Les routes du futur seront à base de plastique recyclé…

Sachant le temps qu’il faut pour que le plastique disparaisse, ce n’est peut être pas une mauvaise idée…

© VolkerWessels

Dans le monde, nous jetons près de 6,5 milliards de kilos de déchets plastiques chaque année. VolkerWessels, une entreprise néerlandaise spécialisée dans les travaux urbains et routiers propose de remplacer les routes construites en goudron et en bitume par un nouveau système faisant appel à des plastiques recyclés.

Du plastique pour remplacer le bitume

L’entreprise néerlandaise, VolkerWessels, a eu l’idée d’utiliser à bon escient tous ces déchets plastiques. L’idée est la suivante : pourquoi produire de l’asphalte, un processus qui émet près de 27 kgs de CO2 par tonne, à partir de bitume et autres dérivés pétroliers, alors que l’on peut utiliser des matériaux issus du pétrole déjà existants ? C’est pour répondre à cette question que la société vient de dévoiler son projet, PlasticRoad.

D’autres innovations pour les centaines de milliers de kilomètres de routes en Europe sont à l’étude, telle que le projet d’autoroute intelligente, qui permettrait des autoroutes plus propres et sécurisantes.

Un projet en phase de test pour une activité très rapide

Pour les architectes de ce projet, ce nouveau type de route pourrait résister à des températures comprises entre -40 à 80 degrés. Pour les concepteurs, ce revêtement en plastique recyclé est encore plus résistant que l’asphalte et requiert moins d’entretien. Dernier avantage, ce type de revêtement aurait une durée de vie trois fois plus longue que les routes ordinaires…../…

Lire la suite

Auteur Hugo Quinton pour ConsoGlobe

Voir aussi:

19 commentaires

  • engel

    Depuis le temps que nous pourrions recycler le plastique dans une multitude d’applications,… mais que nous ne le voulons pas!

    Pourquoi le plastique à remplacer si rapidement le verre dans beaucoup d’application?
    Très simple, avec le plastique il n’est point nécessaire de mettre en place une lourde chaîne logistique de consigne ou de recyclage.

    …Et le reste n’est que du vent!

  • GROS

    Mmmmh, les bonnes particules toxiques en suspension que ça va générer…
    Mais quelle bonne idée, dites donc !

    Vous reprendrez bien un peu de formaldéhyde ?

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Ben justement, à mon avis ça doit faire partie intégrante du plan d’intoxication supplémentaire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif …aux moutons, faut bien leur mettre encore un petit coup sur le casque http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif, ça serait dommage qu’ils se réveillent non !

  • Oh la super idée. J’imagine déjà la joie des branleurs qui veulent foutre la merde en allumant quelques pneus posés sur ces routes… C’est les vendeurs de 4×4 qui vont être contents. C’est sur que c’est sécurisant de se dire que la route devient impraticable si quelque chose a cramé dessus. Et j’espère qu’on pourra facilement se passer de l’approvisionnement des câbles et tuyaux qui vont passer dedans…

  • lumpenproletariat

    Si elles pouvaient laisser traverser les crapauds, hérissons, serpents etc … sans se faire écraser comme de la merde… Je ne sais pas combien il faut d’années d’études pour arriver à prendre ce problème en considération… ( c’est pathétique…).

    • Bah ouais, mais elles sont tellement connes ces bestioles, pas moyen de leur faire comprendre qu’il faut traverser sur les passages protégés quand le petit bonhomme est vert…

  • Pkpas

    Et que vaudrait le niveau d’adhérence ? C’est quand même la première problématique ou contrainte pour une route…

  • Mata Hari Mata Hari

    Le verglas sur du plastique, casse-gueule assuré http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    et par des températures comme en ce moment, le dégagement de produits chimiques, horreur http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    et puis, c’est pas beau, pas naturel, pas…… beurk http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    Ils ont qu’à tapisser les murs de leur appartement ou maison avec, et l’hiver avec le chauffage, ils comprendront vite l’absurdité de la chose !

  • Mouais ! Facile de venir s’inquiéter et baver sur les risques de contamination pour la nature, alors que personne ne bronche lorsque les bitumes dégagent des huiles, et divers extraits de naphtes dans les fossés à la première pluie…

    Sans compter les tonnes de plastiques de tous genres qui sont jetés dans lesdits fossés, et les haies, le long de nos routes.

    Si cela permet de moins rejeter, et de recycler, les plastiques qui nous envahissent. Si cela permet de réduire la consommation d’énergie fossile, et de bitume pour faire des routes. Si cela permet de recycler les pneus (entres autres), cela sera toujours un moindre mal.

    Je n’ai pas de solutions concernant les rejets chimiques de tous les produits que nous avons créés, et que nous consommons tous.

    Au moins, l’idée, et le développement du recyclage, vaut mieux que la ponction et le gaspillage permanent actuel.

    Nous devons recycler, et recycler encore.

    Autrement, cesser de respirer, et de taper sur un clavier.

    Vous rejetez du CO2…

    • Blaise

      Substituer une route par une autre, c’est comme remplacer une voiture par une autre, fût-elle électrique…

      La solution est ailleurs, mais la populace n’est pas prête à faire l’ultime sacrifice. Elle préfère implorer une solution gouvernementale qui ne viendra jamais, ou espérer une technologie miracle souvent pire que la première et qui ne fera que remplacer un mal par un autre.

      Édit : Et peu importe de quoi elles seront faites, ça n’empêchera pas les cons de jeter des tonnes de plastiques et autres détritus le long des routes.

    • engel

      Fenrir
      Ca fait plaisir une pensée juste dans cet océan de connerie.

      Bien à toi.

      • Merci du compliment Engelhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

        Cella fait du bien de temps en temps.

        Mais nous sommes bien plus nombreux qu’il n’y semble à être des individus de Bonne Volonté, ici.

        Une grande majorité des lecteurs silencieux en fond parti, mais n’osent s’exprimer, ou n’arrivent pas à formuler leurs arguments, et à les défendre face aux empoignades dont nous sommes coutumiers.

        Les commentaires sont souvent ceux des « Grandes Gueules »…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Bien à toihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • vico

    çà reste dans la même catégorie de pollution !
    chez pas ya pas des routes en pierre ou autres ? que le plastique et goudron ! je suis sur que si !! hélas j’ai perdue l’info de tête ! mais voilà économiquement c’est judicieux ^^ donc non au plastique d’un mal par un autres mal encore ! ya des matériaux plus sain et environnante ! seul que les gouvernements veulent a tout prix nous Queneliser pour encore taxé et pollué dans le système de cercle vicieux et prolifique.

    • Bonsoir Vico,

      je repensais justement à la superbe conception technique des Voies Romaines en pierre, ainsi qu’à la possibilité de les réaliser en béton.

      Mais nous allons devoir pour cela créer des milliers de carrières avec les pollutions et dégâts environnementaux subséquents.

      Ce qui est déjà le cas pour les milliers de tonnes de minéraux compactés en sous-couche avant de mettre l’enrobé de surface.

      Cet enrobé est également du minéral associé à un liant bitumineux. Ce pourrait être un liant hydraulique.

      Mais l’idée du recyclage des plastiques ne me semble pas, à priori, à rejeter.

      Il est exact que se pose la question des types de plastiques utilisés pour cela (comme liant), ainsi que des rejets éventuels de ceux-ci dans l’environnement (air, eau, etc)

      Mais si ce type de recherches permet de trouver une façon d’utiliser certains types de déchets plastiques que nous ne pouvons pas recycler autrement, cela va selon moi, dans le bon sens.

      Je n’ai pas les liens, mais j’ai lu récemment un article sur le recyclage des coques de bateaux fibre de verre et résine afin de fabriquer des éléments de carrosserie de voitures, des meubles, etc…

      Ainsi que d’autres, où étaient utilisés les pneus usagés pour faire de l’enrobé routier.

      Nous recyclons bien déjà les bouchons des bouteilles plastiques pour faire des « polaires », alors continuons à chercher comment recycler au mieux nos déchets, voire même anticipons si possible le recyclage dès la conception de nouveaux produits.

      Les humains de notre époque ont la potentialité de laisser cette planète en meilleur état qu’ils ne l’ont trouvée…