux ? Merci.

On a bien compris que les éleveurs ne veulent pas parler des animaux. Ce n’est pas le sujet. C’est une lutte sociale point-barre. Circulez. Vouloir parler des animaux à cet instant, c’est insulter les éleveurs, les dévaloriser ? Eh bien non. Tout au contraire, c’est juste poser le vrai sujet sur la table.

En effet, dans nos sociétés, de plus en plus de personnes s’opposent à la façon dont les animaux sont traités. Mieux, une frange grandissante remet en question le fait de manger des produits ou des sous-produits animaux.

Produits. Sous-produits… Quelles termes atroces pour des êtres vivants, capables d’émotions, aptes à ressentir la souffrance ou la joie. On ne peut plus sérieusement remettre ça en question aujourd’hui, depuis que la Science est sortie de l’ornière de l’animal-machine creusée avec conviction par un René Descartes qui a porté un sale coup aux animaux (malgré tout, être ‘cartésien’ est toujours considéré comme une qualité n’est-ce pas ?)

Ah j’en vois certains qui se disent : ça y est, le débat bifurque vers de la sensiblerie pour les animaux alors que c’est vraiment pas le sujet là ! Les hommes d’abord. L’emploi d’abord. C’est une lutte so-ci-ale.

Chers éleveurs, si vous croyez que vous luttez contre les patrons de la grande distribution que vous accusez de s’en mettre plein les poches, vous vous trompez. Au contraire, en mettant la pression pour que l’élevage perdure coûte que coûte, vous les arrangez bien. Vous êtes leur porte-voix. Vous êtes même leur caution humaniste contre toute évolution de société. Vous êtes manipulés. Évidemment vous luttez pour pouvoir continuer à faire ce que vous faites, on le comprend bien (est-ce la seule chose que vous pourriez faire ?). Enfin si on était à votre place on ferait peut-être pareil (pas sûr à 100% non plus hein).

Mais comme on n’est pas à votre place, alors on en profite pour essayer d’y voir plus clair. Résumons : au regard d’une vraie évolution de société, vous êtes main dans la main avec toute la filière pour ne pas disparaitre. Vous êtes tout à la fois les sacrifiés et les fers de lance du conservatisme le plus délétère. Vous défendez votre gagne-pain. Marrant comme expression. Moi j’aime bien le pain. Le pain quotidien comme on dit. Mais vous savez, il y a plein de gens qui ont un gagne-pain qui n’est pas un gagne-viande. Parce qu’ils ont compris que manger de la viande, surtout en de telles quantités, n’est absolument plus viable. Vous entendez, ce n’est plus possible ! Les études les plus sérieuses corroborent désormais ce constat : il faut réduire énormément nos consommations animales. Le mieux étant bien sûr de stopper. Je ne vous parle pas d’éthique hein, je sens que c’est encore un peu tôt.

C’est drôle parce que souvent quand on dit qu’il faut arrêter tout ça, on se fait traiter d’utopistes.

Avant on nous disait que c’était pas possible, parce qu’on pouvait pas se nourrir que de végétaux, parait-il. Et maintenant, on nous dit qu’un tel changement n’est pas possible, parce que… euh… ça fait trop de changement quoi… donc c’est pas possible ! À noter que ceux qui disent ça ont souvent un intérêt personnel à ce que ça ne change pas. Un intérêt financier, souvent. Mais pas seulement : il y a aussi l’attachement irrationnel au contenu de son assiette. Ça c’est une valeur, une vraie. C’est la France ici messieurs !

Cet immobilisme est dramatique. Bien sûr il ne touche pas que l’agriculture. Chacun défend sa branche. Chacun lutte pour que son travail ne disparaisse pas. Même si c’est un travail aberrant. Ou devenu aberrant. C’est le côté absurde et carrément nocif des luttes dites sociales : on défend n’importe quoi sous prétexte que ça donne du travail. On ne veut pas savoir si c’est bien ou pas, on veut du travail. Point. La porte est grande ouverte aux manipulateurs. Et à toutes les dérives.

Quant à vous autres qui n’êtes pas éleveurs, réfléchissez : êtes-vous vraiment sûr de souhaiter que l’élevage perdure ?

Êtes-vous sûrs de vouloir que 70% des terres agricoles mondiales soient dévolues à élever des animaux que seuls les habitants des pays riches peuvent manger ? Il est vrai ça concerne pas les français hein, c’est juste des amazoniens primitifs chez qui on a fait quelques clairières, faut pas exagérer quoi ! Et puis les gens qui meurent de faim parce que nos vaches mangent leur soja OGM, qu’est-ce que vous voulez, on ne peut pas s’occuper de toute la misère du monde !

Êtes-vous sûrs de vouloir continuer à faire manger autant de viande aux occidentaux (et maintenant aux chinois qui nous imitent avec une inquiétante efficacité) quitte à contribuer à l’augmentation des maladies cardiaques, des cancers et tout ce qu’on admet enfin chaque jour… et qui coûte une fortune aux systèmes de santé ?

Êtes-vous sûrs de vouloir continuer à défendre le mode de production de protéines le plus polluant, c’est à dire le plus aberrant en terme de bilan énergétique ?

Je ne vous parle toujours pas de souffrance animale hein. Non. Cette nuit, c’est la nuit de la détresse des éleveurs.

Chers éleveurs et sympathisants, votre lutte je la comprends si je me mets à votre place (sacré effort tout de même). Mais soyons sérieux, si on veut que le monde puisse juste continuer à exister, alors non je ne peux pas la cautionner. Parlons des humains : le milliard de personnes qui n’ont rien à manger et rien à boire nous rappelle quotidiennement que les protéines animales comparées aux végétales sont un gaspillage inouï qu’on ne pourra bientôt plus se permettre.

Alors finalement : qui est utopiste ? Ceux qui empêchent le système de se transformer ? Ou ceux qui veulent le changer radicalement ?

Vous éleveurs, vous luttez avec toute la filière pour conserver un système qui n’a aucun avenir. Que vous sembliez en opposition les uns avec les autres importe peu. Quant aux politiques, focalisés constitutionnellement sur le court terme, ils sont imperméables aux données accablantes qui s’accumulent. Ce qu’on aimerait nous, les réalistes, c’est que les rêveurs comme vous changent de branche avant qu’elle ne rompe sous le poids de l’obstination systémique. Pourquoi pas le maraîchage ou les céréales ? (en apprenant à se passer des produits de synthèses dont les effets secondaires, comme diraient les labos pharmaceutiques, pourraient bien être fatals). De toutes façons, même si vous n’êtes pas doués comme cultivateurs, c’est pas grave : la souffrance est la pire des pollutions.

Alors cette nuit de la détresse, eh bien permettez qu’elle soit aussi celle de la nôtre.

Oui la nôtre, nous qui nous battons sans avoir rien à y gagner. En effet, nous n’en tirons aucun avantage, pendant que vous, éleveurs, défendez exclusivement ce qui vous concerne. Ça fait quand même une sacrée différence non ? Nous sommes juste des millions de personnes scandalisées par la façon dont les animaux sont traités par les hommes. Oui depuis toujours, oui le mépris de l’animal est, dans notre culture, une tradition ! L’essor de l’industrie est venu agir comme une loupe sur cet abus séculaire. Il a rendu la condition animale encore bien plus insupportable. Mais, enlevez la loupe, il restera la vraie question : le mépris. Beaucoup commencent à comprendre que c’est une question centrale, incontournable. Et surtout urgentissime. Pour ce qui nous concerne, réalisant que ça ne s’arrêtera pas tout seul, nous avons décidé de bouger. L’engagement de chacun est presque toujours l’aboutissement d’un parcours personnel.

Et enfin, et surtout : cette nuit de révolte, permettez qu’elle soit enfin celle des animaux, dont la détresse quasi permanente est sans commune mesure avec celle dont vous vous plaignez.

Chaque année, nous autres humains faisons naître des êtres par milliards. Pour leur imposer une vie de misère. Des non-vies. Encagés, entassés sans jamais voir le jour pour la plupart. Parfois broyés vivants dès la naissance. La liste est impossible à faire ici, la place nous manquerait. Veaux à peine nés arrachés à leurs mères beuglantes, truies immobilisées entre des barreaux, des queues et des becs coupés, du stress omniprésent, privations des besoins physiologiques élémentaires, sélections génétiques qui aboutissent à des races qui ne sont manifestement pas armées pour vivre normalement , gavage aux antibiotiques…

Et aussi les mensonges sur le soit-disant « bien-être animal ». Comme ce mot est cynique. Le bien-être ! Comme si on apportait un cocktail de grains à des animaux installés sur une moelleuse litière au bord d’un lac tranquille ! Ben voyons. Prenez-nous pour des imbéciles, ne vous gênez pas.

Que ce soit de gré ou par la force de l’impossibilité de continuer de tels outrages à la vie, tous ces abus cesseront un jour. Même si, à l’évidence, le combat sera, face à toutes les inerties, à tous les conditionnements, à tous les mépris et à toutes les cupidités dénuées de conscience, long et rude.

Pour les animaux, chaque nuit est celle de la détresse.


Pr Quolibet Spécialiste en touchatouïsme pour Tribunal-Animal

Voir aussi:

Monstrueuses machines,  pas besoin de beaucoup de main d’œuvre du début à la fin. Elle doit peser son poids sur ces pauvres champs ….. Quant à son prix???… Les champs déserts, plus aucun travailleurs, on le voit bien pour les vendanges, ou une « branleuse » ramasse les grappes toute seule. Plus d’animaux en liberté, des plantations uniformes surtout de céréales,  à perte de vue, sans haies, sans oiseaux, sans arbres.. C’est le pire qu’il pouvait arriver à nos belles contrées…

76 commentaires

  • Quelle est la différence entre ce genre de « végétarien » qui est persuadé de savoir ce qui est mieux pour tout le monde et veut imposer son point de vue à une majorité non-consentante, et Sarkozy qui était persuadé que la France devait entrer dans l’Europe et à décidé de mépriser la majorité pour imposer son point de vue ?

    Les voitures polluent, et cette pollution empoisonne les hommes, les animaux et la végétation. Vous qui fabriquez des voitures pour vivre, vous êtes des criminels. Vous qui conduisez des voitures, vous êtes des êtres inertes, conditionnés, méprisants, cupides et dénués de conscience. Il faut, que ce soit de gré ou par la force, vous empêcher de continuer. Interdisons les voitures !

  • Un « coup de gueule » comme je les respecte…

    Certe, la vie des agriculteurs est loin d’être facile et les revenus des « petits » ne permettent pas de payer tout ce qu’il faut payer le matin en se levant…

    La petite phrase affichée sur le tracteur à 80.000 euros… « Doit-on mettre nos vaches dans nos lits et nous sur la paille »… Nous, les « humains » avons tellement mal traité nos animaux depuis trop longtemps que ce genre de « retour de bâton » serait dans l’absolu Juste…

    Personnellement, j’aimerai que seuls les agriculteurs qui respectent et aiment leurs bêtes pour tout le bien qu’elles nous font ou nous apportent n’aient pas à craindre de devoir dormir sur la paille…

    Que ceux-là, dont les budgets alloués au bien être de leur animaux, justifient que leur revenus sont scandaleusement ingérables se plaignent m’apparait légitime et je les rejoins dans leur combat, mais ceux là ont rarement un tracteur à 80,000 euros… et son rarement à ce genre de manifestation.

    Encore aujourd’hui une trop grande majorité d’agriculteur n’ont pas conscience que le bien être animal est aussi le nôtre. Un animal bien-traité et aimé rendera à terme lorsqu’il aura préalablement eu une vie d’animal descente, du bon lait, du bon fromage, de la bonne viande, etc…

    Depuis peu, j’ai la chance de vivre en zone « rurale » et d’avoir des bêtes. Les oeufs de mes poules sont vraiment bons et mes poules vraiment heureuses…Elle vive dans un endroit qui est nettoyer tous les jours et changer tous les mois. Leur eau est renouvelé tous les jours et j’y ajoutent quelques gouttes de vinaigre de cidre pour les protéger des vers. Je leur donne de la nourriture sans OGM (en plus de certains restes) à défaut de pouvoir leur payer de l’alimentation BIO… Je leur parle et les caresses souvent. Elles vivent avec des chèvres, un mouton, des chiens et des chats. Bref, je les traite comme j’aimerai être traité si j’étais une poule…

    Et pour l’aspect financier… qui est le nerf de la guerre des agriculteurs, je leur répond : ce que je fais à échelle microscopique ne me coûte financièrement pas énormément mais évidemment plus que ce qui est dépensé pour ces pauvres poules à qui l’on donne des OGM et qu’on fait vivre dans des conditions de crasse leur donnant des maladies qui obligent à les gaver de produits chimiques de merde engraissant des industries qui, aujourd’hui ne méritent aucun respect puisqu’elles ont acquis un poids financiers qui n’auraient jamais dû être le leur. Le poids financiers qu’elles ont acquis devraient être le poids des agriculteurs respectueux de notre planète, de nos animaux et de nous…

    Bonne journée
    Danielle

  • et si l’ennemi, le vrai, c’était le consommateur qui ne veut pas payer la viande à son juste prix, et préfère acheter de la merde le moins cher possible ?

    Ha mais non, pardon, ce sont les méchantes enseignes de la grande distribution, et les 3 ou 4 riches patrons, chui con ! C’est toujours la faute des riches, le peuple lui, c’est blanche neige.

    • Trollzilla Trollzilla

      Paramahansa, un truc que tu ne prends pas en considération c’est la valeur de la rémunération des salaires qui en est le point d’orgue ; si on te paye décemment qu’est ce que tu en aurais à fiche que ton kilo de barbaque coûte un prix certain alors que « la grande distribution » qui n’est que financière je te le rappelle, te propose de la merde à mettre dans ton assiette…
      D’un côté on te casse ton petit « pouvoir » d’achat (kontroll des populations…) et de l’autre on te greffe une floppée d’intermédiaires qui se beuflent sur les deux côtés de la chaîne alimentaire allant du producteur au Kon-sommateur Abruti qui s’ imagine faire une affaire en confondant la Kantité d’avec la qualité qui devrait être la seule vrai considération de tes marchands de bonheurs Kon-suméristes si ils avaient une conscience, ce qui n’est vraisemblablement pas le cas…

      Tu te rappelles du film « l’aile ou la cuisse » ?
      Bhêê depuis rien n’a changé.
      Si tu veux approfondir le sujet t’as qu’à aller demander à un ploutocrate ce qu’il entend de l’expression « état de droits » pour filer des calbottes aux vrais responsables de ce merdier une fois que tu auras admis que nous somme prisonniers de faschistes à la solde de banksters apatrides ; si tu en as l’occasion demandes leurs de ma part si un état de devoirs ne serait pas plus équitable vis à vis des services rendus de part et d’autres…

      Merci de ta lecture…

    • Entre 3 euros et 3,40 euros le kilo de carcasse achetée a l’éleveur. Compare avec les prix de vente au consommateur final…

      Ca serait pas mal de connaître les bénefs qui sont faits par la grande distribution sur le prix de la viande…

      • Mouais bon, comme d’hab de l’enfumage (pas pour toi Hector).

        Perso, j’achète mon boeuf par carton de 10 kg que je congèle (ça c’est juste pour y aller une fois tous les 2 mois même si il y a que 15 bornes, je suis dans la logique du moindre effort mais du coup c’est + écolo),
        je paye 10 € le kilo en direct au producteur (40 vaches max, en étable et dans les champs). Mon producteur s’en sort bien mais ne vend JAMAIS aux grandes surfaces que aux consommateurs ou autres petites fermes.
        Il n’y a pas d’OGM dans la bouffe des animaux, ni antibio, ni pesticides en masse, il fait bcp lui mm ça lui revient moins cher.
        La viande est de bien meilleure qualité qu’en grande surface.

        CQFD : moins cher (et pas qu’un peu!), meilleure qualité (et pas qu’un peu non plus !!), direct au producteur et gain de temps pour les courses (1 min pour prendre le colis, 15 min de discussions).

    • samlours94

      Manifestement tu n’y connais que dalle !
      En 2000, on donnait 200 Francs à un gars boucher qui venait chez toi tuer proprement le cochon ou autre. Il préparait le boudin, brûlait les soies et parait l’animal pour une découpe qu’il venait faire un peu plus tard.
      Ça revenait à 200Frs … Le cochon (exemple) se payait tout petit à même pas 50 balles et tu le laissais en liberté pendant le temps nécessaire avant de l’abattre.Tu le nourrissais avec les produits que tu faisais pousser et ça ne te revenait pas à grand chose, le porc est omnivore.
      Au boute de tous ces mois, la bête ne t’était pas revenue à plus de 250Frs (achat compris) et avec l’abatage à moins de 500 balles pour environ 80/100kg de viande.
      Soit 5 frs le kg ! Et je te parle d’élevage quasi bio quand en batterie ils te font pousser un porc en 3 fois moins longtemps …
      Alors quand on voit aujourd’hui qu’on te vend du porc à Carrefour entre 9 et 14€ le kilo, j’ai un peu de mal à suivre ton raisonnement …surtout quand tu sais qu’on refile aux éleveurs sans doute entre 1.5 et 3€ du kilo (et je pense être largement optimiste)
      En 1999/2000, tu pouvais trouver du porc à moins de 10 FRS (oui 10francs) le kg en grande surface …
      Le consommateur paie largement assez et en effet, c’est bien les intermédiaires qui se gavent !!!

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      étant donné que ce sont les riches qui décident des prix oui…
      donc ton « juste prix » il comprend l’explosion des matières premières grace à la spéculation
      Les intermédiaires qui se prennent une petite marge au passage
      Les semenciers qui sous l’excuse de lois bidons interdisent aux agriculteurs d’avoir leur propre semences.
      Ces m^mes **enflures** qui les obligent indirectement à utiliser de plus en plus de produits chimiques hors de prix

      bref la liste est longue

      tout ça pour avoir une viande et des céréales qui empoisonnent les consommateurs plus qu’ils les nourissent.

      En ce gavant de subventions pendants des années ces chers agriculteurs ont été complice de ce system ….

      Pour les agriculteurs tradi ceux qui nous produisent de la vrai nourritures …. les gars les lois on s’en fou nous on est ok pour acheter en directes

      les autres qu’ils crèvent de toutes façon avec la chimie qu’ils utilisent depuis 50ans leur retraite va pas nous couter cher

    • rurbain

      yoananda n’a pas tord. Nous autres consommateurs nous avons une part de responsabilité dans la prospérité de telle ou telle filière.

      Si j’achète de la viande pas chère venue d’une « ferme aux milles vaches » Allemande je vais favoriser cette filière au détriment des autres filières de viande y compris celle de meilleurs qualités. Si j’achète des œufs pondus par des poules élevées en batterie je favorise cette filière au détriment d’une filière œufs pondus par des poules élevées en plein-air mangeant bio. C’est à nous d’être vigilent sur la provenance des produits que nous consommons.

      Certains diront que le pouvoir d’achat des Français n’est pas assez élevé pour acheter de la nourriture de qualité ; c’est en partie vraie mais en partie seulement. Exemple :
      Je travail dans une entreprise de 6 personnes voila ce que j’ai pu constater :
      La secrétaire : 1050 euros net/mois, mange au fastfood tous les midi pour environ 9 euro. Soit 180 euro de mal bouffe par mois.
      Le commerciale : 1150 euro net/mois. Fume 1 paquet de cigarette tous les jours et mange des plats préparés tous les midi : »c’est plus facile à préparer »
      Un technicien : 1350 euro net/mois, achète les derniers appareils hightech à la mode (dernie PC-gamer, dernier smartphone, dernier gadget connecté, dernier jeu PC) mange des sandwich tous les midi. Budget mensuel hightech : 200 euros
      Une technicienne : 1300 euro net/mois part en voyage à l’étranger 2 fois par an ; mange des plats préparés à base de patte à midi ou parfois saute le repas. Budget annuel voyage 2000 euros.

      Sur 6 personnes, 4 – ayant un pouvoir d’achat inférieur à la moyenne nationale – ont choisi de ne pas consommer de la nourriture de qualité et de dépenser leur argent autrement. C’est leur droit et c’est un choix que je respect mais c’est un CHOIX. Elles pourraient très bien si elles le voulaient consommer de la nourriture de qualité.

      Nous sommes responsables de se que nous achetons. Si nous voulons des produits de qualités achetons des produits de qualités ; si les produits de merde n’arrivent plus à se vendre les entreprises n’en produiront plus : elle produiront autres choses ou disparaîtront.

      PS : Pour info manger de la nourriture de qualité ne coûte pas si chère que ça. Je mange bio et j’achète directement au paysan via une association type AMAP ; mon budget nourriture est inférieure à celui des 4 personnes cités.

  • Trollzilla Trollzilla

    Hors Sujet

    Question aux brigades sifaouistes, c’est combien le prix du Troll au kilo d’avec nos sous svp ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • lalumiere

    Vous racontez n’importe quoi, vous ne vous en rendez même plus compte/ La télé vous a bouffé… a priori…

  • http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/24/2148909-les-agriculteurs-ont-exprime-leur-detresse.html
    un petit point de la nuit en détresse hier soir a Montauban,Castelsarrasin..et sur les 600 millions d’euros d’aide il n’y a que 100 millions qui seront versé, les 500 millions restants ne sont que des reports de charges et d’impots.(je lis après coup l’article ou vous en parler justement..
    enfin bon vous avez compris le topo..

    • Trollzilla Trollzilla

      Y a pas de fumée sans feu…

      Ça bout, c’est pas encore cuit mais ça bouillone, une vraie usine à gaz sinistérielle le bouzin dénottant un gros bassin de culture de la taille d’une boite de Petri de bonnes intentions pour nos pécores…
      Comme d’hab quoi…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Melkyseddek

    Cet article est plus que pertinent (avis personnel).
    Encore une fois, on ne parle pas juste du problème des agriculteurs qui ne sont plus correctement rémunérés pour vendre leurs produits, ou juste de l’accaparement des marges par les intermédiaires et la grande distribution (entre le prix de vente du produit brut et la viande retrouvée emballée dans votre grand magasin, c’est du x 10..)

    Je ne suis pas (encore) végétarien mais le constat est évident..
    Monoculture à perte de vue qui rendent les sols stériles, déforestation à tout va, produits ogmisés pour de meilleurs rendements, pesticides et autres, toujours plus de consommation de viandes, donc besoin de plus de terres, plus de défrichements, car besoin de plus de céréales, sans parler de ce qu’on injecte a ses bêtes en terme de suivi « médicalisé »..

    Il y un impact à tout point de vue.. Alors, il est évident que de commencer à nourrir plus 1 milliard de chinois et autres qui veulent manger à l’occidentale en gardant ce type de système est inconcevable pour la pérennité de cette petite planète bleue.. Il ne me semble pas que ce soit difficile à comprendre..

    C’est l’idée même du capitalisme en action, croissance indéfinie dans un monde fini.. Et cela, ce n’est juste pas possible.. Il y a un autre constat à faire, qu’elle sera l’impact sur la santé pour notre génération et les suivantes car notre façon de « con-sommer » à radicalement changé et la façon de produire également.. Alors espérer que notre façon de faire cad une agriculture de format industrielle, de masse travaillant en étroite collaboration avec l’industrie pharmacologique ne pourra pas perdurer..

    Je n’aborde même pas le sujet sur l’éthique en lui même, je laisse cela à d’autres..

    Maintenant, je ne me rend pas compte, pour moi, cela me parait évident, mais peut être moi même, je n’ai rien compris et suis peut être à côté de la plaque..

  • pierrefronse

    PAS UN article des traités sur l’agriculture de la constitution de l’Union Européenne ne parle de la qualité des aliments (voir les articles 38 à 44 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne). En revanche pratiquement tous insistent sur la productivité et considèrent la main d’oeuvre comme « un facteur de productivité » qu’il faut « optimiser ». Ecrit textuellement comme cela dans l’article 39 du TFUE. L’Union Européenne ne travaille QUE pour les intérêts de la pétrochimie (pesticide, engrais) et des biotech (OGM) Américaines et Anglo-saxonnes. Les traités européens ne sont pas modifiables du fait de l’article 48 du Traité sur l’Union Européenne. En France, UN SEUL, parti politique s’oppose à cela en proposant la sortie de l’Union Européenne par application de l’article 50, c’est l’UPR. Tous les autres partis proposent des renégociations (impossibles !) des traités (même le FN !) ou « une europe alternative » qui n’a jamais été possible depuis des dizaines d’années et dont on constate les échecs systématiques le plus récent étant le cas des Grecs, cela n’est absolument pas surprenant.

  • sichri

    hollande a attaqué les grandes surfaces !
    Et bien moi, je voudrais défendre la mienne !
    Il s’agit du CORA de Limoges. Il y a une vraie boucherie à l’intérieur du magasin avec de vrais bouchers qui vous donnent des conseils.
    Et la viande est limousine et non halal. Les animaux vivent dans des prairies près de Limoges.
    Certes le kg de porc est à 12 euros et le kg de boeuf est au minimum à 18 euros.
    Alors on mange moins de viande, moins souvent, mais la viande est de qualité et on permet aux agriculteurs du coin de vivre !

    • demande les certificats d’origine, d’élevage et d’abattage.
      Si il paraît emmerdé, oubli c’est que du marketing…
      si il te sourit et te sors les papiers, fait lui un gros poutou de ma part à ton boucher et applaudis le en public …
      et 12€/kg pour le porc pour cette quali c’est bien, 18 pour le boeuf un peu cher mais bon …

      • Michele

        perso je ne mange que du boeuf bio certifié élevé en montagne entre 20 et 30€ du kilo, et le porc je ne vous dis pas le prix vous tomberiez à la renverse !!!
        idem pour le poulet, que du bio et les légumes, ben c’est bio quand j’en trouve, les autres je n’achète jamais
        Si au lieu de gueuler sur les agriculteurs qui maltraitent les animaux, on les payait mieux, ils passeraient peut-être à un élevage plus respectueux, car s’ils font ce qu’ils font avec les animaux c’est parce que ça leur coûte moins cher, s’ils pouvaient vendre la viande à sa juste valeur et pas à rabais, ils ne feraient pas de l’élevage intensif nocif
        Quand ici ils se sont mis a faire de l’élevage pour vendre en quantité, ils ont fait une enquête, et ont demandé si les gens étaient prêts a mettre le prix pour une viande de qualité, 80% ont répondu oui, et depuis on a de la viande de qualité, on en mange moins, mais on mange quelque chose de bon et les éleveurs gagnent leur vie correctement.
        ET c’est pareil pour l’agriculture!!!!!
        Alors au lieu de gueuler sur ceux qui mangent de la viande, commencez par ne plus acheter tout ce qui est chimique et les mentalités changeront!!!

  • Enki13

    pour ceux qui veulent manger de la viande ,
    j’ai envie de leurs dire :
    mange ta main et garde l’autre pour demains.
    mais surtout ne profite pas de la main des autres…

    http://www.youtube.com/watch?v=l6XNTXkazdw

    ps:on peut pardonner a ceux qui vivent dans un désert de glace ou de sable , mais nous ont a le choix…

  • rouletabille rouletabille

    Ils n’arrêtent pas de se plaindre,trop chaud ,trop sec,trop de pluies .
    Est ce qu’on se plaints nous ?
    Qu’ils vendent direct aux consommateurs,plus cher ,mais non quand j’ai vus chez moi quelque uns emballer les patates une à une le long d’une route secondaire hahaha,NON,qu’ils attendent la guerre pour s’enrichir au marché noir,ce sont des spécialistes.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • rhubarbe

    Article mené de main de maître….Pour ma part ces gens qui traitent les animaux comme s’il s’agissait d’une guerre contre eux,d’un génocide (dixit le philosophe J Derrida)me font l’effet de brutes incapables d’ émotions.Qu’ils fassent du bio pour se refaire une humanité ,il y a de l’avenir,des circuits courts et hors cours,hors grande distrimerde.
    Lisez cet article sur les animaux découpés vivants:
    http://www.liberation.fr/terre/2015/03/06/les-betes-sont-encore-vivantes-au-moment-ou-on-les-tronconne_1215730

    • rouletabille rouletabille

      Merci,je ne vais par sur votre lien,je sais que cela existe,mais j’essaye de rester de ce coté ci de l’écran .
      J’ai connu des paysans/fermiers qui tuaient avec respect,sensibilisé et AMOUR.c’est RARE est ca EXISTE ,voila ,voilou
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • rouletabille rouletabille

        Permettez moi d’ajouter que la peur ,la souffrance infinie devint une toxine distillé dans le sang et les tissus,ce que nous mangeons ne bénéficie nullement à notre élévation,bien au contraire car source de CANCER et autres maladies liées à l’horreur engendrée par l’abatage d’un être vivant proche de nous.
        Je ne suis pas mystique,je ne crois AUCUNES SECTES et m’en fout de n’importe quelle étiquette ridicule genre ATHEE ,incroyant ou autres débilités pour définir ce qui est indéfinissable.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • lily

        oui Rouletabille,
        je connais bien les abattoirs de Q… (29)
        pour y avoir passé mes vacances aux alentours chez mes grands parents. Je peux vous dire que çà beuglait avant d’entrer par « la porte » et croyez moi çà beugle d’une certaine manière, vu que mes grands parents avaient des vaches laitières que je ramenais des champs avec mon pépé; ce n’est pas la même consonnance..çà m’a terriblement traumatisé.

      • rouletabille rouletabille

        Nous avons la même sensibilités que ces pauvres animaux .
        J’ai tout lus de vos commentaires et vous remercie.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Damien Pierre

        Un petit message, pour mes confreres Bretons, et pour toute la Terre… mais les premiers seront les bretons… pourquoi en sommes nous là? Qui est Satan? le pervers narcissique, qui a pris le pouvoir partout? Tout les dictateurs ont presque tous le profil du Pervers Narcissique… Ceux qui veulent amener l’Enfer sur Terre, enfin ils ont réussi, à nous d’amener le Paradis qui sera sans eux pour ceux qui sont pas content, c’est pareil… Je vais rester courtois…
        https://
        http://www.youtube.com/watch?list=PLINb__vGtjcyqj2YfMtsG-UCTMrleTr1H&v=KUhVEAl_fb0&feature=player_detailpage

        http://lesmoutonsenrages.fr/charte-des-commentaires-du-blog/

      • Damien Pierre

        Je voulais juste mettre le lien, je suis un novice, veuillez m’excuser…

      • Trollzilla Trollzilla

        Salut Damien Pierre,

        PN, Manipulateur Destructeur (ancienne nomenclature…), branche des maniaco dépressif, égo surdimensionné et dernièrement…
        Bhêê y a eu une belle saucisse de malmené, ou gay-méné j’sais plus, bref, fini les yeux qui piquent…

        Y a une petite convention que tu trouveras dans la charte des commentaires du blog de nos hôtes (en haut de page, milieu du bandeau gris), pour les liens ioutubes tu effaces le « https:// » avant de valider ton texte histoire de ne pas ralentir l’affichage des pages pour les connexions bas débit.

      • voltigeur voltigeur

        C’est plus qu’exact, c’est évident!! :(

    • voltigeur voltigeur

      Ca devrait se savoir ça, c’est une horreur… :(
      Mon frère, qui a travaillé chez l' »ancien rugbyman »
      dans le sud-ouest de la France, qui ne compte plus les scandales,
      m’a raconté des choses, qui m’ont dégoutée et horrifiée sur
      le sort de ces pauvres animaux.. Il n’a pas pu rester chez
      ce µ%£$§%, et c’est malheureusement le rythme infernal, la
      rentabilité, qui induit ce genre d’horreur. Evidemment, pour
      beaucoup, il vaut mieux ne pas savoir….. :(

      • rouletabille rouletabille

        OUI,mais à la base c’est la finance qui crée des individus prêt à tout pour survivre dans un environnement créer de toute pièces par des gens sans empathies,amour et en un certain sens INHUMAINS .
        Toute la rhétorique du gagner à la sueur de son front est une ARNAQUE.La propriété devenue VERTUS est pour ceux qui impriment notre esclavage,bon ok,pardonne moi cette envolée svp,bisous et meilleurs voeux à vous deux .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • voltigeur voltigeur

        Et oui tu as raison..
        Les vœux c’est pour Benji et sa douce,
        moi je suis seule et compte bien le rester giggle

      • rouletabille rouletabille

        Ouche,ok
        Hahah,moi aussi
        Bisous
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Salut la bonne compagnie ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    Comme les subventions sont des poisons, plutôt qu’en quémander pour finir comme poissons sur hameçon, osons la raison, osons la cohésion, osons « l’émancip’action » !!! :

    1 ) AMAP, on se réapproprie l’essentiel ! [ 21:34 ]
    2 ) permaculture agroécologie etc…
    3 ) Comunidée

    Que toutes les communes s’aménagent en Association de Maintien de l’Agriculture Paysanne ( AMAP ). Et pour une super résilience, que tous les résidents volontaires deviennent sociétaires !

    → Hé oui nous pouvons, et l’envisager c’est commencer à créer !

    Franchement, quels sont les vrais problèmes qui pourraient empêcher le Mouvement de Libération et d’Abondance ? Le syndrome de Stockholm ? , La dissonance cognitive ?

    Sans dieu ni maître, sauf une maîtresse : la Vie, ô oui !

    • rouletabille rouletabille

      C’est pas un marché ici,vas vendre ailleurs .
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Salut rouletabille,

        Pourquoi écrits-tu ça ? J’œuvre pour l’autonomie ! As-tu vraiment bien lu ? À quel moment aurais-je proposé de vendre mes services et/ou biens ?

      • rouletabille rouletabille

        Votre gentillesse est triste et sans importance ,changez d’IP ,de Pseudo pour continuer à émouvoir ,perso je désire vous aider,mais comme vous préférez vos rétributions virtuelles au service de qui vous savez,je vous respecte et vous souhaite bonne route parmi nous.
        Ne cherchez pas à me corniquer svp,je m’en fous et suis triste que vous ne réagissez pas sur votre dépendance à désinformer pour nourrir votre famille que nous respectons tous.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille, tu (je tutoie pour l’égalité et pour sortir de la logique de hiérarchie oppressive) dois confondre ; je ne vois pas où tu veux en venir ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • rouletabille rouletabille

        SI SI ,tu sais très bien ce que l’on t’apprend pour divertir un blog .

      • voltigeur voltigeur

        Ne te fâches pas Fiat, notre RTB s’exprime un peu
        avec des tournures alambiquées, mais quand tu le connaîtras un
        peu mieux, tu oublieras les formules, pour ne voir
        que le fond, qui n’est pas toujours dénué d’intérêt, mais il
        voit des trolls partout, c’est un TOC chez lui. (c’est pas méchant hein RTB :) )
        Je crois qu’il teste tous les nouveaux ME venus. :)

      • rouletabille rouletabille

        Ouep
        Merci ,je m’attaque pas aux gens mais aux victimes de l’idiotie.
        Soirée agréable ,bisous,j’ai un arbitrage agréable ce soir (gratos)à demain et merci de cette chaleureuse initiative.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Salut voltigeur, sans soucis, merci.
        Mieux vaut prévenir que guérir, les mauvais trolls (car il y en a des bons) peuvent être tellement néfastes que la vigilance de rouletabille peut être très bénéfique, quand elle est légitime. Il est telle une sentinelle.
        Et, oui, j’ai remarqué à maintes reprises la pertinence de ces propos, ceux que j’arrive à comprendre pour mon modeste cerveau…

      • voltigeur voltigeur

        Ne t’inquiètes pas, tu n’es pas le seul à ne pas
        tout comprendre… :)

      • Trollzilla Trollzilla

        Avec le pseudo que j’ai pris, j’ai eu droit à une volée de bois vert sans mousse ; j’ai adoré le bizutage http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
        (J’ai eu droit à un trois bandes avec un effet massé et je suis encore là Fiat Lux, et il n’y avait pas que RTB sur l’action )

      • voltigeur voltigeur

        C’était toi?? mdr!! tu as eu droit à l’accueil
        particulier de RTB… :)

    • La logique de marché commercial avec flux pécuniaires (usuriers) est périmé : Indigo – Le réseau social d’entraide

      Il faut se décoloniser nos pensées pour profiter des vraies bonnes opportunités http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • rouletabille rouletabille

        T’est complétement hors la plaque..
        Il n’y a pas de FLUX FINANCIERS hahahaha
        il y a l’invention de chiffres genre Milliards de Milliards de Milliards etc DEMANDE à DELAMARCHE qui connait les courbes et sponsorise heu heu ca monte ,ca descend mais faut pas croire ce qu’on dit ,hahahaha,passer sur BAFTV rend dingue.
        ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Deviser avec des phrases péremptoires et alambiquées, gageure que je vais cesser. Bon vent.

      • voltigeur voltigeur

        Tu es fâché?? Tu as plein de choses à nous dire.
        Et dans le même point de vue défendu ici par beaucoup..
        Réécrire notre constitution étant une de ces choses. :)

  • Le problème ce n’est pas de manger de la viande. Le problème c’est la manière dont s’y prennent quelques ordures pour tuer des animaux.

    Alors pourquoi vouloir absolument s’attaquer à ceux qui mangent de la viande ? Pas assez de couilles pour s’attaquer au véritable problème ? C’est plus facile d’essayer de culpabiliser le consommateur final que de lutter contre ceux qui commettent ces atrocités ?

    Et surtout, de quel droit vous voulez imposer votre point de vue à 99% de la population mondiale ? Pour qui vous vous prenez pour décider unilatéralement de ce que le reste du monde doit faire ou ne pas faire ?

    De stupides lâches drapés dans leur prétendu humanisme. Des petits nazis en puissance persuadés que seule leur opinion à de la valeur, et qu’il est justifié d’utiliser toutes les méthodes possibles, y compris la force (je cite : Que ce soit de gré ou par la force), pour imposer leurs règles.

    Oui, je sais, j’ai atteint le point Godwin. Mais de toutes façons, à quoi ça sert de discuter avec des gens persuadés de détenir l’ultime vérité et qui trouveraient normal de recourir à la force pour imposer leur loi au reste du monde ?

    Si dans le principe je suis d’accord sur le fait que faire souffrir les animaux comme ça est inacceptable, je serais malgré tout absolument enchanté de coller un coup de barre à mine dans la tronche du guignol qui voudrait essayer de m’empêcher de manger un steak si j’en ai envie. Vous voulez utiliser la force ? Allez-y, faites vous plaisir, je compte parmi ceux qui seront ravis de vous recevoir comme il se doit.

    • Salut Hector,

      J’étais un gros mangeur de viandes, sous presque toutes ces formes et de beaucoup d’espèces, excepté le cheval. Quand j’ai vu les conditions abominables d’élevage industrielle, et que j’ai constaté que contrairement à la doxa l’apport en protéines n’est pas exclusif au régime « omnivore » carné, j’ai décidé d’essayer le végétalisme. Pendant plus d’un an de test, je n’ai eu de cesse de constater que ma santé (physique et mentale) s’améliorait considérablement. J’ai même accru mon acuité sensitive, cognitive… Et, cadeau bonus, ce mode de vie coute nettement moins : synergie ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Je ne vais pas jouer au prosélyte, je ne suis prophète et n’ai rien à vendre, je t’invite juste à tester au moins sur 21j pour essayer, en ton âme et conscience http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Petit conseil, il est possible d’avoir, entre autres symptômes, des éruptions cutanées. Pas de panique, lorsque le corps bénéficie de bonnes et saines énergies, il engage un processus de libération de toxines et toxiques. Bien-sûr, ceci est fonction du niveau d’encrassement de chacun…

      Cordialement.

      { Vitalité = Force – Obstructions } Désolé, je ne sais plus de qui je tiens cette formule.

      • vico

        mais bon… consommer modérément puis des viandes saine de plus si tu la cultiver à ta porter ^^ rien de telle pour savouré la viande quelconque. FAUT PAS oublier que chaque groupe sanguin réagis différemment d’un autres…puis tous autres digestion et filtrage d’éléments de toxine . moi j’aime la viande à vie ! même avec la conscience des coulisse… mais j’avoue d’abord vraiment autant manger moins et payer plus chers un produit de qualité jusque à sa mort, Quoi que ya des truquage j’imagine.
        Le déguster parfaitement pour mon compte ! je suis capable de pas en manger 6 moins voir 1 an … là çà commence à manquer http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
        certes ce n’ait pas conforme ou bien, niveau santé peut être? mais quand c’est modéré et un groupe sanguin qui digère bien et privilégie son rapport rustique la viande dans sont états oligo-élément .. mais j’assume mon omnivore :P

    • Trollzilla Trollzilla

      Bien au contraire Hector !!!
      Tu as soulevé LE lièvre qui va bien et désolé de ne pas en avoir parlé avant…

      Chers extrémistes de la feuille de salade, de la carotte et de l’oignon si vous avez le courage d’ouvrir ces quelques liens « la nuit de détresse » sera pour vous ; je vous offre un kebab « complet » après lecture si le coeur vous en dit…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      http://www.veganspirit.fr/veganspirit/nl4plantes

      http://www.youtube.com/watch?v=sJxl7xB5Rv4

      http://www.youtube.com/watch?v=aunz8tCjE4U

      ET BON APPÉTIT les intégristes du cerfeuil !!!
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Natacha Natacha

        Chacun suit son chemin, à son rythme, avec ses résistances à explorer, à dépasser, respectables acceptables, en matière d’alimentation comme pour tout ce qui fait sa spécificité. :)

  • Natacha Natacha

    C’était couru d’avance !
    Comment peut-on à ce point se laisser abuser par des promesse, des cours qui varient d’une heure à l’autre !
    Là j’ai envie de dire merci à Tzarpoutine qui dérègle le faux équilibre.
    Comment peut-on accepter de ne plus être que technicien de l’élevage quand on a vu une vache, une brebis, une chèvre mettre bas ?
    Comment ferme t-on les yeux sur ces pratiques insupportables au point qu’on ne peut manger ses propres productions ?
    Comment en arrive t-on à ne plus être qu’un technicien de l’agriculture perché dans un tracteur-ordinateur, au point de ne connaître du blé que le nombre de quintaux qu’il rapportera pour mieux acheter les poisons qui éradiqueront les derniers bleuets et coquelicots en même temps que les abeilles ou perdrix ?
    La conjoncture est dure pour tous !
    N’est-il pas grand temps de redevenir des cultivateurs fiers de leur travail et des fruits de ce labeur ?
    Ceux, désespérés, qui ont abandonné, seraient-ils sacrifiés pour rien ?

  • Enki13

    si tu récolte un fruit sur un arbre ,
    est ce que tu tue l’arbre ?
    si je te coupe les cheveux est ce que je te tue ?

    • Si tu vis dans une maison, tu tues des animaux qui vivaient sur ce terrain. Tu tues aussi les animaux qui auraient pu y vivre. Tu tues même en écosystème complet en le modifiant pour tes propres besoins. Quand tu transformes des terres en surfaces cultivables, c’est pareil. Sauf que la tuerie n’est pas directe. Mais combien d’animaux sont tués sur les routes que tu empruntes ? Certains sont juste blessés et ils agonisent longuement avant de crever sur le bord de la route. Certains crèvent de faim parce que le milieu qui les nourrissait à été transformé en champs de soja pour que tu puisses manger du tofu.

      De toutes façons, vivre signifie être en concurrence avec d’autres espèces. Prendre ce dont d’autres ont besoin pour vivre afin de couvrir tes propres besoins. Tu peux jouer les végan pour te donner bonne conscience, mais de toutes façons, pour que tu puisses vivre, d’autres animaux doivent mourir. Si tu ne prends pas ce dont tu as besoin, d’autres animaux le feront. Et ceux la vivront, et tu mourras.

      La seule différence, c’est que les autres animaux n’en ont strictement rien à foutre que ça te fasse souffrir ou pas. Seul l’homme fait attention à ce genre de choses. Alors le couplet des pauvres petites bêtes qui sont tuées, le simple fait d’exister implique la mort d’autres espèces, directement, ou indirectement. Que ça te plaise ou non, la nature est faite ainsi. Si cette idée est trop dure à supporter pour toi, elle n’en est pas moins réelle et inévitable. La seule solution qui te reste alors est de disparaître.

  • rurbain

    Quelqu’un connait-il les marges des intermédiaires de la filière viande ?

    ça pourrait-être utile pour alimenter nos réflexions !